Direct Soir n°557 27 mai 2009
Direct Soir n°557 27 mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°557 de 27 mai 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Ligue des champions : le choc

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 SPORTS LE BILLET DE JÉZABEL LEMONIER Journaliste sportif Un match dans le match La logique aurait voulu que je vous parle de cette magnifique finale de Ligue des champions qui nous attend ce soir, entre Barcelone et Manchester. Des incertitudes de Guardiola concernant sa défense, du choix de Ferguson entre Giggs et Scholes, de leurs 4-3-3 respectifs que nous affectionnons tant, nous, amoureux de l’offensive, du beau jeu et des beaux buts. La logique… mais point de bon sens aujourd’hui. J’ai plutôt envie de vous parler d’une association, ELA, qui lutte contre les leucodystrophies et les maladies de la myéline. Et j’ai envie de vous parler de son parrain le plus emblématique, Zinédine Zidane. De passage à Paris lundi dernier pour remettre les prix du challenge Mets tes baskets et bats la maladie, auquel ont participé 22 8000 collégiens, et collecter des fonds afin de soutenir les familles et financer la recherche, Zidane nous a accordé de longues minutes de son précieux temps, disponible, souriant, affable, concerné, motivé, convaincant lorsqu’il nous a demandé de relayer l’information pour sauver les enfants. Juste ça. Sauver les enfants. Son but, aujourd’hui. Peut-être le plus beau. Le plus beau. Et tous de se remémorer sa reprise de volée du gauche en finale de Ligue des champions contre le Bayer Leverkusen, en mai 2002, ce chef-d’œuvre unique de perfection. Alors, certes, ce soir, peut-être n’aura-t-on pas la chance d’assister à un tel prodige ? Peut-être. Et alors, finalement… l’essentiel n’est-il pas ailleurs ? www.ela-asso.com Réagissez : redac@directsoir.net E. ROBERT/DIRECT 8 BASKET/NBA FOOTBALL La Juve officialise l’arrivée de Diego ➔ C’était annoncé, c’est désormais officiel. Le meneur de jeu brésilien Diego (photo), qui évoluait au Werder Brême, a rejoint hier les rangs de la Juventus de Turin pour un montant de 24,5 millions d’euros. FOOTBALL Valse des gardiens au Bayern ➔ Le Bayern Munich veut recruter le portier de Schalke 04, Manuel Neuer (photo), comme l’a indiqué Uli Hoeness, le manageur bavarois. Cette déclaration pourrait provoquer le départ de Michael Rensing, vivement critiqué cette saison. Des Nuggets pas si tendres FOOTBALL Directsoir N°557/Mercredi 27 mai 2009 La surprenante franchise de Denver pose plus de problèmes que prévu aux joueurs de Los Angeles. Les favoris vont devoir batailler jusqu’au bout pour atteindre les finales de NBA. Kobe Bryant (à g.) face à Carmelo Anthony. Les observateurs s’attendaient à ce que les Lakers n’en fassent qu’une bouchée, mais avec les Denver Nuggets, Kobe Bryant et ses partenaires sont tombés sur un os. Déjà auréolée de l’étiquette d’équipe surprise de la saison régulière, la franchise du Colorado prend un malin plaisir à donner tort à tous les sceptiques, qui la voyaient s’écrouler en playoffs.Après avoir écœuré La Nouvelle-Orléans puis Dallas lors des tours précédents, ce sont les archifavoris de la Conférence Ouest que l’équipe emmenée par Carmelo Anthony menace désor-mais d’indigestion. Lundi soir, grâce notamment à une grosse performance collective (sept joueurs à 10 points ou plus), Denver s’est adjugé le match 4 (120-101), égalisant à deux victoires partout dans la série. Sous la houlette de l’ex-Pistons Chauncey Billups et du remplaçant J.R. Smith, 24 points chacun, le banc des Nuggets a fait la différence face à des Californiens que Kobe Bryant n’a pu maintenir à flot tout seul, malgré ses 34 unités inscrites. Contre toute attente, les joueurs de la Cité des Anges se retrouvent donc dos au mur, dans l’obligation de gagner ce soir dans leur antre du Staples Center sous peine de griller leur dernier joker. Comme dans l’autre finale de Conférence, le favori est donc sinon en danger, du moins dans une position peu confortable. Les Cavaliers de Cleveland de LeBron James, vainqueurs de la saison régulière, sont aussi poussés dans leurs derniers retranchements par leur dauphin à l’Est, le Magic d’Orlando. Les outsiders des deux Conférences s’ingénient donc à déjouer les pronostics, qui proviennent aussi des plus hautes sphères. Le fin connaisseur de basket qu’est Barack Obama s’était prêté à ce petit jeu il y a deux mois et il avait lui aussi parié une finale entre Cleveland et Los Angeles. Nuggets et Cavaliers pousseront-ils la plaisanterie jusqu’à faire mentir le nouveau Président ? J. P.THOMAS/ICON SPORT Éric Gerets pense déjà à un retour ➔ Même s’il n’a pas encore quitté l’Olympique de Marseille, l’entraîneur belge, qui officiera en Arabie saoudite l’an prochain, s’est dit prêt à revenir sur le banc phocéen à l’issue de son contrat au Moyen-Orient. « Mon passage à Marseille a été trop perturbant dans ma tête et dans mon cœur pour pouvoir dire adieu définitivement, ce n’est pas possible », a déclaré celui qui laissera sa place à Didier Deschamps la saison prochaine. « A coup sûr, j’écouterai les propositions pour revenir. Si je ne reviens pas en France pour l’OM, ce sera comme touriste. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :