Direct Soir n°552 18 mai 2009
Direct Soir n°552 18 mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°552 de 18 mai 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,2 Mo

  • Dans ce numéro : Cannes 2009 : les coulisses du festival

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 MERIADECK/DIRECT 8 AUJOURD’HUI LE BILLET DE BERTRAND DELAIS Journaliste, réalisateur Encombrante opposition Curieux. Parfois, le calendrier permet d’expliquer beaucoup de choses. Ce n’est sans doute pas parce qu’un Américain intrépide est allé à la nage à la rencontre de Aung San Suu Kyi qu’elle a été interpellée avant d’être jugée. Non, sans doute pas, mais le fait que son assignation à résidence expirait théoriquement le 27 mai n’est sans doute pas étranger à ce coup de force de la junte birmane. Depuis 19 ans, l’ancien prix Nobel (1991) témoigne d’une combativité peu commune et a su garder une aura internationale intacte. Son inculpation intervient alors que le régime du généralissime Than Shwe prévoit d’organiser l’année prochaine des élections nationales dans le cadre d’un processus controversé. Ce qui surprend dans cette affaire, c’est l’absence totale de réaction des autorités birmanes vis-à-vis de l’opinion internationale. Toutes les dictatures finissaient peu ou prou par céder devant la condamnation internationale. On finissait par libérer les opposants et par les expulser… Mais là, rien. C’est un peu comme si les appels à la libération des Etats-Unis, de l’ONU ou de l’Europe ne valaient rien… Comme son prix Nobel, tant il est clair en effet que l’académie suédoise espérait plaider la cause de l’opposition birmane en donnant à Aung San Suu Kyi son prix Nobel de la paix. Rien n’y fait… Le régime a choisi d’être un régime autiste, éloigné de toute réalité… C’est sans doute cela le plus étonnant, et cela constitue à n’en point douter le pire ennemi d’une opposante que l’on voudrait la plus encombrante possible ! Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour 6 500 FENÊTRES de l’Empire State Building, le plus haut bâtiment de New York, vont être changées pour réaliser des économies d’énergie dès 2013. Le projet qui comprend également une modification du système de chauffage, d’aération et d’illumination a pour objectif de réduire les coûts de fonctionnement de 4,4 millions de dollars chaque année. Bâtiment construit en 1931, l’Empire State Building offre une vue panoramique sur toute l’île de Manhattan à près de 4 millions de touristes annuels. Les PHOTOS du jour Le RDV du jour Écureuil-Banques populaires : la fusion en débat ➔ Annoncée depuis plusieurs mois, la fusion Caisse d’Epargne-Banque populaire doit encore être débattue par les députés. C’est ce soir que le projet de loi relatif à la création de la future deuxième banque française (33 millions de clients et 110 000 employés) doit être présenté au Palais-Bourbon. Ce débat fait suite à l’audition, fin avril, des principaux acteurs de la fusion par la commission des finances de l’Assemblée. Le nouvel ensemble sera dirigé par François Pérol (photo), ancien secrétaire général adjoint de l’Elysée, dont la nomination avait fait naître la controverse. Si les députés entérinent la fusion – ce qui apparaît hautement probable –, la Commission européenne devra donner son aval d’ici à fin juin pour l’apport par l’Etat de 5 milliards d’euros au capital du nouveau groupe. Celui-ci pourra alors s’atteler au chantier Natixis, filiale commune des deux banques, qui accumule des résultats catastrophiques. FACELLY/SIPA Le FAIT du jour Directsoir N°552/Lundi 18 mai 2009 INDE ➔ Le jeune héros du film Slumdog Millionaire, Azharuddin Ismail passe en vélo devant sa maison détruite sur ordre des autorités dans un bidonville de Bombay. Benjamin Netanyahu à la Maison Blanche ➔ Barack Obama devait recevoir aujourd’hui le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu. Pour cette première rencontre, les sujets sensibles qui devaient être abordés sont nombreux. Depuis que le nouveau gouvernement israélien a repoussé sine die la perspective d’une solution au Proche-Orient fondée sur la coexistence de deux Etats séparés, une fissure est apparue dans les relations entre Tel-Aviv et Washington. C’est en effet tout le processus d’Annapolis qui est ainsi remis en cause. Une crise majeure entre les deux pays demeure cependant improbable, d’autant plus que les deux puissances partagent une inquiétude commune face à l’Iran et ses prétentions nucléaires. Cette préoccupation commune pourrait amener Barack Obama et Benjamin Netanyahu trouver des compromis sur les dossiers qui les divisent. Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.
www.directsoir.net Le TOP du jour VIOLON VIRTUOSE ➔ Anne-Sophie Mutter, sans doute l’une des plus grandes violonistes contemporaines, se produira demain soir en compagnie du prestigieux et rarissime Orchestre philharmonique d’Oslo. Au programme, les incontournables Berlioz, Mendelssohn, Bartók et Ravel. Orchestre philharmonique d’Oslo, Anne-Sophie Mutter, violon. Demain soir, 20h. Théâtre des Champs- Elysées, 15, avenue Montaigne, Paris 8 e (01 49 52 50 50). LEEB « HILARMONIC » À MARIGNY ➔ Michel Leeb possède de multiples talents, et celui de maître de cérémonies n’est pas le moindre. Il dirigera ce soir les plus grandes mélodies classiques avec fougue et humour pour un show-case unique. Michel Leeb : Hilarmonic, ce soir. Théâtre Marigny, Carré Marigny, avenue Marigny, Paris 8 e (01 53 96 70 30). TÔKYÔ ÉQUIVOQUE ➔ La capitale nipponne se révèle tour à tour étrange, dangereuse ou poétique sous le regard de Michel Gondry, Leos Carax et Bong Joon-ho dans le film triptyque Tokyo ! Tokyo ! MK2 Editions. EN HAUSSE ORANGE La cour d’appel de Paris a autorisé le groupe à commercialiser sa chaîne Orange Sport, qui diffuse notamment le championnat de Ligue 1 de football. EN BAISSE NRJ 12 La chaîne de la TNT a été épinglée par le CSA, pour n’avoir pas respecté les règles de signalétique dans le cadre de la protection des mineurs. NICOLAS TUCAT/REA HO/AFP ANJA FRERS/DG DR DR AUJOURD’HUI 3 Le leader de l’opposition birmane devait comparaître aujourd’hui LA FEMME du jour au tribunal. Elle risque cinq années d’emprisonnement. Aung San Suu Kyi, l’inébranlable ➔ Retenue depuis jeudi à la prison d’Insein à Rangoun, en Birmanie, l’opposante Aung San Suu Kyi (63 ans) devait être jugée à partir d’aujourd’hui pour avoir enfreint les règles de son assignation à résidence. Ce procès intervient un peu plus d’une semaine après l’annonce par les autorités militaires du pays de l’intrusion chez elle d’un Américain parvenu jusqu’à sa maison à la nage. Selon les diplomates occidentaux présents sur place, ce nouveau procès n’est qu’un « prétexte » pour la maintenir en détention alors que l’ordre d’assignation à résidence expire le 27 mai prochain (voir éditorial ci-contre). Docteur en philosophie, Aung San Suu Kyi a passé la plupart des 19 dernières années en résidence surveillée. Impliquée dans la création de la Ligue nationale pour la démocratie en 1988, elle a toujours suscité la crainte de la junte militaire au pouvoir depuis 1962. Son courage et sa volonté d’installer un régime démocratique en Birmanie lui ont valu plusieurs récompenses, dont le prix Nobel de la paix en 1991. L’opposante a reçu le soutien de nombreuses personnalités en France et partout dans le monde. Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a récemment souligné qu’elle « était un partenaire essentiel du dialogue pour la réconciliation en Birmanie ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :