Direct Soir n°546 7 mai 2009
Direct Soir n°546 7 mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°546 de 7 mai 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : Elections européennes : les enjeux du 7 juin

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 AUJOURD’HUI LE BILLET DE MICHÈLE COTTA Journaliste, essayiste Coupables responsabilités Doublement en 25 ans des effectifs des étudiants, remise en cause des grands organismes de recherche, insuffisance de moyens alloués par l’Etat : ces reproches, fondés, doivent-ils entraîner la paralysie de certaines universités, tandis que dans les autres, le mouvement a été interrompu, le temps seulement d’assurer la tenue des examens de fin d’année ? La réponse est non, assurément. Car voici les choses arrivées au moment où la grève dessert gravement les intérêts de ceux qu’elle est censée défendre. Qui pâtira le plus de la désorganisation des cours et de l’abandon des examens de fin d’année ? Les étudiants qui ne sont pas au niveau, et qui ont la nécessité de s’y mettre au plus vite. Les plus pressés de rejoindre le monde du travail, c’est-à-dire les plus pauvres, ceux qui ont besoin le plus tôt possible d’un salaire. Qui se soucie du tiers comme du quart de la poursuite des mouvements ? Les élèves des grandes écoles qui ne sont pas touchés. Ceux des universités les plus riches. Les professeurs qui ont leurs diplômes depuis longtemps et peuvent aiguillonner les jeunes grévistes sans risquer leur carrière. Et d’une façon générale, les Français qui ne comprennent pas les enjeux de cette bataille, et ne portent plus aucune attention aux manifestations universitaires, auxquelles ils s’habituent, de semaine en semaine. Intrusion de l’extrême gauche dans le champ syndical ? Irresponsabilité des jeunes meneurs ? Responsabilité des professeurs, qui les incitent, peut-être de bonne foi, à perdre une année de leur vie universitaire ? Tout cela à la fois sans doute. Une chose est sûre néanmoins : il faut savoir terminer une grève. Ne serait-ce que par efficacité. Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour 4400 PLACES, soit l’équivalent de dix rames de TGV, uniquement réservées aux familles pour cet été, sont commercialisées depuis hier par la SNCF. L’opération baptisée TGV Family offre des réductions tarifaires de 60% pour les enfants de moins de 12 ans ainsi qu’une animation dans ces trains, assurée par Disneyland-Paris. Deux lignes tests, Paris-Marseille et Paris-Montpellier via Nîmes, seront donc ouvertes tous les samedis entre le 4 juillet et le 1 er août, à 9h20 et 14h16, au départ de la gare de Lyon, à Paris. BALTEL/SIPA Les PHOTOS du jour PARIS ➔ Ce professeur à la Sorbonne a donné son cours hier sur les marches de l’université, fermée pour cause de grève. Celle-ci a été reconduite mardi par les étudiants qui protestent depuis plusieurs semaines contre la réforme de Valérie Pécresse. Le RDV du week-end Benoît XVI en Terre sainte ➔ Neuf ans après Jean-Paul II, le pape Benoît XVI se rend à son tour en Terre sainte. Attendu demain en Jordanie, le pape poursuivra son premier voyage au Proche-Orient en passant par Jérusalem, Nazareth et Bethléem, lieux saints de la vie de Jésus. Ce pèlerinage, qui s’inscrit malgré tout dans un contexte politique, permettra au pape de « confirmer et encourager les chrétiens de Terre sainte », qui doivent, quotidiennement, affronter un grand nombre de difficultés. Depuis la seconde Intifada en 2000, la Terre sainte est de plus en plus abandonnée par les chrétiens. Minoritaires, ils se sentent menacés et sont de plus en plus nombreux à choisir l’exil. Le voyage du pape sera également consacré au dialogue interreligieux. Le Saint-Père visitera en effet la coupole du Rocher sur l’esplanade des Mosquées, à Jérusalem, où il rencontrera également le grand mufti avant de se rendre au Mur des lamentations. GALAZKA/SIPA Le FAIT du jour Directsoir N°546/Jeudi 7 mai 2009 Diversité : remise du rapport à Nicolas Sarkozy ➔ Reportée depuis des semaines, la remise au chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy, du rapport sur la promotion de la diversité par le commissaire à la Diversité et à l’Egalité des chances, Yazid Sabeg, devait enfin être effective aujourd’hui. Parmi les propositions évoquées, la question des statistiques ethniques sur la base du volontariat et de l’anonymat avait suscité une vive polémique. Cependant, un récent sondage CSA réalisé pour le Conseil représentatif des associations noires (Cran) a révélé que 65% des Français seraient favorables « à l’établissement de statistiques sur la base du ressenti d’apparternance ». En outre, Yazid Sabeg devrait installer, dès demain, une commission « médias et diversité », présidée par Bernard Spitz, pour une plus grande visibilité des minorités. Le conseiller d’Etat Bernard Spitz (à g.) et le commissaire à la Diversité et à l’Egalité des chances, Yazid Sabeg.
l. LAVEZ-VOUS LES MAINS PLUSIEURS FOIS PAR JOUR AVEC DU SAVON OU UNE SOLUTION HYDROALCOOLIQUE UTILISt:Z UN MOUCHOIR EN PAPIER POUR ETERNUER OU TOUSSER, PUIS JETEZ-LE DANS UNE POUBELLE ET LAVEZ-VOUS LES MAINS A. EN CAS DE SYMPTOMES GRIPPAUX, APPELEZ VOTRE MEDECIN TRAITANT OU LE 15 POUR TOUTE INFORMATION 0 825 302 302 (0, 15 euro/min depuis un poste fixe) www.pandemie-grippale.gouv.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :