Direct Soir n°542 30 avr 2009
Direct Soir n°542 30 avr 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°542 de 30 avr 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Parcs de loisirs : du rêve pour tous

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
4 V. CAPMAN/SIPA AUJOURD’HUI LE BILLET DE JACQUES SÉGUÉLA Publicitaire Journal de campagne I C’est parti, nous sommes en campagne. En fausse campagne : elle sera présidentielle sous de faux airs européens et, tel l’enfer, pavée de mauvaises intentions. Un mauvais timing. Démarrée trop tard le mois de tous les ponts, trouvera-t-elle le temps, le souffle d’accaparer les foules ? Et si le premier vainqueur était l’abstentionnisme ? Une mauvaise conjoncture. Comment se motiver pour le sort de l’Europe avant d’avoir réglé celui de la France ? Comment aimer Bruxelles et ses luttes paperassières alors que seul compte notre lutte contre le chômage ? Une mauvaise tournure : Martine Aubry a lancé son cri de ralliement : « l’Europe sociale », partagé par tous les socialistes de l’UE. Un concept vieux comme la gauche mais qui colle à l’actu. La droite française n’a qu’une riposte possible : celle de l’Europe en marche, encore faudrait-il le dire d’une seule voix. L’Europe est une conquête plurielle. A notre Président de se garder de la rendre personnelle. Enfin une mauvaise guerre. Faute de match frontal sur la question posée, l’antisarkozysme sera l’arme de guerre de toutes les oppositions réunies : de Le Pen à Besancenot, du PS aux Verts, de Villiers à Mélenchon, de Ségolène Royal à Bayrou. Ces deux derniers ne ferraillant pas pour l’Europe mais pour eux-mêmes : le titre de premier opposant, sésame de la seule élection qui vaille à leurs yeux celle de 2012. Elle est le signe, il est le sens : et si à ce jeu de massacre, c’était Bayrou qui s’imposait ? Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour 6,5 MILLIONS d’articles contrefaits ont été saisis l’an dernier par les douanes, dont 75% venant d’Asie. Ce chiffre (hors cigarettes), en hausse de 41,3% par rapport à 2007, représenterait une valeur marchande de 467 millions d’euros. Les résultats ont été annoncés ce matin par le ministre Eric Woerth, qui a lancé avec les douanes et le Comité Colbert (qui regroupe 70 marques incarnant l’identité française) une nouvelle campagne « anti-contrefaçon ». Elle vise notamment à sensibiliser le grand public sur la dangerosité des produits contrefaits. Les PHOTOS du jour Le RDV du jour Le PS défend deux textes à l’Assemblée ➔ Conformément au nouveau règlement de l’Assemblée nationale, l’initiative de l’ordre du jour incombe aujourd’hui au PS. Les propositions de loi qui devaient être débattues auront donc peu de chances d’aboutir. La première vise à plafonner les rémunérations des dirigeants d’entreprises aidées par l’Etat. Le Parti socialiste souhaite ainsi réserver les stock-options aux seules PME émergentes et devait défendre cette position devant la ministre de l’Economie, Christine Lagarde. Place ensuite au volet immigration avec une proposition qui entend supprimer le « délit de solidarité » en cas d’aide au séjour irrégulier. Le PS veut surfer sur la vague médiatique suscitée par Welcome, le film de Philippe Lioret, puisque le texte a été déposé quelques jours après sa sortie. Daniel Goldberg, qui le présente, veut qu’il n’y ait « plus de délinquant de la solidarité dans notre pays ». WITT/SIPA Le FAIT du jour Directsoir N°542/Jeudi 30 avril 2009 COLOMBO ➔ Ces affiches, placardées dans la capitale sri-lankaise, accusent Hillary Clinton de soutenir le terrorisme sur l’île. Bernard Kouchner, dépêché sur place, espère obtenir un hypothétique cessez-le-feu pour pouvoir acheminer de l’aide aux civils. Le député PS Jean-Marc Ayrault. Manifestation générale pour la fête du Travail ➔ L’appel syndical pour une manifestation unitaire le jour du 1 er mai mobilisera demain les mécontents, particulièrement ceux qui mettent en cause la gestion de la crise par le gouvernement. En tête des revendications, la défense de l’emploi et le refus des licenciements. Le rassemblement se veut « historique » pour « mettre un coup d’arrêt à la politique de Nicolas Sarkozy et du Medef », ont indiqué les organisations syndicales dans un appel commun. Cette action nationale, la troisième depuis le début de l’année, ne devrait pas s’arrêter là. Jean-Claude Mailly (FO) a notamment appelé lundi ses homologues à organiser une « grande grève » de 24 heures après le 1 er mai. Ces propositions semblent rencontrer un écho positif chez les Français ; selon un sondage BVA, ils sont 71% à juger justifié l’appel syndical pour la mobilisation de demain. Reste à savoir quel sera le degré effectif de mobilisation dans les rues. Demain, les syndicats devraient défiler unis.
www.directsoir.net 3 questions à… Le Grand Paris peut-il dissoudre les identités locales ? J’aime le concept de « Paris aux mille villages ». Il faut jouer sur une double identité et miser sur les noms propres. J’imagine ainsi pouvoir parler un jour de Paris-Sarcelles ou de Paris- Belleville. Certes, il faut réfléchir à une mise en réseau efficace, mais en préservant les identités locales. Nous avons un devoir d’urbanité : la lutte contre l’apartheid urbain entre les quartiers est une priorité. Votre projet mise sur la symbolique… En effet ! Je songe notamment à l’édification d’un grand mémorial au mont Valérien où serait évoquée la mémoire de la Résistance, mais aussi celle de la Shoah, de l’esclavage et des harkis. A Chelles, je propose un « Champ-de- Mars » de la république métisse, sur lequel seraient construits des pavillons dédiés à chaque élément constituant notre identité. La Normandie et le Niger, Roland Castro, architecte. Il fait partie des dix personnalités qui présentent leurs projets pour le Grand Paris à la Cité de l’architecture. « La lutte contre l’apartheid urbain : une priorité » Montage Courneuve-Manhattan (Castro) : un « Central Park » à la Courneuve ? la Bretagne et le Burkina Faso. Le symbole crée de l’unité. Le Grand Paris aboutira-t-il ? Je suis optimiste. Nous, architectes, avons su dépasser nos ego surdimensionnés pour identifier de nombreuses convergences ! Il est temps de mettre fin à l’ère des ZAC et des ZI. Ça va marcher, j’en suis sûr ! Le Grand Pari(s), jusqu’au 22 novembre. Cité de l’architecture et du patrimoine, 1, pl. du Trocadéro Paris 16 e (01 58 51 52 00). www.citechaillot.fr AUJOURD’HUI 5 DR Le TOP du jour LE NOUVEAU TERRORISME ➔ Depuis le 11 septembre 2001, al-Qaida est devenu le vocable unique pour désigner le terrorisme international d’origine islamiste. Mais la réalité a évolué, les menaces sont différentes, et faute de réfléchir à ces évolutions, les moyens de riposter peuvent cruellement manquer à court ou moyen terme. Pour éviter ce scénario, François Heisbourg propose une analyse indispensable du nouveau visage du terrorisme. Après Al Qaida - La nouvelle génération du terrorisme, éd. Stock CONCERT• MADCON AU TRABENDO ➔ La sensation hip-hop qui a cartonné avec Beggin est à Paris ce soir. Au Trabendo, à 19h30, Parc de la Villette, Paris 19 e (01 49 25 89 99).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :