Direct Soir n°539 27 avr 2009
Direct Soir n°539 27 avr 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°539 de 27 avr 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : Cinéma : les super-héros tissent leur toile

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 MERIADECK/DIRECT8 AUJOURD’HUI LE BILLET DE BERTRAND DELAIS Journaliste, réalisateur Temps de parole C’est à partir d’aujourd’hui que le CSA décompte le temps de parole de Nicolas Sarkozy – dans certaines de ses interventions – avec celui de sa majorité. On se souvient de la polémique qui était née contre cette règle des trois tiers : un tiers pour la majorité, un tiers pour l’opposition et un tiers pour le pouvoir exécutif. Cette règle avait été communément admise avant de déclencher la polémique. En réalité, elle était devenue caduque non pas par l’omniprésence médiatique de Nicolas Sarkozy, mais par l’adoption du quinquennat. Avant la réduction de son mandat, le Président était au-dessus des partis et avait un rôle d’arbitre. Tous les Présidents l’ont accepté, même si certains ont su abandonner ce rôle : Valéry Giscard d’Estaing a créé sa propre formation depuis l’Elysée à la veille d’élections périlleuses ; François Mitterrand a volé au secours des socialistes au lendemain du fameux congrès de Rennes. Alors, Nicolas Sarkozy, coupable d’une mobilisation excessive des antennes ? Non, mais en réalité, il n’est pas un arbitre, il est le chef de sa majorité. Nous assistons bel et bien à une présidentialisation du régime, qui tient davantage à l’évolution de nos institutions qu’à la pratique du pouvoir de Nicolas Sarkozy. On est en réalité très loin des principes fondateurs de la V e République, pour nous rapprocher de ceux d’un régime présidentiel avec une personnalisation extrême du pouvoir, inhérente à une démocratie d’opinion. A ces nouvelles règles, Nicolas Sarkozy est sans nul doute le plus doué… Avec le risque demain d’être davantage exposé… Mais pour l’heure, le décompte est bon. Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour 35,8 MILLIONS DE CONTRIBUABLES ont 33 jours pour envoyer leur déclaration d’impôts sur le revenu. Passé minuit, le vendredi 29 mai, il sera trop tard pour la faire parvenir par La Poste. Il restera la solution Internet (www.impots.gouv.fr), qui offre un délai supplémentaire. La télédéclaration sera possible jusqu’au 11 juin pour la zone scolaire A, au 18 juin pour la zone C et les DOM, et au 25 juin pour la zone B et la Corse. Cette année, « une réduction des deux tiers de l’impôt » s’appliquera aux foyers de la première tranche d’imposition et un « allégement » à ceux du début de la deuxième tranche. Les PHOTOS du jour Le RDV du jour Un procès pour les essais nucléaires français ➔ Le procès du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), intenté par les victimes polynésiennes des essais nucléaires français, devait commencer ce matin devant le tribunal du travail de Papeete. Les essais remontent à 1966 et impliquent des ouvriers employés sur les sites nucléaires à cette époque. Huit travailleurs polynésiens ont déposé plainte contre le CEA. Aujourd’hui, seuls trois sont encore en vie : ils demandent que leurs maladies, contractées à Moruroa, soient reconnues comme « professionnelles ». Ils tenteront de montrer qu’elles ont été causées par des rayonnements ionisants. Les victimes présumées exigent une réparation pour « faute inexcusable » du CEA. Une accusation semblable à celle portée en métropole par la veuve de Francis Garnier, ancien employé nucléaire dans le Gard. Le CEA, reconnu coupable en première instance, a fait appel, estimant que la notion de « faute inexcusable » était discutable. ECPA/AFP Le FAIT du jour Directsoir N°539/Lundi 27 avril 2009 AFGHANISTAN ➔ Pour garder la forme, les soldats allemands spécialisés dans l’aide médicale d’urgence se livrent à des exercices physiques. Cette compétition de tir à la corde était organisée dans le camp en reconstruction de Kunduz. Nicolas Sarkozy en visite d’Etat en Espagne ➔ Le président de la République est attendu aujourd’hui en Espagne avec son épouse pour une visite d’Etat de deux jours, qui culminera demain lors du sommet franco-espagnol prévu à l’agenda. Parmi les sujets qui devraient être abordés au cours de ce voyage : la lutte contre le terrorisme basque et la présidence espagnole de l’Union européenne, qui doit prendre effet le 1 er janvier 2010. Prévu de longue date, cet événement survient après la révélation, par le quotidien Libération, de propos controversés qui auraient été tenus par Nicolas Sarkozy à l’encontre du Premier ministre espagnol, José Luis Zapatero. L’Elysée a vivement démenti ces allégations et a reçu un soutien de poids : celui du chef du gouvernement espagnol lui-même. Dans une interview donnée au Monde en date du 25 avril, celui-ci déclare en effet que « Nicolas Sarkozy a toujours été généreux dans la relation, et élogieux », et de conclure : « (Cela) n’appelle aucune explication avec moi. » José Luis Zapatero et Nicolas Sarkozy à Bruxelles, le 1 er mars dernier. K. PFAFFENBACH/REUTERS D. FAGET/AFP
S. DANNA/AFP www.directsoir.net L’ANNIVERSAIRE du jour L’HOMME du jour ➔ Humoriste, réalisateur et dénicheur de talents, Dominique Farrugia devait aujourd’hui officiellement lancer Les graves infos, site disponible sur les réseaux internet (lesgravesinfos.fr) et mobile. Le concept est simple : proposer de fausses informations et des reportages loufoques et déjantés, à l’instar du JTN (Journal télévisé nul) de la bande des Nuls, diffusé à la fin des années 1980 dans l’émission Nulle Part Ailleurs, sur Canal+. Animateur de l’émission Azap sur la chaîne W9, le comédien Camille Combal assure la présentation d’un faux journal de près de trois minutes. Ce JT « se veut décalé, drôle et sera interactif avec les internautes et les mobinautes qui pourront devenir des Graves reporters », précise le producteur délégué Frédéric Rossignol (Few Interactive). Editos, vidéos, publicités parodiées, les amateurs de sketches en tout genre peuvent laisser libre cours à leur imagination et envoyer, une fois inscrits, 27 avril 1994 Mandela accède à la présidence ➔ Il y a quinze ans, Nelson Mandela devenait le premier président de l’Afrique du Sud post-apartheid, pour un mandat de cinq ans. Le prix Nobel de la paix 1993 avait été libéré quatre ans plus tôt par le président Frederik De Klerk après plus de 30 ans passés dans la prison de Robben Island. Sa sortie de détention marqua également la fin de la clandestinité pour l’ANC, aujourd’hui majoritaire dans le pays. Lors des élections organisées la semaine dernière, le mouvement dirigé par Jacob Zuma est encore arrivé largement en tête. NICE ➔ L’octogénaire Jeanne Augier, propriétaire du Negresco, prestigieux palace niçois, a décidé de léguer son établissement à une fondation consacrée au soulagement de la souffrance humaine et animale. L’ex-Nul devait aujourd’hui inaugurer son nouveau site d’informations décalées, baptisé « Les graves infos ». Les « graves » idées de Dominique Farrugia leurs réalisations. A condition néanmoins, selon le site humoristique, de posséder « le permis de conduire californien, de ne pas être allé voir Les Ch’tis au cinéma et d’être capable de changer un pneu de grue seul et en pleine nuit ». Depuis ses sketches incontournables avec Bruno Carette, Alain Chabat et Chantal Lauby, Dominique Farrugia, promu le 12 avril dernier chevalier de la Légion d’honneur, ne cesse de multiplier les projets. Il est par ailleurs à l’origine de la création de la chaîne Comédie ! et a produit de nombreux comiques comme le Marseillais Titoff. AUJOURD’HUI 3 W. DHLADHLA/AFP CHAUVEAU/SIPA Le TOP du jour CINÉMA AFRICAIN ➔ Aussi méconnu qu’excellent, le cinéma africain est à l’honneur dans ce coffret de trois DVD (qui regroupe cinq films). Le Burkinabé Gaston Kaboré, l’Ivoirien Fadika Kramo Lancine et le Gabonais Philippe Mory, primés aussi bien en France qu’en Afrique, ont réalisé une œuvre qui, au-delà sa grande beauté, raconte aussi l’Afrique d’hier d’aujourd’hui, ses rêves, ses difficultés et ses talents. Cinéastes africains vol. 2, Arte Video. PIANO FORTE ➔ Le jeune et brillant pianiste chinois Lang Lang (photo) interprétera à Paris quelquesuns des plus beaux morceaux de piano de Schubert, Chopin, Debussy et Bartók. Lang Lang, récital, ce soir, 20h, Salle Pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint- Honoré, Paris 8 e (0142561313). LA FIN D’UN EMPEREUR ➔ Napoléon I er est-il mort naturellement ou l’a-t-on empoisonné ? Est-ce bien lui qui repose aux Invalides ? Le mystère plane toujours. La mort de Napoléon, Thierry Lentz, Jacques Macé, Perrin. EN HAUSSE DAVID BECKHAM Selon le Sunday Times, la fortune du footballeur et de son épouse Victoria n’a pas été affectée par la crise. Elle est estimée à 140 millions d’euros. EN BAISSE ELTON JOHN D’après ce même journal, le chanteur britannique a vu sa fortune diminuer de 25% en raison de la crise financière. DR DR DR CARL DE SOUZA/ZFP SEBASTIAN WILLNOW/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :