Direct Soir n°537 23 avr 2009
Direct Soir n°537 23 avr 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°537 de 23 avr 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,4 Mo

  • Dans ce numéro : Impôts sur le revenu plus simples, plus légers

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 V. CAPMAN/SIPA AUJOURD’HUI LE BILLET DE JACQUES SÉGUÉLA Publicitaire Changer de vie Le meilleur slogan de François Mitterrand n’est pas celui que retient l’Histoire. « La force tranquille » ne fait que résumer l’homme et sa vision de la France. Son vrai message était ailleurs, livré par les plus beaux mots de notre vocabulaire : changer la vie. Il traçait sa volonté pour les Français. L’idée a fait son chemin. N’en déplaise aux grincheux patentés que nous sommes : notre protection sociale s’est accrue et étendue, notre service public s’est mis à notre service, quant à notre pouvoir d’achat, il a doublé depuis et reste positif, contrairement aux idées reçues : +1% en 2008. Notre ennemi public n°1, c’est le chômage. Combattons-le mais en voyant plus loin. Les temps changent, l’aprèscrise sera notre autre Moi. Non plus changer la vie mais changer de vie. En mai 1968, les étudiants rêvèrent de révolution populaire, en 2009, ils rêvent de leur révolution intérieure. Non plus la lutte collective des classes, même si l’actu et la rue ont des relents insurrectionnels, mais l’envie plus saine, intime et généreuse d’inventer leur « Demain ». Le dernier OpinionWay-Figaro Magazine détecte un Français sur deux de moins de 25 ans et un sur trois de 25-34 ans tentés par l’ailleurs et l’autrement. Aller vivre ailleurs : 66%, travailler autrement : 35% (et curieusement tout en travaillant plus pour gagner plus), se consacrer à sa passion : 30%, à sa famille, à l’autre. C’est donc nous-mêmes, notre sens et notre train de vie perso, notre économie nationale et internationale qu’il faut changer. La sortie de crise heureuse est à ce prix. Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour 400 ENTREPRISES FRANÇAISES vont prospecter le marché brésilien à l’occasion de l’année de la France au Brésil. Celle-ci durera jusqu’au 15 novembre, en écho à l’année du Brésil en France qui s’est déroulée en 2005. Durant six mois, plus de 350 événements culturels, scientifiques, économiques et universitaires jalonneront le principal partenaire du pays en Amérique latine. Les festivités ont été lancées mardi par un grand spectacle pyrotechnique à Rio de Janeiro. N. TAVERNIER/REA Les PHOTOS du jour Le RDV du jour Congrès de l’Unef : les jeunes face à la crise ➔ L’Unef ouvrait son 81 e congrès national aujourd’hui à Marseille. Un rassemblement de quatre jours qui se veut « une tribune pour exprimer les aspirations de la jeunesse », a expliqué Jean-Baptiste Prévost, président de la première organisation syndicale étudiante. Cette première journée était consacrée aux jeunes, « premières victimes de la crise », et prévoyait l’intervention de Martin Hirsch, haut-commissaire à la Jeunesse. Une occasion pour l’Unef de discuter d’une allocation de « formation et d’insertion professionnelle » pour laquelle il milite. L’autre objectif du congrès sera, bien sûr, de dresser le bilan de la politique actuelle du gouvernement concernant les universités et d’ancrer l’Unef dans le système syndical français. Bernard Thibault (CGT) et Jean-Christophe Mailly (FO) ont été invités à cet effet. Le congrès se déroule alors qu’une vingtaine d’universités restent mobilisées contre la loi LRU qui prévoit une réforme du statut des enseignants-chercheurs. Le FAIT du jour Directsoir N°537/Jeudi 23 avril 2009 PARIS ➔ Depuis hier, plusieurs grands magasins de la capitale proposent une semaine à prix réduits. Christine Lagarde a donné le coup d’envoi de ces sept jours de « soldes flottants », qui s’ajoutent désormais aux dix semaines habituelles. Débat sur les antennesrelais et la téléphonie mobile ➔ Entourée de Nathalie Kosciusko-Morizet et de Chantal Jouanno, respectivement secrétaires d’Etat à l’Economie numérique et à l’Ecologie, la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, devait participer aujourd’hui à une table ronde sur les dangers des antennes-relais et de la téléphonie mobile. Regroupant une cinquantaine de représentants des opérateurs, des usagers, des collectivités locales et de l’Etat, ce « Grenelle des antennes » vise à examiner les effets potentiels des radiofréquences sur la santé. Alors que le gouvernement souhaite « clarifier les choses », des associations de défense de l’environnement craignent que cette réunion ne soit qu’un simple « exercice de communication ». Une seconde table ronde devrait se tenir à la fin du mois de mai. Aujourd’hui, Roselyne Bachelot devait participer à une table ronde sur les dangers des antennes-relais.
www.directsoir.net L’ANNIVERSAIRE du jour Fermeture du dernier bastion minier Le leader de Chasse, Pêche, Nature, Traditions (CPNT) L’HOMME du jour s’est allié à Philippe de Villiers pour les européennes Frédéric Nihous : l’UE en ligne de mire ➔ On l’avait quitté candidat à l’élection présidentielle. Le 22 avril 2007, Frédéric Nihous ne recueillait que 1,15% des voix, arrivant en avant-dernière position. On le retrouve président de Chasse, Pêche, Nature, Traditions. Le héraut des campagnes, 41 ans, devait participer ce matin au coup d’envoi, sur le Champ-de-Mars à Paris, de la caravane de Libertas, le mouvement qu’il conduit pour les élections européennes. Pour ce scrutin dont il est tête de liste dans le Nord-Ouest, son parti fait cause commune avec le Mouvement pour la France (MPF) de Philippe de Villiers, qui sera pour sa part candidat dans l’Ouest. Ensemble, ils se sont associés à diverses formations européennes autour du leader irlandais Declan Ganley, fervent militant pour le « non » au dernier référendum sur le traité de Lisbonne.Tous mènent aujourd’hui campagne contre « une Europe supranationale portée par le projet de constitution européenne ou le traité de Lisbonne ». Particulièrement attaché aux questions de 23 avril 2004 ➔ La mine de La Houve, située aux confins de la Moselle et de la Sarre allemande, a fermé ses portes le 23 avril 2004. Il s’agissait du dernier bastion minier de l’Hexagone. Trois jours de cérémonies ont suivi cette fermeture, qui mettait ainsi un terme à l’histoire de l’industrie charbonnière française, riche de plusieurs siècles. SICILE ➔ Ces « hommes-poubelles », conçus par l’artiste allemand Ha Schult, sont exposés dans les rues de Syracuse où est organisé le « G8 de l’environnement ». Effet visuel garanti. la ruralité et notamment de la chasse, Frédéric Nihous entend faire valoir son point de vue à l’occasion des élections. Au-delà de sa candidature à l’élection nationale en 2007, il pourra s’appuyer sur deux expériences récentes : il a en effet été chargé en 2007 d’une mission par le ministère de l’Agriculture et surtout, il connaît bien les arcanes européens qu’il a longtemps fréquentés au côté de Jean Saint-Josse, son prédécesseur à la tête de CPNT. Il y a découvert le fonctionnement d’une institution qu’il qualifie de « tour d’ivoire coupée de tout, où les technocrates méprisent les peuples ». Dès lors, l’Europe « doit et peut changer », déclarait-il lors de la désignation des têtes de listes Libertas, en mars dernier. AUJOURD’HUI 3 P.VERDY/AFP V. PINTO/AFP J-C. VERHAEGEN/AFP Le TOP du jour LE MIROIR DE MOIRE ➔ Lancé par la comédie musicale Le Roi-Soleil, Emmanuel Moire revient, après Là où je pars, avec un deuxième album, L’équilibre. Nouveau look, nouvelle collaboration, il livre un opus très personnel sur des airs électro-pop, un tournant pour ce chanteur romantique. L’équilibre, Emmanuel Moire, Warner. PARIS COULE-T-IL ? ➔ La capitale sous les eaux, noyée par le réveil de fleuves connus et mystérieux. Tel est le scénario palpitant imaginé par Nicolas d’Estienne d’Orves pour construire un thriller complexe et poétique. Les derniers jours de Paris, XO Editions. DUEL AU SOMMET ➔ Deux légendes du cinéma à la poursuite d’un serial killer dans les rues de New York. Il n’en faut pas plus pour constater que le face-à-face De Niro-Pacino fonctionne toujours. La loi et l’ordre, Jon Avnet, Metropolitan. EN HAUSSE LA COLLECTION OURY La vente de la collection d’art du cinéaste, décédé en 2006, a rapporté plus de 5 millions d’euros. EN BAISSE À CORPS FERMÉS L’exposition Our Body, montrant des cadavres, a été interdite par le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :