Direct Soir n°532 9 avr 2009
Direct Soir n°532 9 avr 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°532 de 9 avr 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : Le phénomène Facebook

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 V. CAPMAN/SIPA AUJOURD’HUI LE BILLET DE JACQUES SÉGUÉLA Publicitaire Ouf ! Un monde meilleur Du pire, il faut toujours prendre le meilleur. Et justement, la crise nous condamne, heureuse punition de nos turpitudes, à un monde meilleur. Attention danger ! Ceux qui ne prendront pas, dès aujourd’hui, le train de la mutation resteront sur le quai de l’après-crise. Dans l’océan de malheur que profilent nos sondages, voici un îlot de bonheur. Médiascopie a testé les mots du moment les plus haïs : 4x4, suivi de pétrole et OGM, mais énergie nucléaire, automobile et transport aérien gardent la cote. Chapitre économique : libéralisme, capitalisme, mondialisation, ne sont pas à la fête, pas plus que décroissance, n’en déplaise à José Bové. A l’inverse, et c’est une surprise, croissance économique est en vogue. Les Français espèrent (à 64%) une croissance durable. Mieux, une croissance verte. Des politiques, on s’en serait douté, ils attendent pédagogie, engagement et action, mais qui conjugue environnemental et sociétal. Dans cet ordre, malgré la crise et les dégâts humains qu’elle déclenche. Désormais, le lien social est à préserver au même titre que la planète. Nicolas Hulot et Brice Hortefeux peuvent se serrer la main. En quelques années à peine, les deux grands rêves d’hier sont devenus l’exigence première de notre société d’aujourd’hui. Mais n’imaginez pas que les Français envisagent d’entrer dans ce nouveau monde par un retour en arrière, ils veulent changer d’avenir. A mi-chemin du Petit Prince et de L’odyssée de l’espace, voici venu le temps des racines du futur. Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour -37 C’est la cote de confiance (différence entre le pourcentage d’optimistes et de négatifs) des Français dans l’économie. Ce résultat d’un sondage BVA pour La Tribune est une bonne surprise, puisqu’il est en hausse de 21 points par rapport à février dernier, alors que la situation s’est dégradée. Cette embellie du moral des Français est en partie due aux conclusions du G20, dont 44% pensent qu’elles auront un effet positif. Les personnes interrogées sont 54% à avoir une bonne image des chefs d’entreprise. Les PHOTOS du jour VIETNAM ➔ John McCain a visité hier le musée Hoa Lo, construit à Hanoï sur le site de la prison du même nom dans laquelle il a été enfermé en 1967. L’ex-candidat à la présidentielle américaine passe ici devant le parachute et la tenue qu’il portait le jour où il fut capturé. Le RDV du jour La communauté juive fête Pessa’h ➔ Les préparatifs ont commencé dès hier soir avec le repas du « seder », mais c’est aujourd’hui que débute officiellement la célébration de Pessa’h, la pâque juive, pour une durée de huit jours. Cette fête commémore la sortie d’Egypte du peuple hébreu sous la conduite de Moïse (Pessa’h signifie passage) : les fidèles mangent à cette occasion du pain sans levain et des herbes amères pour rappeler cet épisode fondateur. Au-delà des rituels très précis, Pessa’h se veut une fête de la liberté et en rappelle la fragilité. En Israël, cette période festive est un moment délicat au cours duquel les risques d’attentats sont considérés comme élevés. En conséquence, un important dispositif de sécurité a été déployé, notamment à Jérusalem et au nord du pays, tandis que la Cisjordanie a été totalement bouclée à titre préventif dès lundi soir, et jusqu’au 19 avril. ALFRED/SIPA Le FAIT du jour Directsoir N°532/Jeudi 9 avril 2009 Ségolène Royal clôt son voyage africain ➔ Officiellement, le déplacement de Ségolène Royal au Sénégal, qui s’achève aujourd’hui, avait une dimension régionale et devait renforcer la coopération entre la région Poitou-Charentes et celle de Fatick. Mais ces six jours passés sur sa terre natale auront connu un retentissement dépassant ce cadre. En témoigne son discours prononcé lundi à Dakar, au cours duquel elle a demandé « pardon » à l’Afrique pour les propos tenus par Nicolas Sarkozy au même endroit en 2007. Dans son discours, il avait alors déclaré que « l’homme africain n’est pas assez entré dans l’Histoire ». Des propos controversé qui, selon Ségolène Royal « n’engagent ni la France, ni les Français ». Cette intervention sur le terrain diplomatique a immédiatement suscité la polémique. Si l’opposition a applaudi ses propos (Martine Aubry s’en est dite « heureuse »), la majorité les a stigmatisés. François Fillon a appelé « Mme Royal à un peu plus de retenue et un peu plus de dignité ». Luc Chatel, porte-parole du gouvernement, l’a qualifiée pour sa part de « globe-trotteuse de la démagogie ». Ségolène Royal (c.) avec Yayi Bayam Diouf (g.) fondatrice du Collectif des femmes pour la lutte contre l’immigration clandestine, le 5 avril dernier, à Thiaroye-sur-Mer (Sénégal).
www.directsoir.net L’HOMME du jour ➔ Plus de 20 millions d’Algériens étaient appelés aux urnes aujourd’hui pour une élection présidentielle sous haute surveillance en raison des risques d’attentats. Pour les 776000 Algériens vivant en France, le vote a commencé depuis samedi dernier. Pour cette élection au résultat sans surprise, le taux de participation reste la seule inconnue. En effet, le président sortant Abdelaziz Bouteflika, qui n’a pas de concurrents à sa mesure parmi les cinq candidats qui se présentent face à lui, devrait être réélu pour un troisième quinquennat, non sans susciter les réserves de certains représentants de la Le président sortant est le favori de l’élection présidentielle algérienne Abdelaziz Bouteflika : vers un nouveau mandat ? société civile. Dès la fin de la campagne électorale, la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) a estimé que les médias avaient favorisé Abdelaziz Bouteflika tout au long de ce marathon électoral pendant lequel le président sortant a promis de consacrer, après sa réélection, 150 milliards de dollars au logement et aux infrastructures. Il a par ailleurs évoqué une possible amnistie par référendum des islamistes armés encore actifs. Un geste qui permettrait ainsi de conforter la politique de réconciliation nationale, véritable cheval de bataille de Bouteflika. EN HAUSSE FIDEL CASTRO Barbara Lee, une élue américaine qui l’a rencontré en début de semaine, a jugé le Líder Máximo en très bonne santé et très lucide. Barbara Lee conduisait une délégation de six parlementaires démocrates. HRC/WENN.COM/SIPA LUDOVIC/REA EN BAISSE BERNARD MADOFF Après sa villa et son yacht, l’ex-financier pourrait perdre ses deux abonnements de base-ball estimés à 80000 dollars. AUJOURD’HUI 3 Le TOP du jour PROF AU QUOTIDIEN ➔Il y a le cinéma (La journée de la jupe) et la réalité. Celle que raconte Véronique Bouzou, prof de banlieue. Dépression, isolement, violence : le quotidien de ces jeunes enseignants est aussi affolant que symptomatique. Une enquête passionnante. Ces profs qu’on assassine, Jean-Claude Gawsewitch. DUO AU SOMMET ➔ Deux légendes du cinéma à la poursuite d’un serial killer dans les rues de New York. Pas de doute sur la réussite de leur association, le duo De Niro-Pacino fonctionne toujours. La loi et l’ordre, Jon Avnet, DVD, Metropolitan.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :