Direct Soir n°531 8 avr 2009
Direct Soir n°531 8 avr 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°531 de 8 avr 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : Opération remise en forme

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 AUJOURD’HUI LE BILLET DE PHILIPPE LABRO Écrivain, journaliste, réalisateur L’indulgence en question Un sondage Paris Match-Ifop, qui paraît demain, révèle que deux tiers des Français (63%) éprouvent de l’« indulgence » pour les actions physiques dirigées contre les patrons. Ils sont même près d’un tiers (30%) à les approuver, et à peine 7% d’entre eux les condamnent. Ce sondage intervient au moment où la « séquestrationite », comme forme d’action sociale, provoque un vif débat politique. Ségolène Royal, avec son instinct pour saisir l’événement, a le plus manifestement affiché cette tendance à l’« indulgence ». Interrogée par le Journal du Dimanche ce week-end, elle affirmait que les récentes actions survenues dans les Landes, à Pithiviers et à Grenoble permettaient aux salariés « fragilisés et méprisés » de se faire entendre, s’empressant de souligner le caractère « illégal » des séquestrations. « Indulgence », cela veut dire quoi, précisément ? On entend François Bayrou comme Dominique de Villepin ou Martine Aubry comme Benoît Hamon parler non pas d’« indulgence », mais user de termes qui vont dans le sens des résultats de ce sondage. « La violence sociale peut expliquer… » Ou bien : « Regrettable sans doute, mais révélateur… » De l’autre côté, on entend les mots « inadmissibles » et « inacceptables ». Jusqu’ici, personne n’a posé les vraies questions. Est-ce que ces actions peuvent déboucher sur de vraies avancées sociales ? Ou bien ne sont-elles pas une dérive en termes de libertés fondamentales, de droit à la sécurité, de droit à la libre circulation ? Comment –finalement– mener un combat social ? C’est tout le problème, et il sera intéressant d’entendre, à ce sujet, les grands responsables syndicaux qui pourraient bien se demander si l’« indulgence » ne préfigure pas d’incontournables débordements. Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour 250 PRODUITS DE CONSOMMATION courante devaient enregistrer dès aujourd’hui à La Réunion une baisse de leur prix de 5 à 20%, en vertu d’un accord signé après la grève qui a paralysé l’île le mois dernier. Seuls 13 produits voient leur tarif diminuer de 20%, tandis que la majorité des produits locaux connaît une baisse de 5%. Une signalétique spécifique devait également être instaurée. En revanche, les négociations portant sur une augmentation des bas salaires n’ont pas progressé. E. ROBERT/DIRECT8 Les PHOTOS du jour Le RDV du jour Roms : la minorité oubliée ➔ Ils sont près de dix millions en Europe, et demeurent méconnus, quand ils ne sont pas l’objet de lourds préjugés. Pour lutter contre l’ignorance et les a priori, la Journée internationale des Roms, organisée aujourd’hui, entend mettre en lumière cette communauté qui serait venue des confins de l’Inde au début du XI e siècle. Aujourd’hui disséminés dans une large partie de l’Europe – surtout en Roumanie où ils sont deux millions –, les Roms partagent une langue commune, au-delà de leurs affinités culturelles. Désignés sous les noms, parfois péjoratifs, de « Manouches », « gitans », « bohémiens », « romanichels » ou « Tsiganes », ils se sont officiellement baptisés « Roms » en 1971. Sédentaires à 90%, contrairement aux idées reçues, ils réclament aujourd’hui une meilleure intégration économique et sociale. A titre mémoriel, les Roms aspirent aussi à la reconnaissance officielle du génocide dont ils furent les victimes pendant la Seconde Guerre mondiale, où ils furent 500000 à périr, du fait de la politique raciale du III e Reich. Le FAIT du jour Directsoir N°531/Mercredi 8 avril 2009 BAGDAD ➔ A l’issue de sa tournée en Europe et en Turquie, Barack Obama est arrivé hier dans la capitale irakienne pour une visite surprise. A cette occasion, il a répété son intention de désengager l’essentiel des troupes américaines d’ici à août 2010. TANIA/A3-CONTRASTO-REA Le personnel des universités en grève ➔ Le monde universitaire poursuit sa lutte contre les réformes engagées par le gouvernement. Aujourd’hui, les bibliothécaires, administratifs et techniciens des universités (Biatoss), organisaient une journée « bureaux vides ». En abandonnant leur poste, ils souhaitent protester contre « une casse du service public, la remise en cause des acquis sociaux et la dégradation des conditions de travail de tous les salariés ». Parmi leurs requêtes, ils exigent la recréation des postes supprimés au budget 2009 et l’annulation des suppressions prévues pour 2010-2011. Aujourd’hui, aussi nombreux que les enseignants-chercheurs (55000), ils devraient être les plus touchés par la suppression de postes, comme l’avait précisé Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Une des salles de travail de la bibliothèque interuniversitaire Cujas, affectée par la grève.
www.directsoir.net PARIS ➔ Les visiteurs du Centre Pompidou peuvent admirer, entre autres, l’une des toiles les plus connues du peintre Vassily Kandinsky. A partir d’aujourd’hui, une exposition, retraçant son parcours, est consacrée à l’artiste russe. L’ANNIVERSAIRE du jour 3 QUESTIONS À… Pourquoi avoir rejoint Europe Ecologie ? Cette aventure est née l’été dernier quand des personnes animées par la volonté du combat politique ont pris conscience que face aux crises (écologique, économique et sociale), le modèle actuel ne marche pas. L’idée est de rassembler ceux qui ont compris que la transformation passe par l’écologie. Dans un monde qui a des ressources limitées, le capitalisme n’a pas d’avenir ; il faut changer les règles du jeu, construire nos façons de produire et travailler sur d’autres logiques. 8 avril 1962 Les Français votent l’avenir de l’Algérie ➔ Il y a 47 ans, 27 millions de Français de métropole étaient appelés à répondre à la question suivante : « Acceptez-vous, comme le prévoient les accords d’Evian signés en mars, que les habitants de l’Algérie se prononcent sur leur indépendance ? » Avec un peu plus de 90% des voix, le « oui » l’emporte. Le 1 er juillet, les Algériens se prononcent à leur tour et la proclamation officielle de l’indépendance de l’Algérie intervient quatre jours plus tard, le 5 juillet 1962. Europe Ecologie lance ce soir à Toulouse sa campagne pour les européennes. José Bové en est la tête de liste dans le Sud-Ouest. José Bové : « Le modèle actuel ne marche pas » L’écologie sera donc le thème central de la campagne. Est-ce le seul ? On ne fait pas ça que pour la planète. On se bat aussi pour les citoyens, donc, nous avons un projet social avec la mise en place d’un revenu universel. Il est scandaleux de voir un individu qui gagne 15000 euros par an et un patron du CAC 40 qui gagne 4 millions. Il nous faut avoir une vraie politique sociale européenne. L’Europe doit être là pour arrêter la concurrence entre les pays. Nous voulons une harmonisation fiscale et mettre fin au dumping entre pays, qui amène de la rivalité et de l’égoïsme. Vous êtes tête de liste : vous espérez donc rejoindre Strasbourg ? Notre premier objectif est que les citoyens aillent voter le 7 juin. Nous allons nous battre pour avoir au moins un élu – voire deux – dans chaque circonscription. Moimême, je vais tout faire pour siéger, car la question de l’agriculture est essentielle : toutes les trois minutes, une exploitation agricole disparaît en Europe, mais la fin des paysans n’est pas inévitable. Nous défendons l’idée de créer dix millions d’emplois verts en dix ans, dont 1,5 million d’emplois paysans. AUJOURD’HUI 3 N. TUCAT/REA KEYSTONE/FRANCE Le TOP du jour RETOUR AUX ANNÉES MAO ➔ Le cinéaste italien Michelangelo Antonioni (L’avventura) s’est rendu en Chine en 1972, quatre ans avant la mort de Mao. Si sa visite était encadrée, son œil restait libre. Il en résulte trois heures d’images passionnantes qui restituent le quotidien dans l’empire du Milieu alors que s’essouffle la sanglante révolution culturelle. Derrière la robotisation des foules et les sourires contraints se distingue déjà l’extraordinaire énergie qui explosera à la fin du XX e siècle. La Chine, Carlotta Films, double DVD collector. LES OGRES EN CONCERT ➔ Les quatre frères et sœurs qui composent Les ogres de Barback promettent un concert spécial aux fans. Ces derniers recevront gratuitement le double DVD Fin de Chantier pendant la soirée. Ce soir au Zénith (Paris 19 e), 20h. LES HYMNES DE KIM ➔ Kim Wilde, icône de la pop anglaise du début des années 1980 (Cambodia, You Keep Me Hangin’On), sera en concert ce soir à La Cigale. La Cigale, 120, bd Rochechouart, Paris 18 e (0149258175). EN HAUSSE JACOB ZUMA Favori pour la présidentielle en Afrique du Sud, il a été blanchi par la Haute Cour de justice de Durban, qui le poursuivait pour corruption. EN BAISSE AVIGDOR LIEBERMAN Soupçonné de corruption, le ministre israélien des Affaires étrangères a été entendu par la police pour la troisième fois en sept jours.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :