Direct Soir n°52 10 nov 2006
Direct Soir n°52 10 nov 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°52 de 10 nov 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Dernière ligne droite pour la gauche

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Vendredi 10 novembre 2006 14 P.GELY/BERNAND CULTURE SPECTACLE/Hymne à la vie Musiques, danses et lectures composent un spectacle musical, poétique et joyeux, servi par des artistes généreux. ce spectacle que j’ai intitulé Comment dire – avec ou sans point d’interrogation– n’a pas la prétention de donner des réponses. C’est la possibilité offerte aujourd’hui de tout mettre en œuvre pour réaliser un désir profondément présent depuis longtemps : faire résonner très fort un hymne joyeux, un hymne à la vie », nous dit Nicole Aubry. Comment dire, c’est avant tout une histoire d’amitié entre des artistes qui se sont réunis. Sur cette scène, la présence d’Isabelle Carré est une jolie preuve que les comédiennes ont bien des ailes. A vrai dire, on n’en doutait pas ! Il est touchant de voir réunis des DVD enfants Périple sous les mers u Annie, jeune maman canadienne, est aussi la chanteuse préférée des tout-petits Québécois. Sa particularité : divertir les bouts de chou en les faisant voyager dans un monde haut en couleurs peuplé de personnages drôles et loufoques. Après son triomphe au Canada, Annie a voulu conquérir la France. Pari gagné. Son spectacle a rencontré un énorme succès et vous pouvez dès maintenant vous le procurer en DVD. La mission d’Annie : nettoyer les fonds marins. Un sacré périple au cours duquel elle rencontrera les habitants de l’océan. Un spectacle inoubliable où humour, danses et chansons feront le bonheur de vos « petits brocolis » ! Annie Brocoli dans les fonds marins (Virgin) TOPDESTOPS Singles : Nadiya entre en force Statu quo total cette semaine parmi les cinq meilleures ventes de singles : personne ne bouge… sauf Nadiya, qui entre en 4 e position. Avec un frère champion du monde de boxe française, ses adversaires n’ont qu’à bien se tenir ! 1 2 3 4 5 Fabienne Taccola, Isabelle Carré, Cora Dupuis et Emmanuel Emerich. textes poétiques de différents auteurs, de la musique classique, de la danse et de la musique traditionnelle africaine. Cora Dupuis, danseuse et chorégraphe, enchantera au travers de nombreux et différents rythmes. Elle orchestre tout ce monde avec élégance et laisse jaillir les harmonies corps-texte. Emmanuel Emerich est l’âme du spectacle. En 2005, il avait créé un concept original mêlant musique, danse et lecture de textes, Les arbres ont des oreilles de Cliousclat proposé par Cyril Zimmerman. Une rencontre qui sera à l’origine de cette nouvelle aventure. Comment dire, Théâtre du Rond-Point, Paris 8 e, cinq représentations à 20h30. Tél. : 01 44 95 98 21 PAS LE TEMPS (=) Faf Larage M6 Interactions EVERYTIME WE TOUCH (=) Cascada M6 Interactions Y’A QU’UN CH’VEU (=) Star Academy 6 Mercury AMIES ENNEMIES (e) Nadiya Columbia SLIPPING AWAY (CRIER LA VIE) (=) Moby & Mylène Farmer Mute LÉGENDE DE CE TOP HEBDO : (+1) : progression d’une place (-3) : perte de trois places (e) : entrée/label Source : SNEP/Ifop OLIVIA DE BUHREN,EMMANUELLE DE PEYRON,DELPHINE DEWOST,RACHEL BOURLIER,ALLAN VAN DARC,ADRIENNE DE MALLERAY,LAURIE CHOLEWA DR EN DIRECT DU GRAND PALAIS Panorama de la création Véritable carrefour entre les professionnels de l’art et le grand public, « Art en Capital » souhaite faire découvrir un large panorama de la création artistique contemporaine avec plus de 2000 artistes (peintres, graveurs, sculpteurs, photographes, architectes…) venus de France et d’ailleurs présenter leurs œuvres. Grand Palais, av. Winston-Churchil, Paris 8e. Jusqu’au 19 novembre. www.grandpalais.fr DVD Sacha et Laura dans la guerre u Le réalisateur français Alexandre Arcady nous offre enfin le DVD de son film Pour Sacha. Un long métrage dans lequel on retrouve aussi bien la sublime Sophie Marceau que le charismatique Richard Berry et l’anguleux Gérard Darmon. Au cours de l’année 1967, Laura, une jeune violoniste de 20ans, et Sacha, un professeur de philosophie, quittent la France pour s’installer en Israël et vivre dans un kibboutz. Quelque temps plus tard, à l’occasion de l’anniversaire de celle-ci, trois très bons amis parisiens, viennent la rejoindre. Hélas, au même moment, la guerre des Six jours éclate brutalement et le compagnon de Laura s’engage dans les parachutistes. Pour Sacha est un film empreint de vie, d’amour et d’humanité, montrant les contradictions de la vie communautaire du kibboutz et celles du couple, en période de guerre. Les deux héros préservent l’essentiel : l’espoir dans l’autre. Filmé à renfort d’images d’archives et montrant la toile de fond de cette période trouble, le DVD est livré avec le making of du film. Pour Sacha (Alexandre films) DR Marceau et Berry, un amour en danger. PROD DB/ALEXANDRE FILMS/DR
www.directsoir.net SORTIR Y ALLER Y ALLER Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER S. BENHAMOU/GAMMA MALÉAN OBERNAI/L’ALSACE ENTRE VIGNES ET FORÊTS UN PEU D’HISTOIRE Obernai est une ville au fort caractère qui n’a pas toujours été dans le giron de la France. Jusqu’au XII e siècle, elle est la propriété des ducs d’Alsace, tutelle dont elle s’affranchit en 1240. Elle devient une ville prospère avec son marché, sa foire, sa cathédrale, et ses fortifications. Pour asseoir encore un peu plus son pouvoir et son influence, elle s’associe avec neuf autres villes de la région pour former la Décapole. On entre alors dans l’âge d’or obernois, le XVI e siècle, dont de nombreux vestiges perdurent. Le beffroi, l’hôtel de ville, ou encore la halle aux blés que l’on peut visiter datent Florian Zeller, écrivain. Son roman, La fascination du pire, lui vaudra l’attribution du prix Interallié 2004. de cette époque Renaissance. Les guerres se succèdent et Louis XIV finit par rattacher la Décapole à la couronne de France, Obernai devient ville royale. Elle changera encore une fois de main lors des conflits franco-germaniques. Ce riche passé a permis à Obernai de forger son identité alsacienne. Son charme est intact, avec ses maisons à pans de bois, ses fêtes et ses traditions vivaces. La petite cité fleurie est un point de départ idéal pour la route des vins d’Alsace. OÙ SE RESTAURER ✱ Le Châtelain : un nom tout trouvé pour ce restaurant gastronomique qui rivalise avec les châteaux du 18 e : cheminée monumentale et dallage de grès massif. Dans ce lieu, proche d’Obernai, seul votre appétit pourra vous limiter. 41, rue Monseigneur-Boersch. Tél. : 03 88 95 83 33 ✱ Santa Maria En plein cœur d’Obernai, ce restaurant propose une cuisine alsacienne typique : choucroute ou flammekueche. Pour ceux qui n’en raffolent pas, VIES NOCTURNES de Florian Zeller ✜ SON LIEU Chez moi, dans mon bureau. ✜ SON BAR Au Bar des théâtres, juste en face de la Comédie des Champs-Elysées, à Paris. ✜ SON RESTO Un restaurant italien, peu importe lequel. ✜ SA SALLE Les Bouffes du Nord, parce que la magie demeure inexplicable. pas de panique : le Santa Maria, comme son nom l’indique, propose aussi de la cuisine italienne. Fermé le mardi. 9, rue du Marché Tél. : 03 88 95 46 87 ✱ Le lounge bar : pour les couche-tard, voici un endroit design où il est agréable de venir prendre un dernier verre. 20, rue du Marché. Tél. : 03 88 95 39 30 OÙ DORMIR ? ✱ L’hôtel du Parc La réussite de cet établissement tient peut-être à son histoire. C’est une famille au grand complet qui, à force de travail, ✜ SON DVD Le feu follet, de Louis Malle. On n’a jamais aussi bien filmé le désir de mourir. ✜ SA MUSIQUE Christophe. C’est un mélodiste de génie. Un artiste qui touche souvent au sublime. ✜ SON LIVRE Mort à crédit, de Céline. Parce que c’est aussi drôle et triste que la vie. a fait de cette jolie demeure typique alsacienne un hôtel haut de gamme. Le Parc est en plein cœur d’Obernai. Piscines intérieure et extérieure, bains bouillonnants, sauna et hammam. A partir de 125 € la chambre double. 169, route d’Ottrott Tél. : 03 88 95 50 08 Chambres d’hôtes ✱ Chez Bashoruz Cette maison alsacienne est située à proximité des monuments et des commerces. Les 4 chambres au décor feutré disposent de tout le confort moderne. Petit-déjeuner, demipension ou pension complète. 128, rue du Général-Gouraud Tél. : 03 88 04 70 21 À VOIR, À FAIRE ✱ Le beffroi Il culmine à près de 60 m de hauteur, c’est l’un des derniers vestiges du 13 e siècle qui subsiste à Obernai. Le Kappellturm, dit aussi l’horloge publique, servait de tour de guet. ✱ La Halle aux blés Construite en 1554, la grande boucherie a servi de halle aux blés et de musée. La clochette du pignon annonçait jadis l’ouverture et la fermeture du marché hebdomadaire. A NOTER ✱ Office de tourisme : Place du Beffroi. Obernai. Tél. : 03 88 95 64 13 ENVOYER VOS BONS PLANS+ à lejournal@directsoir.net OT OBERNAI F. SOULY/GAMMA Directsoir t Vendredi 10 novembre 2006



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :