Direct Soir n°513 13 mar 2009
Direct Soir n°513 13 mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°513 de 13 mar 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : Vendredi 13, jour de chance ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 ONE-MAN SHOW CULTURE Le cirque mis en boîte Warren Zavatta, descendant de l’une des plus célèbres familles du cirque, égratigne avec humour cet univers qu’il connaît bien. Un spectacle original mis en scène par Anne Bourgeois. Si le cirque provoque chez vous des réactions urticantes, vous avez trouvé votre homologue en la personne de Warren Zavatta. En effet, qui mieux que cet enfant de la balle, né et élevé en roulotte, petit-fils du célèbre clown Achille Zavatta, pouvait démonter à coup d’humour quasi revanchard ce monde qu’il connaît sur le bout des doigts ? « L’univers féerique et merveilleux, ça va ! », clame-t-il dans son one-man show. « Ce soir dans votre ville » est un slogan qu’il n’a pas manqué de « dérober » à la grande famille du cirque. Nombreux sont ceux qui ont à l’esprit ces camionnettes hurlantes, sortes de voitures-balais, répétant à tue-tête : « Ce soir dans votre ville, le cirque… (Bouglione, Pinder, Fratellini, au choix) vous accueille sous son chapiteau. » A partir de ces clichés savoureux et de ce qu’il appelle « les armoiries de la famille, l’héritage culturel », le comédien, musicien, jongleur et acrobate crée son propre univers et livre, malgré quelques dérives potaches, un spectacle aussi curieux que touchant. Ce qui n’est guère étonnant puisque du haut de son mètre quatre-vingt-douze, il se moque finalement de tout ce qui l’a fait souffrir. « Achille Zavatta, il a fait rire tout le monde, mais il m’a pourri mon enfance », ironise-t-il avant de mettre à mal les incontournables du cirque. Pourtant, il ne semble rien renier, mais il détourne et ridiculise avec un plaisir affiché. S’il jette ses oripeaux de clown –costumes à carreaux doublés de peau de zèbre–, c’est pour mieux se glisser dans la peau du comédien qu’il est incontestablement. Et pour assumer sa double identité,Warren Zavatta n’a besoin d’aucune psychanalyse : sa thérapie à lui n’est autre que la scène, qui lui offre une belle occasion de se réconcilier avec le cirque. Warren Zavatta–Ce soir dans votre ville, le lundi à 20h. Théâtre Trévise, 14, rue Trévise, Paris 9 e (0145233545). ONE-WOMAN SHOW En bref Directsoir N°513/Vendredi 13 mars 2009 Warren Zavatta fait son one-man show et n’épargne ni les clichés ni les travers du cirque. ➔ Après Faut qu’ça change, Charlotte des Georges revient avec Tout n’est pas rose, la suite des aventures d’Angela, trentenaire bien décidée à sortir de son carcan éducatif. Notre héroïne aux airs de Bridget Jones aurait pu s’assagir. Heureusement pour notre plus grand bonheur, pas du tout. Elle gesticule, crie en déversant ses états d’âme. Avec une énergie débordante, Charlotte des Georges dessine une galerie de personnages détonants pour mieux revendiquer les difficultés d’une jeune femme d’aujourd’hui. Tout n’est pas rose, au Feux de la rampe, Paris 9 e (0142462619). Les malheurs d’Angela Paris-Brasil/A l’occasion de la 8 e édition du Festival Paris Brasil, le Satellit Café (Paris 11 e) invite le public à découvrir la musique brésilienne. Samba, bossa nova mais aussi pop-jazz vous donnent rendez-vous jusqu’au 27 mars. Infos : 01 47 00 48 87 Le meilleur du clip/La Maison de la culture du Japon, à Paris, propose de découvrir les six clips primés au festival Protoclip en novembre dernier ainsi qu’une sélection « Spéciale Japon », comprenant une quinzaine de clips japonais allant du kitsch au conceptuel. Entrée libre sur réservation : 01 44 37 95 95.
www.directsoir.net FESTIVAL Le 9-2 fait son music show La 21 e édition du Festival Chorus s’ouvre demain. Pendant quinze jours, les Hauts-de-Seine vibreront au rythme des 77 concerts organisés dans tout le département. De l’électro à la chanson à texte, du reggae à la variété en passant par le rock, la programmation de la 21 e édition du Festival Chorus a de quoi satisfaire tous les amateurs de musique. Pendant deux semaines, 120 artistes se produiront dans 42 lieux des Hauts-de- Seine. Le Village du Festival s’est installé sur le parvis de La Défense, où se succéderont une vingtaine de concerts. Le coup d’envoi des festivités sera donné demain à 20h par Arthur H, sous le chapiteau baptisé Magic Mirror. Au même endroit, Juliette (le 16), Abd al Malik (le 17), Julien Doré (le 18) et Yael Naim (le 26), entre autres artistes, se relayeront, accompagnés de leurs premières parties.A l’Espace Grande Arche, l’électro et le reggae seront à l’honneur, respectivement les 20 et 21 mars. A l’heure du déjeuner, les artistes (Syd Matters le 24, Mickey 3D le 26) se produiront gratuitement tous les jours sur le parvis. Mais La Défense ne sera pas le seul quartier à vibrer, puisque Chorus se déploie aussi dans 32communes des Hauts-de-Seine. Jean- Louis Murat, par exemple, sera à Bois- Colombes le 20, Rokia Traoré à Suresnes le 21 ; le 22, Francis Cabrel sera à Rueil- Malmaison et Amel Bent à Villeneuve-la- Garenne ; le 26, ce seront Emily Loizeau à Antony et Grand Corps Malade à Courbevoie. Même la prison de Nanterre profitera de cette vague musicale : Merlot, lauréat du prix Tremplin de la chanson 2008, s’y produira le 18 mars. Festival Chorus, du 14 au 28 mars. Plusieurs lieux dans les Hauts-de-Seine (0147746464).www.chorus92.fr MUSIQUE 11 Le slammeur Abd al Malik se produira le 17 au Magic Mirror (La Défense) et le 25 au théâtre La Piscine de Châtenay-Malabry.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :