Direct Soir n°507 5 mar 2009
Direct Soir n°507 5 mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°507 de 5 mar 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : Automobile la révolution verte

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 V. CAPMAN/SIPA AUJOURD’HUI LE BILLET DE JACQUES SÉGUÉLA Publicitaire Souriez, c’est la crise ! En 1900, on riait quinze minutes par jour. Un siècle plus tard, nous sommes tombés à cinq. Voici que la crise réveille nos crises de rire, normal ! Existe-il meilleur antidote à l’humeur que l’humour ? Ces temps d’incertitude qui sèment l’inquiétude font le lit des amuseurs publics. Ils se sont emparés des antennes. Mission : nous redonner le moral. Notre baromètre du mal de vivre est au plus bas, à eux de faire remonter la pression humoristique. Au cinéma, le champion des entrées en février s’appelle LOL, abréviation de « Laughing Out Loud » (« Mourir de rire ») : 2 millions de spectateurs. A la radio, les trois vedettes ne sont pas des journalistes ou des éditorialistes, mais des humoristes. Nicolas Canteloup, l’œcuménique, vampirise l’audience d’Europe 1 (+ 78000 nouveaux auditeurs en novembre et décembre 2008). Laurent Gerra, le serial rieur, lui fait la paire sur RTL (+ 133000). Philippe Bouvard, l’inoxydable, affiche 101000 conquêtes alors que Stéphane Guillon, Didier Porte et Philippe Val, le trio flingueur, raflent la mise avec 200000 fans supplémentaires sur France Inter. Pour nos médias, le rire est la valeur sûre du moment, l’info se fait guignol. Merci Canal+ ! Reste à être lucide, se serrer les coudes et se remonter les manches pour traverser les 40 e rugissants qui nous attendent : « Nous sommes gais, mais nous ne sommes pas dupes », prônait Ionesco. Courage, ne fuyons pas ! Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour 2,2 MILLIONS de sandwichs jambon-beurre sont vendus chaque jour en France, soit 830 millions chaque année. Appelé communément « parisien », ce sandwich domine le marché de manière quasiment hégémonique, puisqu’il représente 72% des sandwichs baguette, révèle une étude présentée au Salon européen du sandwich, qui s’achève aujourd’hui à Paris. Loin des idées reçues, les hamburgers sont largement dépassés par le casse-croûte traditionnel, puisqu’il ne s’en vend qu’un quand huit sandwichs baguette sont écoulés. Les PHOTOS du jour WASHINGTON Ces hommes, membres de la garde d’honneur, sont positionnés devant le Pentagone. Ils participent à la cérémonie organisée pour l’arrivée du ministre français de la Défense, Hervé Morin. Le RDV du jour Le personnel hospitalier se mobilise ➔ Les syndicats de personnels nonsoignants et des médecins hospitaliers manifestaient aujourd’hui contre le projet de loi « Hôpital, patients, santé, territoires » (HPST), actuellement en débat à l’Assemblée nationale. Ce projet, porté par la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, prévoit entre autres choses une meilleure coordination entre public et privé. Selon les syndicats, le texte fragilisera davantage le service public hospitalier et aggravera notamment l’accélération des suppressions de postes. Si le CNPS (Centre national des professions libérales de santé) accusait récemment le gouvernement de « sacrifier la santé » et d’« étatiser » le système de santé, dix syndicats de professionnels de santé libéraux ont de leur côté apporté leur soutien au projet de loi, invoquant la nécessité absolue de réformer le système hospitalier en France. La plupart des syndicats hospitaliers devraient rejoindre la journée de mobilisation interprofessionelle organisée dans toute la France le 19 mars. HAMILTON/REA Le FAIT du jour Directsoir N°507/Jeudi 5 mars 2009 Édouard Balladur rend son rapport à Nicolas Sarkozy ➔ L’ancien Premier ministre, Edouard Balladur, à la tête du comité pour la réforme des collectivités locales, devait se rendre ce matin à l’Elysée pour remettre au président de la République son rapport. Composé de 130 pages, ce document a pour ambition de « donner un nouveau souffle » à « un système vieilli ». Il prône une diminution du nombre de régions, une élection commune pour les conseillers régionaux et départementaux, la suppression des cantons, un statut propre pour les grandes métropoles. L’Elysée a déjà salué des « propositions ambitieuses » qui « ouvrent de nombreuses pistes ». Des responsables PS ont fait part de leurs « inquiétudes » devant ce qu’ils qualifient de « régression », voire de « grande magouille ». Edouard Balladur à la sortie de l’Elysée, le 4 juillet 2007.
www.directsoir.net ÉTATS-UNIS ➔ Cette éolienne fait partie d’un dispositif installé à Boulder, dans le Colorado, par le Laboratoire national des énergies renouvelables. Depuis quelques années, Boulder est considérée comme la ville la « plus verte » des Etats-Unis. L’ANNIVERSAIRE du jour L’HOMME du jour Jean-Louis Debré, gardien de la Constitution ➔ Le 5 mars 1959, le général de Gaulle installait le Conseil constitutionnel. Pour célébrer ce demi-siècle d’existence, l’actuel président, Jean-Louis Debré, a convié aujourd’hui tous les anciens ministres de la V e République. Plus de 250 personnes sur les 348 invitations lancées ayant répondu favorablement étaient attendues à la cérémonie organisée au Palais-Royal à Paris. Jean-Louis Debré devait y présenter un recueil inédit de toutes les délibérations des sages entre 1958 et 1983. Avant lui, huit personnalités – Léon Noël, Gaston Palewski, Roger Frey, Daniel Mayer, Robert Badinter, Roland Dumas,Yves Guéna, Pierre Mazeaud – ont présidé cette institution, devenue le garant de la légalité de l’action publique. Sa principale mission est de vérifier que les textes législatifs ne sont pas contraires à la Constitution de 1958. Il valide également les fameuses 500 signatures indispensables pour se présenter à l’élection présidentielle. 5 mars 1953 Mort de Staline ➔ Il y a 56 ans, Joseph Staline, l’homme fort de la Russie depuis sa prise de pouvoir en 1922, décédait des suites d’une attaque cérébrale. Quatre jours plus tard, les funérailles du « petit père du peuple » provoquaient d’importantes bousculades et la mort de centaines de personnes. Le président du Conseil constitutionnel invite plus de 300 figures politiques pour les 50 ans de l’institution. Le Conseil peut être saisi par le président de la République, le Premier ministre, les présidents des deux chambres ou un groupe de 60 députés ou sénateurs. Depuis l’an dernier, les citoyens peuvent aussi le faire à l’occasion d’un litige les concernant s’ils estiment qu’une loi en vigueur porte atteinte à leur liberté. Les onze personnes qui siègent aujourd’hui rue Montpensier comprennent deux membres de droit à vie : Valéry Giscard d’Estaing et Jacques Chirac. Les neuf autres sages ont été choisis pour neuf ans non renouvelables. Nommés par tiers tous les trois ans, ils sont désignés par le chef de l’Etat et les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale. AUJOURD’HUI 3 PAPE 2008/NIVIERE/SIPA SIPA J. MOORE/GETTY IMAGES/AFP Le TOP du jour « GEO » FÊTE SES 30 ANS ➔ Le magazine vert des amoureux de la Terre fête ses six lustres avec un numéro exceptionnel, doré pour l’occasion et sorti hier. Pour célébrer l’événement, la rédaction a concocté un savant mélange composé de souvenirs et d’exclusivités, dont un récit de voyage de J.-M. G. Le Clézio. Géo, n°361, mars 2009, en kiosques. LA BIBLE D’UNE LÉGENDE ➔ Alors qu’il triomphe à l’écran avec Gran Torino, Clint Eastwood fait l’objet d’une remarquable biographie qui dévoile toutes les facettes, même les plus méconnues, de cet acteur et réalisateur de légende. Clint Eastwood, une légende, Patrick McGilligan, Nouveau monde éditions. MICHEL AUMONT SE RACONTE ➔ Dans le cadre des Portraits d’acteurs, Michel Aumont revient sur sa carrière. Portraits d’acteurs, samedi 7 mars, à 16h, Théâtre du Vieux- Colombier, Paris 6e. EN HAUSSE EUROTUNNEL Pour la première fois depuis 1986, l’exploitant du tunnel sous la Manche verse à ses actionnaires des dividendes – très symboliques (0,04 €). EN BAISSE CRÉDIT AGRICOLE La première banque des particuliers voit son bénéfice net chuter de 75% en 2008, mais qui s’établit tout de même à 1,024 milliard d’euros.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :