Direct Soir n°501 25 fév 2009
Direct Soir n°501 25 fév 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°501 de 25 fév 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : Humour : la flambée des talents

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 MIEUX CONSOMMER QUOTIDIEN L’eau du robinet, c’est bon pour la santé Longtemps soupçonnée d’être moins vertueuse que sa cousine minérale, l’eau du robinet s’est imposée dans nos carafes. Quelques conseils pour la rendre encore meilleure. Les Français ont longtemps snobé l’eau du robinet. Mais, depuis quelques années, la tendance s’inverse. En 2008, ils déclaraient boire plus d’eau du robinet qu’en bouteille : 81% la jugent bonne. Pour les institutions françaises de gestion de l’eau, la raison est simple : les contrôles de l’eau potable –alimentant quelque 64 millions de consommateurs – se sont affinés. « Nous avons 54 paramètres de contrôle, du prélèvement à la distribution, institués par le Code de la santé publique et remis à jour en 2007 », note Gilles Boulanger, directeur technique à la Lyonnaise des eaux. Plus investis en matière d’environnement, les consommateurs délaisseraient l’eau en bouteille. En cette période 3 € C’est le prix du m 3 d’eau en France. de crise, l’eau du robinet bénéficie également d’un prix défiant toute compétitivité, à 0,003 centime d’euro le litre. VOTRE TÉMOIGNAGE NOUS INTÉRESSE Envoyez-nous vos astuces, vos coups de cœur, vos coups de sang… sur les prochains thèmes que nous aborderons dans cette page, « Mieux consommer ». Dites-nous tout sur conso@directsoir.net. NITRATES, CHLORE ET CALCAIRE Selon Solenne Corbi, diététicienne, « l’eau du robinet n’est pas moins bonne pour la santé qu’une eau en bouteille, et tout aussi intéressante nutritionnellement. » Malgré l’excellent rapport qualité-prix, cette eau laisse certains consommateurs sceptiques. Premiers inculpés : la présence de nitrates. Selon Gilles Boulanger, l’eau étant traitée dès le prélèvement, le taux de nitrates ne présente pas de risque majeur pour le consommateur. Par précaution, il est possible de le vérifier sur sa facture ou à la mairie. Ce dernier doit être inférieur à 15 mg par litre pour que l’eau puisse être bue par les nourrissons. Autre bête noire : le calcaire, qui définit la dureté de l’eau et qui entartre les tuyauteries. « Il est facilement diminué par les multiples adoucissants qui existent », rappelle le directeur technique. Quant au chlore, la dose reste infime (0,1 mg/litre) et essentielle pour préserver la qualité de l’eau. PROCHAINS THÈMES ABORDÉS : • Mes trucs pour un toutou chic• Je m’équipe pour le tout-numérique• Se faire soigner à l’étranger LES BONS GESTES Halte au gaspillage ➔ Un bain nécessite cinq fois plus d’eau qu’une douche.• Une chasse d’eau qui fuit peut faire doubler la consommation annuelle.• Un robinet qui goutte peut laisser passer jusqu’à 300 litres d’eau en une journée, soit 30 à 50 m 3 d’eau par an.• En fermant le robinet quand on se lave les dents, on peut économiser 18 litres d’eau. Autant d’eaux usées qui ne pollueront pas les rivières (les stations d’épuration en décontaminent 45%). QUALITÉ Les Français satisfaits ➔ Trois quarts des Français sont satisfaits de la qualité globale de l’eau du robinet. Les 22% d’insatisfaits font valoir deux principales critiques : le goût, lié au chlore, et le calcaire. VOTRE TÉMOIGNAGE NOUS INTÉRESSE ➔ MICHEL, 69 ANS « Je bois sans hésitation l’eau du robinet, en sachant pourtant qu’elle provient de la Seine. Je fais confiance aux ingénieurs et techniciens qui l’analysent en permanence et je la trouve très bonne. Elle me coûte en tout cas beaucoup moins cher que l’eau minérale et, pour me la procurer, je n’effectue aucun effort. A la limite, en agissant ainsi, je risque moins de souffrir d’un lumbago occasionné par des mouvements pesants et ma santé en sort meilleure ! » ➔ VINCENT, 21 ANS « Je ne bois pas d’eau du robinet par goût personnel, elle est souvent trop chlorée chez moi. Je bois le plus souvent du thé glacé et des jus de fruits, des boissons vitaminées qui ont bon goût ! » Directsoir N°501/Mercredi 25 février 2009 M. GAILLARD/REA À FAIRE• En début de journée, laisser l’eau couler quelques instants, car elle a stagné toute la nuit dans les tuyaux.• Attendre que l’eau soit plus fraîche, signe que les conduites sont purgées.• Pour éliminer l’odeur du chlore, garder l’eau au frais dans une carafe en verre. Ajouter quelques gouttes de citron peut également adoucir l’eau et diluer le goût du chlore. À NE PAS FAIRE• Utiliser de l’eau chaude pour les besoins alimentaires, car la température élevée accentue la dissolution du plomb.• Régler le thermostat du chauffage de l’eau à plus de 60 °C, ce qui risque de générer un entartrage. Une ressource recyclée ➔ L’eau qui arrive dans nos maisons provient à 70% des nappes phréatiques et à 30% des lacs et des rivières. Prélevée de ces ressources naturelles, l’eau est acheminée dans des usines de traitement. Après filtration, analyse et traitement, l’eau est distribuée dans les maisons. Une fois utilisée, elle est évacuée et récupérée par les stations d’épuration pour être ensuite rejetée dans le milieu naturel. Tous les gisements naturels sont renouvelables grâce à la pluie et à la neige, qui les remplissent à raison de 200 milliards de m 3 par an, sur lesquels la consommation totale n’excède pas un huitième. L’usine de traitement de Poncey-lès-Athée (Côte-d’Or). R. DAMORET/REA
www.directsoir.net LE BILLET DE JÉZABEL LEMONIER Journaliste sportif L’hiver est long, vive l’hiver ! Jason Lamy-Chappuis, Roddy Darragon, Marie- Laure Brunet, Marie Marchand-Arvier, Julien Lizeroux ou J.-B. Grange. Ski alpin, biathlon, ski nordique… Voilà des noms qui, depuis que la température a refroidi, viennent à nos oreilles en fin de flashes infos, en bas de page des quotidiens. Ces sportifs à bonnet viennent de vivre leur dernière répétition grandeur nature face aux ténors de leurs disciplines respectives… Et ça s’est bien passé ! Nos nouveaux chefs de files ont montré de belles choses. De belles promesses. Mais pas beaucoup d’or. C’est pour l’an prochain. Nos sempiternels emmitouflés prendront le devant de la scène pendant quelques jours du mois février 2010, lors des Jeux olympiques au Canada. Le compte à rebours a commencé, J-352. Pour eux, cet hiver n’est pas long, il est le temps nécessaire à leur mue. Ces fondeurs, biathlètes, slalomeurs ou descendeurs sont la génération 2010. Depuis plusieurs années, cette échéance olympique borne leur avenir. Il leur reste quelques semaines de neige, quelques compétitions pour affirmer leur statut de leaders sur la scène internationale, imposer leurs têtes de vainqueur, leurs noms de futurs champions olympiques. Après, ce sera le printemps, l’été, la neige aura disparu. Alors, pour eux, et finalement pour nous aussi à les regarder s’épanouir, c’est bien un hiver qui dure. Désolée, il ne s’arrêtera que fin mars. Sortez couvert et vivement Vancouver ! Réagissez : redac@directsoir.net TENNIS/COUPE DAVIS Qui pour jouer les Tchèques ? ➔ Guy Forget (photo) a annoncé hier la composition du groupe de Coupe Davis qui affrontera la République tchèque du 6 au 8 mars. Simon, Monfils, Tsonga et Gasquet ont été convoqués. Llodra, lui, sera remplaçant. BUSINESS Sport et société en questions ➔ Pendant trois jours, du 25 au 27 février, la ville de Barcelone accueille la première édition du Global Sports Forum. 80 intervenants d’une vingtaine de pays vont débattre de la place et du rôle du sport dans la société contemporaine. E. ROBERT/DIRECT 8 FOOTBALL/LIGUE DES CHAMPIONS La nuit des étoiles Les amateurs de ballon rond sont de nouveau confrontés à leur dilemme préféré. Comme au début de chaque printemps, quand la Ligue des champions reprend ses droits après trois mois de trêve, les affiches proposées sont telles que le plus dur est de choisir la retransmission à suivre. Ce soir encore, à 20h45, il sera difficile de trancher entre les alléchants Chelsea-Juventus (retransmis sur Canal+ Sport) et Real Madrid-Liverpool (Canal+). Autant de matchs programmés en huitièmes de finale qui pourraient avoir lieu quelques semaines plus tard, quand viendra le temps de se disputer le prestigieux trophée européen. En Angleterre, Guus Hiddink, le nouvel entraîneur des Blues, étrennera son costume en C1 face aux joueurs de Claudio Ranieri. L’Italien retrouvera le banc de Stamford Bridge où il a passé quatre saisons (2000-2004). Sur la pelouse également, un duel à distance – deux des meilleurs attaquants français – attirera les regards des spectateurs hexagonaux. Nicolas Anelka, qui brille outre-Manche depuis le début de saison, croisera certainement la route de David Trezeguet, de retour au premier plan. Après plusieurs mois d’arrêt, « Trezegol » a retrouvé le chemin des filets dimanche en Serie A pour son retour à la compétition. Entre des Britanniques qui courent toujours après un premier succès en Ligue des champions, et des Bianconeri qui renouent avec la compétition après deux ans de purgatoire, COME-BACK XPB/ICON SPORT L’attaquant de Chelsea Nicolas Anelka. SPORTS 7 la partie s’annonce plus ouverte dans les pronostics que sur le terrain. DUEL DE GÉANTS A BERNABÉU A Madrid aussi, l’opposition entre deux des plus beaux palmarès du football européen fait saliver les fans de foot. Le Real et ses neuf trophées en C1 reçoivent en effet Liverpool, cinq fois vainqueur de la compétition. Les Madrilènes qui ont étrillé le Betis Séville (6-1) dimanche sont à nouveau en route vers les sommets, avec un Raúl retrouvé. Juande Ramos et ses joueurs, qui sont revenus à sept points de Barcelone, se prennent à rêver de la reconquête d’un trophée qui leur échappe depuis 2002. Face aux Merengues, les Anglais sur une pente glissante apparaîtront sans certitude sur la pelouse de Santiago-Bernabéu à Madrid. Même si leur capitaine Steven Gerrard peut faire son retour à la compétition, la prestation fournie samedi en championnat (1-1 contre Manchester City) n’a pas rassuré Rafael Benítez, l’entraîneur espagnol des Reds. On en oublierait presque que le Bayern de Munich joue également ce soir contre Lisbonne (Sport+). Même s’ils restent sur deux contre-performances en Bundesliga, Franck Ribéry et ses partenaires partiront largement favoris face au Sporting du Portugal. Les pronostics sont également favorables au Villareal de Robert Pires. Le quatrième club espagnol encore en lice défie à domicile les Grecs du Panathinaïkos (Foot+). Soirée Ligue des champions, à 20h45. Marcus Grönholm de retour en WRC ➔ Le fermier finlandais a annoncé qu’il reprendrait le volant pour participer à la quatrième épreuve du championnat du monde des rallyes WRC. Double champion du monde de la discipline (2000, 2002), Marcus Grönholm s’alignera début avril au Portugal à bord d’une Subaru. Il défiera notamment Sébastien Loeb, qui lui a ravi la couronne de meilleur pilote du monde. Retiré des paddocks depuis 2007, le jeune quadragénaire (41 ans) a dit vouloir « juste s’amuser, ne pas penser à autre chose ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :