Direct Soir n°494 9 fév 2009
Direct Soir n°494 9 fév 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°494 de 9 fév 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : Jeux, Internet, high-tech... les nouvelles dépendances

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 MIEUX CONSOMMER MÉDECINES DOUCES Des alternatives en plein essor Elles ont fait frémir le milieu médical, qui les a décriées pendant longtemps… Pourtant, les thérapies dites « naturelles » connaissent un immense succès et font chaque année de plus en plus d’adeptes. Que ce soit pour soigner des pathologies liées à notre mode de vie, des pathologies lourdes ou tout simplement se sentir mieux dans son corps, les médecines dites « douces » ont depuis quelques années conquis le cœur de nombre de personnes.Au Salon de la médecine douce et de la thalasso qui ferme ses portes ce soir, les professionnels ont mis les bouchées doubles pour faire connaître leurs pratiques, parfois ancestrales. DÉMARCHE PERSONNELLE Les médecines alternatives ont le vent en poupe. Sans pour autant renier l’utilisation de médicaments, les adeptes des médecines douces ont souvent une démarche holistique lorsqu’ils viennent consulter un acupuncteur, un osthéopathe ou un phytothérapeute. L’holisme envisage l’individu comme un tout c’est-à-dire un corps et un esprit. Pour les praticiens, le corps et l’esprit sont liés et la guérison du corps ne peut se produire sans la guérison des maux de l’esprit. Leurs pratiques agissent à la fois sur le corps et sur le psychique. Mais aujourd’hui, la médecine dite « naturelle » n’a pas la reconnaissance scientifique nécessaire pour accéder au même rang que la médecine dite « conventionnelle », malgré quelques changements au cours des dernières années. 1 Français sur 3 a régulièrement recours aux médecines douces. (Sondage Ifop 2008) VERS LA RECONNAISSANCE Ainsi, il n’est pas rare de voir dans certains services hospitaliers la multiplication de pratiques qualifiées de « douces ». Plusieurs hôpitaux offrent la possibilité de soigner par acupuncture, par exemple. C’est le cas de l’hôpital Lariboisière à Paris, ou de l’hôpital Beaujon de Clichy. « Aujourd’hui, les médecins classiques nous envoient des patients, c’est quelque chose qui n’existait pas il y a quelques années », précise Catherine Jassaud, étiopathe, avant d’ajouter : « Dès lors que la maladie est irréversible, nous ne pouvons pas aider le patient dans nos pratiques, nous devons les rediriger ». DIGIPONCTURE : L’ACUPUNCTURE SANS LES AIGUILLES La digiponcture ou digipressure est en acupuncture). Cette méthode d’origine une technique qui consiste à presser chinoise, mais pratiquée essentiellement des points particuliers du corps. Grâce au Japon, permet de soigner les maux à ces pressions, les énergies retenues les plus courants. Dans des cas de sont libérées et le corps se détend. La rhumatismes, d’indigestion, de maux digiponcture agit sur les quatorze grands de tête ou d’asthme, de nombreux effets méridiens du corps (les mêmes utilisés positifs sont constatés. ÉTIOPATHIE Les mains, remède miracle ➔ L’étiopathe pratique une « chirurgie non instrumentale ». Si l’intitulé peut faire peur, l’étiopathe recherche avant tout la causalité des pathologies. « C’est en cela que cette pratique diffère de toutes les autres méthodes médicales », précise Christian Trédaniel, étiopathe. En quelque sorte « mécanicien » du corps humain, l’étiopathe soigne tous les types de pathologies, à condition qu’elles soient réversibles. Selon les praticiens, trois séances en moyenne sont nécessaires. APITHÉRAPIE Les bienfaits des abeilles ➔ Cette médecine, très répandue en Asie, consiste à utiliser à des fins thérapeutiques ou diététiques les produits récoltés et transformés par les abeilles. Par ailleurs, pour traiter des maladies inflammatoires plus graves ou la sclérose en plaques, certains médecins utilisent leur venin. VOTRE TÉMOIGNAGE NOUS INTÉRESSE Envoyez-nous vos astuces, vos coups de cœur, vos coups de sang… sur les prochains thèmes que nous aborderons dans cette page « Mieux consommer ». Dites-nous tout sur conso@directsoir.net. Prochains thèmes abordés : ➔ La colocation ➔ Faire face au froid ➔ Le mardi gras ➔ L’eau du robinet MYLLYNEN/LEHTIKUVA OY/SIPA Directsoir N°494/Lundi 9 février 2009 Le thé, l’atout santé ➔ Depuis quelques années, de nombreux spas, dans la capitale comme ailleurs, proposent des soins pour le visage et le corps à base de thé. Qu’il soit noir, rouge, vert ou blanc, le thé contient des polyphénols, très efficaces pour traiter la peau de ses imperfections. Le thé préviendrait également le développement de certains cancers. Appliquées sur le corps ou sur le visage, les crèmes à base de thé ont des vertus antioxydantes qui protègent la peau des agressions extérieures (pollution, soleil). Spa Thémaé : 0140204860 ou www.themae.fr. légende Fasciathérapie : entendre les appels du corps ➔ Apparue il y a une dizaine d’années en France, la fasciathérapie est une technique manuelle qui permet de soulager la souffrance du corps et la souffrance psychique. Lors des manipulations, le patient est amené à participer pleinement à la séance avec l’aide du fasciathérapeute. Si la manipulation est en elle-même silencieuse, la discussion entre le praticien et le patient qui suit la manipulation est primordiale pour comprendre les perceptions ressenties. Au fur et à mesure des séances, le corps se libère et devient « bavard », selon les praticiens. Environ trois séances sont recommandées pour des douleurs aiguës. Pour en savoir plus : http://fasciatherapie.pointdappui.fr.
E. ROBERT www.directsoir.net LE BILLET DE CHRISTOPHE PACAUD Journaliste RTL et Direct 8 Une vie à l’envers Diego Armando Maradona est de retour en France. A Marseille, au Vélodrome, enceinte atypique et bouillonnante, comme lui. Ce stade, cette ville qui, au cœur des années Tapie, a caressé l’illusion de voir « El pibe de oro » poser ses valises et ses crampons au bord de la Méditerranée, a salivé en imaginant ses dribbles magiques le long de la ligne de touche. Une limite que l’icône finira malheureusement par franchir du mauvais côté, avant de tomber bas, très bas. Flash-back : fin de siècle, la dépression, les cures de désintoxication, la peur de la mort… 1994, ce contrôle positif à la cocaïne et une lente agonie vers l’enfer. 1990, les larmes et les injures de Diego le Napolitain, sifflé, conspué, dans son deuxième pays, là où pourtant, trente ans après, certains le vénèrent encore. 1986, la Coupe du monde au Mexique, et ce stratège déroutant, génial buteur, cohabitant avec ce tricheur diabolique à la main de Dieu… Vite, la télécommande. Pause. C’est lui. Ressuscité, amaigri, souriant, le « Benjamin Button » de la balle, fier dans son costume de sélectionneur, regarde à nouveau la vie devant lui. Maradona est à sa meilleure place, sur un terrain de foot, même cantonné au banc, idéalement placé pour apprécier, et admirer, son digne héritier, le petit roi Leo… Messi. Réagissez : redac@directsoir.net FORMULE 1 Bourdais à Jérez pour des essais ➔ Le Français Sébastien Bourdais s’est vu confirmer en fin de semaine dernière qu’il restait chez Toro Rosso pour la saison à venir. Il participera avec son écurie à des essais sur le circuit de Jérez (Espagne) cette semaine. FOOTBALL Réserves sur le transfert d’Arshavin ➔ Certains clubs anglais, dont Aston Villa et Birmingham, envisageraient de contester la validité du transfert à Arsenal du joueur russe Andreï Arshavin (photo), conclu au-delà de la limite fixée par la Fifa. MONDIAUX DE VAL-D’ISÈRE Le Français Jean-Baptiste Grange. Grange attendu au tournant ➔ Le meilleur espoir de médaille tricolore aux championnats du monde de Val d’Isère entrait aujourd’hui dans la compétition. Jean-Baptiste Grange, qui ne participe pas aux épreuves de vitesse, a donc attendu la deuxième semaine et l’épreuve du supercombiné pour partir à la chasse au podium mondial. Attendu en priorité pour le slalom, spécialité dont il domine le classement en Coupe du monde, il devra faire face à une sévère concurrence dimanche prochain. Si les problèmes de dos d’Ivica Kostelic le débarrassent d’un de ses rivaux les plus sérieux, les Autrichiens Herbst, Raich, Pranger ou Matt ainsi que les Italiens Moelgg, Rocca ou Razzoli sont tous en mesure de jouer les troublefête. En revanche, la voie semblait un peu plus dégagée dans le supercombiné d’aujourd’hui, les soucis physiques de Kostelic ne laissant que Benjamin Raich ou Bode Miller pour disputer au Français le statut de favori. M. GUNN/ICON SPORT TENNIS SPORTS 7 Début de l’Open GDF Suez à Coubertin ➔ Une semaine après le premier tournoi de grand chelem de la saison à Melbourne, les meilleures joueuses mondiales se retrouvent à partir d’aujourd’hui sur les courts parisiens pour l’Open GDF Suez. Si la Russe Maria Sharapova a annoncé jeudi qu’elle ne participerait pas, son absence ne devrait pas trop affaiblir le plateau puisqu’elle sera remplacée par Jelena Jankovic. Cette dernière aura peut-être l’occasion d’en découdre avec Serena Williams, qui vient de lui ravir la place de numéro un mondiale grâce à son succès en Australie. Les chances françaises reposeront sur les épaules d’Alizé Cornet et d’Amélie Mauresmo. La Serbe Jelena Jankovic, ex-numéro un mondial. SUR LE NET FOOTBALL/LIGUE 2 Le site espagnol Futebol Finance (disponible en français) a publié vendredi la liste des 50 footballeurs les mieux payés au monde. En tête du classement, deux joueurs du Calcio, le Suédois Zlatan Ibrahimovic et le Brésilien Kaká, se partagent la première marche du podium avec un salaire annuel de 9 millions d’euros. Le premier joueur français, Thierry Henry, se classe 6 e grâce aux 7,5 millions d’euros qu’il perçoit à Barcelone. www.futebolfinance.com N. GUYONNET/ICON SPORT Rolland Courbis accueille Luis Fernandez ➔ Les deux entraîneurs les plus médiatiques de Ligue 2 seront face à face ce soir (20h30) en match décalé de la 22 e journée. Montpellier et Rolland Courbis accueillent le Stade de Reims, coaché par Luis Fernandez. Au-delà de cette attraction sur les bancs de touche, l’enjeu sportif sera bien présent sur la pelouse de la Mosson. Quatrièmes avant cette journée, les Héraultais doivent engranger les points à domicile pour rester en course pour la montée. De leur côté, les Rémois, lanterne rouge, reprendraient espoir avec une deuxième victoire consécutive.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :