Direct Soir n°486 28 jan 2009
Direct Soir n°486 28 jan 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°486 de 28 jan 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : Tom Cruise : « Je suis entré dans le personnage »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 AUJOURD’HUI LE BILLET DE PHILIPPE LABRO Écrivain, journaliste, réalisateur Leçons d’une tempête En déferlant sur le Sud-Ouest de la France, la tempête, baptisée Klaus, conduit à quelques réflexions de bon sens. D’abord, quelle que soit notre chance de vivre dans une région du monde le plus souvent à l’abri de très récurrents ouragans et cyclones (Caraïbes, Floride, sud des Etats-Unis) – le plus souvent protégée des grandes secousses sismiques (Turquie, Iran, etc.) et, a fortiori, des tsunamis, inondations et moussons (Asie du Sud- Est, Inde, etc.) –, bref, un pays au climat que l’on dit modéré, il n’empêche : la France, elle aussi, peut être frappée par un violent phénomène climatique. Ensuite, il est légitime de s’interroger sur la répétition accrue, depuis une vingtaine d’années, de cette sorte de cataclysme et de poser, encore une fois, la question du réchauffement global. On peut aussi attribuer un bon point à « l’alerte météo » qui, contrairement à 1999, a pu prévenir suffisamment les citoyens de l’arrivée de Klaus pour qu’ils fassent preuve de prudence, ce qui a sauvé de nombreuses vies humaines. Ensuite, comme toujours, c’est dans ce genre de circonstances que l’on mesure la solidarité, l’efficacité de celles et ceux (pompiers, secouristes, forces de police, réparateurs et techniciens de toutes disciplines) qui se mettent au service d’une région sinistrée. Et puis, terrible et ultime vérité première : nous ne sommes jamais vraiment prêts à faire face à des chênes que la tempête éventre et fracasse, des forêts qu’on croirait découpées par une folle et gigantesque machine à charcuter un paysage harmonieux, des pans entiers d’existences qui s’écroulent. Jamais tout à fait accoutumés à la sauvagerie de la nature, la précarité des choses. Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour 13 000 SOLDATS FRANÇAIS sont actuellement présents sur les théâtres d’opérations extérieures. La prolongation de cinq d’entre elles était ce mercredi à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale. Les députés, qui ont déjà validé la présence en Afghanistan (2800 hommes), devaient débattre des situations au Tchad et en République centrafricaine (3180 soldats), en Côte d’Ivoire (2000), au Liban (1850) et au Kosovo (1800). L’armée française est présente dans une dizaine de conflits dans le cadre d’opérations nationales, européennes et internationales. E. ROBERT/DIRECT8 Les PHOTOS du jour FRANCE Non loin de Cucugnan (Aude), des techniciens de RTE s’activent pour réparer les lignes à haute tension qui alimentent la région. Le coût global de la tempête a été estimé à près de 3 milliards d’euros. Le RDV du jour L’économie en convalescence à Davos ➔ Rarement l’ambiance avait été aussi lourde pour l’ouverture du Forum économique mondial (WEF) de Davos. La 39 e édition de ce rendez-vous annuel du capitalisme a commencé aujourd’hui dans l’est de la Suisse avec le discours inaugural du Premier ministre russe, Vladimir Poutine. Hommes politiques et dirigeants du monde des affaires (2500 personnes au total) se retrouvent jusqu’à la fin de la semaine pour tenter d’apporter des réponses à la crise que traverse l’économie mondiale. Alors que 43 chefs d’Etat ou de gouvernement seront présents – l’Allemande Angela Merkel, le Britannique Gordon Brown et le Chinois Wen Jiabao notamment –, aucun membre de la nouvelle administration américaine ne prendra part aux conférences. De fait, même si le programme est ambitieux, aucune décision d’ampleur ne devrait ressortir de ces échanges. Tout juste quelques orientations seront-elles données pour le prochain sommet du G20, à Londres en avril. P.LAUENER/REUTERS CHESNOT/SIPA Directsoir N°486/Mercredi 28 janvier 2009 3 QUESTIONS À… Bernard Thibault : « Les salariés ne sont pas responsables de la crise » Tout le monde prédit pour demain une journée de mobilisation sans précédent. Le confirmez-vous ? Tout indique qu’elle sera très importante et que les salariés seront encore plus mobilisés qu’au moment du CPE, que ce soit dans le public ou dans le privé. Les modalités seront variables, mais l’important est que les salariés montrent d’une manière ou d’une autre leur mécontentement. Quel est le mot d’ordre de cet appel unitaire ? L’engagement de tous les syndicats prouve le degré de gravité de la situation, qui est urgente du point de vue des salariés. C’est une critique vis-à-vis de l’iniquité des mesures déjà prises qui n’offrent aucune garantie aux salariés. Nous voulons clamer qu’ils ne sont pas responsables de la crise alors qu’ils en sont les premières victimes. Dans ce contexte, que réclamez-vous ? Nicolas Sarkozy a dit dans son discours de Toulon qu’il fallait sortir d’une économie qui a dévalorisé le travail. Il faut maintenant des mesures concrètes qui le prouvent. Nous redemandons par exemple que le Smic passe à 1600 € par mois. Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT. Pour être informé des perturbations dans les transports:• SNCF/TER Téléphone : 3635. www.infolignes.com.• RATP/RER Téléphone : 3246. www.ratp.fr
www.directsoir.net L’ANNIVERSAIRE du jour 28 janvier 1921 : Le Soldat inconnu rejoint sa dernière demeure ➔ Moins de trois ans après l’armistice qui mit fin à la Première Guerre mondiale, la dépouille d’un soldat inconnu choisie le 10 novembre 1920 par le caporal Auguste Thin (parmi huit dépouilles de soldats inconnus retrouvées sur le champ de bataille de Verdun), est transférée sous l’Arc de Triomphe, le lendemain. Mais l’inhumation aura lieu le 28 janvier 1921. Sur la tombe, souvent honorée, on peut y lire : « Ici repose un soldat français mort pour la patrie (1914–1918). » LA FEMME du jour Laurence Ferrari, journaliste, présentatrice du « Journal » sur TF1 « Madame 20h » se livre ➔ La présentatrice du journal télévisé du 20 h sur TF1 est l’objet d’une biographie qui paraît aujourd’hui. Cet ouvrage intitulé Laurence Ferrari, une femme à la Une (éditions Alcina) retrace la carrière de la journaliste, de ses débuts jusqu’à sa nomination à la présentation du 20h, le 25 août dernier. Succédant à Patrick Poivre d’Arvor, après 22 ans de rendezvous quotidiens, Laurence Ferrari avait été très médiatisée et parfois critiquée lors de cette passation de siège.Au cours des entretiens qu’elle a réalisés avec l’auteur de la biographie, Anne Eveillard, la journaliste explique comment elle a vécu cette période sous les feux des projecteurs.Avant d’arriver à la présentation du 20h, Laurence Ferrari a présenté pendant plus de deux ans Dimanche+ sur la chaîne cryptée et parallèlement, Le journal inattendu sur RTL, tous les samedis. Titulaire d’un DESS de communication politique et sociale de l’université de la Sorbonne, elle a d’abord débuté comme pigiste à l’Agence France Presse. Elle entre à TF1 au côté de Jean- Pierre Pernault comme chroniqueuse dans l’émission Combien ça coûte ?. Elle enchaîne avec la présentation de Vis ma vie et de Sept à huit tous les dimanches avec son ex-mari Thomas Hugues (ils se sont séparés en octobre 2007). C’est en juin 2002 qu’elle devient la remplaçante de Claire Chazal pour le 20 h du week-end. ÉTATS-UNIS ➔ Au Centre international de recherche et de sauvetage ornithologique de Fairfield (Californie), cette chercheuse examine un pélican. Plusieurs centaines d’oiseaux sont affectés par une maladie dont l’origine reste mystérieuse. AUJOURD’HUI 3 LYDIE/SIPA MEIGNEUX/NIVIERE/SIPA Le TOP du jour CLASSIQUES DE LELOUCH ➔ Opening réédite trois œuvres majeures de Claude Lelouch. En bonus, des interviews exclusives du réalisateur et des reportages viennent éclairer d’un nouveau regard Vivre pour vivre (1967), Le voyou (1970) et Si c’était à refaire (1976).• Vivre pour vivre, Le voyou, Si c’était à refaire, Opening éditions, 15 € le DVD. ROCK’N ROLL À LA PAGE ➔ A lire, dans le numéro de janvier du magazine musical Xroads, les interviews de Marillion, Heather Nova et les chroniques CD, DVD, livres musicaux…• Xroads, 5,50 €, en kiosque. D’AYROLES ET DE SANG ➔ Le scénariste de De cape et de crocs est de retour. Avec D, il part sur les traces de Bram Stocker en racontant une histoire de vampire dans l’Angleterre victorienne.• D, tome 1 : Lord Faureston, d’A. Ayroles et B. Maïorana, Delcourt, 14,95 €. EN HAUSSE LES CRÉATIONS D’ENTREPRISE 327396 entreprises ont été créées l’an dernier, ce qui représente une hausse de 1,8% par rapport à 2007. EN BAISSE LES PERMIS DE CONSTRUIRE Leur demande a diminué de 16,7% l’an dernier, comme les mises en chantier de logements neufs (–15,7%).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :