Direct Soir n°480 20 jan 2009
Direct Soir n°480 20 jan 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°480 de 20 jan 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Barack Obama : good luck !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 E. ROBERT/DIRECT8 AUJOURD’HUI LE BILLET D’ALAIN MINC Écrivain, journaliste, réalisateur Gagner la paix Le conflit de Gaza a été une nouvelle illustration de la réalité contemporaine : la guerre est ambivalente, militaire et médiatique. Israël a gagné à l’évidence sur le terrain des armées ; il a perdu, en rase campagne, sur le plan médiatique. Refusant aux journalistes internationaux de suivre ses troupes et d’entrer à Gaza, l’Etat hébreu a fait cadeau au Hamas du monopole de l’information et celui-ci en a tiré le meilleur usage. Or la défaite médiatique a un coût plus élevé pour Israël que pour tout autre Etat. Né en réparation d’un drame et d’une injustice, il est contraint à une posture plus morale que quiconque. S’il s’en éloigne et se conduit à l’instar de tout autre Etat démocratique, donc avec une dose minimale de cynisme, il est en porte-à-faux. En 1947, 1956, 1967, 1973, il avait complètement la morale avec lui. Lors de la guerre du Liban en 1982, l’ombre portée de la Syrie suffisait à lui conserver encore un avantage éthique. De même en 2006, du fait des liens ostensibles du Hezbollah avec l’Iran. Le seul moyen pour Israël de faire oublier l’image, fut-elle fausse, qu’aura donnée l’actuel conflit est de profiter de l’arrivée d’Obama pour relancer le processus de négociation et faire siens les paramètres posés en son temps par Bill Clinton et qui constituent le point d’équilibre rationnel entre les parties. Le retour aux frontières de 1967, deux Etats avec chacun Jérusalem pour capitale, des échanges territoriaux limités afin d’adosser à Israël ses principales colonies de peuplement en Cisjordanie, le retour des réfugiés palestiniens en Palestine, à quelques milliers près symboliquement acceptés en Israël… Ceci relève-t-il du rêve ? Réagissez : redac@directsoir.net Le CHIFFRE du jour 0,56 € C’EST LE NOUVEAU PRIX DU TIMBRE. Ce tarif, qui représente une hausse de 0,1 centime par rapport au précédent, entrera en vigueur le 1 er mars. Le tarif économique augmente également et passe à 0,51centime. La Poste entend souligner que ce prix demeure compétitif par rapport à la moyenne européenne (0,59 centime) et au regard de la qualité du service. En moyenne, cette augmentation grèvera le budget mensuel des Français à hauteur de 5 centimes d’euro par mois. Les PHOTOS du jour Le RDV du jour C’est fini pour la Carte Orange ➔ La puce a eu raison de la bande magnétique. C’est un vieux compagnon du quotidien qui s’apprête à quitter les Franciliens. Le coupon mensuel de la Carte Orange est en effet retiré de la vente à partir d’aujourd’hui. Après 34 années de bons et loyaux services, ce sésame des transports en commun cède la place au passe Navigo, bien plus moderne. Passée la nostalgie, les démarches s’annoncent simples pour ceux qui n’ont pas encore délaissé leur ticket magnétique pour la carte à puce violette. Les passes Navigo sont en effet disponibles à tous les guichets, chez les commerçants agréés ou par Internet (www.navigo.fr). Pour les utilisateurs, les avantages sont nombreux : passage rapide aux points de contrôle, fin des démagnétisations sauvages, recharge plus rapide aux automates… Avis aux utilisateurs de Carte Orange hebdomadaire : leur coupon favori disparaît aussi le 30 janvier. POUZET/SIPA Le FAIT du jour Directsoir N°480/Mardi 20 janvier 2009 RUSSIE Ce n’est pas un défilé de mode, mais le début d’une conférence de presse, organisée dimanche à Moscou à l’issue d’une réunion entre Vladimir Poutine et Ioulia Timochenko, et consacrée au règlement du conflit gazier. Le secteur automobile veut dessiner son avenir ➔ C’est un pacte simple dans son principe que le président de la République a souhaité conclure avec les industries de l’automobile lors de sa visite à Vesoul, jeudi dernier. En échange d’un engagement formel du secteur à ne pas recourir aux délocalisations, l’Etat s’engage à débloquer des moyens importants en sa faveur. Les Etats généraux de l’automobile, qui devaient s’ouvrir ce matin à Bercy, affichent l’objectif d’organiser ce projet et de dessiner l’avenir de cette filière économiquement et socialement stratégique. Le gouvernement était mobilisé pour l’occasion – puisque François Fillon devait inaugurer la journée – tandis que l’industrie automobile était pour sa part représentée à tous les niveaux, des équipementiers aux constructeurs. L’usine Peugeot-Citroën de Vesoul, en Franche-Comté.
www.directsoir.net CORÉE DU SUD ➔ A Pyeonchang, ces soldats sud-coréens, qui s’entraînent dans l’une des zones les plus instables de la planète, conservent une énergie intacte malgré le froid et les menaces émises samedi par le voisin nord-coréen. L’ANNIVERSAIRE du jour 20 janvier 1995 : inauguration du pont de Normandie ➔ Après cinq ans de construction, ce magnifique ouvrage d’art est ouvert au trafic. D’une longueur totale de 2141 mètres, ce pont à haubans mobilise des pylônes qui, pour les plus centraux, mesurent 214 mètres de haut. Reliant Le Havre (Seine- Maritime) à Honfleur (Calvados), il a permis de délester le pont de Tancarville qui était auparavant le point de franchissement le plus proche de l’estuaire de la Seine. La FEMME du jour ➔ L’une des voix françaises les plus connues à l’étranger renoue aujourd’hui avec son public originel. Patricia Kaas investit ce soir le Casino de Paris jusqu’au 31 janvier, pour une série de représentations de son nouveau spectacle, très jazzy. D’une esthétique très « années 1930 » qui évoque furieusement le Berlin décadent et effervescent de cette époque, Kabaret vient à point nommé pour fêter dignement les 20 ans de scène de Patricia Kaas. Si un parfum de nostalgie en émane, tant dans le concert que dans son opus éponyme, la chanteuse aux 16 millions d’albums vendus n’en oublie pas moins les innovations les plus récentes en matière de marketing. Tandis que ce sixième album est disponible en téléchargement depuis novembre, elle le met en vente aujourd’hui sur le site internet Venteprivee.com à un prix imbattable, en Elle ouvre son « Kabaret » à Paris Patricia Kaas, un parfum des années 1930 attendant la sortie du CD dans les bacs, prévue en mars prochain. En attendant d’évaluer l’accueil du public hexagonal, Patricia Kaas peut d’ores et déjà s’assurer de l’enthousiasme de ses fans les plus fidèles : les Russes. De Smolensk à Vladivostok, l’engouement pour la diva à la voix rauque ne se dément pas depuis des années. A tel point qu’elle a choisi d’y donner les quatorze premières représentations de Kabaret. Invitée à se produire au Kremlin, la Mosellane –qui ne cache aucunement ses relations cordiales avec Vladimir Poutine– y fut chaleureusement applaudie par l’actuelle première dame, Svetlana Medvedeva. Patricia Kaas a déjà fixé un nouveau rendez-vous à son public de Sibérie à la fin de l’année. AUJOURD’HUI 3 LECARPENTIER-TV/SIPA L. GRANDGUILLOT/REA Le TOP du jour FUGAIN TOUT EN FOUGUE ➔ Michel Fugain revient sur scène. En tournée depuis octobre 2007, le chanteur fête ses 40ans de carrière avec un spectacle présentant plus de 40 chansons, de ses premiers tubes aux morceaux de son dernier album, Bravo et merci.• Michel Fugain jusqu’au 24 janvier à l’Alhambra, 21, rue Yves-Toudic, Paris 10 e (0140204025). AU PRINTEMPS DE LA VIE ➔ Œuvre ample récompensée dans de nombreux festivals, Des temps et des vents conte l’histoire de trois enfants qui tentent d’échapper à la brutalité de la vie adulte.• Des temps et des vents, de Reha Erdem, M6 Vidéo, 19,99 €. COMIQUE INTROSPECTION ➔ 47 dessins hilarants illustrent les petits travers et obsessions des professionnels du cinéma. On y croisera Dany Boon, Marion Cotillard ou encore Luc Besson…• Les professionnels de la profession, par Kak, Le film français, 20 €. EN HAUSSE JEWEL SAHAB Une photo de Barack Obama, prise par ce photographe de l’AFP, illustrera le timbre commémoratif de l’« Inauguration Day ». EN BAISSE RADOVAN KARADZIC L’ancien leader des Serbes de Bosnie devait comparaître aujourd’hui devant le TPIY de La Haye.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :