Direct Soir n°455 2 déc 2008
Direct Soir n°455 2 déc 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°455 de 2 déc 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Christine Lagarde face à la crise

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 L’ACTUALITÉ FRANCE La maison d’arrêt de Seysses (Haute-Garonne). ÉTHIQUE Le nouveau rapport de Jean Leonetti écarte une législation sur la fin de vie ■ Le député des Alpes-Maritimes, Jean Leonetti, devait remettre aujourd’hui un rapport sur la fin de vie au Premier ministre, François Fillon. Président de la mission créée après le décès de Chantal Sébire pour évaluer la loi sur la fin de vie datant de 2005, il a précisé que son rapport ne remettait pas en cause l’interdiction de pratiquer l’euthanasie en France. Soutenu par la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, qui indiquait que « la loi disait exactement ce qui doit être dit dans ce domaine », le député UMP a toutefois préconisé quelques aménagements. Il envisage ainsi de créer un « congé d’accompagnement de fin de vie rémunéré » pour un proche du malade, congé qui pourrait être instauré à titre expérimental dans un département. La création d’un observatoire de fin de vie et la clarification des possibilités de « sédation terminale », qui plonge le malade dans le coma, devraient également être mises en place. JUSTICE PRISONS Directsoir N°455/Mardi 2 décembre 2008 Nouveau suicide à la maison d’arrêt de Seysses ■ Pour la troisième fois depuis le début de l’année, un détenu de la prison de Seysses (31) s’est suicidé dans sa cellule. Le drame, qui s’est produit lundi, a été révélé ce matin par un syndicat de l’administration pénitentiaire. Le détenu, âgé de 41ans, était incarcéré depuis le mois de mai après sa mise en examen pour homicide involontaire. D’après La Dépêche du Midi, on lui reprochait la mort à coups de couteau d’un voisin au cours d’une Premier verdict pour Jorge Montes ■ Le violeur présumé Jorge Montes, libéré par erreur mi-octobre, devait être fixé sur son sort aujourd’hui par le tribunal correctionnel de Paris, dans une affaire d’agression avec arme sur un ancien colocataire. Un an ferme a été requis. Mis en examen pour « enlèvement, séquestration et viols présumés », il avait été libéré mi-octobre suite à une erreur du greffier de la cour. Ce dernier avait alors commis l’impair d’« infirmer » Les représentants de la CFDT, de la CGC et de la CGT, quittant le siège de la société à Saint-Denis (93), hier. En bref Conseil exceptionnel chez PSA ■ Un comité central d’entreprise extraordinaire était prévu en début d’après-midi chez PSA Peugeot- Citroën. Les dirigeants devaient discuter d’un nouveau plan de suppression d’emplois, tandis que les stocks demeurent importants et que les mesures de chômage technique se multiplient. au lieu de « confirmer » son maintien en détention provisoire dans le cadre d’une affaire de viol. Une semaine après sa libération, il avait été placé en garde à vue dans une autre affaire, à la suite du dépôt de plainte d’un ancien colocataire, qui l’accusait de l’avoir menacé avec un couteau au mois de juin. Concernant les accusations de viols, Jorges Montes sera jugé en 2009 devant la cour d’assises du Val-de-Marne. ARCELORMITTAL rixe dans le quartier toulousain d’Empalot. Depuis son arrivée dans la prison largement surchargée – 860 détenus pour 594 places selon le syndicat –, il était seul dans sa cellule. Une analyse psychiatrique avait révélé qu’il était perturbé. Une centaine de cas similaires se sont déjà produits depuis le mois de janvier, deux ayant été révélés la semaine dernière, l’un à la prison de Luynes (13), l’autre au Puy-en-Velay (43). MÉDIAS Les derniers chiffres dévoilés hier par Médiamétrie confirment le boom des chaînes de la TNT. Pour le mois de novembre, la part de marché des nouvelles entrantes atteint 12,7%. Direct8 a enregistré la plus forte progression au cours des deux dernières années. Le plan de départs suscite l’indignation ■ Invité ce matin sur la chaîne LCI, le secrétaire général de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, a estimé que « la crise de la filière automobile avait bon dos » pour justifier un plan de « départs volontaires » de 1400 postes chez ArcelorMittal dans les secteurs non productifs début 2009 en France. Le Parti socialiste s’est également insurgé contre cette décision. « (Cette mesure) est un pur scandale quand on sait que la société s’apprête à faire Martine Aubry avec les députés socialistes ■ La nouvelle première secrétaire du PS, Martine Aubry, avait rendezvous en fin de matinée avec les députés socialistes. La maire de Lille devait évoquer avec les élus socialistes les « sujets qui font l’actualité parlementaire » et « renforcer les liens » entre la direction et les parlementaires. Jean Leonetti, député UMP, et Alain Claeys, député PS, coprésidents de la mission d’information sur la révision des lois bioéthiques. O. LABAN-MATTEI/AFP entre 5 et 7 milliards d’euros de bénéfices en 2008, dont 4,5 qui seront reversés aux actionnaires », a précisé la députée PS Aurélie Filippetti. Pour négocier le contenu et l’organisation de ces départs annoncés, trois réunions avec la direction sont programmées à partir du 10 décembre prochain. Le directeur général France, Daniel Soury-Lavergne, a assuré qu’« il n’y aura pas de licenciements secs ». Eunice Barber écope de 5000 euros d’amende ■ Eunice Barber a été condamnée ce matin à 5000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Bobigny (93). La championne du monde de saut en longueur a été reconnue coupable de refus d’obtempérer, rébellion et outrage lors d’une arrestation musclée le 18 mars 2006, aux abords du Stade de France.
L’ACTUALITÉ FRANCE GRAND FROID Des sites militaires pour accueillir des sans-abri ■ Alors qu’un sixième SDF a été retrouvé mort dans une rue de la capitale la semaine dernière, près de 1000 places ont été mises à disposition par le ministère de la Défense dans des sites militaires situés en région parisienne, a-t-on appris ce matin. Le fort de Nogent (Val-de-Marne) a ainsi ouvert ses Intervention des sapeurs-pompiers le 4 septembre 2005, à L’Haÿ-les-Roses. PRUD’HOMALES 2008 Forte abstention attendue demain Vers l’égalité dans la fonction publique ■ A la mi-journée, le ministre du Budget et de la Fonction publique, Eric Woerth, et le secrétaire d’Etat à la Fonction publique, André Santini, ont signé une charte pour la promotion de l’égalité dans la fonction publique. Cette charte vise à prévenir les discriminations lors des recrutements. portes pour accueillir des sans-abri. Dans le cadre du plan « Grand Froid » mis en place chaque année, le ministère de la Défense a également donné aux associations et aux opérateurs sociaux de nombreux équipements en dotation dans les forces armées, permettant de lutter contre le froid. JUSTICE Procès du drame de L’Haÿ-les-Roses ■ Devant la cour d’assises des mineurs du Val-de-Marne s’ouvre aujourd’hui le procès des trois jeunes filles, accusées de l’incendie criminel qui a ravagé une tour de L’Haÿ-les-Roses dans la nuit du 3 au 4septembre 2005. Les prévenues, alors mineures, ont avoué avoir mis le feu à la boîte aux lettres d’une adolescente avec qui elles s’étaient disputées. Le feu s’était propagé à l’ensemble du bâtiment, causant le décès de 18 personnes. Les trois jeunes filles encourent la prison à perpétuité. Dès demain, 19 millions d’électeurs se rendront aux urnes pour voter. ■ Plus de 19 millions d’électeurs (salariés et employeurs, hors fonction publique, y compris les chômeurs) sont appelés aux urnes demain pour choisir leurs 14 500 représentants dans les 210conseils prud’homaux. Répartis en cinq sections, ils sont chargés de rendre la justice dans des conflits entre salariés et employeurs. La majorité des 150 000 affaires traitées en 2006 concernaient des problèmes de rupture de contrat de travail. Même si les syndicats ne jouent pas leur représentativité lors de ce scrutin, les grandes centrales cherchent à renforcer leur position, pour établir des rapports de force au plan national. Toutefois, cette année encore, l’abstention devrait atteindre un niveau record. Selon un sondage CSA pour Liaisons sociales, seuls trois électeurs sur dix seraient prêts à se rendre au bureau de vote. Un collectif contre le délit d’outrage ■ Un collectif réunissant des personnes poursuivies pour outrage a annoncé hier soir à Laval qu’une pétition serait mise en place à partir du 15 décembre, pour réclamer l’abolition de ce délit. Pour eux, il constitue « une atteinte à la liberté d’expression » et « une rupture d’égalité entre citoyens ». En bref M. DANIAU/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :