Direct Soir n°450 25 nov 2008
Direct Soir n°450 25 nov 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°450 de 25 nov 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Christine Boutin priorité au logement

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Martine Aubry et Ségolène Royal. MÉDIAS L’ACTUALITÉ FRANCE L’examen de la réforme de l’audiovisuel public commence au Palais-Bourbon ■ En fin d’après-midi, les députés ont entamé l’examen du projet de loi sur la réforme de l’audiovisuel public. Au cours des dernières semaines, le texte initial a été retouché à plusieurs reprises par la commission parlementaire, dirigée par Jean-François Copé, ce qui laisse présager que plusieurs amendements seront âprement disputés dans l’hémicycle. L’annonce en janvier dernier par Nicolas Sarkozy de la suppression de la publicité sur France Télévisions a suscité de vives controverses, même au sein de la majorité. Aujourd’hui, les syndicats de l’audiovisuel ont appelé au rassemblement à midi au pied de la tour Eiffel pour exprimer leur mécontentement. Ce matin, les programmes de France Inter et de France Culture étaient perturbés. Le vote à l’Assemblée nationale aura lieu le 9 décembre, puis le projet sera soumis aux sénateurs dès le lendemain. Si elle était entérinée, cette loi pourrait entrer en vigueur le 5 janvier 2009. EMPLOI PARTI SOCIALISTE Nicolas Sarkozy étend le CTP ■ Le président de la République était attendu aujourd’hui à Valenciennes pour préciser ses intentions sur les modalités d’extension du contrat de transition professionnelle (CTP). Ce dispositif permet aux licenciés économiques de toucher 80% de leur salaire brut pendant un an et de bénéficier d’une formation et d’un suivi renforcé de Marche en mémoire des deux adolescents tués, le 27 novembre 2007 à Villiers-le-Bel. En bref Bourse : le CAC 40 en repli ce matin ■ Au lendemain de la deuxième plus forte hausse de son histoire (+10,09%), la Bourse de Paris a ouvert en légère baisse. Le CAC 40 cédait 0,97% ce matin. La tendance était similaire sur les places européennes. En revanche, les marchés asiatiques ont conclu leur dernière séance en hausse. ■ A partir de 18 heures, le conseil national du Parti socialiste doit se réunir à Paris pour « proclamer officiellement les résultats » de l’élection du premier secrétaire. La guerre que Martine Aubry et Ségolène Royal se livrent depuis quatre jours pourrait alors prendre fin. Deux scénarios sont possibles : les résultats initiaux sont entérinés et la maire de Lille succède à François Hollande, ou bien un troisième tour est organisé la part de l’ANPE. Déjà mis en place depuis 2006 dans sept bassins d’emploi, le dispositif bénéficie d’un bon taux de reclassement. Plus de 60% des bénéficiaires ont retrouvé un emploi durable. Au regard de ces résultats, le Président avait annoncé, fin octobre, son extension aux « bassins d’emploi les plus touchés par des difficultés économiques ». BANLIEUES Directsoir N°450/Mardi 25 novembre 2008 Aubry-Royal : le conseil national va trancher comme le réclament les « royalistes », qui jugent l’écart (42 voix) trop réduit par rapport aux litiges identifiés. La décision du conseil s’appuiera sur le rapport de la commission de récolement dont les travaux, suspendus hier en fin d’aprèsmidi, devaient reprendre aujourd’hui à 14h. « La quasi-totalité des votes se sont déroulés sans contestation », a affirmé hier Bruno Leroux, porteparole du PS et membre de la commission. LE CHIFFRE DU JOUR 16 300 Villiers-le-Bel : un an après ■ Le 25 novembre 2007, deux adolescents décédaient dans une collision entre leur mini-moto et une voiture de police à Villiers-le-Bel (95). Un an après le drame et les violences consécutives, une marche était organisée en début d’après-midi, tandis que les habitants et les familles des deux adolescents ne décolèrent pas. Depuis un an, aucune des six informations judiciaires ouvertes n’a été close et aucun procès n’est en vue. M e Jean-Pierre Catherinettes : à vos chapeaux ! ■ Les catherinettes sont fêtées aujourd’hui, à l’occasion de la Sainte Catherine. Cette tradition veut que toutes les jeunes femmes non mariées qui ont 25 ans révolus se coiffent d’un chapeau jaune et vert. Ce jour est aussi la fête des modistes et des créateurs de chapeaux. Le siège de France Télévisions, à Paris. HAMILTON/REA logements ont été vendus au troisième trimestre 2008. Selon le ministère de l’Ecologie, ce chiffre accuse une baisse de 44%, par rapport à la même période l’an dernier. Le nombre de permis de construire déposés a lui aussi chuté de près de 25% depuis le mois d’août. Mignard, l’avocat des familles, a demandé de nouvelles expertises, car la voiture de police circulait sans gyrophare et à une vitesse excessive. Concernant les actes de violences commis après le drame, 27 personnes ont été mises en examen et cinq ont été écrouées. L’enquête à propos des auteurs présumés de coups de feu contre les forces de l’ordre pourrait être bouclée en mars et déboucher sur un procès en assises, fin 2009. Une pétition contre les violences faites aux femmes ■ Dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes, le Collectif national pour les droits des femmes (CNDF) a organisé ce matin un rassemblement aux abords de l’Assemblée nationale. Le CNDF devait ensuite remettre à Bernard Accoyer une pétition signée par 16000 personnes afin de réactiver une proposition de loi restée lettre morte depuis plus de deux ans.
www.directsoir.net THAÏLANDE La colère demeure vive dans les rues de Bangkok ■ Pour la seconde journée consécutive, des milliers de manifestants antigouvernementaux continuent de paralyser les institutions thaïlandaises. Après avoir encerclé hier le parlement de Bangkok et obtenu l’ajournement d’une importante session, ces opposants ont assiégé ce matin des bureaux temporaires aménagés par le Premier ministre dans un terminal désaffecté d’un aéroport de la capitale. Ce lieu abrite les Hugo Chávez avant une conférence de presse au palais présidentiel, à Caracas, hier. GROENLAND Autonomie : les habitants votent par référendum ■Aap (oui) ou Naamik (non) ? 40000 électeurs du Groenland ont jusqu’à 21h (heure française) pour se prononcer sur un projet de plus grande autonomie vis-à-vis du Danemark, dont l’île est un territoire ultramarin depuis trois siècles. En acceptant de gérer eux-mêmes leurs ressources pétrolières et leur justice, les 57000Groenlandais feraient un pas de plus vers l’indépendance, qui pourrait alors intervenir dans les prochaines années. Près des trois quarts de la population (50000Inuits et 7000 Danois de métropole) sont favorables au projet. Mais l’île reste dépendante de Copenhague qui contribue en large partie au PIB local, alors que le revenu par habitant au Groenland est largement inférieur à celui de la métropole.A Nuuk, la capitale, on imagine optimiser l’exploitation des gisements de pétrole offshore pour s’affranchir de cette dépendance. France-Rwanda : éclaircie diplomatique ■ La chef de la diplomatie rwandaise, Rosemary Museminali, a annoncé que son gouvernement se réjouirait du rétablissement des relations diplomatiques avec la France, rompues depuis 2006, quelques jours après le souhait émis par Bernard Kouchner de promouvoir un rapprochement bilatéral. A. OUOBA/AFP La croissance chinoise en baisse ■ Selon la Banque mondiale, la Chine connaîtra en 2009 sa plus faible croissance en dixneuf ans. Avant la crise financière, un ralentissement était déjà prévu, avec une croissance du produit intérieur brut (PIB) établie à 9,2% en juin dernier. Depuis, elle a été révisée à la baisse, à 7,5%. L’ACTUALITÉ MONDE 3 services gouvernementaux depuis l’occupation du siège du gouvernement fin août par l’Alliance du peuple pour la démocratie (PAD), dont sont issus les opposants. Ces derniers exigent le départ du gouvernement, qu’ils jugent corrompu. Le Premier ministre, Somchai Wongsawat, a une nouvelle fois exclu de démissionner, précisant que « (son) gouvernement est arrivé (au pouvoir) à la suite d’une élection, conformément à la Constitution ». 3 QUESTIONS À VENEZUELA Hugo Chávez envisage de réformer la Constitution pour être réélu sans limite ■ En dépit de résultats très mitigés aux élections régionales, le parti au pouvoir au Venezuela compte mettre en marche une réforme importante pour l’avenir du pays. Hugo Chávez, qui fêtera ses dix ans à la tête de l’Etat le 6 décembre prochain, avait voulu faire de ce scrutin un plébiscite de sa « révolution bolivarienne » et l’occasion de remettre à l’ordre du jour le projet de réforme de la Constitution autorisant le Président à se représenter sans limite. Ce projet, qui avait été rejeté par référendum en décembre 2007, pourrait revenir au cœur du débat. « C’est un droit du peuple. On verra si le peuple utilise ce droit et, s’il y a un référendum, si l’ensemble du pays l’approuve ou non », a déclaré Hugo Chávez. Avant d’ajouter : « J’ai dit que je n’allais pas solliciter de réforme constitutionnelle mais je ne peux pas empêcher quelqu’un de le faire. » Sans ce projet de réforme constitutionnelle, l’actuel Président devra quitter son poste en 2013. Inondations au Brésil : des dizaines de morts ■ Après des jours de pluies torrentielles, des inondations et des glissements de terrain ont fait, selon le dernier bilan, au moins 59 morts et plus de 43000 sansabri dans le sud du Brésil. L’état d’urgence a été décrété dans l’Etat de Santa Catarina où des centaines de sauveteurs ont été dépêchés. Au total, 1,5 million d’habitants est touché par ces inondations. A Bangkok, ce matin. Tertius Zongo Premier ministre du Burkina Faso « Mettre ensemble les intelligences » De passage en France pour sensibiliser les entreprises françaises aux opportunités de partenariats avec le Burkina Faso, Tertius Zongo a répondu aux questions de « Directsoir ». Où en est le partenariat entre le Burkina Faso et la France ? La France reste le premier partenaire à tous les niveaux : à l’échelle des relations bilatérales, en volumes d’échanges économiques et sur le terrain, au niveau des entreprises. Mais c’est une chose d’occuper la première place, et autre chose de s’y maintenir et de prendre de l’avance sur les nouveaux arrivants. Quel est l’impact de la crise actuelle sur l’économie du Burkina ? Le Burkina Faso est un grand producteur de coton. Or l’argent se fait rare, ce qui explique la baisse des cours. Et même bas, ces cours n’attirent pas les acheteurs. Nous devons donc gérer des stocks avec les frais que cela suppose, et nous n’avons que peu de visibilité sur l’évolution du marché. Nous prenons par conséquent des mesures, notamment en procédant à des achats de coton en attendant la remontée des cours. Hormis l’Afrique du Sud, aucun pays d’Afrique n’est représenté au G20… Les économies sont interpénétrées. Les solutions ne peuvent pas être trouvées par les seuls « grands » pays, car les problèmes surgissent de partout. Le maître mot doit être de mettre ensemble les intelligences. Les réponses à la crise ne sont pas les mêmes selon les environnements dans lesquels on se trouve. En bref



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :