Direct Soir n°440 7 nov 2008
Direct Soir n°440 7 nov 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°440 de 7 nov 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : 1918-2008 : Jean-Marie Bockel, le souvenir de la Grande Guerre

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 PS L’ACTUALITÉ FRANCE LE CHIFFRE DU JOUR 233 000 militants étaient appelés à voter hier entre 17h et 22h dans plus de 3000sections du PS. Seuls les adhérents dont les cotisations étaient réglées avaient le droit de voter. Près de 65 000 n’étaient pas à jour dans leur paiement. En bref La motion de Ségolène Royal arrive en tête L’ancienne candidate à la présidentielle a surpris cette nuit en remportant la première manche du vote du premier secrétaire national du PS, dont l’issue est le 20 novembre. Ségolène Royal, à Melle (Deux-Sèvres), hier. ■ En rassemblant environ 29% des voix des militants socialistes, la motion soutenue par Ségolène Royal arrive nettement en tête du vote organisé hier dans toutes les sections du parti, en vue du congrès de Reims. L’ancienne candidate à l’élection présidentielle crée donc la surprise rue de Solférino. Son texte devance ceux de Bertrand Delanoë, pourtant annoncé favori, et de Martine Aubry. Tous deux obtiennent environ 25% des voix, suivis de la Hier soir, au Mans, des agriculteurs ont brûlé des pneus devant la préfecture de la Sarthe. Dieudonné condamné pour conduite sans permis ■ L’humoriste et acteur Dieudonné a été condamné ce matin à 1500 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Paris. Il était poursuivi pour « conduite d’un véhicule malgré l’invalidation du permis de conduire résultant du retrait de la totalité des points ». J.-M. NOSSANT/SIPA motionC portée par Benoît Hamon (19%). Le « pôle écologique » défendu par Christophe Caresche et « Utopia » représenté par Franck Pupunat recueillent autour de 1,50% et 2% des voix. Lorsque sont tombés les résultats cette nuit, à 2h du matin, manquaient encore ceux du Cher, des Français de l’étranger et de plusieurs fédérations d’outre-mer (Wallis et Futuna, Guadeloupe, Martinique, Guyane). Conforme à l’estimation de la direction avant le scrutin, la participation a été d’un peu plus de 55%, soit 128978 adhérents socialistes à jour de leurs cotisations qui se sont rendus aux urnes. La « guerre des chefs », dans un parti qui a du mal à s’imposer comme le parti d’opposition à la politique de Nicolas Sarkozy, faisait craindre une désaffection des militants. Le directeur de cabinet de François Hollande, Stéphane Le Foll, a annoncé qu’« il y aura des discussions de validation de l’ensemble des résultats fédération par fédération », mais qui ne remettront pas en cause la position de numéro un de Ségolène Royal. L’eurodéputé Harlem Désir, lieutenant de Bertrand Delanoë, a déclaré à la presse que son équipe « a pris acte de ce résultat ». PROSPECTIVE Directsoir N°440/Vendredi 7 novembre 2008 Rassembler devient le maître mot ■ L’objectif de chaque porteur de motion est maintenant de rassembler en vue de constituer une nouvelle majorité pour le 75 e congrès socialiste, organisé à Reims du 14 au 16 novembre. Ségolène Royal a reconnu ce matin que sa majorité était « relative » et a estimé qu’elle devait « mettre en mouvement la cohésion et l’unité des socialistes ». Bertrand Delanoë a lui immédiatement POUVOIR D’ACHAT ■ A l’appel de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) et des Jeunes agriculteurs (JA), des centaines de producteurs et d’éleveurs laitiers ou céréaliers se sont mobilisés aujourd’hui partout en France pour défendre leur pouvoir d’achat. Des actions ont été menées devant les préfectures, les supermarchés et sur les routes, ainsi que des ventes à prix coûtant organisées dans les centres-villes. Les Déficit commercial record en septembre ■ D’un montant de 6,250 milliards d’euros pour le mois de septembre, le déficit commercial de la France a atteint un niveau record. Au mois d’août, il s’élevait à 5,372 milliards d’euros. Anne-Marie Idrac, secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, explique ces chiffres par une chute de la demande européenne. LES RÉACTIONS « Une volonté de changement » ■ François Hollande : « Le problème pour le Parti socialiste, ce n’est pas cet ordre d’arrivée (…) Le problème, c’est comment on donne à ce parti (…) une majorité stable capable Bertrand Delanoë. de le conduire. » Benoît Hamon : « Notre ligne est claire, nous ne voulons pas de contrat de gouvernement avec le Modem. » Bertrand Delanoë : « Le PS doit être un vrai parti de militants, ouvert sur la société et suffisamment fort pour s’imposer comme le pôle central d’un rassemblement de toutes les forces progressistes. Cela exclut toute perspective d’alliance avec un parti qui ne s’assumerait pas clairement de gauche. » Frédéric Lefebvre, porte-parole de l’UMP : « Au PS, la lutte des classes a été remplacée par la lutte pour les places. » Jean-Marie Le Guen, député de Paris : « Les militants, au travers du vote d’hier soir marqué par le rejet de la direction sortante, expriment une aspiration profonde au renouveau. » Les agriculteurs se mobilisent J.-S. EVRARD/AFP P.BERNARD/AFP exclu « toute perspective d’alliance avec un parti qui ne s’assumerait pas clairement de gauche ». Le sénateur Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez, député du Nord, de l’aile gauche du PS, ont annoncé qu’ils quittaient le Parti socialiste pour créer un nouveau mouvement « sans concession face à la droite », après la victoire de la motion de Ségolène Royal. agriculteurs protestent contre la baisse de leurs revenus et dénoncent les prix en hausse payés par les consommateurs. « (…) Tout le monde pense que cela va bien dans l’agriculture, alors que les marchés se sont complètement retournés », a souligné Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA. Cette journée d’action précède la conférence sur les revenus des agriculteurs prévue le 12 novembre au ministère de l’Agriculture. François Fillon inaugure un cyclotron ■ Le Premier ministre, François Fillon, a inauguré ce matin à Saint-Herblain (Loire-Atlantique) le cyclotron Arronax, un accélérateur de particules de haute énergie. Il permettra d’améliorer le diagnostic et le traitement du cancer par la synthèse de nouveaux dispositifs et médicaments.
www.directsoir.net UNION EUROPÉENNE ■ Les vingt-sept dirigeants européens devaient se réunir en milieu de journée à Bruxelles pour définir une position commune sur la réforme du système financier international. La France, qui assure la présidence française de l’Union européenne, souhaite que cette réunion permette de trouver un accord sur les principaux points qui seront abordés le 15 novembre lors du sommet du G20, à Washington. Toutefois, le compromis semble difficile à obtenir, car les Vingt-Sept montrent des divergences sur certains détails des grandes mesures à prendre. Une position commune devrait émerger sur le renforcement des contrôles, en particulier dans En bref REGARDS D’AFRIQUE IRAM Sommet à Bruxelles pour préparer le G20 les paradis fiscaux « off-shore » et les fonds spéculatifs. Mais les pays libéraux comme la Grande-Bretagne et la Suède redoutent une réglementation excessive. La France se veut optimiste et estime possible d’arriver à un consensus européen, avant de convaincre les Etats-Unis et la Chine de s’engager vers plus de régulation du système financier. La victoire de Barack Obama à l’élection présidentielle américaine a renforcé cet optimisme puisque l’administration du président sortant George W. Bush s’était montrée réticente à l’organisation d’un sommet réunissant les grands pays industrialisés et les pays émergents. Barack Obama s’exprime devant la presse ■ Accompagné du nouveau vice-président, Joe Biden, le futur Président, Barack Obama, devait tenir aujourd’hui sa première conférence de presse à Chicago depuis sa victoire à la présidentielle américaine. Le sénateur de l’Illinois et son épouse Michelle ont également prévu de se rendre lundi à la Maison Blanche afin d’y rencontrer le président sortant, George W. Bush. Le sous-développement agricole africain n’est pas une fatalité. L’exemple de l’Office du Niger, au Mali, démontre qu’une politique de responsabilisation améliore la productivité, la compétitivité et donc le quotidien des paysans. Un cas susceptible de connaître de nombreuses répliques sur le continent. Battage du riz au Mali. LA FRANCE SE VEUT OPTIMISTE L’agriculture est la principale source de richesse du Mali, dépourvu de ressources minières (excepté l’or), où vivent environ 13,6 millions d’habitants. Elle dépend crucialement du Niger, un des plus grands fleuves d’Afrique. Le barrage de Markala, construit en 1930, devait permettre d’irriguer un million d’hectares et nourrir la population de l’Afrique de l’Ouest. Sa gestion a été confiée à l’Office du Niger. Aujourd’hui, les eaux du fleuve n’irriguent que 80000 hectares et la production ne dépasse pas 500 000 tonnes de riz, à laquelle s’ajoutent des cultures vivrières, destinées à la consommation familiale et la vente sur les marchés locaux. Comment expliquer cet écart entre les rêves des ingénieurs de la période coloniale et la réalité de 2008 ? L’Office du Niger a très tôt maîtrisé la façon de gérer l’eau et la terre, de cultiver le coton (abandonné en 1970), puis le riz. Mais ni les directeurs français de la période coloniale, ni les premiers gouvernements africains depuis l’indépendance L’ACTUALITÉ MONDE 3 11 morts dans un attentat en Ossétie du Nord ■ Un attentat suicide perpétré hier contre un minibus dans la capitale de l’Ossétie du Nord, Vladikavkaz, a causé la mort de onze personnes et fait plus d’une quarantaine de blessés, selon un dernier bilan du ministère régional de la Santé. Voisine de la Tchétchénie et de l’Ingouchie, cette république du Caucase russe est le théâtre sanglant d’attaques meurtrières menées par les rebelles. Responsabilité et développement : le riz au Mali du pays en 1960 ne sont parvenus à faire des « colons » recrutés dans les pays frontaliers des agriculteurs performants, des paysans propriétaires de leur champ. L’explication n’est pas à rechercher dans le niveau de compétence des techniciens locaux, dans la pauvreté du sol ou l’âpreté du climat. Elle réside dans la gestion humaine et sociale de ce projet. Le système mis en place dès les débuts du projet et jamais remis en cause depuis a enfermé les paysans dans une organisation martiale. Privés d’initiative, locataires de leur parcelle, sans garantie pour leur avenir, il était difficile aux nouveaux « colons » de se comporter en agriculteurs actifs et motivés. Jusqu’au jour où ils ont décidé de réagir et de reprendre l’initiative après la chute du président Moussa Traoré, en 1991. Sous les mandats de ses successeurs, les présidents Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré, ils se sont organisés pour Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, mercredi à Bruxelles. DEPUIS QU’ILS ONT ACCÉDÉ AUX PRISES DE DÉCISION, LES RENDEMENTS ONT AUGMENTÉ Ouverture d’un sommet international en RDC ■ Face à la situation critique dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), un sommet international s’est ouvert ce matin à Nairobi pour tenter de régler le conflit. Les présidents congolais, Joseph Kabila, et rwandais, Paul Kagame, se sont rendus à cette réunion. Les rebelles de Laurent Nkunda ont jugé ce sommet « inutile ». négocier avec l’Office leurs conditions de travail, le prix de l’eau et les engrais, les façons culturales (modes de travail du sol) et pour contribuer à la fixation des prix avec leurs clients. Depuis qu’ils ont pris la parole et ont accédé aux prises de décision, les rendements ont augmenté. L’espoir est revenu. Nouvel objectif : l’accès à la propriété de leurs lots. L’exemple emblématique de l’Office du Niger tend donc à démontrer que le développement ne repose pas seulement sur des paramètres techniques. La dimension humaine et politique est incontournable : elle responsabilise les agriculteurs et leur garantit un avenir sur la terre qu’ils travaillent et les protège contre des concurrences déloyales. Infos : Coordination pour l’Afrique de demain (CADE), www.afrique-demain.org. La dernière rencontre-débat de la CADE était centrée sur le film L’Office du Niger, du travailleur forcé au paysan syndiqué, Iram 2007.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :