Direct Soir n°401 15 sep 2008
Direct Soir n°401 15 sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°401 de 15 sep 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : Julien Clerc son nouvel album

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 L’ACTUALITÉ FRANCE La vedette renflouée, après l’accident près de la cathédrale Notre-Dame, à Paris, hier soir. RELIGION Benoît XVI termine sa visite en France auprès des malades à Lourdes ■ Après avoir réuni ce week-end des centaines de milliers de fidèles venus du monde entier, Benoît XVI a célébré ce matin une messe destinée aux personnes souffrantes sur l’esplanade de la basilique Notre-Dame du Rosaire, à Lourdes. A cette occasion, le pape a administré l’onction des malades à près d’une dizaine d’entre eux. Chaque année, des centaines de personnes se rendent dans la cité mariale dans l’espoir d’une guérison. Une cérémonie était ensuite organisée à l’aéroport de Tarbes, durant laquelle le Saint-Père devait prononcer un discours, en présence du Premier ministre François Fillon, avant de regagner Rome. Benoît XVI a profité de sa visite de quatre jours en France pour s’exprimer sur le débat sur la laïcité, qu’il a abordé sur un ton d’apaisement. Par ailleurs, rappelant l’indissolubilité du mariage chrétien, le pape s’est refusé à toute orientation nouvelle sur la question des divorcés remariés. Il a enfin rappelé son attachement à la liturgie traditionnelle. PIRATERIE Michel Barnier veut sécuriser la mer Rouge Disparition d’Antoine : enquête en cours ■ Le procureur de Clermont- Ferrand, Jean-Yves Coquillat, nous confirmait ce matin que l’enquête se poursuivait sur la disparition du petit Antoine, 6 ans. « Pour le moment, il s’agit de déterminer la date exacte de la disparition de l’enfant car de nombreux doutes persistent », a-t-il déclaré. NAUFRAGE Directsoir N°401/Lundi 15 septembre 2008 Les pilotes de la « Besogne » toujours en garde à vue ■ Le pilote et le copilote de la Besogne, l’un des neufs navires de promenade de la Compagnie des Bateaux Mouches impliqué dans le naufrage d’une vedette samedi sur la Seine, étaient toujours en garde à vue ce matin. Le naufrage, quai de la Tournelle, a causé la mort de deux personnes, un homme de 45 ans et un jeune garçon de six ans. Pour le moment, l’enquête privilégie la thèse de la collision due à une vitesse excessive de la Le thonier Le Drennec, attaqué samedi au large de la Somalie. ■Après l’attaque samedi d’un thonier français au large des côtes somaliennes, le gouvernement va étudier les pistes pour lutter contre la piraterie. Le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, Michel Barnier, a indiqué ce matin sur Europe 1 que la réunion interministérielle qu’il a demandée à François Fillon se tiendrait « dans les jours qui viennent ». Elle devrait rassembler, outre Michel Barnier, les ministres de la Défense, des Affaires étrangères et du Transport et du Tourisme. L’objectif est de travailler dans le cadre de « l’organisation maritime internationale ou des Nations unies pour donner un programme de lutte contre la piraterie dans ces eaux ». Parmi les solutions envisagées : des « surveillances aériennes », des « missions de protection », ou encore l’incitation pour les bateaux à pêcher en groupe et non plus de manière isolée. « Directsoir » attire de plus en plus de lecteurs ■ Une étude Epiq-Audipresse a révélé ce matin que Directsoir se classait à la 8 e position (846 000 lecteurs) des titres les plus lus. De manière générale, la presse quotidienne nationale a gagné un million de lecteurs de juillet 2007 à juin 2008 par rapport à la même période l’année précédente. En bref Besogne. Selon des témoins, il semble que les deux embarcations aient eu l’intention de s’engager en même temps sous le pont de l’Archevêché, face à Notre-Dame. Le Parisien révélait ce matin que ce bateau-mouche était déjà impliqué dans deux autres accidents mortels. L’un, en 2003, avait coûté la vie à un homme. En 1989, le bateau avait percuté un convoi de barges de graviers, causant la mort d’un étudiant. Lors de la messe solennelle célébrée par Benoît XVI, hier à Lourdes. A. BERENGUIER/CIT’IMAGES
www.directsoir.net FINANCE Le secteur bancaire américain dans la tourmente La situation empire pour le secteur bancaire américain, avec la faillite de la banque d’affaires Lehman Brothers annoncée aujourd’hui. En réaction, le CAC 40 plongeait ce matin de plus de 4%. ■ Après le sauvetage in extremis de Bear Stearns en mars, rien n’a pu éviter le naufrage à Lehman Brothers. Avec des pertes estimées à 60 milliards de dollars depuis le début de la crise des subprimes, la banque d’affaires américaine a dû se résoudre à la faillite. La valeur de l’action a été divisée par seize, tandis que la Le siège de Lehman Brothers, sur la 6 e Avenue à New York. capitalisation boursière du groupe a dégringolé à moins de 2 milliards de dollars, soit une chute de 75% en une semaine.Aucun repreneur ne s’est estimé capable de renflouer les caisses de la banque vieille de 158 ans ; l’anglais Barclays a jeté l’éponge hier, estimant qu’une aide de l’Etat américain était indispensable pour le faire. Un signal fort En refusant d’agir, les autorités américaines envoient un message fort aux banques, les plaçant devant leurs responsabilités. L’autre piste de reprise, envisagée par Bank of America (2 e banque américaine), a aussi échoué, le groupe ayant jeté son dévolu sur Merrill Lynch, qui a perdu 52 milliards de dollars depuis le début de la crise. Le rachat de la troisième banque d’affaires américaine donnera naissance en 2009 au nouveau leader bancaire mondial. Pour sauver une situation très préoccupante, une dizaine de banques internationales ont annoncé la création d’un fond commun de « protection ». En injectant chacune 7 milliards de dollars, elles s’offrent 70 milliards dans lesquels puiser si elles se retrouvent à court de liquidités. L’ACTUALITÉ MONDE 3 ZIMBABWE Interview Égypte : 12 morts dans un accident de la route ■ Selon un responsable des services de sécurité égyptiens, douze touristes, dont sept étrangers, ont été tués dans un accident de la route à Ras Sedr, dans la péninsule du Sinaï. Le Quai d’Orsay n’était pas en mesure ce matin de préciser la nationalité des victimes étrangères. Marc Touati, directeur général de Global Equities « Les banques européennes sont fragilisées » ■ Etes-vous surpris par cette faillite ? La situation est historique car c’est un fleuron américain qui fait faillite. Cela montre une volonté politique américaine de ne pas sauver tout le monde. Les autorités disent « on laissera faire faillite toutes les banques qui ont pris trop de risques ». Les banques savent désormais qu’elles vont devoir payer la facture. ■ Y a-t-il des risques de contagion en Europe ? Oui, en France on a connu dernièrement des situations où l’on a frôlé des faillites. Calyon a été sauvé par le Crédit Agricole et Natixis par les Banques Populaires et la Caisse d’Epargne. Si ces banques n’étaient pas venues à la rescousse, nous aurions pu connaître de vraies difficultés, voire pire. ■ L’épargnant est-il concerné ? Il n’y a pas véritablement de risque pour les épargnants, sauf pour ceux qui ont des actions dans les banques d’affaires en question. Pour le reste, les banques françaises sont saines. Ce sont elles qui ont pu sauver certains groupes. En revanche, on assiste déjà à des coupes d’effectifs dans ces groupes (500 emplois supprimés en France chez Calyon et 850 chez Natixis,ndlr). L’accord passé fait la une des journaux, ce matin à Harare. Mugabe signe un accord de partage du pouvoir ■La crise politique qui paralyse le Zimbabwe depuis la défaite du régime de Robert Mugabe aux élections générales du 29 mars pourrait connaître son épilogue. Le dictateur de 84ans, au pouvoir depuis l’indépendance du pays en 1980, a signé aujourd’hui un accord de gouvernement d’union avec son opposant Morgan Tsvangirai. Ce compromis, obtenu jeudi grâce à l’entremise du président sud-africain Thabo Mbeki, prévoit la mise en place d’un gouvernement de 31 ministres, placés sous double contrôle. Robert Mugabe reste chef de l’Etat et dirigera le gouvernement, tandis que son rival, nommé Premier ministre, prendra la tête d’un Conseil des ministres restreint, qui participera à l’élaboration des politiques et en surveillera la mise en œuvre. La viabilité d’un tel accord suscite cependant de grandes réserves, notamment parmi les puissances occidentales, dont l’aide est attendue pour reconstruire une économie en ruine. Intoxication au lait frelaté en Chine ■ En Chine, plus de 1200nourrissons sont tombés malades après avoir bu du lait maternisé frelaté. Parmi eux, 53 sont dans un état grave. Le ministère de la Santé a également confirmé la mort de deux d’entre eux. En bref



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :