Direct Soir n°388 11 jui 2008
Direct Soir n°388 11 jui 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°388 de 11 jui 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 963 Ko

  • Dans ce numéro : Zinedine Zidane dix ans après l'exploit

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 WALT DISNEY PICTURES/PIXAR ANIMATION STUDIOS LES FILMS DE L’ÉTÉ Le petit robot au cœur humain En donnant vie à « Wall.E », les studios Pixar renouent avec les histoires d’amour qui ont fait le succès des dessins animés Disney. Il était une fois un prince charmant sur batterie… Neuvième long métrage des studios Disney et Pixar Animation, Wall.E est un petit bijou de technologie, d’humour et d’amour signé Andrew Stanton. Le réalisateur du Monde de Nemo (oscar 2003 du meilleur film d’animation) a attendu que la renommée des studios Pixar soit mondiale pour donner vie à cette idée née en 1992. Cinq années de travail ont ensuite été nécessaires pour voir le petit robot débarquer sur nos écrans. Alors que les hommes ont fui la Terre qui croulait sous les déchets, Wall.E essaie, seul, de la nettoyer. Sept cents ans plus tard, rongé par la solitude, le compacteur d’ordures s’est mis à écouter de la musique et à regarder des films. Il y a gagné un cœur, une âme et un caractère tenace. Quand Eve, une demoiselle robot beaucoup plus moderne et joliment carénée, vient effectuer une recherche sur Terre, Wall.E tombe amoureux d’elle et affronte tous les obstacles pour rester à ses côtés. S’appuyant sur une imagerie inspirée des films de science-fiction des années 1960, Wall.E possède une esthétique rétro qui apporte de la crédibilité à cette histoire d’amour mécanique. Si le réalisateur nie toute volonté de faire passer un message pro-environnemental, les spectateurs saisiront très bien les allusions aux risques que l’homme moderne fait encourir à la planète. Wall.E, d’Andrew Stanton. En salles le 30 juillet. Le retour de Mulder et Scully ■ Série culte des années 1990, X Files reprend du service cet été. Après six ans d’inactivité, les agents Mulder (David Duchovny) et Scully (Gillian Anderson) poursuivent leur « quête de la vérité ». C’est Chris Carter, le créateur de la fiction, qui a réalisé ce deuxième épisode de X Files sur grand écran. X Files - Régénération, de Chris Carter. En salles le 30 juillet. David Duchovny et Gillian Anderson. Batman vs Joker : l’inéluctable combat ■ Trois ans après Batman Begins, le réalisateur Christopher Nolan poursuit la saga de l’homme chauve-souris avec un nouveau volet The Dark Knight - Le chevalier noir. Bruce Wayne/Batman, de nouveau incarné par Christian Bale, y combattra, à grand renfort de cascades, d’effets spéciaux et de bolides dernière génération, son ennemi juré le Joker, interprété par le comédien Heath Ledger, disparu le 22 janvier dernier. The Dark Knight - Le chevalier noir, de Christopher Nolan. En salles le 13 août. Directsoir N°388/Vendredi 11 juillet 2008 20TH CENTURY FOX 2007 WARNER BROSS ENTERTAINMENT INC. 2005-SND GROUPE M6 Le géant vert est de retour… ■ Après Iron Man, le prochain bébé de Marvel à naître sur nos écrans est une nouvelle adaptation de la bande dessinée du superhéros Hulk de Stan Lee. On se souvient de celle d’Ang Lee en 2003, qui penchait pour une approche psychologique. Le réalisateur français Louis Leterrier (Le transporteur, Danny The Dog) livre quant à lui une version plus punchy des aventures du Dr Banner, incarné par un excellent Edward Norton (Fight Club). On le découvre fugitif, ouvrier à Rio où, à ses heures perdues, il s’entraîne à gérer ses émotions. Mais, bientôt à ses trousses, le général Ross (William Hurt) et le soldat Blonsky (Tim Roth), un adversaire de taille, vont le faire sortir de ses gonds… Betty (Liv Tyler), son amour perdu, arrivera-t-elle à calmer la bête ? L’incroyable Hulk, de Louis Leterrier. En salles le 23 juillet. Un matin, un nouveau départ ■ « Un matin comme tous les autres, un nouveau pari », chantait Etienne Daho. C’est ce qui attend cinq membres d’une famille qui, chacun leur tour, vont avoir la possibilité de prendre leur destin en main et de changer le cours de leur existence. Après Ma vie en l’air en 2005, Rémi Bezançon signe une deuxième comédie poignante pleine de bonheur et d’émotion, portée par le couple Jacques Gamblin-Zabou Breitman. Une vraie réussite pour cette histoire simple qui promet d’être la comédie de l’été. Le premier jour du reste de ta vie, de Rémi Bezançon. En salles le 23 juillet.
www.directsoir.net LIVRES Emportez-les à la plage Un classique, un polar et un manuel de séduction : telle est notre sélection de livres pour les vacances. Cormac McCarthy. Polar du Nord ■ Vous avez fini la trilogie Millénium de Stieg Larsson et cherchez un autre auteur de polars nordiques ? Jetez-vous sur les livres de l’Islandais Arnaldur Indridason. Son dernier roman, L’homme du lac, voit le commissaire Erlendur enquêter sur une disparition en lien avec les militants communistes des années 1950. Un magnifique roman sur la trahison et la perte des idéaux. L’homme du lac, d’Arnaldur Indridason, éd. Métailié, 19 €. PHOTOS : DR Neil Strauss, portrait d’un séducteur. DR Pour la route ■ Publié en janvier dernier, La route de Cormac McCarthy figure toujours dans le classement des meilleures ventes. Un beau plébiscite pour ce chef-d’œuvre incontesté de ce début d’année, qui fait déjà figure de classique. L’écrivain américain y raconte l’errance d’un père et de son fils dans un monde apocalyptique. Une fable crépusculaire, entre Samuel Beckett et Mad Max, qui va vous hanter longtemps. S’il ne faut en lire qu’un… La route, de Cormac McCarthy, éd. de L’Olivier, 21 €. DR Arnaldur Indridason. Pour les bars et les discothèques ■ Dans The Game, devenu très vite un bestseller, le journaliste Neil Strauss raconte comment il est devenu, malgré un physique pourtant banal, un pro de la séduction. L’auteur a, pendant deux ans, côtoyé les « virtuoses de la drague », ces gourous d’un nouveau genre qui enseignent des techniques d’abordage inspirées du marketing ou de la neurolinguistique. Neil Strauss prodigue des conseils, mais montre aussi que ces Casanova modernes sont des grands dérangés. Hilarant et… instructif. The Game, de Neil Strauss, éd. Au Diable Vauvert, 22 €. O. ROLLER DR FESTIVAL L’affiche des Vieilles charrues ■ Au cœur de l’été, Les vieilles charrues mobilisent une fois de plus les artistes qui se sont mis en valeur lors de cette saison musicale. Difficile, donc, de ne pas trouver son bonheur dans la programmation : ZZ Top, Yael Naim, Calvin Harris le vendredi 18, Gad Elmaleh, Etienne Daho, Duffy, Gossip, Camille le samedi 19, pour finir avec Vanessa Paradis, les Kooks ou The Dø le dimanche. Pete Doherty et ses Babyshambles sont au programme du jeudi 17, à espérer qu’il ne se décommanderont pas. Festival Les vieilles charrues, à Carhaix (29). Du 17 au 20 juillet. 30 € la journée. www.vieillescharrues.asso.fr CULTURE 5 DR EXPO Nouveaux imaginaires Mobile wilderness wolf unit, de Mark Dion. ■ L’exposition thématique NéoFutur présentée à Toulouse invite le visiteur à découvrir de nouveaux imaginaires. Les plasticiens Jan Fabre, John Isaacs, Christophe Berdaguer et Marie Péjus ou Mark Dion donnent, à travers les œuvres exposées, leur propre vision d’un monde prochain. NéoFutur, jusqu’au 31 août au musée d’Art moderne et contemporain de Toulouse. www.lesabattoirs.org



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :