Direct Soir n°332 10 avr 2008
Direct Soir n°332 10 avr 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°332 de 10 avr 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (138 x 181) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Mary McAleese d'une Irlande à l'autre

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 IRLANDE DU NORD ACCORD DU VENDREDI SAINT : DIX ANS APRÈS Le Premier ministre irlandais Bertie Ahern, l’un des acteurs principaux du processus de paix en Irlande du Nord, risquait de se sentir bien seul lors de la conférence donnée aujourd’hui à Belfast. Celle-ci était la seule manifestation organisée pour célébrer les dix ans de l’accord du vendredi saint qui avait mis un terme à une guerre civile longue de trente années, entre les Républicains, favorables à un rattachement à la République d’Irlande et les Unionistes, fidèles à la couronne britannique. Ce conflit avait fait plus de 3 000 morts. Malgré le tournant historique qu’avait constitué cet accord, la cérémonie prévue aujourd’hui promettait d’être discrète. D’autant plus que ni Tony Blair, ancien Premier ministre britannique et coparrain de l’accord, ni Bill Clilnton, ancien président des Etats-Unis et accompagnateur, lui aussi des négociations, n’étaient attendus à Belfast. INTERRUPTIONS Si le processus de paix semble aujourd’hui solide, cet anniversaire a ravivé certaines susceptibilités. Ainsi, les Unionistes du parti du Premier ministre d’Irlande du Nord, Ian Paisley, n’ont pas voulu d’une cérémonie de grande ampleur pour célébrer un texte qu’euxmêmes n’avaient pas signé. Si Ian Paisley est arrivé au pouvoir, c’est même du fait d’un certain nombre de ralentissements dans le processus mis en œuvre. Le texte prévoyait que le pouvoir serait réparti entre élus protestants (Unionistes) et catholiques (Républicains) au sein d’institutions semi-autonomes. Une assemblée et un gouvernement d’Irlande du Nord avaient notamment été créés. Mais, ce qui, sur le papier devait fonctionner a rencontré un certain nombre d’obstacles. Si l’accord est très vite – et dans une très large majorité – ratifié par les populations d’Irlande du Nord et de République d’Irlande et si, le 2 décembre 1999, l’autogestion de l’Irlande du Nord est bien lancée, le 11 février 2000, Londres décide de suspendre les activités des institutions nord irlandaises. Directsoir N°332/Jeudi 10 avril 2008 Le dixième anniversaire de l’accord de paix du vendredi saint en Irlande du Nord devait être célébré discrètement. Deux acteurs principaux des négociations devaient notamment être absents. Ni l’ex-président américain Bill Clinton, ni l’ex-Premier ministre britannique Tony Blair n’avaient prévu d’y assister. Acteurs R. LEWIS/EPA IAN PAISLEY ■ Il y a dix ans, le Premier ministre d’Irlande du Nord n’a pas signé l’accord du vendredi saint. A la tête du Parti démocratique unioniste (DUP), ce pasteur protestant qui a annoncé qu’il démissionnerait dans un mois, s’est longtemps classé parmi les radicaux. Jusqu’au 8 mai 2007, jour où il prend la tête d’un gouvernement partagé, avec pour vice-Premier ministre le catholique Martin McGuiness. Le Premier ministre irlandais, Bertie Ahern, le sénateur américain, George Mitchell et l’ex-Premier ministre britannique, Tony Blair, ont signé l’accord historique le 10 avril 1998 à Belfast. N. MCINNES/REA MARTIN McGUINNESS ■ Sur l’échiquier politique nordirlandais, il se place, jusqu’au 8 mai 2007, à l’exact opposé de Ian Paisley. Il est catholique, membre du SinnFéin, la vitrine politique de l’Irish Republican Army qui avait rejeté l’accord du vendredi saint. Les deux hommes n’avaient en commun que leur radicalisme. Ce sont pourtant ces deux extrêmes qui en s’associant au sein d’une même équipe ont relancé le processus de paix. M. DUNHAM/REUTERS Petit à petit, du côté catholique, comme du côté protestant, les modérés sont écartés au profit du SinnFéin d’un côté et du DUP de l’autre. Il faudra attendre 2007, et l’inauguration le 8 mai d’un gouvernement partagé, pour que les deux anciens ennemis s’entendent et que le processus de réconciliation, amorcé neuf ans plus tôt puisse enfin se concrétiser. LES PARRAINS ■ Les deux Premiers ministres Irlandais et britanniques Bertie Ahern et Tony Blair sont considérés comme les grands accompagnateurs du processus de paix en Irlande du Nord. Non seulement ils ont coparrainés l’accord du vendredi saint, mais les deux hommes auront œuvré pendant plus de dix ans à sa concrétisation. La création du nouveau gouvernement d’union le 8 mai 2007 est considérée comme l’un de leurs principaux succès. D. CHUNG/POOL/FILES
Si fondant, si sablé, si chocolaté. NE PARIEZ JAMAIS QUE VOUS N’EN MANGEREZ QU’UN ! 0,30 € Sur présentation de ce bon de réduction à la caisse, votre magasin vous fera bénéficier d’une remise de 0,30 € à valoir sur votre prochain achat d’un paquet de la gamme Granola (hors promo, prix choc). Un seul bon par paquet acheté. L’utilisation de ce bon pour tout autre achat donnera lieu à des poursuites. Offre non cumulable avec une autre opération. Coupon original exigé. Reproduction interdite. Valable uniquement en France métropolitaine (Corse comprise) du 1 er avril 2008 au 31 décembre 2008. L U F r a n c e S A S - R C S C r é t e i l 4 3 3 0 8 5 1 4 9 POUR VOTRE SANTÉ, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE - WWW.MANGERBOUGER.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :