Direct Soir n°331 9 avr 2008
Direct Soir n°331 9 avr 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°331 de 9 avr 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (138 x 184) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Jodie Foster dans « L'île de Nim » offre un conte à ses enfants

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 En bref L’ACTUALITÉ FRANCE La ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie. ASSEMBLÉE Les députés se prononcent aujourd’hui sur le projet de loi OGM ■ Après cinq jours d’examen et 448 amendements déposés, l’Assemblée nationale a achevé dans la nuit ses travaux sur le projet de loi encadrant la culture des organismes génétiquement modifiés. Qualifié d’imparfait par la secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, le texte vise à clarifier les conditions de mise en culture des plantes transgéniques et de leur coexistence avec les productions conventionnelles, dans le respect d’une directive européenne de 2001 que la France a longtemps tardé à transcrire en droit national. Après un débat qui a donné lieu à de farouches passes d’armes entre les deux camps, les députés ont entériné hier soir le principe du « délit de fauchage », qu’ils ont assorti de sanctions. Ils ont également affirmé le soutien à la recherche génomique végétale. Les représentants UMP dans l’hémicycle ont critiqué la secrétaire d’Etat à l’Ecologie, coupable selon eux d’avoir permis l’adoption de plusieurs amendements de la gauche. FONCTION PUBLIQUE Eric Woerth encourage la mobilité ■ Le ministre du Budget, Eric Woerth, devait présenter ce matin un projet de loi relatif à la mobilité des fonctionnaires. Aujourd’hui, les estimations indiquent que seulement 5% des agents sont mobiles : pour le ministre, qui s’exprimait ce matin sur France Inter, « 5%, ce n’est pas assez ». Le projet de loi prévoit un droit à la mobilité et une indemnisation, qui pourrait s’élever à 10 000 euros pour les fonctionnaires qui souhaitent changer de lieu ou d’administration. « En demandant aux patrons des ressources humaines ce qui empêchait quelqu’un d’accomplir une vie professionnelle normale et en même temps ce qui bloquait les administrations, nous avons fait la liste d’une quinzaine de mesures », précisait Eric Woerth. Le projet de loi sera présenté au Parlement fin avril et il suscite déjà la colère des syndicats, qui voient dans ce texte « une précarisation et une forme de restructuration en vue ». Délits d’initiés ■ Soupçonné par l’Autorité des marchés financiers (AMF), le président de la filiale européenne Airbus, Tom Enders, a rejeté ce matin toute responsabilité dans l’affaire des délits d’initiés au sein d’EADS. « Je sais que je n’ai rien fait de répréhensible », a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse à Auckland, en Nouvelle-Zélande. J. DE ROSA/STARFACE INTÉRIEUR Visite de Michèle Alliot-Marie en Corse ■ La ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, devait arriver en Corse en début d’après-midi pour une visite de deux jours à Bastia puis à Ajaccio. Elle entend y réaffirmer « l’autorité sereine de l’Etat ». Il s’agit de sa première visite sur l’île en tant que ministre de l’intérieur. Celle-ci intervient alors que les indépendantistes se font plus discrets depuis leurs mauvais résultats aux élections municipales. Demain à Ajaccio, elle devrait rencontrer l’ensemble POLITIQUEMENT PARLANT Arrêts de travail ■ Les troubles musculo-squelettiques représentent près de 70% des maladies professionnelles en France. Les TMS seraient la cause d’un arrêt de maladie sur quatre et auraient causé la perte de sept millions de journées de travail en 2006. C’est pourquoi le ministère du Travail lance une campagne d’information à destination des salariés et des chefs d’entreprise. LUDOVIC/REA MEIGNEUX/SIPA Directsoir N°331/Mercredi 9 avril 2008 des acteurs de la sécurité. Par ailleurs, Michèle Alliot-Marie devait s’entretenir avec les élus, les responsables économiques et les acteurs sociaux afin d’évoquer avec eux le plan exceptionnel d’investissement. Financé par l’Etat jusqu’à hauteur de 70%, ce plan lancé en 2002 est destiné à aider la Corse à surmonter les handicaps naturels que constituent son relief et son insularité et à résorber son déficit en équipements et services collectifs. Jean-Louis Borloo et Nathalie Kosciusko-Morizet, hier à l’Assemblée nationale. Bernard Accoyer, président UMP de l’Assemblée nationale, était hier soir l’invité de « Politiquement parlant » sur Direct8 Le cœur de la menace terroriste est en Afghanistan ■ Sans surprise, la motion de censure déposée par la gauche a échoué. Pour Bernard Accoyer, il s’agit d’« une attitude politicienne […] de la gauche qui avait envoyé des troupes sous le gouvernement Jospin en Afghanistan ». Le président de l’Assemblée nationale a rappelé que « la situation […] s’est aggravée ». LUDOVIC/REA Il estime que « le cœur de la menace » terroriste est en Afghanistan et justifie ainsi l’envoi de troupes françaises supplémentaires sur le terrain. Quant au retour de la France dans le commandement intégré de l’Otan, il est lié « au renforcement de la défense européenne ». A propos de l’absence de débat au Parlement : « Comme le Président ne peut pas s’exprimer devant le parlement français, il le fait quand il en a l’occasion. » Bernard Accoyer conclut que « si la Constitution ne prévoit pas de vote dans ces conditions, il faut la changer ». A propos des incidents autour de la flamme olympique, il pense « qu’il y a une sorte de prise en otage des Jeux olympiques par un certain nombre de militants ». Revenant sur les propos de Rama Yade – démentis par la secrétaire d’Etat – concernant les conditions à la présence de Nicolas Sarkozy à la cérémonie d’ouverture des JO, Bernard Accoyer juge qu’« elle s’est à l’évidence exprimée à titre personnel ». Il admet qu’« il y a certainement à faire un effort pour que le gouvernement soit plus clair sur certains points ». La Société Générale se porte bien ■ Auditionné ce matin devant la commission des finances de l’Assemblée nationale, Daniel Bouton, PDG de la Société Générale, a assuré que l’institution bancaire se portait « aujourd’hui très bien, y compris dans ses activités de marché ». Selon lui, la fraude de 4,9 milliards d’euros dont a été victime la banque n’aurait pas eu de répercussions sur la confiance des opérateurs financiers.
www.directsoir.net COLOMBIE ■ « Les Farc ont donné une réponse très dure et très cynique », a déclaré cette nuit le fils d’Ingrid Betancourt, Lorenzo Delloye, après le rejet par cellesci de la mission médicalisée envoyée de Paris mercredi dernier pour secourir l’otage franco-colombienne. Le fils de l’otage a par ailleurs appelé le président colombien à en finir avec une « politique de guerre » et à ne pas oublier « les gens qui sont en train de pourrir dans la jungle ». Son père, Fabrice Dans les rues de l’enclave chiite de Sadr City, hier. ÉCONOMIE L’ACTUALITÉ MONDE 3 Delloye, a également demandé à Alvaro Uribe « un geste de grandeur » pour éviter que « le monde entier assiste à l’agonie d’Ingrid et des autres otages ». Hier soir, la mère d’Ingrid Betancourt, Yolanda Pulecio, et Luis Eladio Pérez, ancien parlementaire retenu par les Farc pendant sept ans, ont rendu visite à des détenus membres de la guérilla et leur ont expliqué leur proposition afin d’obtenir la libération d’Ingrid Betancourt et des autres otages. NÉPAL Brian Cowen, futur Succession assurée La flamme à San Francisco Premier ministre irlandais au Japon ■ Après un passage chaotique lundi ■ En Irlande, Brian Cowen, actuel ministre des Finances, succédera à Bertie Ahern au poste de Premier ministre. Cette désignation a été confirmée ce matin. Brian Cowen avait créé la surprise en annonçant le mois dernier sa démission, après avoir fait l’objet d’accusations dans une affaire de corruption. La famille d’Ingrid Betancourt sollicite Alvaro Uribe Des policiers népalais surveillant un marché, hier à Katmandou. ALI YUSSEF/AFP IRAK Nouvelles violences à Bagdad ■ La capitale irakienne s’est éveillée dans un calme précaire au matin du 5 e anniversaire de la prise de la ville et du renversement du régime de Saddam Hussein. Après trois jours de combats entre troupes américaines et miliciens chiites et alors que les autorités militaires avaient imposé une interdiction de circuler à tous les véhicules, la situation semblait s’être calmée. Pourtant, sept civils ont trouvé la mort dans la matinée, victimes de tirs de mortiers. Le dollar faible inquiète les dirigeants européens ■ Le Premier ministre luxembourgeois, Jean- Claude Juncker, doit rencontrer aujourd’hui à Washington le président américain George W. Bush. Au centre des discussions, les problèmes monétaires auxquels, « des deux côtés de l’Atlantique, nous avons affaire », avait déclaré lundi Jean-Claude Juncker, également président de l’Eurogroupe, le forum des ministres des Finances de la zone euro. La question des changes devait être abordée, alors que l’euro a franchi pour la première fois la barre de 1,5 dollar fin février. Le Premier ministre luxembourgeois entend inciter les dirigeants américains à tout faire pour que le dollar remonte, conformément à leurs promesses. Cette rencontre se tiendra quelques heures seulement avant la réunion des ministres des Finances à Washington et des gouverneurs des Banques centrales du G7, qui regroupe les sept pays les plus industrialisés. ■ Pour la première fois depuis plus de 80 ans, la Banque centrale du Japon s’est retrouvée il y a quelques jours sans président, les deux chambres du Parlement ne parvenant pas à tomber d’accord sur un nom. C’est aujourd’hui chose faite, après l’investiture du candidat gouvernemental, Masaaki Shirakawa. ED WRAY/AP Violences avant les élections ■ Attentats, intimidations, les violences se multiplient à la veille d’élections cruciales pour le pays. Alors que les Népalais s’apprêtent à élire demain une Assemblée constituante qui devrait mettre fin à près de 240 années de monarchie, sept maoïstes ont été tués ce matin par la police. Hier, c’est un candidat du Parti communiste qui a été assassiné par balles par des inconnus. Après la mort de ses sept partisans, le chef de file des maoïstes, grands favoris du scrutin, a appelé au calme. Demain, près de 18 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour les premières élections nationales depuis 1999. Après l’accord de paix de 2006 qui a mis fin à dix ans de guerre civile, les maoïstes et les sept partis politiques ont pris la décision, en décembre dernier, d’abolir la seule monarchie hindouiste au monde. Dès sa première réunion, l’Assemblée constituante devrait voter la transformation du pays en république fédérale. dernier à Paris, la flamme olympique poursuit son parcours mondial. Arrivée hier à San Francisco aux Etats-Unis, le flambeau devrait débuter son périple dans les rues de la ville dès ce soir. Les autorités de la métropole californienne ont prévu un important dispositif de sécurité pour prévenir d’éventuels incidents. Fabrice et Lorenzo Delloye, dimanche, à Paris. Aux Etats-Unis, plusieurs manifestations de militants anti-guerre étaient programmées. Hier, le général Petraeus a recommandé que le retrait des troupes américaines soit retardé, jugeant que les progrès étaient « fragiles et réversibles ». Le plus haut gradé américain en Irak, qui était auditionné par le Congrès, a également affirmé que l’Iran jouait un rôle « destructeur » en Irak. Barack Obama a appelé à ouvrir un dialogue avec Téhéran. D. FAGET/AFP Jean-Claude Juncker, vendredi dernier. J. DEMARTHON/AFP En bref F-KLEMCZYNSKI/FEDEPHOTO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :