Direct Soir n°320 25 mar 2008
Direct Soir n°320 25 mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°320 de 25 mar 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Dalaï-Lama le défi du Tibet

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
S. MC MAY/ABACA Directsoir N°320/Mardi 25 mars 2008 2 L’ACTU FRANCE Nicolas Sarkozy, président de la République française. Parti socialiste : le conseil de la rénovation ■ Fort de ses succès locaux – sept grandes villes sur dix et 58 départements – le Parti socialiste se réunit aujourd’hui en fin d’après-midi, dans un grand hôtel parisien afin d’étudier sa « rénovation ». Ce conseil national devrait fixer la date du Congrès au cours duquel sera désigné le successeur de François Hollande, à la tête du parti depuis plus de dix ans. La « commission de la rénovation » a accepté l’idée d’organiser un Congrès du 7 au 9 novembre, comme le souhaite le premier secrétaire. Mais cette date ne fait pas l’unanimité, surtout auprès des proches de Ségolène Royal, favorables à un congrès anticipé avant l’été. Toulouse, conquise par le socialiste Pierre Cohen, pourrait accueillir le Congrès. Autre point de divergences : le profil des prétendants au poste de numéro un du parti. Doit-il être un premier secrétaire de transition, un chef d’équipe ou un présidentiable pour 2012 ? LE CHIFFRE DU JOUR En bref POLITIQUE 40% C’est la baisse qu’a enregistré l’immigration juive de France vers Israël. Au cours du premier trimestre de l’année, 245 Juifs français ont effectué l’« alyah » (migration vers Israël), contre 420 l’an passé à la même période. SCIENCES INSERTION Ségolène Royal, Vincent Peillon, David Assouline, Bertrand Delanoë et François Hollande, à la réunion des secrétaires de section du parti, le 20 janvier dernier. JUSTICE La grogne des élèves magistrats ■ Déjà annoncé au mois de février par le garde des Sceaux, Rachida Dati, le projet de réforme de la formation de l’Ecole nationale de la magistrature (ENM) était présenté aujourd’hui par le directeur de l’établissement, Jean-François Thony, au conseil d’administration. Ce projet résulte de la réflexion engagée après les tragiques dysfonctionnements constatés lors de l’affaire Outreau. Les élèves, appelés auditeurs de justice, soutenus par l’Union syndicale de la magistrature qui représente 62% de la profession, ont appelé à manifester pour montrer Wheke, le premier calmar géant naturalisé à Paris ■ C’est une première mondiale. Le premier calmar géant naturalisé, baptisé Wheke –calmar en langue polynésienne maori–, devait être présenté en fin de matinée au Muséum national d’histoire naturelle à Paris. Long de 6,50 mètres, ce céphalopode a été pêché accidentellement par plus de 600 mètres de profondeur, au large de la Nouvelle-Zélande, en l’an 2000. Une fois sorti des filets, le spécimen a été confié au laboratoire italien VisDocta Research. Les scientifiques ont immergé le calmar dans du formol pour éviter toute décomposition Nicolas Sarkozy en déplacement à Tarbes ■ Avant de se rendre en Grande-Bretagne demain, pour la première visite d’un président de la République française depuis celle de Jacques Chirac en 1996, Nicolas Sarkozy effectuait aujourd’hui un court voyage à Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées. Au cœur de cette visite : l’insertion professionnelle des personnes handicapées. Accompagné du ministre du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité, Xavier Bertrand, ainsi que de la secrétaire d’Etat à la Solidarité, des tissus. Ils ont ensuite pratiqué à une plastination, procédé simple consistant à remplacer les liquides organiques, comme le sang ou l’eau, par des substances plastiques. Les spécialistes en charge de l’opération ont ainsi redonné au calmar géant sa forme originelle et ont restauré ses dizaines de tentacules. Seuls ses yeux ont été remplacés. Après des recherches de plus de deux ans, Wheke a retrouvé ses couleurs. Il devrait être exposé prochainement au grand public dans la Grande Galerie de l’évolution du Muséum national d’histoire naturelle. Valérie Létard, le chef de l’Etat devait rencontrer des salariés handicapés à l’usine Alstom, puis à la mairie, avant de présider une table ronde sur ce thème. La loi de 1987, complétée en 2005, impose aux entreprises de plus de 20 salariés d’employer un quota de 6% de travailleurs handicapés ou, à défaut, de verser une contribution compensatoire. Mais ce seuil est rarement atteint dans la réalité. Le mois dernier, le taux de chômage des personnes handicapées était de 19%. leur désaccord sur ce projet, qui selon eux supprime totalement le caractère généraliste de la formation initiale. Celui-ci, qui prévoit vingt et une mesures applicables dès la rentrée 2009, instaure une réduction du temps de la formation à 26semaines (contre 30), impose un test psychologique lors de l’admission et confie la responsabilité de la pédagogie non plus à des praticiens de terrain, mais à des universitaires ou des professeurs de renom, à qui les étudiants contestataires reprochent leur éloignement du terrain. Le calmar Wheke mesure 6,50 mètres de long. TRANSPORTS. Après l’accident meurtrier survenu hier après-midi sur l’autoroute A9, près de Montpellier, le secrétaire d’Etat chargé des Transports Dominique Bussereau devait se rendre sur place ce matin. La collision entre un minibus et deux véhicules a causé la mort de sept personnes et fait quatre blessés. ❚ JUSTICE. Le procès en appel de Tania Parnisari, condamnée en première instance à 20 ans de prison pour le meurtre de sa fille Sophia, s’est ouvert ce matin devant la cour d’assises du Bas-Rhin à Strasbourg. Elle risque la réclusion à perpétuité. ❚ ALIMENTATION. Selon le quotidien Le Parisien/Aujourd’hui en France, près de deux tonnes et demie de viande avariée contenant la bactérie E. Coli auraient été commercialisées au début du mois de mars dans quelque 110 magasins situés en région parisienne et dans l’ouest du pays. Cette bactérie est à l’origine de nombreuses gastro-entérites. M. ARCHAMBAULT/FIGAROPHOTO.COM A. ELOY/REUTERS
J. DELAY/AP www.directsoir.net IRAK Vaste opération contre les miliciens chiites à Bassorah ■ Les forces de sécurité irakiennes ont lancé à Bassorah, au sud de l’Irak, une opération contre les combattants de l’Armée du Mahdi. Ce matin, de violents affrontements opposaient les deux camps. Un premier bilan faisait état de quatre civils tués. Ces confrontations interviennent alors qu’une forte tension règne à Bassorah, où des milices chiites rivales s’affrontent pour prendre le contrôle de la province. Par ailleurs, des incidents récurrents ont opposé les miliciens de l’Armée du Mahdi aux forces Ce matin, des troupes tanzaniennes mandatées par l’Union africaine et transportées par la France sont entrées dans Mutsamudu. gouvernementales, sans atteindre le niveau de violences constaté cette nuit. Hier un couvre-feu avait été imposé après la visite à Bassorah du Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki. Venu examiner les conditions de sécurité, il avait alors assuré que le gouvernement reprendrait le contrôle de la ville et de sa région, dont les gisements de pétrole fournissent la principale source de revenus du pays. Ce matin, il était toujours présent pour superviser cette opération, lancée contre les groupes armés de la ville. L’ACTU MONDE 3 COMORES Les forces de sécurité irakiennes à Bassorah, ce matin. Début de l’opération militaire sur l’île d’Anjouan ■ Longtemps retardée, l’opération militaire « Démocratie aux Comores » a débuté ce matin à l’aube. Elle vise à chasser du pouvoir le colonel MohamedBacar, président d’Anjouan depuis 2002, dont la réélection l’année dernière est contestée par l’Union des Comores. Dans la capitale, Mutsamudu, les soldats tanzaniens mandatés par l’Union africaine n’ont pas rencontré de résistance des forces anjouanaises et ont été salués par les cris de joie des habitants. Des explosions d’obus et des rafales d’armes automatiques ont en revanche été entendues dans la localité de Ouani, autour du palais présidentiel déserté. Les quelque 300 soldats des forces loyales au président Bacar avaient été déployés sur la route reliant Ouani à Mutsamudu. L’opération militaire est soutenue par la France, qui a transporté des troupes africaines jusqu’aux Comores. N. AL-JURANI/AP PHOTO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :