Direct Soir n°316 18 mar 2008
Direct Soir n°316 18 mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°316 de 18 mar 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Raphael, sortie de son nouvel album

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
B. HORVAT/AFP Directsoir N°316/Mardi 18 mars 2008 2 L’ACTU FRANCE Manifestation des enseignants, Marseille, 20 mars 2007. Trois SOCIÉTÉ GÉNÉRALE Le trader Jérôme Kerviel remis en liberté ■ A la surprise générale, la cour d’appel de Paris a ordonné ce matin la remise en liberté du trader Jérôme Kerviel, soupçonné de falsifications qui ont conduit à une perte record de 4,9 milliards d’euros pour la Société Générale. Les trois magistrats de la chambre de l’instruction ont rejeté les réquisitions du parquet général prononcées lors d’une audience à huis clos vendredi dernier. Le parquet avait réclamé le maintien en détention provisoire du jeune courtier de 31 ans, afin « d’empêcher toute concertation frauduleuse ». Incarcéré depuis le 8 février dernier, Jérôme Kerviel devrait quitter sa cellule de la maison d’arrêt de la Santé, à Paris, après avoir signé sa levée d’écrou d’ici à ce soir. Il est toujours mis en examen pour « abus de confiance, faux et usage de faux et introduction dans un système de traitement de données informatiques » et demeure placé sous contrôle judiciaire. PHOTOS : DR questions à Patrick de Gmeline ÉDUCATION Grèves dans les collèges et lycées ■ Enseignants et personnels des collèges et lycées publics ont été appelés à la grève aujourd’hui par une intersyndicale (Snes-FSU, CGT, FO et Sud) afin de protester contre les restrictions budgétaires, la réforme de l’enseignement professionnel et le rapport Pochard sur la condition enseignante. Des manifestations ou des rassemblements devant les rectorats ou les inspections académiques étaient prévus en province, tandis qu’à Paris, un cortège devait partir cet après-midi de la place de Jérôme Kerviel, le 5 février dernier, dans le bureau de l’un de ses avocats. Ecrivain, auteur d’une biographie du lieutenant Tom Morel à qui Nicolas Sarkozy rend hommage aujourd’hui sur le plateau des Glières (Haute-Savoie), où cet officier chef du maquis est mort en 1944. « Nicolas Sarkozy renoue avec une vision gaullienne du pays » Nicolas Sarkozy a préfacé votre livre. Comment expliquez-vous ce geste ? L’année dernière, pour clore sa campagne électorale, Nicolas Sarkozy s’était rendu sur le plateau des Glières, haut lieu de la Résistance. Il avait confié à cette occasion que le lieutenant Tom Morel était l’un de ses héros d’enfance. Ses conseillers ont appris que je rédigeais une biographie depuis quelques mois et ils m’ont contacté. Puis on m’a proposé que le chef de l’Etat signe la préface, ce que j’ai accepté tout en m’assurant de mon entière liberté d’écriture. Quelles sont les valeurs honorées à travers la figure de Tom Morel ? En tant que premier chef du maquis des Glières, ce jeune officier a montré des qualités de commandement exceptionnelles, combinant une véritable autorité et une étonnante générosité. Ce sont aussi des vertus partagées à l’époque, comme l’amour de la patrie, le sens du devoir et la disposition au sacrifice. De plus, la dimension chrétienne de Tom Morel ne saurait être omise. Mentionnons enfin que ce jeune lieutenant était un rassembleur exceptionnel qui a su faire combattre ensemble des officiers catholiques de droite et des combattants espagnols issus de la gauche antifranquiste. Guy Môquet, Honoré d’Estienne d’Orves et Tom Morel… Pourquoi ces hommages présidentiels successifs ? En honorant la mémoire de ce jeune otage communiste et de ces deux grands résistants catholiques, Nicolas Sarkozy renoue avec une vision gaullienne du pays et affirme qu’il croit en la France et en la valeur du sacrifice. (Tom Morel, héros des Glières, de Patrick de Gmeline, préface de Nicolas Sarkozy, éd. Presses de la Cité) DR EMPLOI Un salon pour trouver un job d’été ■ La ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, Roselyne Bachelot, devait inaugurer ce matin le Salon des jobs d’été 2008, qui se tient à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris jusqu’à demain et se prolongera en avril dans toute la France. Pour cette neuvième édition, environ 100000 offres d’emploi estival sont à pourvoir, dont 40000 en région parisienne et 10000 en Europe. Cueilleurs de fruits, animateurs En bref la République vers la Bastille. L’appel pourrait être suivi localement, dans la mesure où chaque établissement a déjà pris connaissance des suppressions de postes prévues pour la rentrée prochaine (8830 au total dans les collèges et lycées). « Nous attendons 30 à 35% de grévistes », expliquait Claudie Martens, cosecrétaire générale du Snes-FSU. Demain, ce sera au tour des professeurs des écoles de « protester contre les mauvais choix ministériels » faits pour l’école, dans le cadre d’une « journée nationale d’action ». de loisirs, moniteurs sportifs ou réceptionnistes d’hôtel sont quelques exemples. Des entretiens d’embauche auprès de cinquante entreprises, associations et autres institutions sont également prévus. Pour ceux qui auraient besoin de s’exercer, l’ANPE Jeunes organise cinq séances par jour de coaching collectif qui peuvent être suivies de rencontres individuelles. Quelques conférences sont aussi organisées sur les thèmes de la mobilité internationale, des offres de jobs d’été sur Internet et des contrats de travail. Créée en 2000, cette manifestation rencontre un fort succès auprès des jeunes et devrait attirer près de 25000 personnes cette année, contre 11698 il y a huit ans. POLLUTION. Le groupe pétrolier Total a mobilisé près de 200 personnes pour nettoyer l’estuaire de la Loire sur le site de la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique) après une fuite de près de 100 tonnes de fioul survenue dimanche dernier. ❚ SOCIAL. Selon des statistiques officielles, le nombre d’allocataires du RMI (revenu minimum d’insertion) a baissé de 8% en 2007 en métropole et dans les départements d’outre-mer (DOM). ❚ POLITIQUE. Dans le quotidien Sud Ouest, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a affirmé que l’UMP devait redevenir un « grand parti de rassemblement ». M. BUREAU/AFP
DIMITAR DILKOFF/AFP L. DOWNING/REUTERS www.directsoir.net CHINE Le dalaï-lama appelle les Tibétains à la retenue ■ Le chef spirituel des Tibétains a appelé les Chinois et les Tibétains « à vivre côte à côte » lors d’une interview accordée ce matin à Dharamsala, en Inde. Le dalaï-lama s’est même dit prêt à démissionner de sa fonction de chef spirituel des Tibétains si la situation se dégrade au Tibet. Ces propos font suite à ceux du Premier ministre chinois Wen Jiabao, qui plus tôt dans la matinée l’avait accusé d’avoir fomenté les violentes manifestations à Lhassa au Tibet. Le chef du gouvernement chinois a même insisté sur le fait que le dalaï-lama devait absolument renoncer à l’indépendance de cette province chinoise afin de maintenir le dialogue avec les autorités. Le leader tibétain a finalement répondu par un appel au calme en précisant que l’indépendance « n’était pas à l’ordre du jour ». A cinq mois des Jeux olympiques, Pékin a accusé le dalaï-lama d’avoir voulu saboter l’événement sportif en provoquant des troubles au Tibet, ce que récuse le chef spirituel. Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU, a appelé les deux parties à la plus grande retenue. Des véhicules ont été incendiés hier, lors des affrontements entre Serbes antiséparatistes et forces internationales à Mitrovica, dans le nord du Kosovo. ISRAËL Angela Merkel s’exprime devant la Knesset ■ Au troisième jour de sa visite hautement symbolique en Israël, la chancelière allemande Angela Merkel devait prononcer un discours historique devant les 120 députés de la Knesset. Il s’agit de la première allocution d’un chef de gouvernement allemand devant le Parlement israélien depuis la création de l’Etat hébreu il y a soixante ans. Les statuts de la Knesset ont été modifiés pour l’occasion, car seuls les chefs d’Etat sont autorisés à s’exprimer dans son enceinte. Cette décision n’a pas satisfait l’ensemble de la classe G. W. Bush et le président de la FED, hier à Washington. En bref ÉCONOMIE politique. Le député israélien, membre du parti d’extrême droite Union nationale, Arieh Eldad, a menacé de quitter la séance. Il a qualifié la langue allemande de « douloureuse pour (ses) oreilles ». En présence du Premier ministre Ehud Olmert, Angela Merkel s’est recueillie hier pour la troisième fois à Yad Vashem, le mémorial dédié aux millions de Juifs exterminés pendant la Seconde Guerre mondiale. Le Hamas, de son côté, a reproché à la chancelière de faire l’impasse sur l’« holocauste » commis par Israël à l’encontre des Palestiniens. L’ACTU MONDE 3 KOSOVO Dans les rues de Lhassa, en fin de semaine dernière. Les mises en garde de Moscou ■ Quelques heures avant l’annonce ce matin du décès d’un policier ukrainien blessé hier au cours des émeutes qui ont agité la ville de Mitrovica, dans le nord du Kosovo, la Russie a fait part de sa préoccupation persistante au sujet de la stabilité de la région. « Nous ne voyons que le début d’un processus extrêmement explosif », a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, qui a mis en garde contre les conséquences de l’indépendance de l’ancienne province serbe. Dans une interview, il a qualifié d’« amoral », tout encouragement accordé à des « tendances séparatistes ». Cette déclaration intervient alors que le Japon est devenu cette nuit le vingtième pays à reconnaître le nouvel Etat. Les affrontements d’hier ont eu lieu après qu’une intervention, menée par la police de l’ONU et la force internationale au Kosovo (Kfor), avait dégénéré. Outre le policier décédé, ils auraient fait 160 blessés. Angela Merkel et le président israélien Shimon Peres, hier à Jérusalem. La FED devrait baisser son taux directeur ■ La Banque centrale américaine (FED) devrait procéder aujourd’hui à une baisse importante de ses taux pour calmer les marchés, affolés depuis un mois par l’ampleur de la crise financière internationale. Les analystes prévoient notamment une baisse d’un point du taux directeur de la FED, aujourd’hui fixé à 3%. Cette décision serait un nouveau geste spectaculaire, après la cascade de mesures d’urgence prises ces derniers jours par la Réserve fédérale, comme l’ouverture de nouvelles lignes de financement et surtout le renflouement de la banque Bear Stearns, victime de la crise des subprimes. La vitesse de la chute de cet établissement, qui s’est écroulé en moins d’une semaine, a traduit la nécessité pour la Banque centrale américaine d’injecter le maximum de liquidités possibles dans le système. Mais une forte baisse des taux n’est pas sans risque. A terme, elle pourrait accentuer la chute du dollar, qui poursuit sa chute face à l’euro et entraîne une hausse de l’inflation. PAKISTAN. Le Parti du peuple pakistanais (PPP) de l’ancien Premier ministre Benazir Bhutto, assassinée en décembre, qui a remporté les élections législatives, a désigné ce matin une femme, Fahmida Mirza, comme candidate à la présidence de l’Assemblée nationale. ❚ TIMOR-ORIENTAL. Le couvre-feu et l’état d’urgence en vigueur au Timor-Oriental, petit pays asiatique très catholique, vont être assouplis pour la fête de Pâques. L’annonce a été faite ce matin à Dili par le président par intérim. ❚ SINGAPOUR. Le premier vol commercial d’un Airbus A380 vers l’Europe, un appareil de la compagnie aérienne Singapore Airlines (SIA), a décollé ce matin de Singapour et devait se poser dans l’après-midi à l’aéroport Heathrow de Londres. ❚ ISRAËL. Un rabbin ultranationaliste âgé de 49 ans a été légèrement blessé ce matin à coups de couteau, près de la porte de Damas, dans la vieille ville de Jérusalem. DR Y. KARAHALIS/REUTERS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :