Direct Soir n°315 17 mar 2008
Direct Soir n°315 17 mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°315 de 17 mar 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : Dick Cheney en mission au Proche-Orient

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Directsoir N°315/Lundi 17 mars 2008 2 L’ACTU FRANCE En bref Après son revers, la majorité s’apprête à modifier la pédagogie de la réforme ■ Malgré la perte de plus d’une trentaine de villes de plus de 30000 habitants, la droite refuse de parler de « déroute » et entend maintenir voire accélérer le cap des réformes. L’UMP évoque plutôt « un rééquilibrage » entre droite et gauche, sept ans après la vague bleue des municipales de 2001. Le parti majoritaire veut se consoler avec le maintien de Jean-Claude Gaudin à Marseille, celui de Rufenacht au Havre et de Tiberi dans le 5 e arrondissement de Paris et l’arrachée de quelques villes à la gauche comme Agen, Calais, Châtellerault et Gap. Hier dans son discours, François Fillon a expliqué qu’il était « malvenu de tirer de ce scrutin local des leçons nationales, car selon lui « l’importance des enjeux locaux et la faible participation (66,54% de participation, un record d’abstention,ndlr) ne s’y prêtent pas ». Le Premier ministre a rappelé l’engagement affiché de Nicolas Sarkozy de « poursuivre cette politique parce qu’il faut de la tenacité pour réformer notre pays », a-t-il ajouté tout en rappelant ses objectifs : le plein emploi, le pouvoir d’achat, l’équilibre des LE CHIFFRE DU JOUR MUNICIPALES POLICE La gauche l’emporte par 49% des suffrages contre 47,5% aux municipales. La victoire est plus nette aux cantonales avec 51,1%. 1 € =1,59 $ Nouveau record historique de l’euro. La monnaie européenne a dépassé en quelques heures les barres des 1,57, 1,58 puis 1,59 dollar. Depuis plusieurs jours, la devise américaine plonge, impactée par la crise économique qui sévit outre-Atlantique. finances publiques… L’architecture du gouvernement devrait être marginalement modifiée. Les ministres, même ceux ayant essuyé un revers à ces municipales comme Christine Lagarde, Xavier Darcos ou Rama Yade, resteraient en place, à l’exception de Christian Estrosi, élu à Nice, qui a annoncé son départ. Mercredi, le Conseil des ministres devrait constater l’arrivée de nouveaux secrétaires d’Etat dédiés à l’économie numérique, à l’industrie et l’emploi, au Grand Paris ou à l’aménagement du territoire. Selon une source gouvernementale, ces deux derniers maroquins pourraient échoir à Anne-Marie Idrac, l’ancienne présidente de la SNCF. Le porteparole du gouvernement Laurent Wauquiez pourrait se voir confier l’économie numérique. Le poste de David Martinon, porte-parole de l’Elysée, devrait être supprimé, ainsi que son point presse hebdomadaire. Deux hommes de confiance du président, le secrétaire général Claude Guéant et le conseiller diplomatique Jean-David Levitte, reprendraient l’essentiel de sa communication. OBSÈQUES Sans compter l’un de ses fidèles, Franck Louvrier. Accusé par la gauche d’avoir transformé la fonction présidentielle en multipliant ses interventions, Nicolas Sarkozy entend désormais, selon ses proches, porter son attention sur les sujets régaliens. Dès le 1 er juillet, il assumera la présidence de l’Union européenne. La semaine prochaine, les travaux reprendront au Parlement. Un calendrier favorable à l’accélération de la réforme. Hommage national au dernier poilu ■ Un hommage solennel devait être rendu aujourd’hui à Lazare Ponticelli, le dernier poilu disparu mercredi dernier à l’âge de 110 ans. En présence du chef de l’Etat, les obsèques religieuses devaient se dérouler en fin de matinée en la cathédrale Saint-Louis des Invalides, à l’issue desquelles des honneurs militaires étaient prévus dans la Cour d’honneur de l’hôtel des Invalides. Après la lecture d’une lettre par un lycéen, l’académicien Max Gallo devait prononcer l’éloge funèbre du dernier combattant français de la Vaste opération de police à Grigny (Essonne) ■ Ce matin, dans la cité de la Grande Borne, à Grigny dans l’Essonne, 300 policiers ont procédé à une quinzaine d’interpellations. Parmi les personnes arrêtées, cinq mineurs et dix jeunes adultes âgés de 18 à 22 ans ont été conduits dans les locaux de la police pour être interrogés. Cette vaste opération de police intervient deux semaines après les affrontements survenus entre les forces de l’ordre et une bande de jeunes, qui tentaient de dérober la caisse d’une boulangerie, avant d’essayer mettre le feu à la boutique. A l’arrivée de la police, les braqueurs Hier, dans le huitième arrondissement de Paris, le président de la République accomplissait son devoir de citoyen. La vague rose relance la question du Congrès ■ Fort des succès cantonaux et municipaux, François Hollande a déclaré hier soir que « la gauche sera dans une certaine mesure au pouvoir, mais au pouvoir dans les villes et les départements ». Cette victoire, dont il devrait sortir grandi, pourrait précipiter la course ouverte à sa succession, au poste de premier secrétaire du parti. Le PS annoncera le 25 mars le calendrier précis du « processus de rénovation ». La ville accueillant le Congrès devrait aussi être choisie en fonction des résultats électoraux. Même si elle n’a pas réaffirmé explicitement ses ambitions pour la direction du parti, Ségolène Royal a annoncé hier qu’elle voulait « avec d’autres, présenter aux Français un projet crédible, solide, cohérent ». avaient pris la fuite avant d’être épaulés par une vingtaine d’autres individus. Deux d’entre eux avaient sorti des fusils à pompe et avaient fait feu sur les policiers. Des projectiles et des cocktails Molotov avaient également été lancés en direction des forces de l’ordre. L’ampleur de l’opération de ce matin rappelle celle menée à Villiers-le-Bel, dans le Val-d’Oise, le 18 février dernier, où plus de 1000 policiers avaient été déployés pour arrêter les agresseurs présumés des forces de l’ordre lors des émeutes de l’an dernier. Première Guerre mondiale. Alors que Lazare Ponticelli devait être ensuite inhumé, dans l’intimité, au caveau familial d’Ivry-sur-Seine (Valde-Marne) conformément à ses dernières volontés, le chef de l’Etat devait dévoiler cet après-midi une plaque commémorative sous le dôme des Invalides, qui abrite les tombeaux de Napoléon et du maréchal Foch. Entouré de nombreuses personnalités du monde combattant, le chef de l’Etat devait prononcer à cette occasion un discours en hommage aux 8,5 millions de soldats de la Grande Guerre. Ce matin, à Grigny, la police a procédé à 15 arrestations. EUTHANASIE. Le tribunal de grande instance de Dijon (Côte-d’Or) devait se prononcer cet après-midi sur la demande du droit à l’euthanasie de Chantal Sébire. Cette femme de 52 ans souffre d’une maladie incurable dont l’évolution provoque une déformation du visage et d’intenses douleurs. ❚ SOCIAL. Selon le centre régional d’information routière de l’Ouest (Crir) à Rennes, une centaine de marins-pêcheurs ont bloqué ce matin la RN12 avec des barrages à Plérin, près de la commune de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), après avoir mené une opération escargot. ❚ ÉDUCATION. Crée le 17 mars 1808 par un décret de Napoléon 1 er, le célèbre examen du baccalauréat célèbre aujourd’hui ses 200 ans. P.WOJAZER/AFP B. TESSIER/REUTERS
G. CHITRAKAR/REUTERS A. QURESHI/AFP www.directsoir.net KOSOVO Deux tribunaux de l’ONU repris par la force ■ Un mois après la déclaration d’indépendance du Kosovo, la tension persiste dans la nouvelle république. Notamment dans le nord du pays, où vit une importante communauté serbe. Ce matin, la police de l’ONU et la force de l’Otan (Kfor) présentes au Kosovo ont arrêté 53 personnes qui avaient investi vendredi deux tribunaux de la ville de Mitrovica. Une explosion dans la cour du bâtiment a blessé cinq représentants des forces de l’ordre internationales. Celles-ci, appuyées par cinq blindés, avaient fait usage de bombes lacrymogènes avant d’investir les lieux. Les deux tribunaux dépendent de l’ONU. Dans les pays voisins du Kosovo, l’indépendance de l’ancienne province serbe provoque aussi des remous. En Serbie, l’intégration à l’Union européenne est « suspendue » aux résultats des législatives prévues en mai. En Macédoine, la coalition gouvernementale a éclaté vendredi dernier, suite au refus par la capitale, Skopje, de reconnaître le Kosovo. Ce matin à Katmandou, la police népalaise a procédé à l’arrestation de nombreux manifestants rassemblés devant les locaux de la représentation des Nations unies. COLOMBIE Un concert pour la paix en Amérique latine ■ Plus de 60000 personnes ont assisté hier soir à un concert pour la paix organisé à Cúcuta, ville colombienne située à la frontière avec le Venezuela. Plusieurs artistes connus se sont produits sur le pont Simon-Bolívar qui relie les deux pays. Après l’élimination de Raúl Reyes, le numéro deux des Farc, par un commando colombien infiltré clandestinement en Equateur, l’heure semble à l’apaisement, comme l’indiquait l’apparente réconciliation entre les présidents colombien, vénézuélien et équatorien – Alvaro Uribe, Un policier ce matin, devant le parlement pakistanais. En bref PAKISTAN Hugo Chávez et Rafael Correa – le 7 mars dernier. Après avoir déployé des troupes à la frontière colombienne, le gouvernement équatorien s’était adouci avec la découverte de documents compromettants dans l’ordinateur de Raúl Reyes, indiquant des collusions entre les Farc et le pouvoir équatorien. Allié de Washington et vivement critiqué par ses homologues de la « gauche bolivarienne » latino-américaine, Alvaro Uribe a vu sa cote de popularité exploser en Colombie après cette passe d’armes diplomatique. L’ACTU MONDE 3 Ce matin, des Serbes caillassaient les forces de sécurité. TIBET Bilan controversé après les manifestations ■ Le parlement tibétain en exil en Inde faisait ce matin état de centaines de morts dans les affrontements qui ont éclaté la semaine dernière entre moines bouddhistes et armée chinoise. Ce chiffre est très supérieur à celui indiqué par Pékin, qui annonce treize morts. Les manifestations se sont étendues à d’autres régions, notamment au Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine. Le dalaï-lama, chef spirituel des moines bouddhistes, parle d’un « génocide culturel ». Une centaine de tibétains en exil au Népal manifestaient ce matin dans les rues de la capitale népalaise, Katmandou. Une trentaine d’entre eux ont été arrêtés par les forces de police alors qu’ils s’étaient regroupés devant les locaux de la représentation des Nations unies. Plus de 60 000 personnes assistaient hier soir à un concert pour la paix. La nouvelle Assemblée ouvre sa première session ■ A l’issue des élections législatives remportées au Pakistan par l’opposition le 18 février dernier, la première session de la nouvelle Assemblée nationale s’est ouverte ce matin par la lecture de versets du Coran. A l’occasion de cette session inaugurale, les 342 députés ont rendu hommage à l’ex-Premier ministre, Benazir Bhutto, assassinée en décembre dernier. Les membres du Parti du peuple pakistanais (PPP) portaient un bandeau noir au bras en signe de deuil. « Elle était une femme politique de premier ordre, qui a sacrifié sa vie pour la démocratie », a précisé Raja Pervez Ashraf, secrétaire général du groupe parlementaire du PPP. Pour éviter tout risque de violences, un important périmètre de sécurité était organisé autour du Parlement et des résidences de fonction des députés. Après avoir prêté serment aujourd’hui, ces derniers devraient élire demain les président et vice-président de l’Assemblée, tous les deux probablement issus du PPP. HONG KONG. L’indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a clôturé ce matin en chute de 5,18% à 21 084,61 points, en raison d’inquiétudes grandissantes sur la crise financière aux Etats-Unis. ❚ ALGER. Selon la presse algérienne, un attentat contre un convoi de l’armée à Jijel (est d’Alger) a fait dimanche matin deux morts et une vingtaine de blessés. L’attentat, attribué à un groupe islamiste, visait notamment le commandant de l’armée de terre, le général Hassan Tafer, qui n’a pas été atteint, précise le quotidien Le Soir. ❚ VIETNAM. Le pays a enregistré son cinquième décès de l’année dû à la grippe aviaire, celui d’un enfant de 11 ans originaire du nord du pays, a-t-on appris ce matin auprès de l’Institut national d’hygiène et d’épidémiologie du pays. Ce nouveau décès porte à 52 le nombre de morts dus à la grippe aviaire recensés par les autorités du Vietnam. O. POPOV/REUTERS I. PEREZ/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :