Direct Soir n°303 21 fév 2008
Direct Soir n°303 21 fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°303 de 21 fév 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Christine Boutin, une maison pour 15 euros par jour

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
CHESNOT/SIPA Directsoir N°303/Jeudi 21 février 2008 2 L’ACTU FRANCE Rachida Dati, ministre de la Justice. Malgré les retards, le chantier progresse ■ Prévu initialement pour une livraison en 2012, le chantier de désensablement du Mont-Saint-Michel lancé en 2006 ne devrait être terminé qu’en 2015. Ce retard est dû en grande partie à la décision de confier à une entreprise privée le financement et l’exploitation du parking et des navettes. Un appel d’offres européen est lancé à partir d’aujourd’hui, mais l’entreprise retenue ne devrait être connue qu’aux alentours du mois de septembre 2009. La décision de faire appel au privé a été prise suite à la réévaluation de l’enveloppe budgétaire. Fixée dans un premier temps à 220 millions d’euros, l’Etat l’a réduite à 164 millions. Les navettes, les bâtiments d’accueil et le parc de stationnement de trente-deux hectares ne seront mis en service qu’en 2013. Grâce à ces travaux, le site, qui accueille trois millions de visiteurs par an, sera entouré d’eau 150 jours par an, contre seulement 55 aujourd’hui. 947 C’est le bénéfice net, en millions d’euros, dégagé par la Société Générale en 2007. Malgré la perte record de 4,9 milliards d’euros subie par la banque en raison de la fraude présumée de Jérôme Kerviel, et la crise des subprimes dont la facture s’élève à 2,6 milliards, la Société Générale reste toujours bénéficiaire. LE CHIFFRE DU JOUR En bref MONT-SAINT-MICHEL POLYNÉSIE RÉTENTION DE SÛRETÉ Les travaux de désensablement du Mont-Saint-Michel ne seront terminés qu’en 2015. AGRICULTURE Les apiculteurs en croisade contre le Cruiser ■ A l’appel de l’Union nationale de l’apiculture française, de nombreux manifestants étaient attendus ce matin dans les rues de Paris pour protester contre l’autorisation de mise sur le marché (AMM) d’un nouveau pesticide, le Cruiser, qu’ils jugent toxique pour les abeilles. Les leaders de la contestation devaient être reçus aux ministères de l’Ecologie et de l’Agriculture. Plusieurs associations écologiques ont annoncé leur soutien, comme la fondation Nicolas Hulot ou la Ligue de protection des oiseaux. Le produit Alliances incertaines pour la conquête de l’Assemblée ■ Les élus locaux étaient appelés à élire aujourd’hui le président de l’Assemblée de la Polynésie Française, personnage clé de la vie politique locale. Trois forces principales s’affrontent de manière récurrente pour le contrôle du pouvoir : To Tatou Ai’a, une fédération de huit mouvements emmenée par Gaston Tong Sang, les indépendantistes de l’Union pour la Démocratie (UPLD) d’Oscar Temaru, et enfin les autonomistes de Tahoeraa Huiraatira, le parti de Gaston Flosse, très lié à l’UMP. Pour désigner le leader de l’Assemblée de Polynésie à la suite des ■ Saisi par les parlementaires socialistes le 11 février dernier, le Conseil constitutionnel devait se prononcer aujourd’hui sur la loi relative à la rétention de sûreté proposée par la ministre de la Justice, Rachida Dati. Le texte prévoit la création de centres fermés dans lesquels les criminels dangereux seront maintenus, une fois leur peine purgée, afin d’éviter tout risque de récidive. Alors que la chancellerie vient de dresser la liste des détenus « potentiellement » dangereux dont la libération est Le Conseil constitutionnel examine la loi élections locales, dont les deux tours ont eu lieu les 27 janvier et 10 février, Oscar Temaru et Gaston Flosse – pourtant adversaires traditionels – n’excluent pas de faire alliance contre Gaston Tong Sang, qui a largement remporté le scrutin, mais qui pourrait ainsi se faire barrer l’accès au perchoir. Le vainqueur basculerait alors dans l’opposition. Le secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer, Christian Estrosi, a tenté de faciliter un accord entre les trois camps, et a rappelé que « les Polynésiens se sont largement exprimés en faveur du camp autonomiste » et a apporté son soutien à Gaston Flosse. prévue prochainement, la nouvelle loi, adoptée par le Parlement le 7 février dernier, fait débat. Des personnalités du monde judiciaire ont adressé hier une lettre ouverte aux neuf sages du Conseil constitutionnel. « C’est à une révolution juridique que conduirait la loi si vous n’en sanctionnez pas l’évidente inconstitutionnalité, ont indiqué les opposants. Plus qu’une régression, c’est l’effondrement des fondements de notre droit pénal », ont-ils ajouté. La décision du Conseil constitutionnel est très attendue. incriminé, conçu par le groupe suisse Syngenta, contient une substance neurotoxique destinée à tuer les insectes qui menacent les cultures de maïs. Mais les apiculteurs, qui ont déposé un recours devant le Conseil d’Etat, craignent qu’à l’instar du Régent et du Gaucho, interdits en 2005, cette molécule ne fasse des ravages dans les ruches. Syngenta admet le risque, mais invite à prendre des mesures préventives comme l’éradication de toutes les plantes susceptibles d’attirer les abeilles, au sein ou à proximité des cultures de maïs. Oscar Temaru (à g.) et Gaston Flosse, le 12 février. CONSOMMATION. Selon l’Insee, les prix à la consommation ont baissé de 0,1% en janvier par rapport à décembre dernier. Ils ont cependant augmenté de 2,8% sur les douze derniers mois. ❚ POLITIQUE. Le chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy, devait se rendre aujourd’hui sur l’ancien site de Metaleurop à Noyelles-Godault (Pas-de-Calais) pour débattre sur l’emploi et la reconversion des bassins industriels touchés par des restructurations. ❚ CROISSANCE. Interrogée ce matin sur RMC, la présidente du Medef, Laurence Parisot, a estimé que la croissance n’était pas suffisante en France. « Il est urgent de peser les choix économiques que nous devons faire pour les années à venir », a-t-elle précisé. ❚ AUX LECTEURS. Donnez-nous votre avis sur l’actualité, posez-nous vos questions en écrivant à la rédaction de Directsoir, 31-32, quai de Dion-Bouton, 92800 Puteaux ou en envoyant un courriel à redac@directsoir.net GODARD/ANDIA.FR TAHITI PRESSE/SIPA
I. MILUTINOVIC/REUTERS U.S. NAVY/AP www.directsoir.net COLOMBIE Bernard Kouchner rencontre Alvaro Uribe à Bogotá ■ Après Hugo Chávez hier, le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, doit rencontrer aujourd’hui le président colombien Alvaro Uribe à Bogotá, dans le cadre d’une visite sur le sort des otages détenus par les Farc. Dans les prochains jours ou les prochaines semaines, la guérilla colombienne pourrait libérer un quatrième otage. Selon Bernard Kouchner, « cette personne dont on ignore encore l’identité est un parlementaire et s’ajouterait aux trois autres personnes qui devraient être Le 16 février dernier, manifestation à Belgrade contre l’indépendance du Kosovo. RELIGION Le cardinal Bertone en visite à Cuba ■ Le secrétaire d’Etat du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, est arrivé hier à Cuba pour une visite commémorant le dixième anniversaire du voyage historique du pape Jean-Paul II dans l’île. Ce voyage intervient dans un contexte politique inédit après la décision de Fidel Castro de renoncer à la présidence. Le cardinal Bertone devrait rencontrer lundi le frère du Líder Maximo, Raúl, au lendemain de son accession au pouvoir. Aujourd’hui, il devait célébrer à LaHavane une messe en plein air sur la place de la cathédrale, Missile anti-ballistique SM-3 utilisé par la marine US. En bref ÉTATS-UNIS libérées de manière unilatérale par les Farc ». Le ministre a rencontré les familles de Gloria Polanco, de Luis Eladio Pérez et d’Orlando Beltrán qui se trouvent déjà à Caracas, au Venezuela. En outre, Bernard Kouchner entend insister sur le sort d’Ingrid Betancourt dont la libération n’est toujours pas à l’ordre du jour. Le chef de la diplomatie française doit rappeler au président Uribe que la libération d’Ingrid Betancourt, qui entame demain sa septième année de détention, est une priorité pour Paris. après une rencontre nationale avec les évêques. Demain, il s’envolera pour Santa Clara, où il inaugurera samedi le premier monument à la mémoire de Jean-Paul II. La visite du pape en 1998 sur l’île communiste avait permis d’atténuer la répression politique. Dans les années 1960, Fidel Castro avait coupé tout lien avec l’Eglise et interdit les cortèges religieux. En 2007, 90 processions en l’honneur de la sainte patronne de Cuba ont été autorisées. Un chiffre record depuis la révolution et peut-être le signe d’une timide ouverture. L’ACTU MONDE 3 SERBIE Un satellite espion américain détruit ■ C’est à partir d’un navire de guerre croisant dans l’océan Pacifique que les Etats-Unis ont tiré, cette nuit, un missile qui a permis de détruire l’un de leurs satellites espions hors d’usage avant qu’il ne touche terre. Autorisée par le président américain, George W. Bush, l’opération, au coût oscillant entre 40 et 60 millions de dollars, avait pour objectif de protéger les populations et d’éviter tout risque de fuite d’hydrazine, un gaz hautement toxique. La destruction du réservoir de carburant devrait être confirmée dans moins de 24 heures. Les débris du satellite Bernard Kouchner, hier à Caracas. Mobilisation contre l’indépendance kosovare ■ Tout le pays est appelé à se mobiliser aujourd’hui pour dénoncer la proclamation d’indépendance du Kosovo, lors d’un rassemblement pacifique organisé à l’appel des principales figures politiques, dont le Premier ministre Vojislav Kostunica, et l’ultranationaliste Tomislav Nikolic. Le cinéaste Emir Kusturica a annoncé sa présence, et le champion de tennis Novak Djokovic devait s’adresser à la foule par téléphone. Le président Boris Tadic était absent pour cause de visite en Roumanie. La manifestation a pour but de démontrer l’unité d’un peuple face à ce que les Serbes considèrent comme une « injustice » orchestrée par les Etats-Unis et l’Union européenne. Les écoles seront fermées, des trains et cars circuleront gratuitement et certaines compagnies publiques ont accordé un jour férié à leurs employés pour leur permettre d’assister à la manifestation. Les cardinaux Tarcisio Bertone et Jaime Ortega, hier à La Havane. devraient se consumer dès leur entrée dans l’atmosphère. La Russie a condamné l’action américaine, qu’elle considère comme « un test antimissile caché ». Selon Moscou, cette destruction révèle l’intention de Washington « de déplacer vers l’espace la course aux armements ». Ce matin, les autorités chinoises ont demandé aux Etats-Unis de fournir à la communauté internationale toutes les informations sur cette destruction. Le Pentagone a cependant nié vouloir concurrencer la Chine, qui a déjà détruit à l’aide d’un missile un de ses satellites météo, en janvier 2007. ISRAËL. L’ambassadeur d’Israël, Dany Gillerman, a dénoncé auprès du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, les déclarations « démentes » faites hier par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad qui a qualifié Israël de « sale microbe » et d’« animal sauvage ». ❚ IRAK. Un soldat appartenant à une unité américaine opérant dans le centre de l’Irak a été tué par l’explosion d’un engin piégé, disposé contre le véhicule dans lequel il se trouvait. Ce décès porte à 3 968 le nombre de militaires américains tués en Irak depuis l’intervention en 2003. ❚ GHANA. Le président américain George W. Bush a quitté Accra, la capitale du Ghana, ce matin, à destination du Liberia, cinquième et dernière étape de sa tournée africaine. ❚ PAKISTAN. Les chefs des partis de l’ex-opposition, qui a remporté les législatives de lundi, entament des négociations pour former un gouvernement de coalition. J. BARRETO/AFP A. ROQUE/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :