Direct Soir n°302 20 fév 2008
Direct Soir n°302 20 fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°302 de 20 fév 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Karin Viard dans le « Paris » de Klapisch

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir N°302/Mercredi 20 février 2008 8 ÉCONOMIE Dermophil indien Le remède miracle contre les lèvres gercées A 90 ans, Dermophil indien ne connaît pas la crise. La société reste l’une des plus importantes dans le secteur des dermocosmétiques. Universellement connu pour son stick à lèvres vert, le laboratoire Dermophil indien ne cesse d’innover. EN 1914, LA PREMIÈRE GUERRE MON- DIALE ÉCLATE. Alors qu’ils luttent depuis des mois pour la victoire, des millions de soldats doivent également affronter de rudes conditions climatiques. Le froid hivernal provoque de nombreuses crevasses et gerçures sur leur peau. Joseph Uzac, jeune pharmacien parisien âgé d’une vingtaine d’années, est envoyé sur le front. Il est chargé de soigner les soldats dans les tranchées. Afin de soulager leurs blessures, le jeune apothicaire met au point une crème épaisse destinée à régénérer la peau abîmée des combattants. Dès son retour dans la capitale, Joseph Uzac crée, à la fin de la guerre, la première pommade Dermophil indien. Son invention est baptisée ainsi en 1919 en référence à sa composition. En effet, « dermophile » signifie en grec « qui aime la peau », et le terme « indien » rappelle la présence du baume du Pérou dans la fabrication de cette pâte miraculeuse. En 1921, le premier stick pour les mains est lancé sur le marché. C’est le début d’une fabuleuse histoire qui perdure depuis près d’un siècle. EN SAVOIR PLUS DR Dermophil indien : un nom, une marque, un esprit LA RENCONTRE AVEC ANDRÉ HAMONIC Vingt ans plus tard, un nouveau conflit frappe le pays. Pour échapper aux violences de la Seconde Guerre mondiale, Joseph Uzac s’isole dans la commune de Couterne, dans l’Orne. Là-bas, il fait la rencontre d’une cliente parisienne dénommée Juliette Hamonic.Adepte du Dermophil indien, elle vante les mérites de cette crème pour les mains à son mari, André. Ce dernier, pharmacien de formation et ancien déporté, rentre du front. Il cherche à développer un nouveau concept. Très intéressé par le succès grandissant du Dermophil indien, il s’associe avec Joseph Uzac. Les deux apothicaires fondent leur société en 1946. LE PREMIER STICK À LÈVRES Profitant de l’ascension spectaculaire que ren- contre la nouvelle entreprise, Joseph Uzac cède sa pharmacie et part s’installer à Paris, où il construit un laboratoire. De son côté, André Hamonic établit une nouvelle usine dans sa commune de la Ferté-Macé. Après le décès de Joseph Uzac en 1948 dans un accident de la route, André Hamonic reste seul à la direction de la société. Dans les années 1950, Dermophil indien étend sa gamme de produits. Le premier stick pour les lèvres, symbolisé par les couleurs vert et blanc, est commercialisé. Vendue exclusivement dans les pharmacies, l’invention obtient des autorités sanitaires l’autorisation de mise sur le marché (AMM) et reçoit le titre de médicament. Le célèbre tube en métal remporte un franc succès auprès Dermophil indien, le partenaire des stations de sports d’hiver * Depuis bientôt dix ans, le laboratoire Dermophil indien est associé à quelque 50 stations françaises de sports d’hiver et à plusieurs patinoires en France. Pour améliorer l’accueil et le quotidien des skieurs, amateurs ou professionnels, la marque offre aux clubs de sports et aux écoles de ski, rattachées aux stations, du matériel destiné à la fois à la protection et à la sécurité des sportifs. Ainsi, de plus en plus de produits du laboratoire apparaissent sur les pistes. Dermophil indien participe également à l’organisation de 1918 Naissance du laboratoire Dermophil indien Le stick pour les lèvres a reçu le titre de « médicament » dans les années 1950.compétitions sportives. Drapeaux, matelas gonflables, dossards, tentes ou affiches, autant d’occasions pour la marque Dermophil indien d’associer son nom aux grands événements. * A l’occasion des congés du mois de février, des milliers de vacanciers ont prévu de partir quelques jours à la montagne pour profiter de l’air pur et « dévaler » les pentes enneigées. Comme sur les plages ensoleillées, il est recommandé d’emporter un stick protecteur pour les lèvres. des clientes à la recherche d’un soin pour leurs lèvres abîmées et gercées. Cinq ans plus tard, il adopte la forme du tube à rouge à lèvres en plastique.En complément de son modèle classique, Dermophil indien propose deux autres produits : le baume à texture rose et le baume transparent. Puis la société fait ses premiers pas dans le sec- Un baume qui servait à guérir les maladies affectant l’extrémité des pis de la vache. Dermophil indien propose le stick « Ecran lèvres glacier » à base d’allantoïne et de vitamine E. Sa formule transparente protège des rayons du soleil et permet de lutter contre le vieillissement de la peau. Autre produit solaire incontournable du laboratoire Dermophil indien : le stick « Protection labiale mer-montagne ». Grâce à sa composition riche en vitamine A, cette pâte de couleur brique au parfum d’orange est le compagnon idéal pour les promenades en raquettes ou skis de fond. MINA CHAPMAN/CORBIS
DR www.directsoir.net teur de la dermocosmétique, en élaborant le stick à lèvres à base de beurre de cacao. Il décline également le maxi-stick pour les mains et les pieds. Le baume pour les mains est vendu dans un tube de crème dès 1968 et deviendra par la suite la fameuse Crème mains et ongles. L’APPARITION DE NOUVELLES TENDANCES A la fin des années 1980, Dermophil indien développe de nouveaux produits. Il lance la gamme « Fripouille ». La clientèle voit apparaître dans les rayons des pharmacies des sticks à lèvres aux saveurs de fruits (comme la fraise) et de caramel. Dans les années 1990, les enfants découvrent les Dermokid’s au goût cola, mandarine et vanille. Toujours à la recherche de nouvelles senteurs plus exotiques, le laboratoire Dermophil indien opte pour des sticks « Saveurs du monde » : à la vanille pour le goût épicé des îles, à la noix de coco pour l’odeur envoûtante des tropiques et à la menthe pour la saveur rafraîchissante. Récemment, Dermophil indien a lancé les produits de la gamme « Pastel », qualifiés de « gourmands », comme des friandises. Cinq sticks à lèvres enrichis en beurre de karité et en vitamine E pour plaire à une clientèle plus jeune. Rose, noisette, abricot, cerise et RÉPARTITION DES VENTES DE PRODUITS DE BEAUTÉ EN FRANCE 15% préparation pour le maquillage du visage 5% poudres 16% produits pour les ongles ■ Source : Sessi Les produits Dermophil indien tirent leur origine d’une crème créée pour soigner les peaux abîmées des combattants lors de la Première Guerre mondiale. prune, autant de parfums associés à l’aspect brillant des rouges à lèvres. LE LABORATOIRE DERMOPHIL INDIEN EN NORMANDIE Destiné aux femmes autant qu’aux hommes et aux enfants, le stick à lèvres Dermophil indien connaît le succès depuis quatre-vingt-dix ans. Les produits Dermophil, commercialisés dans les pharmacies et les parapharmacies, s’exportent dans le monde entier. Les Asiatiques sont des grands consommateurs de cette pâte à base de baume du Pérou. Une équipe de pharmaciens, de dermatologues et de chimistes participe à son élaboration dans le laboratoire Dermophil indien, toujours implanté dans l’Orne. Les produits doivent respecter un strict cahier des charges et chaque étape de fabrication est scrupuleusement contrôlée. Les sticks subissent de nombreux tests dermatologiques pour éviter tout risque d’allergies ou d’agressions cutanées. Le laboratoire Dermophil indien vend chaque année près de trois millions de produits, pour un chiffre d’affaires qui avoisine les quatorze millions d’euros. « Dermophil indien, un nom, une marque, un esprit », telle est la volonté du laboratoire. Une recette gagnante qui ne cesse de séduire les utilisateurs. 28% produits de maquillage pour les yeux 36% produits de maquillage pour les lèvres DR LABELLO Le concurrent majeur ■ Commercialisé par l’entreprise allemande Beiersdorf AG depuis 1909, Labello est le premier soin des lèvres à être distribué en stick. Une révolution dans le secteur de la beauté qui sera à l’origine des premiers tubes de rouges à lèvres. Le terme Labello provient des mots latins « labium » (lèvre) et « bellus » (beau). Outre le tube bleu de soin classique, la marque vend d’autres produits : Labello Pearl& Shine, Labello Milk & Honey, l’effet gloss au goût cerise, framboise ou fruit de la passion. Autant de modèles pour que les femmes aient toujours des lèvres de velours. DR ■ Vendue en pharmacie, la pommade Homéoplasmine est la solution idéale pour combattre les gerçures, les rougeurs et autres irritations de la peau et des muqueuses. Ce médicament, distribué par les laboratoires Boiron, contient des extraits de plantes et un antiseptique. ÉCONOMIE 9 NUXE La solution prodigieuse ■ La marque de soin Nuxe a développé des produits à base d’huile de tournesol, de beurre de mangue, de beurre de karité et d’huile d’amande douce. Présenté dans un flacon avec un applicateur en éponge, le Baume prodigieux sublime les lèvres. Après le succès de la gamme Nature Cristal, Nuxe a commercialisé deux nouvelles teintes, rose et chocolat irisé. Ce baume est à la fois un produit de beauté, un soin pour les lèvres et un protecteur solaire. Autre produit phare de la marque : le baume Rêve de miel, au goût de miel et de pamplemousse. Il s’en vend un toutes les trente secondes dans le monde. HOMÉOPLASMINE La pommade n°1 L’OCCITANE La touche provençale ■ « Rentrer dans une boutique L’Occitane, c’est retrouver un petit coin de Provence ». Tel est le credo d’Olivier Baussan, fondateur de la marque en 1976. Le groupe s’engage depuis plus de trente ans à fabriquer des produits naturels uniquement à base de végétaux et d’huiles essentielles. Outre son baume à lèvres au karité, L’Occitane commercialise pour sa nouvelle récolte d’hiver un gloss pour les lèvres au parfum acidulé de sorbet à l’orange, un gloss à l’orange sanguine, un gloss hydratant à la fleur de cerisier (en édition limitée) et des baumes à la rose ou à la vanille qui nourrissent les lèvres tout en les colorant. Un atout charme pour toutes les femmes. WELEDA Le soin des lèvres écolo ■ Créés en 1921 en Suisse et en Allemagne, les laboratoires Weleda élaborent des produits cosmétiques et diététiques et s’engagent à protéger l’environnement. Fabriqué notamment à base d’huile de jojoba, de beurre de karité ACTEURS DU MARCHÉ Le Baume Prodigieux Lèvres de Nuxe. Labello, pionnier des soins à lèvres en stick. Les professionnels de la santé conseillent d’utiliser le produit une à trois fois par jour sur la zone fragilisée. Il est cependant déconseillé de l’appliquer sur des plaies ou des lésions infectées. D’une texture grasse, Homéoplasmine hydrate rapidement les lèvres desséchées et gercées par les conditions climatiques hivernales. Une boutique L’Occitane à Rio de Janeiro, au Brésil. et de cire d’abeille et de candelilla, le soin Everon protège les lèvres du froid et évite les tiraillements. Parfumé à la rose et à la vanille, le baume réparateur est un véritable plaisir pour les lèvres. DR M. NASCIMENTO/REA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :