Direct Soir n°295 11 fév 2008
Direct Soir n°295 11 fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°295 de 11 fév 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Marielle de Sarnez le Modem au féminin

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
M. SPINGLER/AP Directsoir N°295/Lundi 11 février 2008 2 L’ACTU FRANCE David Martinon. Trois TRAFIC AÉRIEN Les aiguilleurs du ciel en grève cette semaine ■ En raison d’un mouvement de grève des contrôleurs aériens lancé par le syndicat CGT, le trafic est perturbé dès aujourd’hui dans les aéroports parisiens. La direction des services de la navigation aérienne (DGAC) a mis en place un service minimum. Un vol sur deux était annulé ce matin à Orly et de nombreux retards ont été signalés à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Les aiguilleurs du ciel protestent contre les modalités de réorganisation du contrôle aérien dans la région parisienne. Ils ont accepté l’idée d’un regroupement des trois centres de contrôle à Athis-Mons (Essonne) à l’horizon 2015-2017 mais contestent l’envoi d’une partie des agents d’Orly à Roissy dès 2011. L’appel à la grève devrait se poursuivre jusqu’à vendredi. Les Aéroports de Paris (ADP) invitent les passagers à se renseigner auprès de leur compagnie aérienne. M. BORTOLUZZI/AFP questions à MUNICIPALES David Martinon jette l’éponge à Neuilly ■ David Martinon a annoncé ce matin qu’il se retirait de la course à la mairie de Neuilly-sur-Seine. Devant la presse, il a aussi déclaré avoir proposé sa démission du poste de porte-parole de l’Elysée, laquelle, selon lui, a été refusée par le président de la République. L’état-major de l’UMP doit se réunir ce soir pour tenter de clarifier la situation à Neuilly. Hier, David Martinon, candidat officiellement investi par son parti dans cette ville des Hauts-de-Seine, dont le président Lourdes fête le 150 e anniversaire des apparitions mariales. Mgr Jacques Perrier, évêque de Tarbes et de Lourdes « Venez et voyez ! » Quels sont les temps forts de ce Jubilé ? Mgr J. Perrier : Une grande fête se déroule aujourd’hui pour célébrer Notre-Dame de Lourdes. Après la procession mariale aux flambeaux, hier soir, et la messe ce matin, la grande procession prévue aujourd’hui devait rassembler plus de 70 000 pèlerins. Parallèlement se déroulent la Fête du livre, avec plus de vingt-cinq auteurs inspirés par le message de Lourdes, le 28 e Congrès des recteurs de 140 sanctuaires français, et bien sûr des méditations, qui sont proposées chaque jour à partir des lectures du récit des apparitions. Depuis ce matin, le trafic est perturbé dans les aéroports d’Orly et de Roissy-Charles-de-Gaulle. Y a-t-il toujours des miracles à Lourdes ? Il y a encore énormément de guérisons, mais l’affirmation qu’un miracle a eu lieu n’est plus à la mode en médecine. Le vocabulaire des médecins a évolué avec les progrès de la science, et aujourd’hui, la médecine a du mal à parler des guérisons inexpliquées. Que viennent chercher les pèlerins à Lourdes ? Un des mérites de Lourdes est que chacun vient chercher ce qu’il veut, d’ailleurs la plupart des visiteurs ne savent pas précisément pourquoi ils viennent. Beaucoup de gens viennent de façon gratuite mais personne n’est déçu. Chacun y trouve quelque chose, et ce n’est jamais un contresens par rapport au message de Lourdes. Il n’y a pas de slogan ni de mot d’ordre. Le sens de ces dix-huit apparitions à la petite bergère de 14 ans dépasse de beaucoup ce que Bernadette a entendu. A ceux qui hésitent, je dis cette phrase de l’Evangile : « Venez et voyez ! » « QUEEN MARY 2 » Verdict attendu dans l’après-midi ■ Le verdict était attendu en début d’après-midi. Cinq ans après l’effondrement de la passerelle d’accès du paquebot géant Queen Mary2, les 130 parties civiles attendent un jugement exemplaire. Elles réclament douze millions d’euros de dommages et intérêts et espèrent obtenir réparation d’un « préjudice spécifique d’angoisse et d’horreur ». Les Chantiers de l’Atlantique (ex-Alstom), constructeur du paquebot, et la société Endel (groupe Suez), fabricant de la passerelle, sont tous les deux mis en cause pour « défaut de conception » –pour la passerelle– et « mauvais usage » –pour les Chantiers de l’Atlantique. Pour le procureur de En bref de la République fut maire pendant plus de vingt ans, aurait vu trois de ses colistiers le lâcher. Ceux-ci, parmi lesquels Jean Sarkozy, fils du chef de l’Etat, ont décidé de créer une nouvelle liste. Ce matin, ils n’avaient pas encore défini de chef de file. Aucun commentaire n’a été fait sur ce sujet par Nicolas Sarkozy, qui s’est envolé hier soir pour la Guyane, sans son porte-parole, qui devait initialement faire partie du voyage. Hommage aux victimes de l’accident, en 2003. la République, « les deux ont concouru à la réalisation de l’accident ». Les deux principaux accusés se rejettent mutuellement la faute et ont plaidé la relaxe. Le 15 novembre 2003, seize personnes étaient décédées après l’effondrement de la passerelle. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE. Une demande de mise en liberté du trader Jérôme Kerviel devrait être déposée « très rapidement » selon son avocate, M e Elisabeth Meyer. ❚ ACCIDENT. Trois pompiers ont été légèrement blessés la nuit dernière à Cergy-Pontoise (Val-d’Oise), par l’explosion de bouteilles de gaz contenues dans un véhicule en feu. ❚ AUX LECTEURS. Donnez-nous votre avis sur l’actualité, posez-nous vos questions en écrivant à la rédaction de Directsoir, 31-32, quai de Dion-Bouton, 92800 Puteaux ou en envoyant un courriel à redac@directsoir.net. C. FOHLEN/FEDEPHOTO D. JOUBERT/MAL/REUTERS
STRINGER/REUTERS T. MELVILLE/REUTERS www.directsoir.net ÉTATS-UNIS Nouvelle victoire dans le Maine pour Barack Obama ■ L’avance d’Hillary Clinton sur Barack Obama en nombre de délégués est en passe de se réduire. Avec l’acquisition de quinze délégués en plus dans le Maine, le sénateur de l’Illinois est désormais au coude à coude avec l’ancienne « first lady ». Déjà samedi, Barack Obama a remporté haut la main les trois Etats en jeu avec en moyenne 60% dans le Nebraska, la Louisiane et l’Etat de Washington contre seulement 40% pour sa rivale. En nombre de délégués, il rattrape Hillary Clinton, qui a choisi de transformer son équipe. Elle a décidé de changer sa directrice de campagne, nommant hier à ce poste une conseillère de longue date, Maggie Williams, en remplacement de Patti Solis Doyle. Autre fait majeur, la sénatrice de New York a emprunté cinq millions de dollars pour pouvoir rester dans la course alors que les financements se multiplient pour Barack Obama. Le sénateur de l’Illinois peut confirmer demain sa remontée dans le district de Columbia, la Virginie et le Maryland. Le président du Timor oriental et prix Nobel de la paix José Ramos-Horta, grièvement blessé, a été transporté ce matin à l’hôpital de Darwin (Australie). BIRMANIE Les opposants refusent un référendum ■ Des militants démocrates birmans ont qualifié ce matin dans un communiqué de « déclaration de guerre contre le peuple de Birmanie », l’intention du régime des généraux d’organiser un référendum constitutionnel en mai, avant des législatives en 2010. La déclaration de ces opposants de la « Génération des étudiants de 1988 » soutient que la junte « utilisera ses forces de sécurité et ses milices pour forcer la population à voter pour sa Constitution ». Le pouvoir « essaie de légaliser la dictature militaire avec un semblant de Constitution », affirment ces opposants, en appelant les Birmans à « rejeter » cette Des membres de la Chambre des lords, en novembre dernier. En bref ROYAUME-UNI charte. Elaboré sous le contrôle de la junte dirigée par le généralissime Than Shwe, ce projet de Constitution garantit un rôle prépondérant à l’armée. Ce référendum, prévu dans trois mois, constituerait les premières élections depuis 1990, qui avaient vu la victoire écrasante de la Ligue nationale pour la démocratie de l’opposante Aung San Suu Kyi, toujours assignée à résidence. Le communiqué appelle le secrétaire général de l’ONU à se rendre en Birmanie et le Conseil de sécurité à adopter une « résolution contraignante » pour forcer la junte à engager un vrai dialogue politique avec l’opposition. L’ACTU MONDE 3 Barack Obama, hier à Alexandria, en Virginie. TIMOR ORIENTAL Attentat contre le président Ramos-Horta ■ Ce matin, José Ramos-Horta, le chef de l’Etat du Timor oriental, a été la cible d’une attaque de rebelles contre sa résidence privée située à Dili, la capitale. Au cours de l’assaut, le Président a été grièvement blessé d’une balle à l’abdomen et son état était qualifié ce matin de « très sérieux, mais stable ». Au cours de l’affrontement, le chef des mutins, Alfredo Reinado, a été tué par les forces de sécurité. Parallèlement, le Premier ministre, Xanana Gusmao, a aussi échappé à une tentative d’assassinat. Il a assuré au cours d’une allocution que ces opérations n’empêchaient en rien la continuité de l’Etat. Indépendant de l’Indonésie depuis 2002, le Timor oriental, très majoritairement catholique, est confronté à un climat de déstabilisation permanent qui a conduit à l’envoi d’une force de stabilisation internationale. José Ramos-Horta avait obtenu le prix Nobel de la paix en 1996. Un sit-in en faveur de l’opposition birmane, en Inde, le 4 février. L’intervention en Irak examinée par les lords ■ La plus haute instance juridique du pays a été saisie dans une affaire délicate, qui oppose des familles de soldats tués en Irak au gouvernement britannique. Au mois de décembre 2006, la cour d’appel s’était déclarée incompétente face à ce litige qui touche directement la diplomatie du pays. La Chambre des lords avait alors pris le relais. Les autorités se voient reprocher par ces dernières de ne pas avoir mené d’enquête publique avant de s’engager au côté des Etats-Unis pour attaquer l’Irak en 2003. Les familles s’appuient sur la Convention européenne des droits de l’homme. Elles estiment qu’en ne consultant pas les citoyens britanniques, les autorités ont enfreint l’article 2 de la Convention qui garantit le « droit de vie ». Malgré un retrait massif d’Irak, 4 500 soldats britanniques sont toujours déployés sur le terrain. Selon le ministère de la Défense, 174 militaires ont péri en Irak depuis mars 2003. La Chambre des lords devait commencer aujourd’hui une série d’auditions, pour une durée de trois jours. IRAK. En visite à Bagdad, le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, s’est dit favorable à une « courte » pause dans la réduction du contingent américain en Irak. ❚ INDONÉSIE. L’ex-patron de la compagnie aérienne Garuda Indonesia, Indra Setiawan, a été condamné à un an de prison par le tribunal de Jakarta pour son rôle dans l’empoisonnement en 2004 de Munir, défenseur des droits de l’homme. ❚ IRAN. Au cours d’un discours pour le 29 e anniversaire de la révolution islamique, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a qualifié de « bouts de papier » les résolutions de l’ONU sanctionnant son pays. L’Iran prévoit d’envoyer dans les prochains mois deux nouvelles fusées dans l’espace. ❚ GÉORGIE. L’opposition a annoncé avoir suspendu ses pourparlers avec le gouvernement, contestant la réélection du président Mikheïl Saakachvili le 5 janvier dernier. ❚ PAKISTAN. Le mollah Mansoor Dadullah, un chef des talibans afghans, a été arrêté ce matin dans l’ouest du pays. W. MC NAMEE/GETTY/AFP BIKAS DAS/AP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :