Direct Soir n°292 6 fév 2008
Direct Soir n°292 6 fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°292 de 6 fév 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Hilary Swank l'actrice aux deux oscars

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
J. T./DIRECTSOIR J. REED/REUTERS 2 Directsoir N°292/Mercredi 6 février 2008 20 22 L’ACTU JEUX MONDE « Super Tuesday » : Clinton et McCain en tête RÉSULTATS ■ Scores réalisés hier et scores cumulés des principaux candidats (en nombre de délégués) 600 500 400 300 200 100 0 800 700 600 500 400 300 200 100 0 Républicains John McCain Super Tuesday Cumulés Hillary Clinton Cumulés Mitt Romney Super Tuesday Mike Huckabee Démocrates Barack Obama Source : Washington Post En bref Le « Super Tuesday », point d’orgue de la campagne pour l’investiture, a livré son verdict. Chez les démocrates, Hillary Clinton devance de peu Barack Obama, qui reste dans la course. Dans l’autre camp, le républicain John McCain renforce son avantage et fait figure de grand favori. Les résultats de cette nuit étaient attendus par une Amérique passionnée, qui a réservé à son « Super Tuesday » la ferveur qui accompagne habituellement les grands événements sportifs de ce côté de l’Atlantique. Dans plus de vingt Etats, républicains et démocrates devaient désigner leur favori pour l’investiture de leur parti. L’enjeu de ce mardi exceptionnel, mais aussi la mobilisation importante qui profite à cette campagne ont fait de ce rendez-vous l’un des points d’orgue du calendrier électoral américain. Au fil des heures, les télévisions ont égrené les projections puis les résultats, Etat par Etat. Derrière leur téléviseur, parfois rassemblés dans des bars ou des lieux publics, les supporters des candidats ont apporté leur soutien à leurs favoris. BARACK NE JETTE PAS L’ÉPONGE A l’issue de ce round capital dans la course à l’investiture, des tendances se dessinent, mais pas de réel K.-O. Dans le camp démocrate, le duel Clinton- Obama a tourné de peu à l’avantage de la sénatrice de New York. Hillary Clinton remporte les Etats importants de New York, du Massachusetts et du New Jersey. En Californie, Etat qui compte le plus grand nombre de délégués – ce sont eux qui désigneront le candidat –, et où la situation était très serrée ce matin, l’ex-première dame des 6 millions d’Américains expatriés se sont aussi exprimés lors de ce « Super Tuesday », dont 100 000 en France. Hillary Clinton devance d’une courte tête son principal rival, Barack Obama. Etats-Unis a finalement pris l’avantage. Dans son QG de New York, sous les acclamations de ses partisans et devant son mari Bill et sa fille Chelsea, Hillary Clinton s’est félicitée de ses victoires dans plusieurs Etats. Son principal concurrent, Barack Obama, n’a pas du tout jeté l’éponge, estimant cette nuit que son « heure est venue ». Le sénateur de l’Illinois, s’il est devancé par son adversaire, reste au contact et veut voir dans son résultat une dynamique de victoire. « Ce qui a débuté comme un chuchotement à Springfield est devenu un cœur de millions de personnes appelant au changement », a-t-il déclaré, faisant référence à la capitale de l’Illinois d’où il a lancé sa campagne il y a un an. A l’issue de ce « Super Tuesday », une centaine de délégués départagent les deux candidats démocrates. Il en faudra 2 025 pour être désigné candidat du parti, lors de la Convention qui se tiendra à Denver (Colorado), le 25 août. En politique américaine, la situation se résume par un mot : « deadlock » (verrouillage). Côté républicain, 1 191 délégués sont nécessaires pour décrocher l’investiture le 4 septembre à Minneapolis (Minnesota). John McCain en cumule désormais 522. Le vétéran du Vietnam a creusé l’écart et confirme son statut de très large favori. Quoique largement distancés, Mitt Romney et Mike Huckabee limitent la casse. Le prochain rendez-vous électoral se tiendra dans la nuit de samedi à dimanche. D’habitude, le « Super Tuesday » donne les clés de la campagne, mais celle-ci est décidément sans précédent – en tout cas chez les démocrates. Il n’est pas impossible que la situation ne se débloque qu’à Denver. D’ici là, la bataille fera rage. Barack Obama, ici avec sa femme Michelle, reste dans la course à l’investiture démocrate. John McCain confirme son statut de favori du camp républicain. ❚ TCHAD. Après le Soudan, le Tchad accuse la Libye d’avoir soutenu et armé les rebelles. ❚ ÉTATS-UNIS. Plusieurs tornades se sont abattues mardi soir dans le sud des Etats-Unis et ont fait au moins dix-huit morts et d’importants dégâts dans le Tennessee, l’Arkansas et le Kentucky. ❚ SOMALIE. Vingt personnes, la plupart éthiopiennes, ont été tuées, et quatre-vingts autres blessées dans deux explosions mardi soir dans la ville de Bossaso (nord-est). ❚ TURQUIE. Les autorités turques ont confirmé la présence de la grippe aviaire dans le nord-ouest du pays, où trois villages ont été placés en quarantaine. ❚ ITALIE. Le chef de l’Etat italien Giorgio Napolitano et le chef du gouvernement démissionnaire Romano Prodi devaient signer en fin de matinée le décret de dissolution du Parlement, qui aboutira à un retour aux urnes dont la date devait être fixée aujourd’hui. ❚ CHINE. Les Chinois célèbrent cette nuit leur nouvel an. Cette année, le cochon laisse la place au rat, le premier des douze animaux dans le zodiaque chinois. ❚ KENYA. Dix-neuf personnes ont été tuées dans la région d’Eldoret, à l’ouest du pays, dans des affrontements entre communautés rivales qui ont éclaté dimanche. E. DUNAND/AFP M. SEGAR/REUTERS - G. BOUYS/AFP
M. FEDOUACH/AFP J.-L. DOLMAIRE/CIT’IMAGES www.directsoir.net VIOLENCES Procès en appel du bus incendié à Marseille ■ Le procès en appel de deux adolescents, accusés d’avoir participé à l’incendie d’un bus dans lequel une jeune étudiante, Mama Galledou, avait été grièvement brûlée en octobre 2006 à Marseille, devait s’ouvrir aujourd’hui devant la chambre correctionnelle du tribunal d’Aix-en- Provence. Accusés d’« incendie volontaire ayant entraîné une infirmité ou une mutilation volontaire », les deux mineurs, âgés de moins de 16 ans au moment des faits, avaient été condamnés à huit ans de réclusion criminelle le 28 septembre dernier par le tribunal pour enfants de Marseille. Ils n’avaient alors donné aucune explication quant à leur rôle respectif dans l’incendie. Les autres participants avaient été condamnés en décembre à des peines allant de cinq ans – dont deux avec sursis – à neuf ans de prison. Mama Galledou, brûlée sur 62% de la surface du corps, a témoigné grâce à un système de visioconférence lors des deux premiers procès, mais ne participera pas à celui-ci, qui devrait s’achever vendredi. Alain et Michèle Jolivet, parents d’Emmanuel (portrait), décédé en 2000 à l’âge de 29 ans, après avoir été traité à l’hormone de croissance. SALON Les entrepreneurs se réunissent à Paris Le Salon des entrepreneurs, au Palais des Congrès. ■ Le quinzième Salon des entrepreneurs s’est ouvert ce matin au Palais des Congrès à Paris. Quelque 400 exposants sont réunis pendant deux jours sur le site. A cette occasion, les ministres de l’Enseignement supérieur et de En bref l’Education nationale, Valérie Pécresse et Xavier Darcos, sont attendus sur place. Cette année, la manifestation met l’accent sur le développement des entreprises. Malgré « un nombre record d’entreprises nouvelles (...), la France a un retard conséquent par rapport à ses voisins européens », précise Xavier Kergall, directeur et fondateur du salon. Selon une récente étude des chambres de commerce et d’industrie, 29% des Français affirment « avoir envie d’entreprendre », contre 21% en décembre 2006. Les jeunes de 18 à 24 ans restent les plus motivés. Les organisateurs du salon attendent la venue de plus de 60000 personnes. www.salondesentrepreneurs.com RETRAITES. Le Premier ministre, François Fillon, a annoncé ce matin qu’il allait « proposer » une augmentation de 5% du minimum vieillesse en 2008. ❚ TRANSPORTS. Les chauffeurs de taxi manifestent de nouveau aujourd’hui dans toute la France. Les syndicats devaient être reçus à Matignon cet après-midi. ❚ HOMMAGE. A l’occasion des dix ans de la mort du préfet de Corse, Claude Erignac, des cérémonies commémoratives devaient être organisées sur les lieux du drame à Ajaccio (Corse-du-Sud) et place Beauvau à Paris. Politiquement L’ACTU FRANCE 3 parlant JUSTICE « C’est vrai qu’il y a probablement plus d’affinités entre le programme du PS et celui du MoDem qu’entre celui du MoDem et celui de l’UMP. » Tête de liste du Mouvement Démocrate dans le 12 e arrondissement de Paris, Corinne Lepage concède cette proximité avec la gauche, tout en se démarquant – « le sectarisme ne nous convient pas ». L’ancienne ministre d’Alain Juppé est par ailleurs revenue, hier, sur Direct8, sur la baisse de Nicolas Sarkozy dans Trois membres de la famille de Mama Galledou, accompagnés de leurs avocats. L’affaire des hormones de croissance ■ Très attendu par les familles des victimes, le procès dit « des hormones de croissance » s’est ouvert ce matin devant le tribunal correctionnel de Paris après quatorze années de procédure. Sept médecins et scientifiques dont Fernand Dray, ex-responsable d’un laboratoire de la fondation Pasteur, et Jean-Claude Job, ex-président de l’association France Hypophyse, devraient comparaître pendant près de quatre mois. Accusés de « tromperie aggravée, d’homicides et de blessures involontaires », les prévenus continuent de nier tout délit. Plus de cent enfants ont pourtant trouvé la mort dans les années 1980 après avoir été contaminés par la maladie de Creutzfeldt-Jakob. Les troubles de la croissance chez les adolescents auraient été traités par des hormones extraites d’hypophyses prélevées sur des cadavres humains en France, en Bulgarie et en Hongrie. Corinne Lepage, candidate du MoDem dans le 12 e arrondissement de Paris, était hier l’invitée de Politiquement parlant, sur Direct8. « Il y a (…) plus d’affinités entre le programme du PS et celui du MoDem qu’entre celui du MoDem et celui de l’UMP. » P.BERNARD/ABACA les sondages. « Dans une période où beaucoup de nos concitoyens sont vraiment dans la difficulté, de voir cette espèce d’étalage à la fois de la vie privée, de vacances que l’immense majorité ne pourra jamais s’offrir, a gêné les gens dans l’idée qu’ils se font de la fonction présidentielle. » Commentant les récents propos du Président lors de sa visite à Gandrange, elle s’est dite « choquée que l’on donne de l’argent à une entreprise comme Mittal ». L’avocate s’est également montrée ferme sur le projet de loi sur la rétention de sûreté : « Je comprends qu’on veuille éviter la récidive (...) mais le problème est qu’il y a un grand principe du droit français qui fait qu’on ne vous punit pas deux fois pour la même chose. Or là, c’est une double peine qui est en fait infligée. (...) Sur le plan des principes, c’est extrêmement choquant. » Concernant la question des OGM, Corinne Lepage juge qu’« on assiste en quelque sorte à un pas de deux – deux pas en avant, trois pas en arrière – de la part du gouvernement et de la majorité ». TSCHAEN/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :