Direct Soir n°280 21 jan 2008
Direct Soir n°280 21 jan 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°280 de 21 jan 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : François Hollande objectif élections

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Directsoir N°280/Lundi 21 janvier 2008 10 ÉCONOMIE Gap Un succès à l’américaine A bientôt quarante ans, Gap continue de séduire les jeunes du monde entier. Avec ses pulls à capuche colorés et ses T-shirts basiques, la marque américaine remporte un succès continu depuis les années 1980. Elle commercialise des vêtements de qualité à un prix abordable. 1969. L’ASTRONAUTE NEIL ARMSTRONG EST LE PREMIER HOMME À MARCHER SUR LA LUNE. Le photographe Jean-Pierre Leloir immortalise la rencontre entre Georges Brassens, Jacques Brel et Léo Ferré organisée rue Saint-Placide à Paris par le magazine Rock & Folk. Le festival de Woodstock bat son plein, avec près de 500000 hippies réunis pour chanter l’amour et la paix. Le Concorde franchit le mur du son. Cette même année, à San Francisco, aux Etats-Unis, un couple lance une gamme de jeans, de T-shirts et de pulls à capuche. C’est le début d’une fabuleuse success story qui symbolise à la fois l’« American way of life » et l’incroyable énergie du « business made in USA ». Mais trêve d’anglicismes… GAP, LE FOSSÉ DES GÉNÉRATIONS Le promoteur immobilier californien Don Fisher et son épouse Doris lancent une chaîne de magasins spécialisés dans la vente de jeans Levi’s. Selon la légende, Don aurait eu cette idée car il ne trouvait pas Un article BabyGap. FOCUS Le réalisateur de films, de clips et de publicités Michel Gondry. DR M. MAINZ/GETTY IMAGES de pantalons à sa taille dans le commerce. Afin d’attirer une large clientèle, jeune et amatrice de musique, il installe également un rayon de disques d’occasion dans sa boutique. Un concept de vente novateur. La première boutique ouvre ses portes sur Ocean Avenue à San Francisco. La femme de Don propose de baptiser sa chaîne de pantalons « The Gap », en référence au fossé des générations qui ébranle les Etats-Unis (« gap » signifiant « fossé » en français). En effet, à la fin des années 1960, le pays est divisé entre les partisans de l’intervention militaire au Vietnam et le mouvement hippie pacifiste. Don Fisher étend le réseau de ses magasins sur l’ensemble du territoire américain au cours des années 1970, avec plus de 200 points de vente. La marque de vêtements entre en Bourse en 1976. Les ventes s’envolent, et les produits s’exportent. L’ÈRE MILLARD DREXLER Face à la concurrence d’autres marques de jeans, les magasins The Gap sont obligés de se diversifier et de vendre des produits autres que les jeans Levis. En 1983, Millard Drexler, surnommé « Mickey », prend les rênes de la société. Avec lui s’amorce une nouvelle organisation de la marque. Le logo aux formes arrondies et colorées est modifié. Les trois lettres blanches emblématiques sur fond bleu apparaissent sur toutes les étiquettes des articles. Les produits commercialisés sont regroupés sous la marque « Gap ». Afin de vendre tous les anciens modèles, Millard Drexler lance une vaste campagne de promotion. Il imagine de nouvelles collections de vêtements à la fois classiques, confortables et colorés. Il existe plus de 3000 magasins du groupe Gap dans le monde TROIS LETTRES SUR UN PULL Dans les années 1980, Gap fait sensation avec sa nouvelle création : le pull à capuche. Rouge, bleu, vert…, il est décliné dans une grande variété de couleurs. Pratique et basique, le pull en coton se porte en toute occasion : au bureau, en voyage ou en week-end. Les Américains sont fiers d’arborer les trois lettres sur leurs vêtements. De nombreux amateurs de sport portent un sweat de la marque pendant leur jogging quotidien dans Central Park à New York. Les adolescents et étudiants américains le préfèrent à leurs uniformes universitaires. Des milliers de touristes européens ramènent les pulls « made in USA » dans leurs valises, et le pull à capuche devient alors un vêtement culte.Profitant de ce succès, Gap étend sa gamme de vêtements aux enfants. L’entreprise ouvre GapKids en 1986, puis quatre ans plus tard BabyGap, destiné aux bambins de moins de 3 ans. Le concept est simple : « A chaque âge son produit Gap. » Trois campagnes publicitaires de la marque américaine SOUVENEZ-VOUS DE CE TITRE CULTE DES ANNÉES 1980, JUST CAN’T GET ENOUGH ? L’agence de communication, en charge de la campagne publicitaire de Gap intitulée « Tout le monde en cuir », a l’idée de reprendre la chanson du groupe britannique Depeche Mode. Un véritable succès auprès du grand public. Vêtus de jeans et de pulls aux couleurs foncées, les mannequins de toutes les nationalités prennent la pose tout en chantant les paroles mythiques. MICHEL GONDRY PARTICIPE ÉGALEMENT À L’AVENTURE GAP. Le réalisateur de La science des rêves et d’Eternal Sunshine of the Spotless Mind signe, en 1999, une série de spots publicitaires pour la campagne « That’s Holiday ». Sur une musique jazzy et entraînante, il met en scène une dizaine de danseurs et de patineurs dans un décor ressemblant étrangement à un igloo. Le fond blanc fait ressortir les couleurs acidulées des pulls des protagonistes. Un monde « décalé », comme son concepteur. J’ai créé la marque Gap à partir d’une idée simple : rendre le jean le plus accessible possible. Nous nous sommes toujours engagés à respecter le principe. Gap, tout simplement original. Don Fisher, créateur de la marque. L’ACTRICE LUCY LIU ET LE COMÉDIEN FOREST WHITAKER ONT ÉTÉ CHOISIS POUR LA NOUVELLE CAMPAGNE DE LA COLLECTION AUTOMNE-HIVER 2007-2008. Gap a opté pour la sobriété avec des photographies de ces personnalités en noir et blanc. Classiques et sobres, à l’image des vêtements commercialisés par la marque. Ces nouvelles stars de la publicité succèdent à la comédienne Sarah Jessica Parker et à l’acteur Wentworth Miller, héros de la série Prison Break. ASPIS/SIPA
M. CASTRO/URBA IMAGES SERVER D. ALTIZER/WENN/SIPA www.directsoir.net Une boutique Gap de la région parisienne. Don et Doris Fischer, fondateurs de la marque, en septembre 2007. GAP DÉBARQUE EN EUROPE Alors que les ventes s’essoufflent aux Etats-Unis, la marque arrive en France en 1993. Suit l’ouverture de magasins en Angleterre, en Allemagne, au Japon et au Canada. Gap véhicule notamment des valeurs d’indépendance chères aux Américains. La firme inaugure six ans plus tard un espace de 1700 m² sur la plus belle avenue du monde, les Champs-Elysées. Gap fait appel à de nombreuses personnalités pour ses campagnes de publicité. Les stars américaines comme la comédienne Amy Adams, l’actrice Amanda Peet ou le rappeur Will.I.Am se prêtent au jeu. La blonde et sensuelle Sharon Stone a aussi fait le bonheur de la marque en apparaissant, lors de la cérémonie des Oscars en 1996, vêtue d’un pull à col roulé noir Gap. Une aubaine pour l’enseigne ! SONDAGE : LES DÉPENSES DES FRANÇAIS EN 2008 3% 3% 1% 5% 4% 28% 35% 5% 9% 8% 25% 9% 51% 66% 58% UN MARCHÉ EUROPÉEN AUTONOME ET INDÉPENDANT Depuis près de deux ans, la marque a choisi d’installer un second studio à Londres, indépendant de celui qui existe à New York. L’atelier de création s’intéresse uniquement aux attentes des clients européens. En 2007, Gap accueille dans son équipe Pierre Hardy, le célèbre chausseur français. Il dessine une collection de chaussures de ville et de baskets disponibles exclusivement en France et en Angleterre. La marque américaine devient également partenaire du « Council of Fashion Designers of America » dont l’objectif est de récompenser de jeunes designers talentueux. L’année prochaine, Gap soufflera ses quarante bougies. Les « fashionatas » et les nostalgiques des années 1980 attendent déjà avec impatience leurs nouvelles collections. 66% 31% 32% Logement Alimentation Transport Loisirs Vêtements vont augmenter vont rester stables vont diminuer NSP 2% 58% ■ Pour 2008, 58% des personnes interrogées prévoient une baisse de leurs dépenses en vêtements. Les dépenses consacrées aux loisirs seraient aussi en diminution. En revanche, elles anticipent en majorité une augmentation de la part de leur budget consacrée aux postes logement, alimentation et transport. Source : TNS-Sofres 2008. DR DR DR BANANA REPUBLIC Raffinée et luxueuse ■ La marque américaine de vêtements et d’accessoires de mode Banana Republic appartient au groupe Gap Inc. depuis 1983. A cette époque, l’entreprise ne possède que deux magasins aux Etats-Unis. Depuis, Banana Republic a connu un franc succès. En 2005, elle développe ses activités et crée une nouvelle boutique au Canada puis au Japon. Banana Republic offre à ses clients des produits de luxe. A la fois sobres et élégants, ils embellissent les tenues des plus belles fashionistas. ■ La société Gap a lancé une boutique en ligne dédiée exclusivement à l’achat de chaussures. Le site www.pimperline.com propose divers produits, tous plus originaux les uns que les autres, destinés aux hommes, aux femmes et aux enfants. Pimperline garantit le remboursement ou l’échange sans frais des articles en cas ÉCONOMIE 11 OLD NAVY Chic et pas cher ■ La marque de vêtements et de magasins est aussi détenue par la firme Gap depuis 1994. L’entreprise aurait été baptisée Old Navy en référence au nom d’un bar situé au cœur de Paris. Old Navy propose dans ses magasins aux Etats-Unis et au Canada des vêtements simples, confortables et faciles à porter. Les clients peuvent aussi commander sur le Net. Quelques clics suffisent pour commander pulls, chemisiers et pantalons. PIMPERLINE La boutique en ligne ENGAGEMENT Gap « Product Red » ■ Afin de récolter des fonds pour aider à lutter contre le sida en Afrique, Gap s’investit dans la création du projet Product Red. Avec de nombreuses autres entreprises mondiales, la marque devient partenaire. Le principe est simple. Un pourcentage de la vente des produits baptisés Red est reversé en faveur des populations du Rwanda et du Ghana notamment. Le chanteur Bono, leader du groupe U2, est à l’initiative de ce projet. EN SAVOIR PLUS Le défilé printemps-été Banana Republic. Une veste Old Navy. de problème. Près de cent modèles sont présentés sur le site. Ils sont souvent créés par de brillants designers comme la talentueuse Rachel Zoe. Très en vogue à Hollywood, cette dernière conseille les plus grandes stars. Les actrices Winona Ryder, Renée Zellweger ou Demi Moore ne jurent que par elle. Un T-shirt Gap « Product Red ». COLLABORATION Vespa et Gap, un duo gagnant ■ La célèbre marque italienne de scooters s’est associée en 2007 au géant américain Gap. Le modèle LX50, aux formes arrondies et harmonieuses, a été agrémenté de larges bandes colorées. Du rose au marron en passant par le bleu, le vert ou l’orange, ce scooter égaie les routes. Baptisé Holiday Vehicle, ce nouveau modèle de Vespa vient s’ajouter à la nouvelle collection Crazy Stripes de Gap. Jusqu’en décembre dernier, les Américains pouvaient acquérir le scooter Holiday Vehicle édité en série limitée. La « dolce vita » a un coût. Les propriétaires de ce petit bolide aux couleurs de l’arc-en-ciel ont déboursé près de 6 000 dollars. Le Vespa LX50 aux couleurs de Gap. DR DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :