Direct Soir n°241 13 nov 2007
Direct Soir n°241 13 nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°241 de 13 nov 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Johnny Hallyday le blues du rocker

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
UMIT BEKTAS/REUTERS Directsoir N°241/Mardi 13 novembre 2007 4 L’ACTU MONDE Shimon Peres et Abdullah Gül. Focus PAKISTAN Benazir Bhutto rompt avec Pervez Musharraf ■ Benazir Bhutto, le chef de file de l’opposition, a exhorté Pervez Musharraf à quitter son poste et a exclu toute participation à un gouvernement conduit par le général président. Un mandat d’arrêt à domicile lui a été délivré hier dans la soirée afin de l’empêcher de mener cette longue marche de protestation entre Lahore et Islamabad contre l’état d’urgence instauré par Pervez Musharraf, il y a dix jours. C’est la deuxième assignation à résidence en quatre jours pour l’ancien Premier ministre. Benazir Bhutto a été priée de rester chez elle durant les sept prochains jours. Un important dispositif a été déployé devant sa résidence dont plus de 1000 policiers ont bloqué les accès. Les autorités invoquent des risques d’attentat contre elle et ses partisans. Le 18 octobre, Benazir Bhutto avait été la cible de l’attentat le plus meurtrier de l’histoire du Pakistan. HEINO KALIS/REUTERS Environnement PROCHE-ORIENT La Turquie se pose en médiateur ■ Ankara est depuis hier le centre d’un ballet diplomatique sur fond de forum économique régional. Il s’agit pour les dirigeants turc, Abdullah Gül, palestinien, Mahmoud Abbas, et israélien, Shimon Peres de développer un projet industriel commun en Cisjordanie. Mais c’est sans compter sur la volonté du président turc de jouer les médiateurs dans la relance du processus de paix au Proche-Orient. Il faut dire que les bonnes volontés s’affichent. Hier, Shimon Peres a déclaré « qu’Israël était Les experts du climat tiennent leur plus importante réunion de l’année. Ils remettront samedi un rapport à destination des décideurs. Climat : première réunion du Giec après le prix Nobel R. Pachauri, M. T. Fernandez de la Vega et R. Barbera. Fraîchement auréolés du prix Nobel de la paix et après trois rapports, les experts du panel scientifique du Giec (Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat) se réunissent toute la semaine à Valence, en Espagne. Ils apporteront la touche finale au quatrième et dernier volet de leurs travaux sur le réchauffement global. Ce document, à destination des décideurs, fera la synthèse de ceux qui ont déjà été produits cette année. Ces rapports présentent les évaluations scientifiques du phénomène, les impacts envisagés et les moyens à mettre en œuvre Le 12 novembre à Lahore, Benazir Bhutto priant avec la famille de l’une des victimes de l’attentat du 18 octobre. pour enrayer le phénomène de réchauffement de la planète. L’objectif est de contenir le réchauffement global de la planète à 2,4 °C d’ici à 2100. Pour cela, les experts estiment que les émissions de gaz à effet de serre, dues en grande partie aux activités humaines, doivent commencer à diminuer dès 2015. Samedi, après une semaine de discussions, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, présentera cette synthèse, qui jouera un rôle central dans les futures négociations de la Conférence des Nations unies sur le climat. Un rendez-vous éminemment politique qui devra décider en décembre à Bali des suites à donner au protocole de Kyoto, qui expire en 2012. Les nations signataires tenteront de mettre en place les politiques énergétiques, économiques, de transport, qui permettront de réduire les émissions de CO 2. Les membres du protocole de Kyoto tenteront également de rallier à leur groupe les Etats-Unis et l’Australie, non encore signataires. VATICAN Benoît XVI ira aux Etats-Unis ■ Neuf ans après Jean-Paul II, le pape Benoît XVI fera un voyage aux Etats-Unis en avril 2008, a annoncé hier soir la Conférence des évêques des Etats-Unis. Au cours de sa visite, il sera reçu à la Maison Blanche à Washington, ainsi qu’au siège de l’ONU où, à l’invitation du secrétaire général Ban Ki-moon, il prononcera un discours. Le Saint- Père a prévu de célébrer une messe à la cathédrale Saint-Patrick de New York, non loin de « Ground Zero », le site des attentats du 11-Septembre, où il doit se recueillir. Pour Benoît XVI, cette visite est aussi l’occasion de redonner du souffle à la communauté catholique des Etats- Unis, forte de 69 millions de fidèles, En bref prêt à faire la paix maintenant avec les Palestiniens ». Un signe fort, quelques semaines avant la tenue aux Etats-Unis d’une réunion internationale pour relancer le processus de paix interrompu depuis sept ans. En milieu de journée, Mahmoud Abbas devait avec son homologue israélien, Shimon Peres, prendre la parole devant les élus du parlement turc. De son côté, Abdullah Gül estime que son pays est bien placé pour faciliter les efforts de paix au Proche-Orient. Benoît XVI, place Saint-Pierre, le 7 novembre. désorientée depuis 2002 par la révélation de cas avérés de pédophilie au sein du clergé. Si l’Eglise a déjà versé 2,8 milliards de dollars aux victimes, il lui reste à reconquérir la confiance des fidèles et de la population dans son ensemble. IRAK. Baha al-Aaraji, membre du mouvement chiite du chef radical Moqtada al-Sadr, exige la dissolution du parlement irakien et l’organisation de nouvelles élections législatives. ❚ ALLEMAGNE. Le parti social-démocrate a annoncé que le vice-chancelier allemand, Franz Müntefering, démissionnait de son poste pour des raisons personnelles. ❚ PÉTROLE. L’Agence internationale de l’énergie (AIE) estime que la hausse du prix du pétrole, qui a atteint la barre des 100 dollars le baril la semaine dernière, commence à freiner la demande mondiale. AAMIR QURESHI/AFP GALAZKA/SIPA
KIRSTY WIGGLESWORTH/AP www.directsoir.net DANEMARK Forte incertitude aux élections législatives ■ Les Danois votent aujourd’hui pour renouveler les députés de leur Parlement où la majorité absolue est de 90 sièges. Selon les derniers sondages, publiés hier, les résultats devraient être très serrés, même s’ils donnaient encore une légère avance aux conservateurs de la majorité sortante, alliés au Parti populaire danois (extrême droite), et à l’Alliance Nouvelle (centre-droit). Outre son avantage dans les sondages, le Premier ministre sortant, Anders Fogh Rasmussen, compte aussi sur le vote du Groenland Discours de la reine Elisabeth II pour l’inauguration de la gare Saint-Pancras, retransmis sur écrant géant, le 6 novembre dernier. et des îles Féroé, dont les quatre députés pourraient faire basculer le scrutin en sa faveur. Le chef du gouvernement bénéficie d’un contexte économique très favorable, mais s’il l’emportait, les politologues s’interrogent sur la pérennité de cette alliance dont les deux ailes ne cachent pas leur hostilité réciproque. Helle Thorning-Schmidt, à la tête du parti social-démocrate (centre-gauche) a pour sa part axé sa campagne sur la défense de l’Etat-providence et compte sur les indécis qui seraient entre 20 et 30%. L’ACTU MONDE 5 EUROSTAR Anders Fogh Rasmussen (à g.) et Helle Thorning- Schmidt (à d.), à Odense (Danemark), le 1 er novembre. La gare londonienne de Saint-Pancras ouverte au public ■ Si les mouvements sociaux en France le permettent, les passagers d’Eurostar feront demain matin leurs adieux à la gare londonienne de Waterloo et connaissance avec celle de Saint-Pancras International, inaugurée en grande pompe par la reine Elisabeth II le 6 novembre dernier. Ce terminus, situé dans le nord de la capitale britannique, est le point de convergence de « High Speed 1 », la ligne à grande vitesse qui manquait outre-Manche. Le temps du trajet entre Londres et Paris, qui sera désormais de 2h15, est ainsi raccourci de 20 minutes. De style victorien, la gare de Saint-Pancras a été entièrement rénovée pour accueillir l’Eurostar, entré en service en 1994. Le coût général de ce projet s’élève à 5,4 milliards de livres sterling. Plus proche du centre de Londres, elle devrait offrir aux voyageurs de meilleures connexions avec les lignes de métro et de chemin de fer. CLAUS FISKER/SCANPIX/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :