Direct Soir n°241 13 nov 2007
Direct Soir n°241 13 nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°241 de 13 nov 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Johnny Hallyday le blues du rocker

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
P.R.WORMS/ABACA DR J. CATUFFE/KCS PRESSE Directsoir N°241/Mardi 13 novembre 2007 18 V.I.P. ZOOM SUR... Actuellement en tournée, Roch Voisine a profité d’une courte escale à Paris pour se confier à « Directsoir ». Sur son parcours, sa vie, ses envies, le chanteur canadien se montre finalement très rock. Roch en scène Vous avez sorti dernièrement un album « best of ». Est-ce un portrait fidèle de vous-même ? Roch Voisine : Je suis plus complexe ! Mais j’ai en effet voulu donner une image plus complète de moi, et revaloriser l’objet avec l’ajout de chansons en « live ». Plus jeune, vous avez commencé par vous lancer dans le hockey, puis dans des études de kinésithérapie. Pourquoi avoir tout lâché pour la chanson ? Je voulais prendre une ou deux années sabbatiques, car j’en avais marre de l’école. Certains partent en Inde avec leur sac à dos, moi j’aimais la chanson et j’avais quelques contacts dans le show-business. Quand j’étais à l’école, je ne trouvais pas le temps de me consacrer à la musique. Donc là, j’en ai profité. C’est une question de bonnes rencontres finalement. Comment avez-vous géré votre succès soudain ? On ne le gère pas ! On essaye de surfer sur la vague, on s’accroche.Aujourd’hui, c’est beaucoup plus calme, je peux sortir tranquillement, je ne suis plus pris dans un « phénomène ». J’ai un public très fidèle, mais il y a parfois des vagues d’intérêt plus large. Il faut savoir profiter du passage de ces vagues. Ne vous sentez-vous pas un peu schizophrène entre vos différents publics ? Il est vrai que ce que je peux faire à Winnipeg et à Paris est radicalement différent. Je suis aussi animateur de grands Etienne Daho avoue un rapport compulsif à la musique et à l’amour. rendez-vous de télé par exemple. Il y a eu une période où je donnais vraiment plusieurs images de moi,j’étais presque habillé différemment selon les pays ! Maintenant,je suis plus fidèle à moi-même. Vous êtes aussi représentant de l’Unicef-Canada… Ce n’est pas un travail ! Je me sers de ma visibilité pour capter l’attention sur des causes à défendre. J’essaye de donner des coups de pouce pour toutes sortes d’associations dès que je peux. Avez-vous des passions à côté de la musique ? Je fais énormément de sport : hockey sur glace, golf, et ski alpin pour les sensations fortes… En dehors des tournées, à quoi ressemble une journée de Roch Voisine ? Comme tous les papas, je me lève tôt. A la maison, je me réveille à 6 heures du matin, en même temps que mon petit dernier.J’emmène les enfants à l’école,puis je travaille pour ma propre société, car au Canada, je suis indépendant, donc libre… et ce, de me tromper parfois ! Vous gardez une image de chanteur de l’amour. Qu’en est-il vraiment ? On a une image un peu faussée de moi. J’aime les émotions un peu plus rugueuses, âpres. On ne me connaît pas ce côté sportif, macho. L’eau de rose n’existe pas, c’est idéaliste. Je suis bien plus réaliste et plus dur que cela. Jessica Biel se met à la photo ■ Très exposée depuis l’officialisation de sa liaison avec le chanteur Justin Timberlake, l’actrice américaine Jessica Biel semble n’apprécier que modérément la nuée de paparazzis qui accompagne le moindre de ses faits et gestes. Sur le principe de l’arroseur arrosé, la comédienne de 25 ans a décidé de riposter à sa façon, en prenant une photo de chaque paparazzi qui se mettrait en travers de son chemin, afin de porter plainte contre eux. L’actrice Jessica Biel. Etienne Daho se dope à l’amour M. FILONOW Trop et tard sont deux mots à ne jamais rapprocher. Il faut toujours essayer, pour ne pas avoir de regrets. Le risque est de se réveiller un jour et de se dire que l’on aurait dû oser, que l’on aurait dû foncer. Je fais tout pour ne jamais connaître ce sentiment. Roch Voisine, le 2 novembre 2007. ■ Interrogé par le magazine Les Inrockuptibles sur ce sentiment qu’on appelle l’amour et qui constitue le plus souvent le point de départ de sa musique, le chanteur Etienne Daho a répondu qu’il n’arrivait même pas à voir à partir de quoi d’autre on pourrait faire des chansons. « La musique est une dope, a-t-il déclaré, on le sait, c’est connu. L’état amoureux aussi est une dope. Alors les deux vont plutôt bien ensemble. Moi, j’ai un rapport compulsif à l’un et à l’autre. » Au sujet de sa jeunesse, qui l’a consacré idole de la pop, Daho a rajouté qu’il ne la regrettait pas : « J’étais gratifié, célébré, mais pas très heureux. Ce n’est en rien un paradis perdu, mes 30 ans. » Julien Doré se méfie ■ Bien conscient que le monde des paillettes dans lequel il vient d’être propulsé compte aussi son lot de parasites, la « nouvelle star » Julien Doré a évoqué dans les colonnes du magazine VoxPop la méfiance qu’il entretenait à l’égard de ses nouvelles fréquentations. « Je ne suis pas la personne la plus liante du monde, a confié le jeune homme. Au premier contact, je ne raconte jamais de choses trop personnelles. Je fais bien attention à en dire le moins possible, car cela fait déjà bien longtemps que je ne fais plus confiance à la race humaine. Je sais ce qu’est la trahison. » BON ANNIVERSAIRE WHOOPI GOLDBERG A 52 ANS Caryn Elaine Johnson de son vrai nom, l’actrice américaine Whoopi Goldberg fête aujourd’hui ses 52 ans. Née le 13 novembre 1955, à New York, elle commence le théâtre dès l’âge de 8 ans et fuit très jeune l’école, pour vivre de petits boulots. Après avoir été maçonne, maquilleuse dans un funérarium ou encore caissière de banque, elle se révèle au cinéma grâce à une couleur, le pourpre, et un réalisateur, Steven Spielberg. Enchaînant les rôles, elle accède au statut de star dans les années 1990, jusqu’à se voir proposer une série télé à son nom. D. MURPHY/ACEP/NEWSCOM/SIPA AV PRESS/ABACA
STUDIOCANALIMAGE PROD DB - CINEA/DR www.directsoir.net 20H35 TANDEM DE CHOC Michel Mortez (Jean Rochefort) et Bernard Rivetot (Gérard Jugnot). 20H55 20H40 Ça passe ou ça coule ■ Ce soir, un excellent film de guerre, U-571, raconte l’histoire vraie d’une mission à haut risque réussie par les Alliés en 1942. Les Etats-Unis viennent d’entrer en guerre contre les forces de l’Axe. Le capitaine Mike Dahlgren commande le S-33, qui doit être maquillé comme un sous-marin allemand. Claustrophobes s’abstenir ! U-571, film. GAGNEZ DES INVITATIONS POUR PHOTOQUAI, LA PREMIÈRE BIENNALE DES IMAGES DU MONDE, À PARIS. Les 15 premiers e-mails gagneront une invitation pour 2. Pour plus d’info : www.photoquai.fr Photoquai, initiée par le musée du quai Branly, est une biennale résolument contemporaine dédiée aux photographies non occidentales. Du 30 octobre au 25 novembre, Photoquai accueille ainsi photographes et vidéastes du monde entier autour du thème : « Le monde regarde le monde ». Envoyez vos nom, prénom et adresse postale à : invitations@directsoir.net Précisez en objet : photoquai Directsoir vous offre 15 invitations, pour 2 personnes, pour l’exposition Photoquai. Les réponses envoyées avant l’heure de la mise en ligne du journal ne pourront être prises en compte. R. VILLEVIEILLE/FRANCE 5 Comprendre Internet ■ Le Web est un outil difficilement contrôlable. En perpétuelle évolution, il bouleverse le quotidien des Français. France 5 décrypte l’influence grandissante du Net en France à travers les témoignages d’intellectuels comme Jacques Attali ou Jean-Claude Guillebaud. Tous connectés, Internet et les Français, documentaire. Animateur du jeu radiophonique La langue au chat (qui s’inspire du « Jeu des 1000francs », le plus ancien jeu du paysage radiophonique français), Michel Mortez sillonne la France depuis des années, accompagné de Bernard Rivetot, son fidèle ingénieur du son. Chambres d’hôtels miteuses, rencontres d’un soir, déceptions diverses, les deux hommes vivent, sans vraiment se parler, le même quotidien triste et pathétique. Quand Bernard apprend par hasard que l’émission que Mortez anime depuis vingtcinq ans va être supprimée, il ne sait que faire, et décide de ne rien dire à l’animateur vieillissant. Après Les Bronzés, Viens chez moi, j’habite chez une copine, ou encore Circulez y a rien à voir, Patrice Leconte réalisait sa première comédie dramatique, plus personnelle et plus sombre. Tandem dessine avec intelligence, humour et sensibilité les contours d’une amitié dont les protagonistes, pris dans la grisaille de leur quotidien, ne soupçonnaient pas l’existence. Pour ce très beau film qui plonge dans le cœur des hommes, Jean Rochefort et Gérard Jugnot, exceptionnels, forment un duo inédit et merveilleusement complémentaire. Pour la petite histoire, ce dernier jouait d’ailleurs pour la première fois sans sa célèbre moustache, ce qui avait presque scandalisé certains spectateurs. Tandem, film. 20H40 GLOIRE AU TERROIR Les métiers traditionnels souffrent de la mondialisation. Parmi les « espèces menacées », le camembert, notamment celui au lait cru, qui souffre de la bataille sans merci que se livrent les industriels et les producteurs indépendants. Daniel Leconte a enquêté sur ceux qui tentent de s’adapter aux lois du marché tout en défendant leur terroir. Nos terroirs sont-ils foutus ?, Thema. TÉLÉVISION 19 S. GLADIEU/LE FIGARO MAG 22H10 Les amoureux de la série Heroes sont inquiets. A cause de la grève des scénaristes aux Etats-Unis, la saison 2 pourrait en effet s’arrêter au 11 e épisode. La chaîne NBC, qui diffuse cette série, a demandé une fin alternative à cet épisode. Si la grève se poursuit, la série s’arrêtera au 11 e épisode, en revanche si la grève s’arrête, la saison 2 ira au terme des 22 épisodes. Elisabeth Guigou, invitée de « Politiquement parlant » ■ Comme chaque mardi soir, pendant 52minutes, la journaliste Valérie Trierweiler reçoit un acteur de la vie politique française. Ce soir, c’est l’ancienne garde des Sceaux et députée de Seine-Saint-Denis, Elisabeth Guigou, qui répondra à l’interview sans complaisance de Valérie Trierweiler. Elles reviendront sur tous les sujets qui font l’actualité en France, dans le monde et sur ceux qui touchent plus particulièrement l’ancienne ministre de la Justice. Ainsi, la réforme de la carte judiciaire, les élections municipales et l’action de l’opposition seront des thèmes longuement abordés. Egalement présent sur le plateau, Mikaël Guedj coordonnera les reportages qui viendront rythmer l’émission, et s’entretiendra avec l’invitée sur les femmes au pouvoir. Politiquement parlant, magazine. L’ancien garde des Sceaux Elisabeth Guigou. PIXELMOK/ARTE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :