Direct Soir n°239 9 nov 2007
Direct Soir n°239 9 nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°239 de 9 nov 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : Angela Merkel la diplomate tranquille

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
O. MORIN/AFP Directsoir N°239/Vendredi 9 novembre 2007 2 L’ACTU FRANCE Des avocats manifestent le 5 novembre à Colmar. Questions HOMMAGE Nicolas Sarkozy à Colombey ■ Le président de la République Nicolas Sarkozy s’est rendu en fin de matinée à Colombey-les-Deux- Eglises (Haute-Marne) pour se recueillir sur la tombe du général de Gaulle, à l’occasion de l’anniversaire de la mort du fondateur de la V e République. Il y a 37 ans, jour pour jour, disparaissait celui qui lança l’appel du 18 juin, succombant à une rupture d’anévrisme dans sa résidence de La Boisserie où il s’était retiré. Nicolas Sarkozy s’était déjà rendu le 16 avril dernier dans cette commune symbole, alors que la campagne présidentielle entrait dans sa phase finale. A l’issue de la cérémonie, le chef de l’Etat devait regagner la capitale pour assister, en fin d’après-midi, aux deuxièmes rencontres des Progressistes, le cercle de réflexion lancé par le dissident du parti socialiste Eric Besson, actuellement secrétaire d’Etat chargé de la Prospective et de l’Evaluation des politiques publiques. d’actu JUSTICE Carte judiciaire : la grogne des magistrats ■ Alors que le Syndicat de la magistrature appelle à la grève le 29 novembre, la garde des Sceaux, Rachida Dati, poursuit sa visite des tribunaux pour présenter sa réforme de la carte judiciaire. Attendue aujourd’hui à Rennes (Illeet-Vilaine), elle devrait annoncer la fermeture de plusieurs tribunaux dans les régions Bretagne et Pays de la Loire. Le redécoupage de la carte judiciaire suscite toujours la colère des acteurs de la justice française. Les avocats de Charleville-Mézières, dans les Ardennes, ont annoncé Plusieurs comités de Ni putes ni soumises ont démissionné alors que s’ouvre l’université d’automne du mouvement, créé en 2003 par Fadela Amara « Je m’étonne qu’on nous attaque de cette manière » Sihem Habchi, présidente, depuis le 22 juin 2007, de Ni putes ni soumises. Le mouvement Ni putes ni soumises est-il en crise ? Sihem Habchi. Cela arrangerait certains de parler de crise. Je ne nie pas les difficultés, mais je préfère parler de transition. La démission de 26 comités régionaux a été annoncée mercredi. Plusieurs ont démenti. Combien sont-ils réellement ? Pour l’instant, je n’en compte qu’un seul. Je m’étonne qu’on nous attaque de cette manière-là, à la veille de notre université. On ne tolérera pas ce genre de manœuvre. IBO/SIPA Nicolas Sarkozy s’était déjà recueilli sur la tombe de Charles de Gaulle, le 16 avril 2007. Comment réagissez-vous aux critiques concernant votre indépendance ? Je ne vois pas pourquoi je mettrais une étiquette politique sur notre mouvement parce que Madame Amara a fait le choix d’entrer au gouvernement. Sur le terrain, on nous a dit, dès 2003, que nous étions la courroie de transmission du PS. Aujourd’hui, je serais devenue celle de l’UMP. Je reste indépendante, malgré les tentatives de nous vassaliser. Pourtant MohammedAbdi, devenu conseiller spécial de Fadela Amara, est toujours le secrétaire général du mouvement. Sa démission sera effective dès que sera remis le rapport de la Cour des comptes sur l’exercice 2003-2006, qu’il est le seul à pouvoir assumer. Quel est le programme de l’université qui s’ouvre aujourd’hui à Dourdan (91) ? Un travail sera mené sur la question de la laïcité dans les espaces publics. On parlera du sexisme dans les écoles. Nous allons aussi dévoiler une charte internationale du droit des femmes. LOISIRS ■ Les partisans de Montcuq sont déçus. La petite ville du Quercy espérait intégrer la nouvelle édition du Monopoly dont le plateau a été dévoilé ce matin. Ce ne sera pas pour cette fois. A la place des noms d’artères parisiennes, figurent désormais des villes, choisies après une large consultation populaire (711603 votes). Dunkerque remplace donc la rue de la Paix, tandis que les habitués du boulevard de Belleville devront déménager à Lens. Pour ceux qui aspirent à de plus vastes horizons, il leur sera possible de poser leurs valises à Nouméa qui remplace le boulevard de la Villette. La mise En bref qu’ils seraient en grève totale dès lundi et menacent de ne pas assurer le procès du présumé tueur en série, Michel Fourniret, prévu en mars prochain. La réforme judiciaire ne fait pas non plus l’unanimité au sein de la majorité. Si Rachida Dati n’engage pas de négociations avec les élus, une quinzaine de députés UMP prévoit de ne pas voter le budget de la justice 2008, le 15 novembre à l’Assemblée nationale. Ces derniers ont demandé à être reçus par la ministre de la Justice dans les jours à venir. Le nouveau Monopoly se dévoile Malgré le vote massif, Montcuq ne sera pas de la partie. à l’écart de Montcuq n’est que provisoire : les éditeurs avaient choisi de privilégier les grandes villes. Mais pour rendre hommage à Montcuq, une édition spéciale sera publiée en 2008. TRANSPORT. Le Premier ministre François Fillon devait se rendre aujourd’hui à Modane (Savoie) sur le chantier du futur TGV Lyon-Turin. ❚ IMMIGRATION. Selon le Réseau éducation sans frontières (RESF), un lycéen turc d’origine kurde en situation irrégulière a été emmené ce matin à l’aéroport de Roissy CDG (Val d’Oise) pour y être expulsé. Ses camarades étaient en grève depuis hier pour protester contre cette décision. ❚ ÉDUCATION. Invitée ce matin sur France Inter, la ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a condamné le blocage de plusieurs facultés françaises. « C’est aux syndicats étudiants de faire le choix du dialogue », a-t-elle déclaré. G. ELODIE/GAMMA/EYEDEA A. GELEBART/REA
F. DEMANGE/GAMMA www.directsoir.net MÉMOIRE Sauvegarder les cimetières français oubliés ■ La commission des finances du Sénat a rendu son rapport consacré aux sépultures françaises à travers le monde. La colonisation ou les batailles livrées par l’armée française à l’étranger ont laissé derrière elles de nombreux cimetières ou nécropoles, qui sont souvent dans un état de grand abandon. La comparaison est éloquente : quand le Commonwealth consacre chaque année 31 euros par an et par tombe, la France n’en dépense que 8. La situation est particulièrement déplorable en Algérie, où la plupart des La base de lancement d’Ariane, à Kourou, en Guyane. Ici, le 169 e vol d’Ariane, le 1 er décembre 2005. cimetières civils et militaires sont devenus d’inextricables friches, quand ils n’ont pas été profanés. Charles Guené, sénateur (UMP) de la Haute-Marne et rapporteur de la mission « Anciens combattants, mémoire et liens avec la nation », préconise l’augmentation des fonds destinés à l’entretien des lieux de mémoire. Le sénateur estime nécessaire la création d’un établissement public destiné à coordonner les différentes structures impliquées dans l’entretien des nécropoles. L’ACTU FRANCE 3 AÉROSPATIAL Un cimetière français en ruine, en Algérie. Cinquième lancement de l’année pour Ariane ■ La fusée Ariane devait décoller ce soir de la base spatiale de Kourou, en Guyane. Pour cette cinquième mission de l’année, le lanceur européen doit mettre en orbite le satellite de communication militaire Skynet 5B (assurant des liaisons pour le compte du ministère de la Défense britannique) et le satellite brésilien de télécommunication Star One C1. Ce dernier sera utilisé par l’opérateur brésilien Star One, pour augmenter par deux les capacités pour des services de téléphonie, télévision, radio, transmission de données et Internet. Ce lancement doit être le 179 e vol d’Ariane, et le 35 e pour le lanceur lourd européen Ariane 5. Les 20 derniers lancements, dont 4 cette année, se sont soldés par des succès. Leader mondial sur le marché des lancements de satellites commerciaux de télécommunications, Arianespace dispose aujourd’hui d’un carnet de commandes de 44 satellites à mettre en orbite. N. RAYNARD/GAMMA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :