Direct Soir n°236 6 nov 2007
Direct Soir n°236 6 nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°236 de 6 nov 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Elizabeth II l'indétrônable

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
TWININGS/DR Directsoir N°236/Mardi 6 novembre 2007 10 ÉCONOMIE Twinings L’authentici’thé Deuxième boisson la plus consommée au monde (après l’eau), le thé est aussi l’une des plus anciennes et cosmopolites. En Angleterre, Twinings est l’une des premières sociétés à s’être spécialisée, il y a 300 ans, dans le commerce de cette plante aromatique, importée depuis les colonies asiatiques. LA LÉGENDE RACONTE QU’EN 2 737AV. J.-C., UNE FEUILLE PROVENANT D’UN ARBRE SAUVAGE TOMBA DANS LE BOL D’EAU CHAUDE DE L’EMPEREUR CHINOIS SHEN NONG. Et si la légende ne raconte pas ce que faisait cet empereur avec un bol d’eau chaude, nous savons qu’il fut immédiatement séduit par le goût vivifiant de sa nouvelle boisson. Mais l’Histoire se satisfait peu des légendes. La première trace de consommation de thé remonte ainsi au III e siècle avant J.-C., en Chine. Pendant 600ans, il fut produit comme un remède thérapeutique, conseillé par les médecins. Progressivement, le thé devient une boisson quotidienne. Sa culture domestique se répand. Les premiers écrits évoquant ces plantations datent de 350après J.-C., dans la vallée du Sichuan. Le thé devient rapidement l’une des principales productions de la Chine, au point de servir de monnaie d’échange. L’âge d’or du thé arrive un peu plus tard, avec la dynastie Tang (618-907 après J.-C.), qui sacralise la cérémonie du thé. A l’époque, les cueilleurs de thé sont soumis à des règles très strictes : on leur interdit de consommer des épices fortes ou de l’ail, pour éviter que leur peau ne souille les feuilles de thé. Toute une gamme de thés parfumés. Pour en SAVOIR PLUS Les différents thés N’importe quel thé s’obtient à partir d’un arbuste unique, le Camelia sinensis. Trois étapes sont nécessaires à l’obtention du thé prêt à être infusé : le flétrissage, qui réduit l’humidité de la feuille de thé, le criblage, qui sépare les feuilles selon leur grosseur, et enfin le roulage, qui brise les feuilles de manière à les aider à libérer leurs huiles essentielles au cours de la fermentation. THÉ VERT Ce qui différencie le thé vert du thé noir, c’est la fermentation. Le thé vert n’est pas fermenté (il n’est pas chauffé, simplement séché), il conserve sa couleur naturelle. 200 c’est le nombre de blends (arômes) proposé par Twinings. Le plus vendu est le EarlGrey. Je sais maintenant pourquoi les Anglais préfèrent le thé : je viens de goûter leur café. Pierre-Jean Vaillard, chansonnier français. UN MILLÉNAIRE PLUS TARD : « DO YOU WANT A CUP OF TEA ? » Chinoise est la légende, anglaise est la référence. Si la bière est belge, le vin français et le whisky irlandais, le thé, dans l’imaginaire collectif, est anglais. Lorsque l’aiguille de l’horloge se pose sur le « V » de 17h, toute l’Angleterre stoppe immédiatement ses activités et se délecte devant une tasse d’eau chaude parfumée.Aujourd’hui pourtant, cette TWININGS/DR image d’Epinal est quelque peu dépassée : l’« afternoon tea » n’est plus la tasse de thé des Anglais, qui le réservent éventuellement aux dimanches en famille. Et si les Anglais demeurent de grands consommateurs de la boisson, la Grande-Bretagne ne se situe qu’à la septième place du classement européen de la consommation de thé, avec 3,2 kilos par personne et par an. Ce sont les voisins irlandais qui tiennent le haut de la tasse. Il faut pourtant reconnaître à la Grande-Bretagne qu’elle reste une référence en la matière, la seule référence gastronomique du pays d’ailleurs – les Anglais n’ayant jamais réussi à nous séduire avec leurs pudding, gelée, sauce à la menthe pour la viande et autres condiments étranges. Difficile pour autant de vraiment définir un leader sur le marché du thé, un représentant unique du savoirfaire anglais. Lipton est le plus gros vendeur, mais la marque est plus une référence « grand public » » THÉ NOIR Pour le thé noir, il est possible d’obtenir toutes sortes de couleurs et d’arômes, cela dépend de la durée d’oxydation : les feuilles de thé sont insérées dans une cuvette, où elles sont chauffées de trente minutes à deux heures. QUELQUES THÉS NOIRS CÉLÈBRES:• Ceylan. Originaire du Sri Lanka, dont l’ancien nom est Ceylan.• Darjeeling. Thés noirs originaires des régions indiennes où la culture du thé fut importée par les Britanniques au XIX e siècle. LES THÉS AROMATISÉS:• EarlGrey. Twinings est aussi aujourd’hui l’un des premiers Le EarlGrey est le plus consommé des thés. que gastronomique. Historiquement, c’est Twinings qui est le doyen. Innovant dans le goût, la marque fondée en 1706 demeure une référence de qualité « pour tous », disponible en supermarché. COFFEE HOUSE Thomas Twining, jeune bourgeois issu d’une famille spécialisée dans le commerce de la laine et la meunerie, décide de prêter son nom à une société de distribution de thé, après avoir travaillé auprès d’un revendeur. Il monte sa société pour importer cette plante qu’il a appris à connaître lors d’un voyage initiatique en Chine, puis ouvre en 1706 le « Tom’s Coffee House », première maison de thé de sa famille (et du monde), située en plein sur la rue animée du Strand, à Londres. On y déguste à la tasse des thés issus des quatre coins de l’empire colonial. D’abord lieu de dégustation, le Tom’s Coffee House s’agrandit en 1717, devenant rapidement une plateforme de distribution où toute la haute société britannique vient s’approvisionner. A la mort de Thomas Twining, en 1741, son fils Daniel reprend l’aventure familiale. Déjà, la marque est une référence dans les tasses en porce- vendeurs de EarlGrey, un thé développé par la marque au XVIII e siècle : un diplomate britannique, en voyage en Chine, sauva la vie d’un mandarin. Il reçut en cadeau une recette de thé à la bergamote, qu’il remit à son protégé, le comte (Earlen anglais) Charles Grey. THÉS BLANC ET JAUNE Ce sont les thés les plus raffinés, et aussi les plus rares. La feuille n’est pas fermentée et le bourgeon est conservé entier. C’est le thé à la mode en ce moment : raffiné, léger, floral, et surtout moins puissant que les thés vert et noir, le thé blanc se cultive dans la province de Fujian, en Chine.
TWININGS/DR TWININGS/DR www.directsoir.net Twinings est le pionnier anglais pour la vente du thé. laine de la noblesse anglaise. En 1749, Twinings s’attaque au Nouveau Continent, séduisant le gouverneur anglais de Boston. C’est cependant en partie à cause du thé que va se construire la révolte des colonies américaines. En 1773, la Compagnie des Indes avait de lourdes dettes et d’énormes stocks de thé à écouler. Pour faciliter l’accès au marché nord-américain, le gouvernement britannique édicte le « Tea Act » : la Compagnie est autorisée à vendre dans les colonies sans payer les taxes. La révolte des importateurs locaux, qui ne peuvent rivaliser avec les nouveaux tarifs de la Compagnie des Indes, culmine le 16 décembre 1773. Cette nuit-là, des Bostoniens déguisés en Indiens jettent à l’eau des tonnes de thé transporté par des bateaux de la Compagnie. Cette révolte reste célébrée aux Etats-Unis, sous le nom de « Boston Tea Party », comme un des événements ayant mené à la guerre d’indépendance américaine. JOYAUX DE LA COURONNE Après avoir séduit la noblesse,Twinings se tourne dans la seconde moitié du XVIII e siècle vers les classes modestes et démocratise la boisson. Pour autant, la marque demeure la préférée du trône et devient, en 1837, « Fournisseur attitré de Sa Majesté la Reine Victoria ». La réputation de Twinings, son caractère « british » et la qualité de ses arômes da- PARTS DE MARCHÉ DU THÉ PAR MARQUES EN FRANCE 10,4% Autres 12,5% PL 8,4% Tetley ■ Source : IRI 100% tea. Septembre 2007. TWININGS/DR Une habitude « so british ». tent essentiellement de cette période. Par la suite, Twinings est devenu l’un des plus gros exportateurs, présent dans 130 pays. Comme les autres grands groupes de thé,Twinings joue largement la carte de la diversité et de la nouveauté des arômes. Une course à l’innovation parfois déroutante. Certains consommateurs jugeront par exemple incongru le thé à l’arôme « tarte au citron », dans la collection des thés gourmands. Ils préféreront se rabattre sur des nouveautés plus traditionnelles, comme le thé blanc aux bourgeons argentés, que la marque a sorti cette année. Le nouveau thé à la mode. 23,1% Twinings 45,6% UBF (Lipton) D. LYNCH/FINANCIAL TIMES/REA TETLEY L’inventeur du sachet ■ Joseph Tetley a créé sa marque de thé en 1837. L’entreprise grandit rapidement, jusqu’à devenir le premier distributeur de thé de l’Angleterre en à peine vingt ans. Aujourd’hui, Tetley appartient à la société indienne Tata tea, un peu en retrait sur le marché, mais la marque est très appréciée des consommateurs réguliers pour son English Breakfast. Ce que peu d’entre eux savent, c’est que Tetley est l’inventeur, en 1950, du sachet de thé. Depuis, Tetley a toujours innové, comme en 1989 avec le sachet rond, et le sachet avec cordon en 1994, un système ingénieux qui permet d’égoutter le sachet de thé lorsqu’on le sort de la tasse. LIPTON Chaud ou froid Lipton est le leader du marché en France. ■ A l’image de Twinings, l’histoire de Lipton est celle d’un commercial aventurier, typique de l’Angleterre victorienne. LE PALAIS DES THÉS Du vrac pour tous ■ Le Palais des Thés est fondé par une cinquantaine d’amateurs de thé, désireux de s’approvisionner directement sur les lieux de culture pour garantir la fraîcheur et la qualité de leur boisson favorite. Sorte de coopérative internationale, le Palais se fournit directement MARIAGE FRÈRES Le thé de luxe ■ Déjà très implantée en Inde à l’aube du XVIII e siècle, la famille Mariage avait bénéficié du soutien de Louis XIV pour asseoir sa position dans le pays. C’est à Paris qu’Edouard et Henri fondent, en 1854, la maison qui porte leur nom et rappelle leur lien de parenté. Aujourd’hui, la boutique parisienne est fréquentée par les touristes et de nombreuses célébrités, mais avant tout par les fins amateurs de thé, qui apprécient la qualité de ces produits. Le thé Mariage est distribué dans plusieurs points de vente en France, mais aussi en Allemagne et surtout au Japon, où la marque est très estimée. ÉCONOMIE 11 ACTEURS DU MARCHÉ Un sachet plus facile à égoutter. La première épicerie Lipton ouvre en 1871, à Glasgow, et vingt ans plus tard la marque devient la boisson officielle de la reine Victoria. Avec une politique de prix bas, Lipton démocratise le thé en Angleterre, puis dans le monde, jusqu’à devenir le leader du marché. Depuis 1972, la marque appartient au géant Unilever. Lipton est aujourd’hui la 4 e marque de boisson au monde. Outre le thé, Lipton est également connu pour ses boissons à base de thé, comme Lipton Ice Tea, distribué par PepsiCo. En France, Lipton a racheté le Thé des Elephants, qui propose de nombreux thés aromatisés. Les gros consommateurs possèdent la théière en forme d’éléphant, obtenue par la collecte de points. chez les producteurs et revend, dans ses quinze boutiques, du thé en vrac au poids. Il existe onze magasins en France, et quatre dans le monde (deux à Bruxelles, ainsi qu’à Oslo et Tokyo). La société a aussi créé une Ecole du thé, qui propose des cours de dégustation. Un raffinement parisien depuis 1854. MALEAN URBA IMAGES SERVICE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :