Direct Soir n°213 2 oct 2007
Direct Soir n°213 2 oct 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°213 de 2 oct 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Aung San Suu Kyi

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
PIXOCLOCK DYGA Directsoir N°213/Mardi 2 octobre 2007 12 SPORTS Connaisseurs ou néophytes, cavaliers ou non, parieurs ou pas, le Prix de l’Arc de triomphe est une course hippique à voir au moins une fois dans sa vie. Il n’est pas dit qu’après cela vous ne manquiez plus aucune édition sur l’hippodrome ou à la télé. Car sur le terrain, ce sont 60 000 personnes, dont 20 000 Britanniques, qui se pressent pour vivre l’exploit et soutenir chevaux et jockeys. Et lâchent au passage 5 millions d’euros en paris. 850journalistes sont accrédités. Derrière le petit écran, un milliard de téléspectateurs (audience cumulée) dans 200pays vivront en direct la lutte à laquelle se livreront les SURF ■ Bunker Spreckels connut plusieurs vies. Surfeur passionné, célèbre dès l’âge de l’adolescence, beau-fils de Clark Gable, il est l’héritier de la fortune sucrière Spreckels, estimée à plusieurs millions de dollars. Noceur, il dérive ensuite vers ses autres passions, les femmes et la fête, et meurt à 27ans. Un écrivain et un journaliste retracent les hauts et les creux de la vague de ce surfeur hippie qui finit play-boy international décadent. Bunker Spreckels, Surfing’s Divine Prince of Decadence, Taschen, 30 €. HIPPISME Course dantesque, show mondial, le 86 e Prix de l’Arc de triomphe, qui se déroulera dimanche sur l’hippodrome de Longchamp, est la plus légendaire des courses hippiques du monde. La planète retiendra son souffle durant un peu moins de 2’30 pour connaître le nouveau gagnant. Un cheval qui passera de challenger à crack et dont le prix de revente pourra dépasser les 20 millions d’euros. La plus grande course de galop du monde Le peloton du Prix de l’Arc de triomphe, en 2006, sur l’hippodrome de Longchamp. L’édition 2007 a lieu ce dimanche. ART BREWER Grandeur et décadence DR meilleurs pur-sang, de trois ans et leurs aînés, de la planète. De véritables Formule1 qui s’élanceront pour 2 400 m qu’ils peuvent galoper en 2’24 (record de 2005). Car en plus de l’exploit, d’avoir son nom sur le trophée, la meilleure et la plus prestigieuse course de galop du monde offre 2 millions d’euros d’allocations (pour les cinq premiers) dont 1,14 au champion. Si sept autres courses sont mieux dotées (Dubaï et le Japon sont parmi les plus généreux), elles le sont toutes hors d’Europe où « l’Arc » est au top financièrement. Mais aucune autre course n’a le prestige de l’Arc. MULTISPORTS Le sport, promoteur social ? ■ MohamedAli, Pelé, Michael Jordan, Arthur Ashe, Marie-Jo Pérec et d’autres ont un point en commun, celui d’être des athlètes exceptionnels et noirs. L’auteur pose la question suivante : « Le sport, ghetto pour Noirs ? » Portraits, analyses des parcours et de leur place au sein de la société, promotion sociale par leur sport, tout est abordé. Sport, malédiction des Noirs ?, Mathieu Méranville, éd. Calmann-Lévy, 17 €. A. GILBERTSON OPÉRATION Balles… de golf à Bagdad ■14000 balles de golf ont été récoltées par des élèves américains dans le but de les envoyer en Irak pour les nombreux soldats qui pratiquent ce sport. Swinger dans le désert, où ce ne sont pas les bunkers qui manquent, est un passetemps qui défoule les soldats. Le projet, qui s’appelle Balls for Bagdad, est maintenant confronté à un problème : Trouver les 1800 € pour payer le transport du colis de… 500 kg. Dimanche, les « Chapeaux de l’Arc » voient 4000 femmes concourir. Si l’entrée au champ de course coûte 8 €, elle est gratuite pour les femmes chapeautées et les moins de 18 ans. Et les chevaux gagnants deviennent des légendes, se vendant plusieurs millions d’euros. Helissio (vainqueur 1996) a été revendu pour 10 millions d’euros. Il en avait coûté 53 000. Ces cracks finissent leur vie comme étalons reproducteurs. Chevaux exceptionnels, leur semence n’a pas de prix. Plus de 100 000 euros, au rythme de plus de 100 saillies par an, c’est le jackpot. Montjeu (gagnant 1999) a « produit » Hurricane Run (gagnant 2005) et deux autres cracks. Mais la victoire n’est réservée qu’au plus fort et l’Eden à ceux qui l’ont remporté deux fois. Depuis 86 ans, ils n’ont été que six. CLASSEMENT Les 100 du sport ■ BusinessWeek et la chaîne sportive ESPN viennent de publier le top 100 des personnes qui contrôlent le sport. Parmi les critères : une fortune individuelle générée ou contrôlée, l’ancienneté, l’impact, etc. Le grand gagnant est Roger Goodell, commissaire de la NFL (footballaméricain). Tiger Woods est 2 e et David Stern, patron de la NBA, 3e. Phil Knight, PDG de Nike, est 8 e, Rupert Murdoch est 10e. Par ailleurs, Michael Jordan est encore présent, à la 11 e place. Suivent David Beckham (17 e), LeBron James (19 e), SeppBlatter (29 e), Roger Federer (30 e), Lance Armstrong (35 e), Bernie Ecclestone (57 e). La première femme, Katie Bayne, de chez Coca-Cola, est 67 e, et Maria Sharapova, 73e. André Fabre, l’homme-orchestre des courses ■ André Fabre est très discret. Il n’aime pas les médias et se confie rarement. Qui est l’homme aux sept victoires à l’Arc de triomphe ? Né en 1945, André Fabre est fils de diplomate. Il fait des études de droit et plaque tout pour entrer chez un entraîneur renommé en 1968. Il passe pro, gagne 250courses, dont le légendaire Grand Steeple en 1977. Il devient entraîneur d’obstacle, remporte quatre Grand Steeple consécutifs de 1980 à 1983. Il passe au plat, discipline dans laquelle il explose. Les plus grands propriétaires lui confient leurs chevaux avec succès : Jean-Luc Lagardère, Edouard de Rothschild, les cheikhs Al Maktoum, Daniel Wildenstein, les Wertheimer ou l’Aga Khan. Seul échec, son équipe de polo In the Wings n’a jamais remporté la grande compétition de Deauville. SBI/ICON SPORT FOOTBALL Arsène va pouvoir sortir l’arsenal ■ 110 millions d’euros ! C’est la coquette cagnotte dont bénéficiera Arsène Wenger pour recruter des joueurs au prochain mercato d’hiver et d’été, grâce aux bons résultats sportifs d’Arsenal et à la bonne gestion du club (288 millions d’euros de chiffre d’affaires la saison passée). Wenger n’avait rien dépensé au précédent mercato. DR
W. WEISSMAN/CORBIS ALESSANDRA/AP E. LEMAISTRE/PANORAMIC www.directsoir.net LIGUE 2 Nantes conserve la tête Mamadou Bagayoko. 13 les Dikembe Mutombo. ■ En déplacement à Grenoble, pour le dernier match de la 9 e journée, les Nantais ont rapporté une victoire (0-3) qui non seulement leur permet de conserver la tête de la Ligue 2 mais qui a aussi marqué les esprits. Mamadou Bagayoko, étincelant, a offert la victoire aux siens grâce à un doublé et une passe décisive pour Nicolas Goussé. Les Grenoblois n’ont rien pu faire et laissent les Canaris prendre deux points d’avance sur le second, Le Havre. Des Havrais qui jouent ce soir face à Niort, pour le compte de la 10 e journée. Nantes recevra Gueugnon jeudi, en espérant avoir récupéré toutes les forces laissées dans ce match. NBA A 41 ans, Mutombo prolonge ■ Dikembe Mutombo, pivot de l’équipe des Houston Rockets, rempile pour une année supplémentaire. Après 17 années passées comme professionnel dans ce championnat exigeant, le joueur d’origine congolaise, âgé de 41 ans, pense qu’il effectuera ainsi sa dernière saison. Avec 10,1 points, 10,6 rebonds et 2,8 contres par match la saison dernière, Dikembe a des statistiques très honorables. BASKET La NBA sur le Vieux Continent Kevin Garnett, des Boston Celtics. À SAVOIR A. DEMIANCHUK/REUTERS C’est le nouveau rang de Richard Gasquet au classement ATP après sa victoire au tournoi de Bombay, en Inde. Gagnant une place, son objectif est de continuer ses bonnes performances pour jouer le Masters à partir du 11 novembre, qui oppose huit meilleurs joueurs mondiaux. ■Le NBA Europe Live Tour a repris du service, hier, avec l’arrivée de quatre équipes NBA (Boston Celtics, les Memphis Grizzlies, les Toronto Raptors et les Minnesota Timberwolves) sur le sol européen. Rome, Madrid,Malaga,Londres et Istanbul accueilleront les franchises américaines venues établir leur camp d’entraînement sur le Vieux Continent. Des matchs exhibitions face aux clubs des villes hôtes (sauf Londres) et entre équipes NBA sont programmés. Les Espagnols se réjouiront d’accueillir l’enfant du pays,Pau Gasol,et ses Grizzlies. Les Romains assisteront en exclusivité aux premiers pas sur un même parquet du nouveau trio star des Boston Celtics composé de Paul Pierce, Ray Allen et Kevin Garnett. Maureen Nisima. FOOTBALL/LIGUE DES CHAMPIONS Lyon, une victoire pour se relancer Ce soir, Lyon reçoit les Glasgow Rangers, pour effacer la lourde défaite subie à Barcelone (3-0). L’OL veut se replacer derrière les Espagnols dans un groupeE difficile composé des Allemands de Stuttgart et des rugueux Ecossais de Glasgow. Avant le coup d’envoi, prévu ce soir à 20h45 au stade de Gerland, les Lyonnais sont derniers du groupeE après une grosse défaite 3 à 0, il y a deux semaines au Camp Nou. Depuis, les Lyonnais ont repris confiance en championnat de France en revenant en tête du classement. Premiers, ils sont à égalité avec Nancy qui a un match en retard. Mais sur le terrain de la Ligue des champions, les certitudes ne s’acquièrent pas aussi facilement. L’Olympique Lyonnais est dans un groupe difficile. Si les Barcelonais semblent loin devant, la deuxième place qualificative sera très disputée. Ses deux autres concurrents peuvent tout à fait prétendre à ce deuxième ticket. Et c’est bien la différence avec les précédentes saisons européennes de l’OL où les Rhodaniens survolaient leurs matchs de poule pour finir premiers. Les temps ont changé et c’est dans cette compétition qu’on saura vraiment ce que cette équipe a dans le ventre, si elle est aussi forte que par le passé comme le L’ADIEU 13 clame haut et fort son président, Jean-Michel Aulas, ou si elle est amoindrie par les départs de certains talents. Objectif qualification pour les huitièmes de finale, qui ne commencent que ce soir pour les Gones. Dans le viseur : prendre neuf à dix points. Les Glasgow Rangers arrivent hardis, fort de leurs trois points et de leur seconde place en poule après avoir défait Stuttgart à domicile (2-1). Les Ecossais sont prenables en défense mais ont une attaque de feu (24 buts en 8 matchs dans leur championnat). Et les Lyonnais ne peuvent toujours pas compter sur Grégory Coupet, toujours blessé, ni sur leur défenseur Cris. En attaque, Fred est absent chez les Français alors que Jean-Claude Darcheville, récemment transféré de Bordeaux à Glasgow, pourrait être tout juste opérationnel. Sinon c’est un autre ancien de notre championnat, Daniel Cousin, qui pourrait jouer devant. L’OL n’a plus à tergiverser, c’est à domicile qu’elle doit se reconstruire une confiance pour l’Europe. Juninho et ses coéquipiers doivent profiter du match de ce soir contre les Glasgow Rangers pour laver l’affront barcelonais. AL OERTER SPORTS ■ Al Oerter est décédé hier d’une crise cardiaque, à l’âge de 71 ans. Ce quadruple champion olympique américain de lancer de disque, entre 1956 et 1968, était ingénieur informaticien dans le civil, et pratiquait ce sport à haut niveau comme « distraction ». Seuls l’Américain CarlLewis et le Danois Paul Elvström (voile) ont obtenu, comme lui, quatre titres individuels olympiques consécutifs. ESCRIME Maureen Nisima sauve l’honneur de la France ■ Après avoir échoué en demi-finale face à la Chinoise Na Li (8-7), Maureen Nisima a remporté la médaille de bronze à l’épée individuelle. C’est la première récompense française lors des championnats du monde qui se déroulent à Saint-Pétersbourg. C’est une belle victoire pour cette escrimeuse qui a enchaîné les blessures depuis 2004. « Je reviens de l’enfer » a d’ailleurs avoué la Française après son combat. En parallèle, Laura Flessel-Colovic, dont on attendait beaucoup, est quant à elle complètement passée à côté de sa compétition. Cette épreuve compte pour la qualification aux Jeux olympiques de Pékin. Tous les points acquis ici comptent triple. Seuls deux tickets sont disponibles pour les Jeux. KEYSTONE/FRANCE X. CAIHOL/ICON SPORT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :