Direct Soir n°210 27 sep 2007
Direct Soir n°210 27 sep 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°210 de 27 sep 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Jodie Foster une star en liberté

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
J. DEMARTHON/AFP Directsoir N°210/Jeudi 27 septembre 2007 2 L’ACTU FRANCE Hier, près du pavillon où l’homme armé était retranché. GRENELLE DE L’ENVIRONNEMENT Les groupes de travail rendent leur copie ■ Après avoir planché cet été, les groupes de travail devaient présenter à Jean-Louis Borloo, en fin de matinée, leurs propositions qui devraient servir de base à la table de négociation du Grenelle de l’environnement. De cette concertation devrait naître une quinzaine de propositions concrètes. La fin de cette première phase lance aujourd’hui le début de la consultation publique. Pour l’ensemble des participants à ces groupes de travail, les propositions, présentées sous forme de synthèse, ont nécessité de nombreux compromis. Ainsi, les associations écologistes regrettent « l’absence d’avancées » sur deux dossiers emblématiques : le nucléaire et le développement des infrastructures autoroutières. En revanche, les participants ont retenu la promesse d’une réglementation concernant les OGM, des propositions pour réduire les émissions de gaz carbonique du secteur des transports et un système qui pénaliserait les véhicules les plus polluants. LE CHIFFRE DU JOUR 30% Trois Français sur dix disent avoir connu un jour une période de pauvreté. C’est le résultat d’une étude menée par l’institut Ipsos pour le Secours populaire. Plus de la moitié des sondés déclare également connaître une personne « pauvre » dans leur entourage. Enfin, 80% des personnes interrogées estiment que leurs enfants ont davantage de risques qu’eux de connaître un jour la pauvreté. IMMIGRATION Le gouvernement souhaite réduire les émissions de gaz à effet de serre grâce au Grenelle de l’environnement. Ici, une usine parisienne en 2006. HÔPITAUX Gardes et astreintes menacées par la grève ■ Plusieurs syndicats d’internes et de jeunes médecins (ISNH, ISNCCA, et SNJMG) déclenchent aujourd’hui une grève illimitée pour protester contre le projet du gouvernement visant à équilibrer la répartition des médecins généralistes sur le territoire national. Ce mouvement, auquel les internes, les assistants et les chefs de clinique sont appelés à participer, pourrait avoir des conséquences substantielles sur les gardes, les astreintes et la continuité du service hospitalier. L’appel à la grève a été lancé lundi en réaction Une convention pour un retour réussi au pays ■ Brice Hortefeux, le ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement, assistait ce matin à la signature d’une convention de partenariat entre l’association Entreprendre et réussir en Afrique (ERA) dirigée par l’ancien footballeur Basile Boli, et l’Agence nationale pour l’accueil des étrangers et des migrations (Anaem). L’objectif de cet accord est d’accompagner et de financer les projets économiques ou de développement des migrants installés en France et candidats au retour dans leur pays En bref FAIT DIVERS Reddition du forcené du Blanc-Mesnil ■ Après plus de seize heures de négociations avec les hommes du Raid, le forcené du Blanc-Mesnil (93) s’est rendu cette nuit à la police. L’homme, désespéré par la vente sur saisie de sa maison, s’était barricadé dans son pavillon. Hier matin, le forcené avait tiré un coup de feu à l’arrivée d’un huissier de justice et des policiers chargés de son expulsion. Enfermé chez lui, il menaçait de faire exploser sa maison. Au cours des négociations, il a tiré à plusieurs reprises en direction de la police. Par précaution, d’origine. Un projet que poursuit déjà l’association de Basile Boli et que la coopération avec l’Anaem pourrait amplifier. Proche de Nicolas Sarkozy, l’ancien joueur d’origine ivoirienne de l’Olympique de Marseille s’était vu confier une « mission sur la diversité » en février dernier, alors que l’actuel président de la République était encore candidat. A l’époque, Basile Boli avait déclaré ne pas vouloir cantonner sa mission d’intégration aux domaines « du sport et de la musique » et entendait promouvoir les projets entrepreneuriaux. les habitants de 70 pavillons avaient été évacués. Michel Marly, décrit comme pouvant être violent, était connu de la police pour des affaires de détention d’armes. Selon un de ses voisins, il « aurait plusieurs fois braqué des gens avec un fusil, dont sa propre mère ». Pour couvrir une dette, M. Marly avait été obligé de céder sa maison mais refusait de la laisser à sa nouvelle propriétaire. A la suite de son arrestation, le forcené a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Bobigny. aux propos de Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, qui a évoqué dimanche son intention d’obtenir une meilleure répartition des médecins en France, les régions prospères étant mieux pourvues que les régions enclavées. Si Roselyne Bachelot a fait part de son souhait d’atteindre cet objectif par la négociation, sans « remettre en cause le principe de la liberté d’installation », les syndicats y ont vu l’annonce de « mesures coercitives » à venir. Une préoccupation partagée par le CSMF, le principal syndicat de médecins libéraux. Brice Hortefeux et Basile Boli. ÉDUCATION. Selon le président de la FCPE (parents d’élèves), Faride Hamana, le ministre de l’Education, Xavier Darcos, souhaite supprimer les cours le samedi matin à la rentrée 2008 dans les écoles maternelles et élémentaires. ❚ PROCÈS. Mama Galledou, la jeune femme de 27 ans grièvement brûlée dans l’incendie criminel d’un bus à Marseille, il y a près d’un an, témoignait ce matin par vidéoconférence, sans rencontrer les prévenus, devant le tribunal pour enfants. ❚ IMMIGRATION. Le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, Jean-François Copé, a plaidé pour la réintroduction de l’amendement ADN dans le projet de loi Hortefeux sur la maîtrise de l’immigration, après sa suppression par la commission des lois du Sénat. ❚ J. SAGET/AFP M. TAAMALLAH/ABACA
REUTERS REUTERS www.directsoir.net AFGHANISTAN Un haut responsable taliban arrêté ■ La police afghane a capturé l’un des principaux porteparole militaires des talibans. Qari Yousef Ahmadi a été arrêté avec son frère dans la province sud d’Helmand. Il était régulièrement contacté par les journalistes pour connaître la position des talibans sur les violences ou les enlèvements perpétrés dans le pays. Par ailleurs, deux soldats de la force internationale de l’Otan ont été tués, dans le sud du pays, après l’attaque de leur base par les talibans. La nationalité des victimes n’avait toujours Hier, dans les rues de Rangoun, les manifestations étaient violemment réprimées par les forces de l’ordre. IRAK pas été dévoilée ce matin. Depuis le début de l’année, 175 militaires ont été tués dans les rangs des deux forces internationales présentes en Afghanistan. Outre ces nouveaux décès, deux employés étrangers du Comité international de la Croix-Rouge ont été enlevés, toujours dans le sud du pays. Kidnappés sur la route principale qui relie Kaboul à Kandahar, les deux employés étrangers avaient aidé à coordonner les négociations et la libération de 19 otages sud-coréens le mois dernier. Le Sénat américain favorable à la partition ■ L’Irak connaîtra-t-il un sort comparable à la Bosnie ? Le 21 novembre 1995, les accords de Dayton déterminaient la partition de la Bosnie-Herzegovine en deux entités, l’une serbe, l’autre croato-bosniaque. Ces accords mettaient fin aux affrontements interethniques. Le Sénat américain a adopté cette nuit une résolution non-contraignante sur un plan de partition de l’Irak, qui, selon la sénatrice républicaine Kay Bailey Hutchinson s’inspire des accords de Dayton. Les défenseurs de ce texte, adopté cette nuit par 75 voix contre 23, l’ont Pervez Musharraf est candidat à sa succession. En bref PAKISTAN présenté comme la seule solution pour mettre un terme aux violences dans le pays. La partition de l’Irak en fonction des différentes communautés est rejetée par le président George W. Bush. Auditionné ce mois-ci par le Congrès, l’ambassadeur américain en poste en Irak s’était lui aussi opposé à un découpage du pays. Sur le terrain, le chef religieux des chiites irakiens devait rencontrer pour la première fois le vice-Premier ministre sunnite, dans le cadre d’efforts de réconciliation pour mettre un terme aux violences confessionnelles. L’ACTU MONDE 3 Qari Yousef Ahmadi a été capturé ce matin. BIRMANIE La répression s’accentue ■ Les jours se suivent et se ressemblent, dans les rues de Rangoun. Ce matin, comme hier, des milliers de manifestants faisaient face à la police qui a tiré en l’air pour disperser la foule. Au moins deux personnes ont été blessées. Cette nuit, quatre monastères ont été pris d’assaut par la police birmane. Quelque 300 personnes ont été arrêtées, dont de nombreux bonzes, à l’origine de ce mouvement de contestation. Deux responsables du parti d’Aung San Suu Kyi, l’opposante birmane, prix Nobel de la paix, ont par ailleurs été interpellés à leur domicile au cours de la nuit. Le transfert en prison d’Aung San Suu Kyi, évoqué hier, a été démenti par les autorités et a été jugé « hautement improbable » par des diplomates occidentaux en poste dans le pays. Cette dernière serait donc toujours maintenue en résidence surveillée. L’ONU, enfin, poursuit les négociations afin d’envoyer un émissaire spécial sur place. Des soldats américains près de Baquba, au nord de Bagdad. Pervez Musharraf officialise sa candidature ■ A dix jours de l’élection présidentielle pakistanaise prévue le 6 octobre, le Président sortant, Pervez Musharraf, a présenté hier sa candidature auprès de la commission électorale. La Cour suprême doit se prononcer sur sa validité. Les partis d’opposition et l’ordre des avocats ont déposé de nombreux recours auprès de cette institution contre cette candidature, arguant que la Constitution impose la démission du général Musharraf du poste de chef des armées pour pouvoir se présenter à la présidentielle. L’actuel président pakistanais promet de démissionner de ses fonctions de chef des armées avant la fin de son mandat, fixée au 15 novembre, seulement s’il est réélu. Depuis six mois, Musharraf fait face à une contestation sans précédent qui s’est traduite par l’arrestation d’une centaine de membres des principaux partis d’opposition, au cours des derniers jours. Washington a jugé « extrêmement inquiétante(s) » les arrestations de ces opposants à Pervez Musharraf, pourtant un allié-clé des Etats-Unis dans leur « guerre contre le terrorisme ». ESPAGNE. Suite à un acte de sabotage, la voix ferrée entre Irun et Saint-Sébastien, au Pays basque, a dû être fermée ce matin ❚ EMPLOI. L’Allemagne enregistre une forte baisse de son taux de chômage, passant de 8,8% de la population active en août à 8,4% en septembre. Le mois de septembre est traditionnellement marqué par un regain de l’emploi outre-Rhin, mais il est particulièrement important cette année. Au total, trois millions cinq cent quarante-trois mille personnes sont inscrites au chômage. ❚ PROCHE-ORIENT. Deux militants palestiniens du Hamas ont été tués par un raid israélien dans la bande de Gaza. ❚ BIOLOGIE. Des chercheurs japonais ont réussi à créer une grenouille transparente par manipulations génétiques. Ce spécimen, dont les organes sont visibles à travers la peau permettra d’éviter la dissection. M. SADEQUAP US ARMY/SGT P.LAIR/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :