Direct Soir n°197 10 sep 2007
Direct Soir n°197 10 sep 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°197 de 10 sep 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Mahmoud Abbas batir la paix au Proche-Orient

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
M. NASCIMENTO/REA Directsoir N°197/Lundi 10 septembre 2007 2 L’ACTU FRANCE Education sans frontières. Rachida Dati reçoit les magistrats ■ La ministre de la Justice, Rachida Dati, a reçu dans la matinée les premiers présidents des tribunaux et les procureurs généraux, afin d’apaiser les tensions de ces derniers jours. Cette invitation répond à la demande inédite formulée par le Conseil supérieur de la magistrature (CSM). Pour la première fois, cet organe constitutionnel a exigé un rendez-vous avec un représentant de l’exécutif. Les magistrats souhaitaient des explications sur la récente convocation à la Chancellerie du vice-procureur de Nancy, Philippe Nativel, qui avait remis en question la loi sur « les peines planchers » contre les récidivistes. La demande, formulée par courrier vendredi dernier, au garde des Sceaux, a été signée par les présidents des trois formations du CSM : Dominique Latournerie (formation plénière), Gracieuse Lacoste (siège) et Jean-Claude Vuillemin (parquet). LE CHIFFRE DU JOUR En bref JUSTICE 2 à 3000 Il s’agit du nombre annuel de suppressions de postes annoncé ce matin au quotidien La Tribune par Christian Streiff, le patron de PSA Peugeot Citroën. Cette politique devrait se poursuivre jusqu’en 2010. L’opération vise à réduire de 30% les coûts fixes du groupe automobile français. PROFANATION ÉDUCATION La garde des Sceaux, Rachida Dati. INCENDIE Deux morts dans un institut pour handicapés ■ Le bilan est lourd et les dégâts sont importants, ce matin, après l’incendie qui a touché cette nuit un institut pour adultes handicapés mentaux à Thann(Haut-Rhin). Malgré le déploiement de moyens importants – près de 80 pompiers au plus fort de l’intervention –, deux résidentes ont trouvé la mort. Elles étaient âgées de 45 et 47 ans. Les 28 autres résidents de l’institut Saint-Joseph ont pu être sauvés, notamment grâce au « bon travail » des personnels soignants, expliquent les pompiers. Ceux-ci précisent qu’à leur arrivée Ouverture du procès du cimetière d’Herrlisheim ■ La profanation du cimetière juif d’Herrlisheim (Haut-Rhin), au printemps 2004, avait suscité une vive indignation. Les trois auteurs présumés de ces dégradations comparaissent, à partir d’aujourd’hui et jusqu’à mercredi, devant le tribunal correctionnel de Colmar. Deux d’entre eux encourent trois ans de prison et 45000 euros d’amende. Quant au troisième, il risque deux ans et 30000 euros. Ils sont notamment accusés de « profanation de sépultures aggravée » et de « provocation à la haine raciale et à la discrimination raciale ou Des enfants mal-logés en attente de scolarisation ■ Le Réseau éducation sans frontières (RESF) a appelé à manifester ce matin devant la mairie de Romainville, en Seine-Saint-Denis, pour exiger la scolarisation des enfants de mal-logés. Cinq enfants installés avec leurs familles dans des chambres d’hôtel de la commune n’ont pas pu être inscrits à l’école publique pour la rentrée scolaire. Selon RESF, la ville refuserait volontairement depuis trois ans d’enregistrer les demandes d’inscription d’enfants logés à l’hôtel afin religieuse ». Tous trois ont reconnu les faits. Le 30 avril 2004, des croix gammées et des slogans antisémites avaient été découverts sur 117 tombes du cimetière israélite d’Herrlisheim, près de Colmar. Emmanuel Rist, considéré par les enquêteurs comme le « cerveau » du groupe, a déclaré avoir choisi cette date pour célébrer la mort d’Hitler, le 30 avril 1945. Ancien agent de sécurité, Emmanuel Rist était décrit par plusieurs de se proches comme un homme « discret ». Il est mis en examen dans deux autres affaires, pour assassinat et tentative de meurtre. de décourager l’envoi des familles en grande précarité à Romainville. « Le déplacement pousse les familles en grande difficulté sociale vers la Seine-Saint-Denis (…) et vient déstabiliser tous les efforts de développement social de la ville », déclarait en octobre dernier la maire Corinne Valls (divers gauche). RESF a rappelé que « l’éducation est un droit pour tous les enfants ». Les familles sont souvent obligées de fournir une fausse adresse et de rentrer alors dans l’illégalité. sur place, la plupart des occupants de l’institut avaient déjà été évacués. Ils ont pu être relogés dans d’autres bâtiments. Le feu a pris dans une chambre du deuxième étage et s’est rapidement propagé dans les combles, puis à la toiture qui a été détruite. Le sinistre a été maîtrisé à une heure du matin. La gendarmerie de Thannprivilégie l’hypothèse de l’accident, mais refusait d’en dire plus ce matin. Des informations complémentaires devaient être communiquées dans l’après-midi ou en début de soirée. Après la découverte des profanations, le 2 mai 2004. ENVIRONNEMENT. Le ministre du Développement durable, Jean-Louis Borloo, s’est rendu au Groenland pour « constater » les effets du réchauffement climatique. ❚ RETRAITES. Olivier Besancenot, porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire, a qualifié sur LCI de « déclaration de guerre » les propos de François Fillon sur la réforme des régimes spéciaux.❚ TRANSPORTS. La plus grande ligne européenne de ferroutage, reliant le Luxembourg à Perpignan, devrait être inaugurée aujourd’hui. ❚ JUSTICE. Le pilote de rallye Fabien Véricel, dont la sortie de route a causé la mort d’un enfant de cinq ans près de Béthune (Pas-de-Calais), devait être déféré ce matin au parquet d’Arras. ❚ AGRICULTURE. « La hausse des prix des matières premières agricoles a des conséquences limitées sur celle des produits alimentaires », a déclaré Jean-Michel Lemétayer, le président de la FNSEA, ce matin sur Europe1. MOUSSE/POOL F.FLORIN/AFP
R.CONTRERAS/AFP BASQUE TELEVISION/AP www.directsoir.net DIPLOMATIE Un sommet franco-allemand « informel » ■ Qualifiée d’« informelle », la rencontre organisée aujourd’hui entre Angela Merkel et Nicolas Sarkozy est pourtant protocolaire. Accompagnés de leurs ministres des Affaires étrangères respectifs, Frank-Walter Steinmeier et Bernard Kouchner, les deux dirigeants se sont retrouvés au château de Meseberg, non loin de Berlin. Les questions européennes et industrielles devaient être au centre de cette réunion. Selon un porte-parole du gouvernement allemand, les récents mouvements Le Prix Nobel de la paix 1992 et candidate à l’élection présidentielle, Rigoberta Menchù, a été éliminée à l’issue du premier tour. PROCHE-ORIENT de concentration qui ont marqué le secteur industriel français – en particulier dans la branche énergétique avec la fusion annoncée GDF-Suez – suscitent la vigilance de l’Allemagne, qui attend de son voisin un respect des règles européennes de concurrence et de concentration. La question du « traité simplifié » européen devait aussi être abordée. Depuis l’élection de Nicolas Sarkozy, il s’agit de la troisième rencontre de ce type, après celle de Berlin le jour de son investiture le 16 mai, et celle de Toulouse en juillet Nouvelle rencontre entre Olmert et Abbas ■ Bernard Kouchner, qui entame, ce soir, sa première tournée au Proche-Orient en tant que ministre des Affaires étrangères, assistera-t-il à un progrès du processus de paix, alors que le Premier ministre israélien et le président palestinien se rencontrent à nouveau aujourd’hui ? Les deux hommes doivent s’entretenir en amont de la conférence sur le Proche-Orient, dont la tenue, à l’automne, a été annoncée en juillet par George Bush. Jusqu’ici, aucune avancée n’a été observée, alors que les deux hommes se sont déjà rencontrés L’organisation séparatiste ETA a rompu sa trêve depuis juin. En bref ESPAGNE à plusieurs reprises. Samedi, à Genève, l’ancien chef de la sécurité palestinienne, MohammedDahlan, a dit redouter que la conférence internationale soit « une séance photo de plus ». Il s’est toutefois montré optimiste sur la volonté de la population palestinienne d’aboutir à un accord. Hier, le roi Abdallah II de Jordanie a plaidé auprès du nouvel émissaire du Quartette, Tony Blair, pour que cette réunion se concentre sur le tracé des frontières, le sort de Jérusalem et celui des réfugiés palestiniens. Les questions clefs, selon lui, de ce conflit (lire p.6). L’ACTU MONDE 3 Attentat manqué au nord-est du pays ■ Une voiture piégée aurait dû exploser, cette nuit, devant la délégation du ministère espagnol de la Défense de Logroño (nord-ouest). Le véhicule contenait une centaine de kilos d’explosifs. Les forces de sécurité, sont parvenues à désactiver la bombe en tout début de matinée. Hier soir, l’ETA avait renouvelé ses menaces contre l’Etat espagnol, dans un communiqué transmis par la voix habituel au quotidien basque Gara. Le quotidien El Pais estime dans ses colonnes que l’ETA « plus isolé que jamais, a commencé un cycle ample de Les deux dirigeants se sont retrouvés près de Berlin. GUATEMALA Le Prix Nobel ne sera pas Président ■ Alvaro Colom (social-démocrate) et Otto Perez (conservateur) sont les deux leaders politiques guatémaltèques qualifiés pour le second tour de l’élection présidentielle, après la journée électorale d’hier. Au-delà des enjeux locaux, ce scrutin sous haute surveillance (20000 policiers déployés) était particulièrement attendu en raison de la présence parmi les candidats du Prix Nobel de la paix (1992) Rigoberta Menchú, qui avait été récompensée pour son engagement en faveur des minorités amérindiennes. Les électeurs du Guatemala n’ont semble-t-il pas été sensibles à cet engagement et à cette distinction, puisque moins de 5% d’entre eux lui ont accordé leurs bulletins. Les questions de sécurité et de pauvreté ont été privilégiés par les citoyens de ce pays de 13 millions d’habitants. Le second tour de cette élection, dont les observateurs ont souligné la transparence, est prévu pour le 4 novembre. Mahmoud Abbas et Ehud Olmert se sont déjà rencontrés à plusieurs reprises. violence ». Depuis le début du mois de juin, l’organisation séparatiste a rompu sa trêve. Dans le même temps, les opérations de police de part et d’autre de la frontière espagnole ont porté des coups sévères à l’organisation avec l’interpellation de 22 personnes et l’empêchement de plusieurs attentats. L’ETA a reconnu son implication dans un attentat symbolique, le 25 juillet lors du passage du Tour de France en Navarre. Deux détonateurs avaient été déclenchés, suscitant de légères explosions qui n’avaient pas fait de dommage. COMMERCE. Interrogé ce matin sur RFI, Pascal Lamy, le directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), a estimé « faisable » la conclusion d’un accord dans les négociations du cycle de Doha sur la libéralisation du commerce mondial. Pascal Lamy a évoqué l’éventualité d’un accord d’ici le début 2008. ❚ RELIGION. Selon le chef de la police de la province de Téhéran, des avertissements ont été donnés à plus de 110 000 femmes « mal voilées », depuis le début de la campagne lancée en avril dernier dans la capitale iranienne pour faire respecter les mœurs islamiques. ❚ OTAGES. Selon une déclaration, ce matin, du ministre israélien de la Sécurité intérieure, un chef militaire du Hamas, capturé par Israël la semaine dernière, sera utilisé comme monnaie d’échange contre le soldat Gilad Shalit, détenu depuis plus d’un an par des groupes armés palestiniens à Gaza. E. DE MALGLAIVE/EYEDEA PRESSE APOLLO IMAGES/ABACAPRESS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :