Direct Soir n°188 28 aoû 2007
Direct Soir n°188 28 aoû 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°188 de 28 aoû 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Hubert Reeves l'homme qui parle aux étoiles

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
DENIS/REA Directsoir N°188/Mardi 28 août 2007 2 L’ACTU FRANCE Nicolas Sarkozy. ÉDUCATION Xavier Darcos veut limiter le coût de la rentrée ■ Le ministre de l’Education devait rencontrer aujourd’hui les représentants des principales enseignes de la grande distribution pour négocier des prix moins élevés sur certaines fournitures scolaires. Il souhaite obtenir une réduction des marges sur les produits de base, qui seraient ensuite répertoriés sur une liste. Cette liste sera transmise aux établissements et aux enseignants avec la consigne de s’y référer dans leurs demandes de fournitures aux élèves. Le ministère précise même qu’ils « devront demander le strict nécessaire ». Invité ce matin de France 2, le porte-parole du gouvernement, Laurent Wauquiez, a rappelé que le problème du pouvoir d’achat était l’une des priorités des ministres, « notamment sur cette rentrée ». Les associations familiales s’étaient alarmées la semaine dernière d’une hausse de 0,67 à 2,06% du coût de la rentrée 2007. LE CHIFFRE DU JOUR JUSTICE En bref 8 à 10000 enfants handicapés sont privés de rentrée scolaire en France, faute de structures adaptées. Le ministre de la Solidarité, Xavier Bertrand, déclarait ce matin qu’il y avait « encore beaucoup à faire » pour intégrer ces enfants dans le système scolaire. L’an dernier, 160000 élèves souffrant de handicap fréquentaient un établissement adapté ou traditionnel. POLITIQUE INTÉRIEURE Le ministre de l’Education plaide pour une baisse des prix sur certaines fournitures scolaires. LANGUE « Vénère » et « carabistouille » dans le dictionnaire ■ A chaque rentrée, les dictionnaires se mettent à jour. Une preuve que la langue française est toujours bien vivante. Cette année, le Petit Robert a exclu les noms propres de sa liste et a sélectionné 400 nouveaux mots ou expressions. Pour sa nouvelle version, l’édition 2008 a intégré des termes tels que « couillu, droïde, hype, podcaster, popup », ou encore « vénère », terme issu du verlan. Le Petit Robert s’est également concentré sur le français venu d’ailleurs. Ainsi, débarqué du langage belge, Double meurtre de l’hôpital de Pau : non-lieu prononcé ■ L’affaire de l’hôpital psychiatrique de Pau était revenue sur le devant de la scène en fin de semaine dernière. Vendredi, après avoir rencontré à Bayonne les familles des deux infirmières assassinées dans cet établissement en 2004, Nicolas Sarkozy avait demandé à la ministre de la Justice d’ouvrir une réflexion sur la possibilité de traduire devant un tribunal un auteur de crime, même s’il est déclaré irresponsable pénalement. « Je ne suis pas sûr que le mot non-lieu soit parfaitement compréhensible pour un mari dont on a égorgé la femme », avait notamment ■ Le président de la République est arrivé en fin de matinée sur l’île de Beauté, où il effectue sa première visite depuis son accession à l’Elysée. Accompagné de la ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, et de la garde des Sceaux, Rachida Dati, il a tenu à réaffirmer sa volonté de lutter contre la violence et de venir en aide aux victimes, deux thèmes qu’il avait mis en avant lors de sa campagne. Après un passage par la Corse du Sud, à Bocognano puis à Porto- Vecchio, il devait se rendre en début d’après-midi à Saint- Première visite en Corse pour le Président déclaré le chef de l’Etat, alors que dans l’affaire de Pau, le procureur de la République avait requis un non-lieu « psychiatrique » pour l’auteur présumé du double meurtre. Reçues par Rachida Dati, les familles des victimes s’étaient déclarées hostiles à un non-lieu. L’Union syndicale de la magistrature se prononçant quant à elle contre la proposition du président de la République de juger un prévenu décrété irresponsable. C’est finalement le non-lieu « psychiatrique » qui a été retenu par le juge d’instruction de Pau. Florent pour rencontrer un restaurateur victime de racket qui a accepté de briser l’omerta entourant ces pratiques, thème d’actualité puisque les gendarmes ont annoncé l’arrestation hier d’un jeune homme de 21ans (apparemment sans lien avec les mouvements indépendantistes clandestins) soupçonné d’avoir tenté d’extorquer de l’argent au restaurateur qui l’employait. Le chef de l’Etat devait achever cette visite en Corse par une rencontre avec les sapeurs-pompiers de Bastia, à l’aéroport de Poretta. « carabistouille », synonyme de baliverne, fait son apparition, tout comme l’expression québécoise « faire la baboune » qui pourra désormais remplacer le verbe bouder. De son côté, Hachette, a mis l’accent sur la présence croissante des mots anglais dans notre vocabulaire. « Podcaster, bloguer, hacktiviste, blacklister, homejacker, homecinéma » font partie de la version 2008. L’édition propose également 25 000 nouveaux noms propres, dont la championne de natation Laure Manaudou. L’hôpital psychiatrique de Pau. VIOLENCES Trente personnes ont été interpellées cette nuit à Paris après des « bagarres et des violences avec armes » entre bandes rivales, dimanche à la Gare du Nord. Six personnes majoritairement originaires des Hauts-de-Seine ont été placées en garde à vue. ❚ IMMIGRATION. 230 Roms ont été évacués ce matin du terrain qu’ils occupaient depuis plusieurs semaines à Vénissieux, dans le Rhône. ❚ SOCIAL. Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, craint des « complications » dans les transports pendant la Coupe du monde de rugby, à cause des négociations sur le service minimum. ❚ ENVIRONNEMENT. Le ministre du Développement durable, Jean-Louis Borloo, se prononce pour la mise en place d’une « haute autorité indiscutable sur les OGM » à l’issue du Grenelle de l’environnement qui se tiendra en septembre, ajoutant qu’il souhaitait une « transparence totale et responsable ». F. MAIGROT/REA A. GUILHOT/FEDEPHOTO
U. BEKTASREUTERS S. HENDERSON/AP www.directsoir.net GRÈCE Les forêts du Péloponnèse toujours en feu ■ Les incendies qui ont causé la mort de plus d’une soixantaine de personnes ne sont toujours pas circonscrits. Les pompiers déclarent toutefois que les villages et les édifices à proximité des fronts ne sont plus menacés. Depuis vendredi dernier des incendies catastrophiques ravagent l’île d’Eubée et le Péloponnèse où sont recensées la majorité des victimes piégées par la rapidité des flammes. Alors qu’une dizaine d’incendiaires présumés ont déjà été interpellés, de nouveaux foyers se sont encore Abdullah Gül devrait être élu aujourd’hui par le parlement turc. Manuel Noriega (g.), face au juge William Hoeveler. IRAK déclarés dans l’ouest et le nord du pays. Les conditions climatiques et la direction des vents mobilisaient ce matin encore toute l’attention des équipes engagées sur le terrain. Plus de 800 pompiers et autant de soldats grecs participent à la lutte, épaulés par des renforts internationaux venus de l’Union européenne. A moins d’un mois des élections législatives grecques, les critiques s’intensifient sur le manque de préparation du gouvernement conservateur face à la catastrophe. Vives tensions lors du pèlerinage chiite de Kerbala ■ Les forces de sécurité irakiennes ont été déployées massivement et placées en état d’alerte dans Kerbala, la ville sainte irakienne, qui célèbre actuellement l’une des plus importantes fêtes du calendrier chiite. Elles redoutent particulièrement que les islamistes sunnites d’al-Qaida profitent des deux jours de pèlerinage pour prendre la ville pour cible, comme lors des années précédentes. Les strictes mesures de sécurité (contrôles routiers et fouilles des personnes) ont, semble-t-il, provoqué En bref ETATS-UNIS des tensions parmi les pèlerins. La police a indiqué avoir dû ouvrir le feu dans la nuit sur des foules furieuses jetant des pierres et d’autres objets sur les policiers et leurs véhicules. Ces heurts auraient fait au moins 6 morts et 30 blessés. Dans la matinée, ce sont des hommes armés qui auraient affronté la police près du sanctuaire de l’imam Abbas. Les échanges de tirs auraient cette fois fait 4 morts et 18 blessés. Les tirs auraient cessé mais la situation restait extrêmement tendue à la mi-journée. L’ACTU MONDE 3 TURQUIE Le village d’Andritsena en proie aux flammes, hier. Un islamiste modéré à la tête du pays ■ Cet après-midi, devrait se tenir le troisième tour du vote présidentiel par le parlement turc. Sans grande surprise, il devrait élire à la tête de l’Etat le ministre des Affaires étrangères et islamiste modéré, Abdullah Gül. Ce dernier a obtenu, avec son parti AKP, 340 et 337 voix lors des deux premiers tours les 20 et 24 août derniers. Cette fois-ci, il devrait atteindre la majorité simple de 276 voix sur 550 nécessaires pour prendre le pouvoir. Il s’agit de la deuxième candidature d’Abdullah Gül. Sa première tentative en avril dernier avait provoqué une crise dans le pays. Des millions de Turcs, inquiets de voir un islamiste à la tête de l’Etat, avaient manifesté en faveur de la laïcité. Dans un communiqué, lundi dernier, l’armée turque a insisté sur le fait qu’« elle ne ferait pas de concession » et protégerait la République turque, « un Etat de droit, laïc et social ». Manuel Noriega pourrait être extradé ■ L’ancien dictateur du Panama, Manuel Antonio Noriega, devrait être fixé sur son avenir. Un juge fédéral américain doit rendre sa décision aujourd’hui. Le général pourrait être extradé vers la France après avoir purgé une peine de 15 ans de prison aux Etats-Unis pour trafic de drogue. La justice française l’a condamné à dix années de prison pour blanchiment d’argent et lui demande 11,2 millions d’euros. En vue de sa libération le 9 septembre prochain, l’ancien dictateur avait saisi un autre homme pour plaider sa cause, le juge William Hoeveler, en charge de son dossier au tribunal fédéral de Miami, dans l’Etat de Floride. Mais ce dernier a refusé vendredi dernier de s’opposer à la demande d’extradition, estimant que son statut de prisonnier de guerre reconnu il y a quinze ans n’empêchait pas son rapatriement. Manuel Noriega, qui a dirigé le Panama entre 1983 et 1989, avait été condamné en 1992 à 40 ans de prison par les Etats-Unis. Sa peine a ensuite été réduite à 30 ans puis 17 ans pour bonne conduite. Les fouilles policières ont provoqué la colère des pèlerins. AFGHANISTAN. Les négociations directes entre une délégation de Séoul et les talibans ont repris ce matin. Elles concernent le sort des 19 otages sud-coréens détenus depuis près de six semaines en Afghanistan. ❚ ESPAGNE. L’écrivain espagnol Francisco Umbral est décédé à l’âge de 72 ans, suite à un arrêt cardio-respiratoire. ❚ PAKISTAN. Des activistes proches des talibans ont relâché 15 soldats pakistanais capturés il y a près de trois semaines dans le nord-ouest du pays. Le président pakistanais Pervez Musharraf pourrait quitter ses fonctions de chef des armées en échange du soutien de certains partis politiques à sa réélection à la présidence. ❚ BANGLADESH. Le gouvernement intérimaire du pays a levé le couvre-feu imposé mercredi dernier à Dacca et dans cinq autres villes du pays, à la suite de violentes émeutes étudiantes. N. GIAKOUMIDISAP T. AL-SUDANI/REUTERS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :