Direct Soir n°168 12 jun 2007
Direct Soir n°168 12 jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°168 de 12 jun 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Alain Chabat jamais nul

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
C. FOHLENIlABACA Directsoir N°168/Mardi 12 juin 2007 2 L’ACTU FRANCE Le président du MoDem n’a pas donné de consignes de vote. Un projet de loi déposé par Brice Hortefeux devant le Conseil d’Etat ■ Brice Hortefeux, ministre de l’Immigration, de l’intégration et de l’identité nationale, a transmis aujourd’hui au Conseil d’Etat un projet de loi visant à durcir les conditions du regroupement familial. Une information dévoilée ce matin par Le Figaro, qui a publié une copie des quatorze articles. Le texte obligera le candidat souhaitant rejoindre la France à apprendre « la langue française et les valeurs de la République ». Une attestation de suivi permettra d’obtenir un visa de long séjour en France. Un contrat d’accueil et d’intégration (CAI) sera créé, et le seuil des revenus nécessaires pour faire venir ses enfants en France devrait être augmenté. La nouvelle Assemblée nationale débattra de ce projet de loi cet été. LE CHIFFRE DU JOUR Cet après-midi devait s’ouvrir au tribunal de Versailles le procès de Massire Touré, 19 ans, accusé d’avoir filmé sur son téléphone portable l’agression d’un de ses professeurs et d’avoir fait circuler la vidéo. Le 24 avril 2007, Abdoullah Welle, élève de 18 ans au lycée Lavoisier de Porcheville (Yvelines), gifle et roue de coups son enseignante de vie sociale et professionnelle. Jugé le 15 mars dernier, il a été C’est dit IMMIGRATION JUSTICE 80 Le nombre d’interpellations ce matin en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Dans le cadre de cette opération de grande envergure, les 250 gendarmes ont saisi des armes, de l’argent en espèces, des véhicules volés, ainsi que plusieurs dizaines de kilos de cuivre. ÉLECTIONS Le « happy slapping » en procès Bayrou évite la triangulaire mais décline tout accord « Nous sommes indépendants. Il n’y a pas besoin de négociations avec le parti socialiste, il n’y a pas besoin de négociations avec l’UMP. » Interrogé ce matin sur RTL, François Bayrou a affirmé qu’il ne donnerait pas de consignes de vote, pour « éviter toute ambiguïté ». Après l’appel, hier, de Ségolène Royal, le centriste continue d’être courtisé, cette fois par la droite. « Nous voulons laisser la place libre à François Bayrou », a annoncé ce matin Jean-Claude Le projet de loi préconise d’obliger les immigrés à apprendre « la langue française et les valeurs de la République ». SANTÉ Les CHU de Nancy, Montpellier, Tours et Paris suspendent les radiothérapies destinées au traitement des tumeurs et malformations localisées du cerveau. La décision a été prise hier en fin de journée par le ministère de la Santé, suite à des dysfonctionnements de certains appareils de traitement dont le faisceau de rayonnement dévie de sa trajectoire. Ce type d’appareil, utilisé en radiothérapie, permet de repérer très précisément des lésions du cerveau, condamné à un an de prison ferme. L’auteur de la vidéo, quant à lui, affirme avoir agi par « réflexe » et pour « se marrer ». Depuis le 6 mars 2007, un amendement assimile à un délit de complicité l’acte de filmer une agression. Selon un rapport de police, ces pratiques de « happy slapping » (« joyeuse baffe ») se multiplient et « s’inscrivent dans un contexte de banalisation de la violence ». ■ Gaudin, président délégué de l’UMP qui a expliqué que son parti retirait son candidat dans la 2 e circonscription des Pyrénées Atlantiques, où le président du MoDem est arrivé en tête dimanche dernier, lui évitant ainsi une triangulaire. « Etant donné l’ambiance de la campagne, c’est une surprise », a commenté l’intéressé, qui précise n’avoir « ni demandé, ni recherché un accord, un désistement, un retrait de personne ». ■ Radiothérapies suspendues dans quatre hôpitaux puis de les traiter en recourant à des microfaisceaux de haute énergie. Une précision extrême est donc capitale. Depuis 11h, un numéro national d’information est en fonction, le 0820 33 33 33 (12 centimes d’euros par minute), pour répondre à toute demande d’information des patients et de leurs proches. Un rendez-vous de consultation sera proposé aux 620 patients traités dans les quatre sites identifiés, ajoute le communiqué du ministère. ■ Le « happy slapping » consiste à filmer une agression. « Soyons francs. Je pense que les Français ne sont pas tout à fait prêts à voter pour des candidats qu’ils considèrent venant d’ailleurs. » Azouz Begag, ex-candidat du MoDem à Lyon (France Inter). ❚ « A force de la tendre la main [au MoDem,ndlr], il va me venir des crampes. » Jean-Claude Gaudin, président délégué de l’UMP, ce matin, à la sortie d’une réunion à Matignon. ❚ « Le PS tire à hue et à dia, et donc personne n’engage véritablement le parti socialiste plus qu’un autre. » Dominique Strauss-Kahn, ancien ministre PS (Europe 1). ❚ « Pour accroître notre influence [à Bruxelles,ndlr], nous devons participer aux débats très en amont pour anticiper les problèmes, faire valoir très tôt nos vues et nos ambitions. Or, ces échanges ne peuvent se dérouler au niveau des fonctionnaires » Jean-Pierre Jouyet, secrétaire d’Etat aux affaires européennes (Le Figaro). M. NASCIMENTO/REA S. ORTOLA/REA
M. SALEM/REUTERS I. JONES/GAMMA www.directsoir.net COLOMBIE En bref La France n’a pas négocié avec les Farc « Rien n’a été convenu entre le gouvernement français et nous [les Farc] pour la libération de Granda », a annoncé Raúl Reyes, numéro deux des rebelles marxistes dans une interview accordée à un journaliste colombien. Par ailleurs, le président français Nicolas Sarkozy n’aurait pas non plus conclu d’accord ou négocié de contrepartie avec son homologue colombien Alvaro Uribe pour la libération du chef guérillero Rodrigo Granda le 6 juin dernier. La maison du Premier ministre de l’Autorité palestinienne, Ismael Haniyeh, après son bombardement. Des policiers afghans. CÔTE D’IVOIRE La première guérilla colombienne exige toujours la libération de 500 de leurs hommes en échange de 56 otages dont la franco-colombienne Ingrid Betancourt. Raúl Reyes a remercié Nicolas Sarkozy pour son action auprès du président Uribe, mais a comparé cette libération à « une campagne médiatique à des fins politiques ». D’après des sources diplomatiques européennes, Rodrigo Granda pourrait quitter prochainement la Colombie pour se rendre à Cuba. ■ Un sommet pour évaluer le processus de paix Le président ivoirien Laurent Gbago, le Premier ministre Guillaume Soro et le président burkinabé Blaise Compaoré devaient se réunir aujourd’hui à Yamoussoukro, au sein du Cadre permanent de concertation. Objectif de ce sommet : évaluer la bonne application des accords de paix conclus à Ouagadougou le 4 mars dernier. Depuis le rapprochement entre les ennemis d’hier, Laurent Gbagbo et Guillaume Soro, des avancées ont été constatées, telles la mise en place AFGHANISTAN Indignation et interrogations ce matin dans la province de Nangarhar, dans l’est de l’Afghanistan, après que sept policiers aient été tués par les forces armées américaines. Le ministère de l’Intérieur afghan a envoyé une délégation pour déterminer les circonstances de « l’incident ». Selon le ministère, « vers minuit, suite à un malentendu, les forces de la coalition ont d’un commandement militaire intégré et la création d’unités mixtes associant les armées des deux camps ou la disparition de la zone de confiance, bande démilitarisée qui séparait le pays en deux. Mais de nombreuses questions restent en suspens : la poursuite du démantèlement des milices, le désarmement des militaires et le retour de l’administration dans le Nord pour établir les listes électorales nécessaires à l’organisation des élections présidentielles prévues d’ici le mois d’octobre. ■ L’ACTU MONDE 3 Une patrouille des Farc. PROCHE-ORIENT Heurts meurtriers entre Fatah et Hamas ■ Les violences des derniers jours se prolongeaient aujourd’hui en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Trois obus ont explosé ce matin à proximité des bureaux du président palestinien Mahmoud Abbas, à Ramallah, et la maison du Premier ministre Ismael Haniyeh a été partiellement endommagée par un tir de mortier. Aucune des deux attaques n’a fait de victime. Les affrontements entre le Hamas et le Fatah ont fait au moins 17 morts depuis lundi, dont plusieurs civils. Deux techniciens de la télévision palestinienne ont par ailleurs été enlevés par des membres du Hamas. Hier, le chef des brigades des martyrs d’Al-Aqsa pour le nord de la bande de Gaza a été tué lors de violents combats, et les bureaux du Premier ministre ont été la cible de coup de feu, obligeant celui-ci à interrompre une réunion de son cabinet. Une bavure américaine fait sept morts attaqué un poste de police ». Selon la coalition, « les soldats sont tombés dans une embuscade » et ont « riposté ». « L’identité des assaillants aurait été remise en question » au terme de l’affrontement. Le chef de la brigade de police locale dénonce « une attaque brutale au sol et par voie des airs » et prévient que les corps des policiers ne seront pas inhumés « tant que les criminels ne seront pas poursuivis ». ■ Guillaume Soro (à g.) et Laurent Gbagbo. Liban : l’armée annonce avoir détruit hier la maison de Chaker al-Abssi, le chef des islamistes du Fatah al-Islam, retranché dans le camp de Nahr al-Bared, au nord du pays. ❚ Ex-Yougoslavie : le Tribunal pénal international de La Haye condamne l’ancien président de la République serbe de la Krajina, Milan Martic, à 35 ans de prison, pour des crimes commis contre des Croates de 1991 à 1995. ❚ Grippe aviaire : un Vietnamien qui avait contracté le virus est sorti hier de l’hôpital où il se trouvait, annonce l’unité de soin de cet établissement de Hanoi. ❚ Nigeria : douze otages étrangers et un Nigérian ont été libérés hier soir par un groupe armé dans le sud du pays. ❚ Europe : Malte appelle les 27 pays-membres à se répartir les immigrants sauvés en Méditerranée. C. VILLALON/REDUX-REA AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :