Direct Soir n°165 7 jun 2007
Direct Soir n°165 7 jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°165 de 7 jun 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Adriana Karembeu son engagement pour la Croix-Rouge

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir N°165/Jeudi 7 juin 2007 8 EN COUVERTURE Si 20% de la population était formée « aux gestes qui sauvent », on pourrait sauver dix mille vies par an Adriana Karembeu au Stade de France en septembre 2006 pour apprendre aux enfants les « gestes qui sauvent. » ADRIANA CHANGE D’OBJECTIF Pour autant, sa présence sur petit et grand écran n’est pas compromise. En quinze ans, Adriana Karembeu est passée des objectifs des appareils photo à ceux des caméras. Après une expérience télévisuelle sur Rai Uno, la première chaîne italienne, c’est le monde du cinéma qui lui fait les yeux doux. Le réalisateur Jean-Loup Hubert est le premier à faire appel à Adriana pour un long-métrage. Dans Trois petites filles, sorti en septembre 2004, elle campe une danseuse dont Gérard Jugnot est l’impresario. Même si le film est resté confidentiel, la carrière de comédienne d’Adriana semble avoir un certain avenir. Elle sera prochainement à l’affiche du troisième TROIS SITUATIONS… DANS LA RUE ■ Cette année encore, Adriana participe aux journées nationales de la Croix- Rouge, et pas seulement en jouant dans le spot publicitaire. Ce week-end, ce sont les quêteurs parisiens qui bénéficieront du soutien de la plus célèbre des bénévoles de l’association fondée par Henri Dunant. Que ceux qui n’auront pas la chance de la croiser se rassurent, c’est Robert qui s’en chargera ! (voir « Vue par ») volet des aventures du plus célèbre gaulois à moustaches : Astérix aux Jeux olympiques. Elle y incarnera la sculpturale femme d’Agecanonix, le doyen du village. Faire partie du casting de la production française la plus attendue de l’année, du deuxième plus gros budget de l’histoire du cinéma hexagonal n’est pas rien. Mais en septembre prochain, Adriana tentera de relever un défi autrement plus ardu. Aux côtés de Bernard Tapie, elle sera sur les planches, à l’affiche de Sept ans de réflexion. Au Théâtre du Gymnase, elle succédera à Marylin Monroe, qui tenait ce rôle dans l’adaptation cinématographie de Billy Wilder. Amusant symbole, qu’Adriana prenne la suite d’une autre icône de toute beauté, P.DOIGNON/SIPA restée dans les mémoires pour sa personnalité allant bien au-delà de simples considérations physiques. Et, comme Marylin, sur scène ou à l’écran, quelle que soit sa performance, elle ne pourra pas se fondre, disparaître derrière le rôle. Elle est une icône, et les spectateurs n’oublieront à aucun moment qu’au-delà du personnage, ils ont Adriana Karembeu sous leur regard. Plus de quinze ans après ses débuts dans la mode, l’image dont le public ne parviendra pas à se défaire n’est plus seulement celle d’une plastique parfaite. C’est aussi celle d’une femme accomplie, belle et généreuse et c’est là que réside le tour de force réussi par Adriana Karembeu. DANS LE DÉSERT ■ Depuis 1990, les femmes ont leur rallye-raid. Le rallye Aïcha des gazelles emmène ses concurrentes au Maroc. Adriana y participait l’année dernière, pour la deuxième fois consécutive, en compagnie de son attachée de presse Marie Ménager. Même en voiture sur les dunes de sable, Adriana sert une cause humanitaire. Le rallye soutient l’association Femmes solidaires. B. PASZKIEWICZ/UMA MOUSSE/ABACAPRESS VUE PAR « Robert », alias Jean-Louis Annaloro Jean-Louis Annaloro, partenaire d’Adriana dans les spots pour la Croix-Rouge. ■ « Le jeu entre Adriana et moi s’est mis en place assez naturellement. Nous sommes devenus assez complémentaires, et puis complices. C’est agréable de tourner ces spots avec elle. C’est quelqu’un de foncièrement gentil. Si vous avez un coup de blues, elle vous porte, elle vous soutient. Et puis, elle assume complètement son côté mannequin, top-modèle. Elle en joue, parfois, et quand elle le fait, ça devient très agréable. Avec la complicité qui s’installe, on improvise parfois. Ça se fait simplement, par le regard. Mais moi, l’improvisation, c’est un petit peu mon fonds de commerce. J’aimerais qu’on développe la relation entre Robert et Adriana. Il y a entre eux quelque chose de fraternel que je trouve sympa. J’imagine bien qu’on découvre un jour qu’ils sont parents, ou quelque chose comme ça. Il peut tout se passer ». Jean-Louis Annaloro est à l’affiche en tournée de La légende des 1001 plumes et des Frères Ripettout. DANS L’EAU ■ Jamais fatiguée, Adriana a également participé à la Route du rhum en tant que… bateau. Adriana Karembeu Paris,un monocoque de soixante pieds, était barré par le Guadeloupéen Philippe Fiston. Bien que dernier de sa catégorie, le skipper local a été accueilli en héros à Pointe-à-Pitre, s’adjugeant au passage le record de Basse-Terre, dernière partie du parcours qui relie Saint-Malo à Pointe-à-Pitre. L. CARLSSON/CRF
EN EXCLUSIVITÉ AU GRAND REX PRÉCÉDÉ DE LA FÉÉRIE DES EAUX A PARTIR DU 28 NOVEMBRE AU 11 DÉCEMBRE 2007 Eric Caro/Bonne Pioche. Complétez votre séance de cinéma par la visite des Étoiles du Rex, le parcours-spectacle de 50 minutes pour petits et grands. Les créateurs de « La Marche de l’Empereur » vous invitent à un nouveau voyage... BONNE PIOCHE PRÉSENTE NOËL 2007 AU CINÉMA RÉSERVATIONS www.legrandrex.com Rapido Résa au 08 92 68 05 96* Fnac ou directement aux caisses du cinéma LE REX, 1 BD POISSONNIÈRE, 75002 PARIS - MÉTRO BONNE NOUVELLE *0,34 € TTC/Min



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :