Direct Soir n°165 7 jun 2007
Direct Soir n°165 7 jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°165 de 7 jun 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Adriana Karembeu son engagement pour la Croix-Rouge

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
DURAND/PANORAMIC DURAND/PANORAMIC Directsoir N°165/Jeudi 7 juin 2007 12 SPORTS FOOTBALL ■ Eric Champel fait découvrir les facettes du triple Ballon d’or Michel Platini. De sa carrière de footballeur à la présidence de l’UEFA en passant par son rôle de sélectionneur des Bleus ou de coprésident du Comité d’organisation de la Coupe du monde 1998, les témoignages de personnalités du sport viennent compléter le portrait du premier footballeur français à la tête de l’UEFA. Platini Président, Eric Champel, éd. Prolongations, 12 €. AUTOMOBILE Le natif du Mans revient dans sa ville natale, à l’occasion de l’édition 2007 des 24 heures du Mans. Véritable star des compétitions de Champ Car, aux Etats-Unis, à défaut d’avoir pu éclore en Formule 1, le Français n’avait plus couru sur le circuit sarthois depuis 2004. Retour sur une carrière réussie. Sébastien Bourdais de retour au pays Sébastien Bourdais lors des derniers essais sur le circuit manceau. DR Portrait d’un président S. ELLERINGMANN/LAIF-REA DOPAGE Cocktail explosif Les centaines de milliers de spectateurs attendus pour les 24 heures du Mans pourront à nouveau apprécier les prestations du plus américain des pilotes français, l’enfant du pays Sébastien Bourdais, au volant d’une Peugeot 908 HDI. Avec son avènement outre-Atlantique, le Sarthois a su tirer profit de ses échecs pour s’imposer au plus haut niveau. Fils de Patrick Bourdais, qui participa à 5 reprises aux 24 heures du Mans, Sébastien a naturellement attrapé le virus de la course. Comme beaucoup de pilotes, il a fait ses armes sur un kart. Son potentiel était déjà intéressant et son évolution réglée comme du papier à musique. Après avoir été vicechampion de Formule Renault, champion de France de Formule 3 en 1999, puis champion de Formule 3 000 en 2002, Sébastien arrive en toute logique aux portes de la F1. Mais le sort s’acharne sur lui : alors qu’il est sur le point de s’engager avec l’écurie Arrows, celle-ci fait faillite. Sébastien, qui a de la ressource, tente alors d’obtenir le poste de pilote essayeur chez Renault, mais c’est finalement Franck Montagny qui sera choisi. Nouvelle désillusion. Ce dernier revers est un tournant important dans sa ■ Une étude australienne prouve l’efficacité de l’association de l’hormone de croissance (HGH) et de la testostérone. Le cocktail augmenterait les performances, mais serait plus facilement détectable grâce au nouveau test HGH en cours de développement, qui serait même capable de détecter le produit plusieurs semaines après sa consommation. L’étude a été saluée par l’Agence mondiale anti-dopage (AMA). RICKY WONG/SINOPIX-REA JO Indignation du COHRE ■ Le Centre pour le droit au logement et contre les expulsions forcées (Cohre) de Genève s’indigne des 2 millions de personnes déplacées durant les vingt dernières années en raison des préparatifs aux Jeux. « Il est choquant et vraiment inacceptable que 1,25 million de personnes ait déjà été déplacé à Pékin pour les JO-2008 », a déploré Jean du Plessis, le président du Cohre. Une biographie dédiée au champion français est parue au début de l’année. Sébastien Bourdais, exil gagnant, écrite par Laurent-Frédéric Bollée (Motors TV, RMC) et Henri Suzeau (Auto Hebdo), publiée par Apach, retrace la vie et la carrière du Manceau. carrière, puisque Sébastien, avide de courses, décide alors de s’engager dans le championnat de Champcar aux Etats-Unis, en courant pour l’écurie Newman/Haas Racing, codirigée par l’acteur Paul Newman. Commence une vraie success-story pour le jeune Français (24 ans à l’époque). Après une bonne première saison, Bourday remporte les trois championnats suivants (2004, 2005, 2006). Un véritable exploit, qui n’avait plus été réalisé depuis 1948 et le troisième titre de Ted Horn. Même si la Formule 1 ne veut toujours pas de lui, le Manceau est désormais un champion accompli. JO D’HIVER Pyeongchang reçoit les éloges du CIO ■ La ville sud-coréenne de Pyeongchang, candidate à l’organisation des JO d’hiver 2014 et qui a récemment reçu le Comité international olympique (CIO) pour son évaluation, s’est dite satisfaite du rapport qui en résultait. « Nous nous félicitons du fait que la commission d’évaluation du CIO ait émis un avis aussi favorable », s’est exclamé Han Seung-soo, président du comité de candidature sud-coréen. En effet, la Commission d’évaluation du CIO a jugé le dossier sud-coréen de « très grande qualité ». Pyeongchang fait désormais partie des favoris pour accueillir les Jeux d’hiver 2014 devant Sotchi (Russie) et Salzbourg (Autriche). La ville hôte sera désignée le 4 juillet à Guatemala City. Rolex à l’heure du Mans ■ Depuis 2001, la fameuse société suisse spécialisée dans les montres de luxe est partenaire des 24 heures du Mans, en qualité de « montre officielle ». Une présence dans les sports automobiles qui remonte à de nombreuses décennies, puisque dans les années trente le pilote anglais, Malcolm Campbell, détenteur de plusieurs records de vitesse sur terre, portait une Rolex Oyster. Mais c’est à la fin des années cinquante que l’implication de la marque s’est accrue, avec notamment la Rolex 24 At Daytona, l’une des plus prestigieuses courses automobiles d’endurance au monde. AUSTRIA POST AG/HO/AFP FOOTBALL Philatélistes, soyez prêts ■ Les premiers timbres à l’effigie des mascottes de l’Euro 2008, Trix et Flix, ont été édités en Autriche et seront imprimés à 700 000 exemplaires. La poste autrichienne a prévu d’autres timbres consacrés au championnat d’Europe qui représenteront les stades, le trophée ou encore les emblèmes des villes hôtes. S.S.P.L./COSMOS
L. CIRONNEAU/AP FEP/PANORAMIC M. J. TERRILL/AP www.directsoir.net HOCKEY 1 re coupe Stanley pour Anaheim Les Ducks victorieux. ■ Les Ducks d’Anaheim (Californie) ont remporté hier la 1 re coupe Stanley de leur histoire, en remportant la finale face aux Senators d’Ottawa 4-1 grâce à un ultime succès dans le cinquième match (6-2). Entrée en lice dans le championnat NHL en 1994-1995, la franchise californienne n’avait encore jamais gagné la coupe. Malheureux finalistes en 2003 face aux New Jersey Devils, les Ducks sont enfin sacrés au terme d’une saison de haute volée, portés par un Scott Niedermayer élu meilleur joueur des phases finales. Comme le nombre de victoires remportées par Team New Zealand face au défi italien Luna Rossa, qui s’adjuge donc la Coupe Louis-Vuitton en 5 manches sèches (5-0) et accède ainsi à la 32 e Coupe de l’America 5face à Alinghi, détenteur du trophée. FOOTBALL Le « président » à Bordeaux Laurent Blanc. ■ Laurent Blanc va entraîner les Girondins de Bordeaux ; son engagement sera officialisé demain. C’est le grand retour de celui que les amateurs de footballavaient affectueusement, appelé le « président » tant sa classe, son intelligence sur le terrain ont forcé le respect. Depuis que le champion du monde 1998 avait raccroché les crampons, son nom revenait chaque année au Mercato dans différents clubs hexagonaux. C’est à Bordeaux que Laurent Blanc fera sa première apparition sur le banc de touche d’un club français. Les Bordelais ont raté leur saison, n’accrochant que la Coupe de l’UEFA, alors qu’ils rêvent de Ligue des champions. Le « président » pourrait prétendre à de plus hautes fonctions s’il arrivait à faire des Girondins un grand d’Europe. Pourquoi pas la succession de Raymond Domenech après l’Euro 2008 ? NADAL ET DJOKOVIC FACILES ■ Rafael Nadal, tête de série n°2, n’a laissé aucune chance à son compatriote et ami Carlos Moya (6-4, 6-3, 6-0) en quart de finale du tournoi de Roland-Garros. Il affrontera, vendredi en demi-finale, le Serbe Novak Djokovic (n°6), qui s’est défait du Russe d’Igor Andreev (6-3, 6-3, 6-3). La seconde demi-finale opposera la tête de série n°1, le suisse Roger Federer au Russe Nikolaï Davydenko, tête de série n°4. Rafael Nadal, intraitable, n’a toujours pas concédé le moindre set à Paris. RÉSULTATS FOOTBALL/QUALIFICATIONS EURO 2008 Trois points et puis c’est tout Ça y est, les Bleus sont en vacances et ils ont atteint leur objectif comptable de la semaine en prenant 6 points sur 6, en deux rencontres à domicile. Si la manière n’a pas toujours été convaincante, notamment hier et samedi en première période, les Français ont eu le mérite de gagner, ce qui leur permet de prendre seuls la tête du groupe B, après sept journées. A cinq manches de la fin de la phase qualificative, tout n’est pas encore joué mais les hommes de Raymond Domenech sont dans la bonne direction. Hier soir, les Bleus n’ont fait trembler qu’à une seule reprise les filets de Lomaia, le portier géorgien. Avec plus de réussite mais aussi plus d’application et de détermination dans le dernier geste, l’addition aurait pu être bien plus lourde pour les troupes du sélectionneur Klaus Toppmoller, qui, de leur côté, n’ont frappé que deux fois au but français. Samir Nasri, pour sa troisième sélection internationale, a inscrit l’unique but des Bleus. TRANSFERT Football : CHAMPIONNAT D’EUROPE DES NATIONS 2008 (QUALIFICATIONS) : Groupe A : Arménie-Pologne 1-0 ; Finlande-Belgique 2-0 ; Kazakhstan-Azerbaïdjan 1-1. Groupe C : Grèce-Moldavie 2-1 ; Bosnie-Herzégovine-Malte 2-1. Groupe D : Allemagne-Slovaquie 2-1. Groupe E : Croatie-Russie 0-0 ; Andorre-Israël 0-2 ; Estonie-Angleterre 0-3. Groupe F : Suède-Islande 5-0 ; Lettonie-Danemark 0-2. Groupe G : Roumanie-Slovénie 2-0 ; Bulgarie-Biélorussie 2-1. SPORTS 13 L’équipe de France a fait l’essentiel, hier soir à Auxerre, en gagnant face à la Géorgie sur la plus petite des marges (1-0). Prochain rendez-vous, le 8 septembre contre l’Italie. F. SEGUIN/DEADLINE On retiendra de ce match, sous la chaleur d’Auxerre, le premier but du jeune Samir Nasri (19 ans), qui, après seulement trois sélections s’affirme comme le nouveau meneur de jeu des tricolores. Il a profité d’un bon travail côté droit de son coéquipier marseillais, Franck Ribéry, pour placer un plat du pied imparable à la 33 e minute. Les entrées de Djibril Cissé et de Karim Benzema n’auront rien changé, les Bleus s’imposent par un petit but d’écart, laissant filer cette fin de match qui annonçait sans doute le doux parfum des vacances. Qu’importe, le travail était fait. Prochaine étape, l’Italie. Après des débuts catastrophiques, la Squadra Azzura est bien revenue dans la compétition. Battus (3-1) au Stade de France par des Bleus revanchards, les Italiens mettront un point d’honneur à justifier leur titre de champions du monde. RIBÉRY SIGNE AU BAYERN ■ C’est fait ! Franck Ribéry a signé pour 4 ans avec le Bayern Munich. Le montant du transfert s’élève à 25 millions d’euros, auxquels viendront s’ajouter 4 millions en cas de qualification du club allemand pour la Ligue des champions la saison prochaine. C’est son 7 club en 5 ans. Après la visite médicale, Franck Ribéry sera présenté officiellement en compagnie de l’attaquant italien Luca Toni. Tennis ROLAND-GARROS DOUBLE FEMMES (DEMI-FINALES) : Molik-Santangelo (Aus-Ita) bat Black-Huber (ZIM-AFS) 6-3/3-6/6-3 ; Srebonik-Sugiyama (SLV-JAP) bat Raymond-Stosur (USA-Aus) 1-6/6-4/6-3. DOUBLE MIXTE (DEMI-FINALES) : Dechy-Ram (FRA-ISR) bat Sun Tiantian-Knowle (CHN-AUT) 6-2/6-4. Nathalie Dechy, qualifiée pour la finale du double mixte. N. GOUHIER/ABACA R. PRATTA/REUTERS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :