Direct Soir n°148 10 mai 2007
Direct Soir n°148 10 mai 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°148 de 10 mai 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : L'extravagant Mister Branson

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
K. GOFF/STARFACE L. WOODEN/JPI STUDIOS/VISUAL C. LIEWIG/ABACA Directsoir N°148/Jeudi 10 mai 2007 18 V.I.P. JEUX ■ Non contente d’être considérée comme l’une des plus belles femmes du monde, Scarlett Johansson voudrait aussi être reconnue pour sa voix. La comédienne de 23 ans avait déclaré en octobre dernier préparer un album, composé de reprises du chanteur américain Tom Waits, mais cette annonce était restée sans suite.On croyait ses velléités musicales oubliées, jusqu’à ce que Scarlett s’invite sur scène le mois dernier et joue les choristes de luxe pour le groupe Jesus and Mary Chain, croisé notamment sur la bande originale de Lost In Translation. Starlette Johansson ZOOM SUR… Il s’est fait connaître autant pour ses sautes d’humeur que pour son talent balle au pied. L’enfant terrible du football revient enfin en odeur de sainteté. Sur les terrains mais aussi en musique et en parfumerie. Nicolas Anelka, un parfum de résurrection Il n’a que 28 ans, mais fait déjà figure de revenant, éclipsé par un caractère qu’on disait impétueux. Le talent de Nicolas Anelka avait fini par se faire oublier au détriment de ses frasques. Ecarté de l’équipe de France, exilé en Turquie, d’aucuns le disaient fini. C’est pourtant là-bas, à Fenerbahçe (Istanbul), que le sportif trouve la maturité. De retour en Angleterre, à Bolton, celui qu’on compare parfois à Eric Cantona continue de marquer plus qu’il ne parle. Laconique et mystérieux, son comportement fascine. Joueur de foot mais passionné de tennis avant tout, Nicolas Anelka cultive les paradoxes et multiplie les projets, pas forcément où on l’attend. Après avoir fondé un label de musique hip-hop (Facton Records) avec son ami Jean-Pierre Seck, Anelka s’attaque désormais à la mode. Scarlett a joué la choriste au festival de Coachella, en Californie. Avec l’aide du styliste Harry Arcole, il prépare le lancement de deux lignes de vêtements (39pro et NA), prévu pour le mois de septembre. En attendant, c’est du côté de la publicité qu’on retrouvera l’enfant de Trappes. Après avoir vanté les mérites vitaminés de la banane de Guadeloupe, la star du ballon rond prêtera son image à la campagne de publicité d’un nouveau parfum, nommé White Spirit, dont le lancement est prévu pour le 12 mai. Nicolas Anelka est sur tous les terrains. Le prince Harry ira en Irak J’ai des amis, mais quand tu es célèbre, c’est difficile d’avoir de vrais amis… Nicolas Anelka, Choc, 26 avril 2007 ■ L’envoi du prince Harry en Irak continue de tourmenter l’armée britannique. Après la révélation d’un responsable de l’armée du Mahdi dans le quotidien The Guardian, selon laquelle un de leurs objectifs était « de capturer Harry », le troisième prétendant au trône d’Angleterre s’est finalement vu accorder le droit de rejoindre son unité, mais plus tard, une fois que les éventuelles menaces seront écartées. Rageur, l’intéressé s’est déclaré frustré de « rester assis sur son derrière pendant que ses gars combattent pour le pays ». F. SOULOY/GAMMA Du fil à la ratatouille ■ Après avoir entraîné près de 500 000 acheteurs dans les toiles de son Fil, album récompensé par deux Victoires de la musique en 2006, la chanteuse Camille a vu un de ses titres choisis par les studios Pixar pour leur prochain film d’animation, Ratatouille, dont la sortie en France est prévue pour l’été. LA BELLE HISTOIRE BON ANNIVERSAIRE BONO Plus connu sous le nom de Bono, le chanteur du groupe U2, Paul Hewson, fête aujourd’hui ses 48 ans. Aussi connu pour ses prises de micro que pour ses prises de position, Bono, né à Dublin, a récemment été fait Chevalier de l’Empire britannique par la reine d’Angleterre. Nommé deux fois, sans succès, pour le Nobel de la paix en 2003 et 2006, le chanteur se voit ainsi récompensé pour l’ensemble de ses actions humanitaires. LEBON/GAMMA FTW/STARFACE
DR F. FONTENOY/FRANCE5 www.directsoir.net Émancipation Ce soir, à 23h10 sur France 2, Infrarouge diffuse le reportage Lumières noires. En septembre 1956, le mythique amphithéâtre Descartes de la Sorbonne accueillait le premier congrès des écrivains et artistes noirs. Une réunion qui va provoquer une ébullition dans le monde et actionner les prémices d’une émancipation. Cinquante ans plus tard, Bob Swain livre un documentaire inédit et intense sur cette période. 20H50 23H10 20H45 Nouvelle plongée Sorti en 1988, Le grand bleu est devenu le film culte de toute une génération. Filmés par Luc Besson, Jean-Marc Barr et Jean Reno incarnent deux apnéistes à la fois rivaux et amis. La chaîne W9 offre aux nostalgiques une nouvelle plongée dans les profondeurs. Le grand bleu, d’Eric Besson. L’EUROVISION, PASSÉ ET PRÉSENT Revivez les moments cultes du plus célèbre concours musical avec le documentaire Les années Eurovision. DR « LA MÔME » AU MAC-MAHON Si vous n’avez pas encore vu La môme, le chef-d’œuvre d’Olivier Dahan sur la vie d’Edith Piaf, interprétée par la sublime Marion Cotillard, le cinéma Mac-Mahon vous propose de le découvrir ce week-end. Cinéma Mac-Mahon – 5, avenue Mac-Mahon Paris 17 e, Métro Charles-de-Gaulle-Etoile. Du 11 au 14 mai, projections vendredi, samedi, dimanche et lundi à 14h, 16h30, 19h et 21h30. Avant la grande finale de samedi soir, les fans de l’Eurovision peuvent patienter en regardant ce soir Les années Eurovision. Ce documentaire revient sur un demi-siècle d’histoire de ce concours musical. Le réalisateur François Hubert-Rodier montre que si ce programme est souvent jugé kitsch en France, il n’en est pas de même dans les pays du nord et de l’est de l’Europe. On découvre que l’Eurovision a souvent accompagné les grands bouleversements historiques et politiques. En 1974, la chanson de Paulo de Carvalho (candidat portugais) a marqué le début de la révolution des Œillets. Le documentaire propose aux téléspectateurs le plaisir de revoir des prestations devenues cultes (Abba, France Gall, Marie Myriam). On peut maintenant ajouter à cette catégorie les hard-rockeurs finlandais du groupe Lordi, qui ont remporté le concours 2006 en se produisant avec des costumes de monstres. Ce soir, l’Eurovision est d’ailleurs omniprésent sur les chaînes du groupe France Télévision puisque France 4 diffuse la demi-finale en direct d’Helsinki. Les Fatals Picards, qui représentent la France, sont d’ores et déjà qualifiés pour la finale. Les années Eurovision. France 5, 20h40. 20H35 BONSOIR Devenu SDF et afin d’interrompre sa solitude, Alex Pontin (Michel Serrault) s’invite chaque soir à dormir chez des inconnus. Mais les cambriolages se multiplient : est-il le coupable ? En donnant la réponse, Mocky s’amuse, dans cette savoureuse comédie policière (qui se termine à l’Elysée…), à se moquer des guignols et autres fâcheux… TÉLÉVISION 19 GAUMONT/DR 20H55 Fatou N’Diaye (Adèle). France 3 relance sa politique de création originale, avec trois nouveaux films d’animation. Ils sont en cours de production et devraient être diffusés pour Noël 2007. Parmi ces trois programmes innovants, on attend Les histoires comme ça, d’après l’œuvre de Rudyard Kipling. source : jeanmarcmorandini.com Le premier téléfilm sur l’esclavage à la télévision française ■ Une première. France 3 diffuse ce soir à 20h55 le premier volet du téléfilm Tropiques amers, une saga en cinq volets évoquant l’esclavage dans les Antilles à la fin du 18 e siècle. Cette fresque historique nous plonge avec finesse dans la vie d’une plantation de 1780 à 1810 où les somptueuses maisons des maîtres côtoient les misérables cases des esclaves. « Je veux que mon film soit un outil fédérateur et pédagogique », déclare Jean-Paul Barny, réalisateur du film. Dans ce désir d’authenticité, la scénariste Virginie Brac a fait appel à Myriam Cottias, enseignante à l’université Antilles-Guyane. « Le projet me plaisait car c’était une façon de compléter les silences de l’histoire, en allant au-delà des archives et de ce qu’elles disent », souligne l’historienne, spécialiste du fait colonial. P.GLAIZE/LIZLAND FILMS DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :