Direct Soir n°148 10 mai 2007
Direct Soir n°148 10 mai 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°148 de 10 mai 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : L'extravagant Mister Branson

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
M. FEDOUACH/AFP Directsoir N°148/Jeudi 10 mai 2007 2 L’ACTU FRANCE François Bayrou prépare les prochaines législatives. PRÉSIDENCE Chirac et Sarkozy côte à côte ■ « Une République à deux têtes » : cette image, Nicolas Sarkozy voulait l’éviter. Le président élu dimanche est pourtant apparu au côté de Jacques Chirac ce matin à Paris pour commémorer l’abolition de l’esclavage et de la traite négrière. Les deux hommes devaient ensuite recevoir, ensemble, à l’Elysée, Saad Hariri, le chef de la majorité parlementaire antisyrienne au Liban. Un peu plus tôt dans la matinée, Nicolas Sarkozy, rentré hier soir de son séjour à Malte, s’est entretenu avec les députés UMP. Lors de cette rencontre, il aurait laissé entendre que la formation du nouveau gouvernement pourrait intervenir dès le 17 mai, selon Marc Laffineur, vice-président du groupe. A 16 heures, Jean-Louis Debré, le président du Conseil constitutionnel devait proclamer les résultats de l’élection présidentielle. LE CHIFFRE DU JOUR JUSTICE C’est dit 28 e Sur 55 pays évalués par l’institut suisse IMD, la France se classe 28 e en termes de compétitivité économique. Derrière ses principaux voisins européens, l’Hexagone se place à la 53 e place pour la croissance, à la 43 e pour le chômage. Seuls les investissements entrants et sortants font remonter l’Hexagone dans le classement. POLITIQUE François Bayrou se tourne vers les législatives « Si on a vendu l’affrontement, on ne peut pas faire le rassemblement », a estimé ce matin François Bayrou en référence au gouvernement d’ouverture annoncé par Nicolas Sarkozy. Le président de l’UDF devait annoncer aujourd’hui à Paris, lors du conseil national de son parti, la création du Mouvement démocrate. Cette nouvelle formation politique pourrait présenter des candidats dans toutes les circonscriptions Nathalie Ménigon en semi-liberté La semi-liberté vient d’être accordée à Nathalie Ménigon. L’ancienne membre du groupe terroriste Action directe a été condamnée en 1989 et 1994 pour assassinats à la réclusion criminelle à perpétuité. Nathalie Ménigon, purge actuellement sa peine à Bapaume (Pas-de-Calais), elle devrait être transférée fin mai à Toulouse-Seysses. Le parquet dispose toutefois de dix jours pour faire appel. La Commission européenne devait annoncer ce matin la fin du monopole sur le Livret A, que seuls certains établissements bancaires (La Poste - Banque Postale et la Caisse d’épargne) étaient autorisés à vendre. Dans neuf mois, les épargnants pourront ouvrir un livret d’épargne de ce type aux guichets de leur choix. Le Livret Bleu, exclusivement distribué par le Crédit Mutuel, devrait connaître une évolution comparable. Cette disposition européenne, accueillie avec réserve par Bercy, lors des législatives de juin prochain. Pour ce scrutin, 22 des 29 députés UDF se sont ralliés à la majorité présidentielle. Un sondage BVA publié aujourd’hui accorde 8 à 13 sièges pour les bayrouistes contre 288 à 344 pour l’UMP et 158 à 200 pour le PS. Gérard Colomb, sénateur-maire de Lyon (PS) s’est dit « prêt à tendre la main aux amis de François Bayrou ». ■ Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, ce matin à Paris, avant la commémoration de l’abolition de l’esclavage et de la traite négrière. ÉCONOMIE Fin du monopole pour le Livret A Sous ce régime, Nathalie Ménigon travaillerait la journée comme agent d’espace vert dans un centre de réinsertion et passerait la nuit en prison. Son avocat, M e Jean-Louis Chalanset, qualifiait ce matin de « bonne nouvelle » cette décision, jugeant toutefois « extrêmement restrictif » l’aménagement de peine accordé à sa cliente. ne devrait pas bouleverser la philosophie générale de cette épargne défiscalisée créée en 1818, très prisée des épargnants modestes ou non : les fonds seront toujours centralisés par la Caisse des dépôts et consignations (CDC) et auront pour vocation le financement du logement social. Cette mesure bruxelloise résulte d’une plainte déposée à la fin de l’année 2005 par des banques françaises – le Crédit Agricole en particulier – dénonçant une situation quasi monopolistique. ■ Nathalie Ménigon. « Cette fois, je crois qu’on peut dire que Paris est maintenu en Ligue 1. La mission que nous nous étions fixée est réussie. Je crois qu’il y a quelques semaines, si on nous avait proposé d’être sauvés à deux journées de la fin, tout le monde se serait précipité pour signer ! Dans le vestiaire, il y avait pas mal de sourires. » Michaël Landreau, gardien de but du PSG après la défaite face à Nice 1-0 (Le Parisien) ❚ « Ce n’est pas un coup de tête. Je souhaitais partir après Pékin, il s’est trouvé que ça s’est passé maintenant. Avec Philippe (Lucas), le courant passait moins bien. » Laure Manaudou (Le Parisien). ❚ « Il y aura moins d’embrassades avec Vladimir Poutine et Hu Jintao, mais la France ne fera pas cavalier seul sur une ligne de plus grande fermeté. » Bruno Tertrais, maître de recherches à la Fondation pour la recherche stratégique (Le Figaro). C. PLATIAU/REUTERS AFP
A. PIERDOMENICO/REUTERS B. OZBILICI/AP www.directsoir.net PROCHE-ORIENT C’est dit Dick Cheney poursuit sa tournée Arrivé hier matin à Bagdad, le vice-président américain Dick Cheney a entamé une tournée d’une semaine au Proche-Orient. Il souhaite stimuler le soutien de l’ensemble de la région au gouvernement irakien. D’ici le 14 mai, il doit se rendre aux Emirats arabes unis, en Arabie Saoudite, en Egypte et en Jordanie. D’après le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, cette visite surprise, marquée hier par l’explosion d’une roquette à proximité de l’ambassade Tony Blair aura passé dix ans à la tête du gouvernement britannique. Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan et ses principaux collaborateurs. TIMOR-ORIENTAL Ramos-Horta élu président José Ramos-Horta sera le premier président élu du Timor oriental depuis l’indépendance du pays en 2002. Selon la commission nationale électorale, il recueille 70% des voix, après dépouillement de 90% des bulletins. Le résultat n’est pas encore officiel, mais il reste trop peu de voix à comptabiliser pour que la victoire change de camp. Le Premier ministre timorais devance son adversaire Francisco « Lu-Olo » Guterres, l’ancien guérillero du Fretilin, premier parti du pays, d’inspiration marxiste. américaine, a permis « de poser les jalons des étapes à franchir tant sur le plan de la sécurité que sur celui des questions politiques internes ». Dick Cheney a affirmé qu’il avait ressenti « une prise de conscience plus profonde de l’urgence » chez les dirigeants irakiens. Les opérations se poursuivaient ce matin à Bagdad avec une attaque de la coalition sur le quartier populaire chiite de Sadr City. Trois terroristes ont été tués et trois civils blessés, selon l’armée américaine. ■ TURQUIE Les députés turcs se prononceront une deuxième fois aujourd’hui sur une réforme de la constitution qui prévoit notamment l’élection du chef de l’Etat au suffrage universel à deux tours pour un mandat de cinq ans (renouvelable une fois). Malgré le refus de l’opposition, la réforme a été adoptée mardi en première lecture par le Parlement et devait être débattue une Les partisans de « Lu-Olo » sont accusés de tentatives de fraude lors de ce second tour. Certains électeurs avaient déjà subi des pressions lors du premier tour le 9 avril. Ramos-Horta succédera donc à Xanana Gusmao, président sortant. Ce dernier ne s’est pas présenté pour ce scrutin, préférant briguer le poste de Premier ministre. Les Timorais attendent beaucoup du nouveau président. Depuis 2002, le pays est en proie à une grande misère, et cela fait un an qu’il est déstabilisé par une vague de violences. ■ L’ACTU MONDE 3 Le vice-président américain Dick Cheney. GRANDE-BRETAGNE Blair : départ le 27 juin ■ « Sept semaines de paralysie » attendent la Grande-Bretagne, selon David Cameron. Le chef de l’opposition conservatrice désigne ainsi la période qui sépare l’annonce officielle – aujourd’hui – de la date à laquelle Tony Blair quittera Downing Street et son départ effectif, le 27 juin. Le Premier ministre britannique a rendu publique cette information en fin de matinée à Trimdon. L’actuel ministre des Finances, Gordon Brown, est donné grand favori pour lui succéder. Elu en mai 1997, Tony Blair annonce son départ au lendemain d’un succès : la remise en marche du gouvernement nord-irlandais, après plus de quatre années de suspension. Selon un sondage publié ce matin par le quotidien The Guardian, près de deux Britanniques sur trois estiment que leur Premier ministre a été une force de changement. Crise politique sur fond de réforme deuxième et dernière fois cet après-midi. En cas d’adoption définitive, elle devra encore être soumise à l’approbation du président sortant Ahmet Necdet Sezer qui, de l’avis général des observateurs, devrait la rejeter. Si, comme en première lecture, les députés l’adoptent avec moins des deux tiers des voix (365 sur 550), la réforme sera soumise à référendum. ■ José Ramos-Horta, nouveau président du Timor-Oriental. ❚ « Je ne vois pas de préoccupation plus importante que celle qui consiste à œuvrer pour que plus aucun écolier n’ait faim dans ce monde. Nourrir un enfant à l’école est une chose très simple, mais ça relève du miracle. » L’actrice Drew Barrymore, nommée ambassadrice du Programme alimentaire mondial (PAM) contre la faim (AFP) ❚ « L’inquiétude de l’Eglise catholique est réelle face à l’augmentation des courants évangéliques et pentecôtistes et des nouveaux mouvements religieux. » P.Bertrand Jegouzo, secrétaire du Comité épiscopal France-Amérique latine, déclaration avant la 5 e conférence du Celam (La Croix) ❚ « La plupart des gens pensent que je chante comme à mes débuts, mais non. Ma voix aujourd’hui est comme un tableau de Seurat qu’on regarderait de très près et dont on distinguerait d’un seul coup toutes les couleurs. », Barbara Hendricks, soprano (Gala) ❚ G. HERBERT/AP B. ISMOYO/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :