Direct Soir n°109 13 fév 2007
Direct Soir n°109 13 fév 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°109 de 13 fév 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : Saint-Valentin, vivement demain !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Directsoir t Mardi 13 février 2007 6 ACTU EN COUVERTURE FÊTE DES AMOUREUX/La Saint-Valentin fait son show Demain, 14 février, c’est la fête des amoureux. L’occasion d’offrir un cadeau ou de dîner en tête à tête. Que ce soit une fête romantique ou purement commerciale, on ne pourra échapper demain à la Saint-Valentin. Dans les magasins, les vitrines sont décorées en rouge, de gros cœurs sont suspendus au plafond. A l’intérieur, les boutiques vendent peluches, gadgets sexy, guides de l’amour, ou encore parfums aux noms envoûtants.Tout est fait pour rappeler cette occasion. Dans la chaîne des magasins Soho par exemple, cette période est importante. Leur chiffre d’affaire s’annonce plus important qu’à Noël. « Il s’élève à 5000 euros de recettes le 14 au lieu de 1200 euros pour un jour ordinaire », explique Fatima, vendeuse. Odile, 50 ans, mariée depuis 20 ans, contemple les cartes « spécial Saint-Valentin » dans un grand magasin. Pour elle, ce jour est important parce que « les gens oublient de se dire qu’ils s’aiment, ils ne prennent pas le temps ». Aussi, fait-elle partie de celles qui célèbrent traditionnellement cette fête avec leur mari en s’offrant un cadeau et un bon petit restaurant. D’autres sont plus sceptiques,et y voient davantage une fête « purement commerciale,plutôt qu’un moment romantique ». Pour Sophie, 28 ans, mariée depuis deux ans, « la Saint-Valentin ne signifie rien à mes yeux, je préfère avoir mes rendez-vous amoureux plutôt qu’une date qui me soit imposée par une opération commerciale ». Cette fête n’est pas seulement exploitée par les magasins. Les restaurants organisent des repas « spécial Saint-Valentin », les boîtes de R. ASHWORTH/CORBIS DAPHNÉ DEGUINES « Kiss II » par Roy Lichtenstein (1962). nuits des soirées, le Loto met en jeu 7 millions d’euros. Tous profitent de cette date pour faire recette. Philippe Fruit, responsable de l’agence matrimoniale Unicis, confirme qu’il a plus d’appels de personnes seules pendant cette période. « La Saint-Valentin doit être un élément déclencheur, les gens passent devant les boutiques et l’inconscient travaille ». En réaction à cet engouement des amoureux, les célibataires organisent des soirées « anti- Saint-Valentin ». Dans des bars ou lors de repas entre amis, tout s’organise pour rompre la solitude. Hortense, 25 ans, dit se sentir « obligée de faire quelque chose ce soir-là parce qu’on parle de la Saint-Valentin partout ». En effet, cette fête, à l’instar d’autres rendez-vous dans l’année (fêtes des Mères, des Pères…) est célébrée dans une grande partie du monde. Aux Etats- Unis, en particulier, le « Valentine Day » est prétexte à une gigantesque ruée vers les magasins et boutiques. Amour et business font parfois bon ménage. La Saint-Valentin à travers les âges et le monde Origine L’amour a toujours été fêté, et cela depuis l’Antiquité. Ainsi, ce sont les Lupercales, fêtes romaines annuelles païennes en l’honneur de Lupercus, qui sont considérées comme étant à l’origine de la Saint-Valentin. Lupercus était le protecteur des champs et des troupeaux et la fête qui avait lieu aux environs du 14 février était consacrée à l’amour et à la fécondité. A. KINGSBURY/CORBIS Traditions Autrefois, les amoureux devaient fabriquer eux-mêmes leur carte et composer leur déclaration d’amour. Au Moyen Age, on appelait « Valentin » le cavalier que chaque fille choisissait pour l’accompagner lors de sorties. C’est aussi le 14 février que les jeunes filles essayaient de deviner comment serait leur futur mari en contemplant le plumage des oiseaux. Aujourd’hui, ces rites ont disparu pour laisser place aux cadeaux que s’offrent les couples ou aux échanges de mots doux via Internet. Y. TSUNO/AFP Repère Une valeur sûre pour les jeunes Un jeune sur deux affirme qu’il serait déçu si son ami(e) oubliait la Saint-Valentin. Cette même moitié dit également que recevoir un cadeau ce jour-là est une preuve d’amour. Selon un sondage Ipsos de février 2005, 70% des 12-25 ans déclarent qu’un « je t’aime » le jour de la Saint-Valentin les fait « complètement craquer ». Chez nos voisins Fête traditionnelle des pays anglo-saxons, la Saint-Valentin connaît un réel développement en France depuis les années 80. C’est le cas également en Chine et à Taiwan, notamment chez les jeunes. Au Japon, les femmes, ce jour-là, offrent des chocolats aux hommes qu’elles aiment. Cette pratique est devenue une obligation. Cette fête s’est popularisée en Inde, au Pakistan et en Arabie saoudite. HO OLD/REUTERS/ARTS LICHTENSTEIN
M. BUREAU/AFP www.directsoir.net Le mobile, plebiscité pour souhaiter une joyeuse Saint-Valentin… ÉCONOMIE/La croissance 2006 serait de 2% h Selon les premières estimations de l’Insee, la croissance française devrait être de 2% pour 2006. Le gouvernement avait appuyé son budget 2006 sur une prévision de la hausse du produit intérieur brut entre 2 et 2,5%. Les premiers chiffres de l’Insee respectent de justesse la fourchette, grâce au quatrième trimestre supérieur aux attentes des analystes (0,7%, contre 0,5%). Les chiffres de 2006 sont les mêmes qu’en 2004, après un passage à vide en 2005 (1,2%). Des performances toutefois décevantes au regard de nos voisins européens. SOCIÉTÉ/Johnny bientôt belge La commission de naturalisation de la Chambre des représentants de Belgique a validé le dossier de naturalisation de Johnny Hallyday, annonce Le Parisien ce matin. La commision donnera une réponse définitive le 27février. D’après le quotidien, cette naturalisation « pourrait n’être qu’une étape ». Johnny Hallyday aurait pour projet de s’installer à Monaco, après avoir respecté le délai de deux ans fixé par la législation monegasque. BAVEREL/STARFACE COMSTOCK SELECT/CORBIS SONDAGE/Amours et nouvelles technologies h Plus de la moitié des Français souhaite la Saint-Valentin à l’élu de leur cœur de vive voix, selon un sondage CSA effectué en janvier 2006. Parmi ceux qui honorent cette fête, 34% ont recours aux nouvelles technologies, dont une majorité de jeunes de moins de 30 ans. Selon le sondage, moins d’un tiers des Français utilisent leur portable ou ordinateur pour faire part de leurs sentiments amoureux. Cependant, d’après les adeptes de SMS et courriels, ces médias présentent des avantages non négligeables pour se dévoiler. Parmi les multiples raisons invoquées par les amateurs de ce mode de communication : la possibilité d’approfondir les conversations. Le support électronique aiderait à surmonter la timidité, permettrait d’être plus direct, faciliterait les rencontres et inviterait à la discrétion. Certains affirment même apprécier les messages électroniques pour ne pas se laisser influencer par le physique. Que l’on se rassure, si les Français utilisent de plus en plus les nouvelles technologies pour parler d’amour, lorsqu’il s’agit de rompre, ils préfèrent encore annoncer leur décision face à face. Seuls 7% des sondés avouent avoir déjà mis fin à une liaison par mail, SMS ou par un appel depuis leur portable. Quand bien même le téléphone lèverait les inhibitions, les personnes interrogées n’ont peut-être pas osé se dévoiler jusque-là. Les rencontres sur Internet SAINT-VALENTIN/Le Web, pourquoi pas ? h Il n’est pas trop tard pour trouver l’âme sœur, même un 13 février au soir ! Fini les boutiques, restaurants et autres banderolles publicitaires qui rappelent chaque année les célibataires à leur triste sort... Il reste encore avant le soir fatidique, une possibilité sur le Web ! Désormais entré dans les mœurs, le fameux site de rencontres permet de choisir en un clic le profil d’hommes ou de femmes selon l’âge, la profession, les centres d’intérêts et... le physique. Moins conventionnelles : les agences de voyages pour célibataires. Elles organisent des voyages de rencontres et offrent un réseau de relations. LES SITES À CONSULTER www.meetic.fr www.amour.fr www.rencontre.net www.ulteem.fr FRANCE SOMMET FRANCE-AFRIQUE Le 24 e sommet France-Afrique, du 14 au 16 février à Cannes, sera le dernier du quinquennat du président Jacques Chirac. Au moment où la Chine mène une offensive économique sur le continent, la rencontre aura pour thème « l’Afrique et l’équilibre du monde ». 1 Plus de 30 chefs d’Etat et de gouvernement sont attendus. Parmi eux, les alliés traditionnels de Paris : Omar Bongo Ondimba (Gabon), au pouvoir depuis 1967, Paul Biya (Cameroun), Idriss Deby Itno (Tchad) et Denis Sassou Nguesso (Congo)… 2 Absent, Thabo Mbeki, le président de l’Afrique du Sud, première puissance économique d’Afrique, sera représenté par sa ministre des Affaires étrangères. Quant à Laurent Gbagbo, le chef d’Etat ivoirien, il boycottera cette rencontre à laquelle il ne participe plus depuis 2002. 3 Jacques Chirac a construit de solides relations diplomatiques avec le continent africain, d’où son surnom « Chirac l’Africain ». Le Sénégalais Abdoulaye Wade a assuré qu’il allait « beaucoup regretter » son « ami » qui ne briguera probablement pas un troisième mandat. ANTONIN MOSER,AURORE MÉSENGE,VALÉRIE ZOYDO,RENAUD CHARLES C.ENA/AP Directsoir t Mardi 13 février 2007 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :