Cube Mag n°9 nov-déc 13/jan 2014
Cube Mag n°9 nov-déc 13/jan 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de nov-déc 13/jan 2014

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : France Télévisions Publicité

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Julie Andrieu présente « les carnets de Julie ».

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
o GIlles dumas co-fondateur de sportlab group 6 CUBE mag N°9 novemBRE novembrE - décembre 2013 « Les JO sont un support « Les JO sont un support extraordinaire mais il ne faut pas se contenter d’être générique, il faut être créatif » extraordinaire mais il ne faut pas se contenter d'être générique, il faut être créatif » les spécificités des jo d’hiver « Depuis qu’en 1994, la prise de parole olympique est devenue biennale, les JO d’hiver se sont émancipés. Aujourd’hui, leur rayonnement est presque aussi fort que celui des JO d’été. Le ski alpin avec la mythique descente olympique en reste la discipline reine. Mais, avec des médailles françaises qui se sont multipliées comme en biathlon ou en combiné nordique, le nombre de sports attractifs s’est élargi d’autant. » L’activation avec France Télévisions « Si l’olympisme est une valeur merveilleuse et l’occasion pour une marque de s’approprier peut-être le plus beau symbole du sport, être sponsor officiel ne suffit pas. La marque n’en profite que si elle le fait savoir. C’est le rôle de l’activation. Le parrainage TV en est le levier le plus efficace car il assure une vraie visibilité. Au-delà, la marque doit aussi s’approprier l’événement. C’est plus vrai encore pour une marque non-partenaire. Celle-ci doit démontrer son engagement pour éviter d’apparaître comme simplement opportuniste. » Démontrer son engagement « Prouver et incarner son engagement est l’une des clés du sponsoring et de la communication. Avec les médias digitaux, les consommateurs sont dans l’attente de preuves tangibles de l’attachement des marques à telle ou telle valeur. L’angle choisi, l’originalité, la posture de marque sont décisifs. Il faut assurer des bénéfices au consommateur. Opérations terrain, jeux-concours... il faut lui permettre de participer aux JO, d’en être un soutien actif au-delà d’un simple téléspectateur. En la matière, le digital offre des possibilités d’activations originales à des coûts qui ne sont pas forcément très élevés. Les JO sont un support extraordinaire mais il ne faut pas se contenter d’être générique. Pour émerger dans le brouhaha médiatique, il faut être créatif ! » le chiffre 7 flux de directs des JO de Sochi seront accessibles sur la plateforme francetvsport en plus des 200 heures de directs sur France 2 et France 3. I M M tiori quand il est à redécouvrir comme la Russie. A Sochi comme à Pékin, il y a en outre une dimension politique avec des questions sur la préparation des jeux ou la vie dans le pays. A nous d’en faire le meilleur récit possible. » un dispositf ambitieux D. B.  : « Plus de 200 heures d’antenne seront consacrées aux directs de 7h à 21h, en alternance sur France 2 et France 3. Dès le dimanche 9 février se tiendra ainsi la descente hommes. Un résumé quotidien sera proposé en soirée. Aux côtés de nos journalistes emblématiques, nous retrouverons nos consultants, Luc Alphand, Carole Montillet, Philipe Candeloro ainsi que, pour la cérémonie d’ouverture, notre correspondant à Moscou Alban Mikoczy. Enfin, outre le dispositif TV, toutes les compétitions seront retransmises en numérique grâce aux 7 flux officiels sur la plateforme francetvsport. » Les Jeux paralympiques sur France 4 D. B.  : « Pour les Jeux Paralympiques du 7 au 16 mars 2014, nous proposerons, pour la première fois, 70 heures de direct sur France 4. En plus de leurs exploits sportifs, nous développerons une approche un peu différente afin de mieux comprendre ces athlètes et la volonté dont ils ont dû faire preuve pour surmonter leur handicap. A mon sens, une telle couverture correspond vraiment aux missions d’une télévision publique. » mutiplier les contacts pour maximiser l’impact  : l’exemple des jo de londres I MUTIPLIER LES CONTACTS POUR MAXIMISER I L'IMPACT  : L'EXEMPLE DES JO DE LONDRES Notoriété top of mind Notoriété spontanée Notoriété assistée Image * Intentions d’achat ** TV seule +3 pts +5 pts +11 pts +7 pts +5 pts TV + Digital +7 pts +11 pts +5 pts +15 pts +14 pts Source TNS Sofrès pour France Télévisions Publicité – Post test publicitaire multi-écrans des JO de Londres - (*) si d’accord - (**) si oui'II II francetélévisions publicité
0 0 DAVID boTBOL, directeur adjoint de la rédaction des sports en charge du multimédia DE FTV v « La vidéo est au coeur de notre offre numérique. Disposer de l'exclusivité des droits assure une vraie différenciation » « La vidéo est au cœur de notre offre numérique. Disposer de l’exclusivité des droits assure une vraie différenciation » Les JO en numérique « Comme à Londres, notre ambition à Sochi est de permettre au public de suivre l’événement en version augmentée et sur tous les supports numériques disponibles, dont les mobiles et tablettes, ainsi qu’en TV connectée. D’une part, nous valorisons nos droits. D’autre part, nous offrons aux internautes un dispositif unique qui associe aux images exhaustives des JO une grande richesse d’informations et d’interactivité. » Vidéo, enrichissement et interactivité « La vidéo est au cœur de notre offre numérique. Disposer de l’exclusivité des droits assure une vraie différenciation. Sur nos supports numériques, l’internaute peut choisir entre le flux de direct diffusé par nos chaînes et six autres flux clément bascoulergue, directeur de groupe, reSponsable des offres sport de FTP Systématiquement mu tl- cr  : , « les dispositifs associent tous puissance et appropriation de l'événement par la marque » « Systématiquement multi-écran, les dispositifs associent tous puissance et appropriation de l’événement par la marque » la force du multi-écran « Les JO de Londres ont livré deux enseignements forts. D’une part, l’exposition est incrémentale. Pour l’annonceur, le multi-écran accroît la couverture et permet de travailler l’engagement de marque de manière différente en adaptant ses créations aux supports. D’autre part, l’impact est renforcé en notoriété, en image et en intention d’achat. » des partenariats premium « Comme pour Londres, nous privilégions pour Sochi un nombre restreint de partenaires. Systématiquement multiécran, les dispositifs sponsoring + numérique, classique + numérique ou 100% numérique associent tous puissance et appropriation de l’événement par la marque. » livrés par le CIO. Il a ainsi accès, en live ou en rattrapage, à la totalité des compétitions captées à Sochi. Autour du player video, ou en mode second écran, l’internaute peut aussi faire son choix dans une batterie de résultats, statistiques en temps réel et données sur les athlètes. Enfin, nous lui permettons de suivre ou de participer à la discussion dans l’univers social développé autour de Sochi. » livrés par le CIO. Il a ainsi accès, en live ou en rattrapage, à la totalité des compétitions captées à Sochi. Autour du player video, ou en mode second écran, l'internaute peut aussi faire son choix dans une batterie de résultats, statistiques en temps réel et données sur les athlètes. Enfin, nous lui permettons de suivre ou de participer à la discussion dans l'univers social développé autour de Sochi. » 4 DES CONTENUS DÉDIES AUX RÉSEAUX SOCIAUX « Notre offre numérique, c'est aussi un site événementiel alimenté en continu par notre équipe éditoriale, une dizaine de journalistes qui produiront extraits vidéos, reportages et analyses tout au long de la journée pour francetvsport. Quatre reporters seront sur place, dont l'un concevra des contenus à destination exclusive des réseaux sociaux Nous travaillerons beaucoup sur les coulisses et à-côtés de la compétition, dans des formats faciles à viraliser, en particulier la photo. C'est la suite logique de l'expérimentation que nous avions menée avec succès à Londres, avec une équipe de jeunes e-reporters. Côté nouveautés, l'e-mag 360° proposera notamment une interview d'athlète tournée quotidiennement à Sochi avec une caméra filmant à 360°  : une innovation très ludique qui ne manquera pas de séduire les internautes ! » des contenus dédiés aux réseaux sociaux « Notre offre numérique, c’est aussi un site événementiel alimenté en continu par notre équipe éditoriale, une dizaine de journalistes qui produiront extraits vidéos, reportages et analyses tout au long de la journée pour francetvsport. Quatre reporters seront sur place, dont l’un concevra des contenus à destination exclusive des réseaux sociaux. Nous travaillerons beaucoup sur les coulisses et à-côtés de la compétition, dans des formats faciles à viraliser, en particulier la photo. C’est la suite logique de l’expérimentation que nous avions menée avec succès à Londres, avec une équipe de jeunes e-reporters. Côté nouveautés, l’e-mag 360° proposera notamment une interview d’athlète tournée quotidiennement à Sochi avec une caméra filmant à 360°  : une innovation très ludique qui ne manquera pas de séduire les internautes ! » 4 DES PACKS PROFILÉS « En parrainage + numérique, le pack Or réunit le parrainage des directs et un programme court dès janvier. Le volet numérique permet de décliner d'autres créations (pré-roll), d'enrichir son contenu (e-reporter) ou d'innover (e-mag 360°, second écran). Le pack Argent joue la carte de la visibilité. En classique + numérique, le pack Grands Moments offre un écrin aux moments les plus forts. Le pack Sensation s'adresse aux marques en affinité avec les nouvelles disciplines ou les publics jeunes, difficiles à toucher en TV. » des packs profilés « En parrainage + numérique, le pack Or réunit le parrainage des directs et un programme court dès janvier. Le volet numérique permet de décliner d’autres créations (pré-roll), d’enrichir son contenu (e-reporter) ou d’innover (e-mag 360°, second écran). Le pack Argent joue la carte de la visibilité. En classique + numérique, le pack Grands Moments offre un écrin aux moments les plus forts. Le pack Sensation s’adresse aux marques en affinité avec les nouvelles disciplines ou les publics jeunes, difficiles à toucher en TV. » 4 LE NUMÉRIQUE EN PART DE VOIX « Avec des directs en journée, la consommation des supports numériques devrait exploser. Les dispositifs numériques sont alors toujours proposés aux annonceurs en part de voix afin de les faire profiter de cet engouement, tout en leur assurant un nombre minimum d'impressions. » le numérique en part de voix « Avec des directs en journée, la consommation des supports numériques devrait exploser. Les dispositifs numériques sont alors toujours proposés aux annonceurs en part de voix afin de les faire profiter de cet engouement, tout en leur assurant un nombre minimum d’impressions. » novemBRE - décembre 2013 CUBE mag N°9 7 FTV



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :