Cube Mag n°7 avril 2013
Cube Mag n°7 avril 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de avril 2013

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : France Télévisions Publicité

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : les jeux de France Télévisions... des rendez-vous puissants et conviviaux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Charlotte Schousboe/FTVC. Schousboe/France 3 5% 6% +12% 25-59 ans 6 CUBE magazine N°7 avril 2013 v., l’impact très positif du nouveau « bloc jeu » de france 3 DU NOUVEAU « BLOC JEU » DE FRANCE 3 Part d’audience de france 3 de 16h15 à 19h Bloc 3 jeux• C3Doc Bloc 4 jeux 12% 13% +2% 1 oyages « Harry » sur France 3 « Questions pour un champion » sur France 3 13% 14% +2% +2% anques ovauto le chiffre 4 millions de visites mensuelles sont enregistrées sur les sites dédiés aux jeux de France Télévisions. Ils totalisent 40 millions de pages vues chaque mois. Source éditeurs/décembre 2012 11% 10% +8% Source Médiamétrie Médiamat/Minute à minute 16h15-19h/Bloc 3 jeux = 3 sept. au 9 nov. 2012/Bloc 4 jeux = 12 nov. 2012 au 22 février 2013 Cibles  : voyages+ = Acheteurs de voyages/banques+ = Souscripteurs de produits bancaires/novauto+ = Acheteurs de voitures neuves i champion soit ‘‘validé » par le téléspectateur. Ce dernier doit reconnaître que le gagnant a fait appel à un minimum de culture générale et non à la chance ou à une intuition. Au-delà du principe de service public, nous nous sommes vraiment rendu compte en testant différents formats que les jeux faisant appel au hasard étaient rejetés en bloc sur France 3. » Renouvellement des jeux E. G.  : « Depuis sa création il y a plus de trois ans, ‘‘Slam » est un grand succès. Il y a une double entrée très intéressante, avec des questions de culture générale, dont la réponse est une lettre, et une grille de mots fléchés à remplir. Cyril Féraud, par sa jeunesse et son aisance, s’est approprié le jeu et sa mécanique et a réussi à toucher un public plus large. En ajoutant en janvier 2013 un quatrième jeu, ‘‘Harry », présenté par Sébastien Folin, nous avons souhaité consolider la tranche et répondre à une demande du public. ‘‘Harry » est un jeu très visuel de création française. Sa mécanique est simple et efficace  : il faut remettre dans l’ordre des mots découpés qui naviguent sur un écran. Ce concept permet en outre des déclinaisons évidentes en matières d’applications digitales. Nous sommes très satisfaits de ce nouvel ordonnancement car au global, les audiences du ‘‘bloc jeu » ont progressé. » Valeurs sûres et déclinaisons digitales E. G.  : « ‘‘Des chiffres et des lettres » et ‘‘Questions pour un champion » sont emblématiques et portés par des mécaniques très simples, connues de tous. Au fil des années, nous conservons les fondamentaux tout en les faisant légèrement évoluer afin qu’ils restent adaptés aux attentes du public. Nous faisons aussi un gros travail sur les castings de candidats afin que les téléspectateurs s’identifient le plus possible à eux. A l’instar de nos jeux les plus récents, ils sont maintenant déclinés sur tous les supports, avec des applications mobiles et tablettes et des jeux en ligne qui sont de grands succès. » 'I I II francetélévisions publicité
SYLVIE KNAP, directrice du cross media et de la dotation de France télévisions publicité 1/Q Pour un annonceur, s'associer forte à un jeu, c'est un gage exposition et de grande régularité des performances « Pour un annonceur, s’associer à un jeu, c’est un gage de forte exposition et de grande régularité des performances » • « Fort Boyard a sur France 2 y 4 METTRE EN VALEUR LES MARQUES AVEC LES LICENCES ET LE BRAND CONTENT « Les émissions de jeux de France Télévisions sont de véritables marques-programmes qui peuvent se prêter à des opérations de licence et de brand content. Par exemple, en 2011 et 2012, la marque Prince de LU a fait vivre aux enfants une aventure exceptionnelle à Fort Boyard. Un grand jeu concours destiné, "Prince, à vous de jouer ! ", a été relayé sur plusieurs millions de packs de biscuits, et a été repris dans leur campagne TV par un tag. A la clé, dix gagnants ont eu l'immense bonheur de vivre l'aventure "Fort Boyard" comme à la TV. Pendant une journée ils se sont retrouvés sur le Fort, comme de vrais candidats, dans les mêmes conditions de tournage. Enfin, les extraits de cette journée mémorable ont été mis en ligne sur le site de l'annonceur. Pour finir, la marque parrainait le programme pendant tout l'été. L'opération est réalisée par France Télévisions Distribution avec l'agence Pro Deo. » J. Pimentel/France 2 image positive, forte exposition et régularité des performances « Les émissions de jeux de France Télévisions constituent une offre programme importante avec pas moins de dix jeux quotidiens. Ils sont programmés à des carrefours d’audience stratégiques clairement identifiés  : en matinée sur France 2, l’après-midi sur France 3 et à nouveau sur France 2 en access. Ces jeux bénéficient d’une image très positive et allient bonne humeur, convivialité et culture générale. Pour un annonceur, s’associer à un jeu c’est un gage de forte exposition et de grande régularité des performances. » la DOTATION  : une puissante vitrine « La dotation, c’est le placement de produit avant l’heure dans les émissions de flux ! En effet, la réglementation stipule qu’un sponsor ne peut montrer son produit que s’il l’offre. Le jeu est donc une occasion naturelle pour l’annonceur de mettre en valeur son produit en l’offrant aux candidats. Il apparaît sous forme de packshot de 8 à 12 secondes, avec incrustation du logo et citation de marque énoncée par la voix-off de l’émission. Il est ainsi valorisé parce qu’il s’agit d’un cadeau et bénéficie d’un contexte qualitatif en étant totalement intégré au programme. De plus, le ticket d’entrée pour ce type d’opération est extrêmement compétitif. Enfin, il n’y a pas de risque puisque les audiences des jeux sont d’une stabilité éprouvée. De nombreux annonceurs nous font confiance, petites ou grandes entreprises, certains depuis des années. Nos jeux constituent une vitrine tactique et puissante sur des périodes stratégiques ou à l’année. » « Motus » sur France 2 4- u « Fort Boyard » sur France 2• mettre en valeur les marques avec les Licences et le brand content « Les émissions de jeux de France Télévisions sont de véritables marques-programmes qui peuvent se prêter à des opérations de licence et de brand content. Par exemple, en 2011 et 2012, la marque Prince de LU a fait vivre aux enfants une aventure exceptionnelle à Fort Boyard. Un grand jeu concours destiné, ‘‘Prince, à vous de jouer ! », a été relayé sur plusieurs millions de packs de biscuits, et a été repris dans leur campagne TV par un tag. A la clé, dix gagnants ont eu l’immense bonheur de vivre l’aventure ‘‘Fort Boyard » comme à la TV. Pendant une journée ils se sont retrouvés sur le Fort, comme de vrais candidats, dans les mêmes conditions de tournage. Enfin, les extraits de cette journée mémorable ont été mis en ligne sur le site de l’annonceur. Pour finir, la marque parrainait le programme pendant tout l’été. L’opération est réalisée par France Télévisions Distribution avec l’agence Pro Deo. » 4 LES JEUX EN LIGNE  : UN NOUVEAU PUBLIC « Les jeux de France Télévisions sont tous déclinés sur internet avec un principe "freemium"  : quelques parties gratuites pour s'entraîner, puis des parties payantes pour participer à des tournois.. Un principe qui fonctionne car ces jeux sont très fidélisants ! Ils ciblent e les casual gamers qui ont la particularité gillt d'être plus jeunes I, li et plus mixtes que swr..,. +.,..w r r Dammam l'émission originale. C'est l'occasion pour les marques d'intégrer leurs produits, logos, ou claims  : en pré-home, en dotation, et même dans le décor ou sur les avatars choisis par les joueurs. Ils peuvent aussi offrir des parties gratuites et accéder à la base de données des inscrits. » les jeux en ligne  : un nouveau public « Les jeux de France Télévisions sont tous déclinés sur internet avec un principe ‘‘freemium »  : quelques parties gratuites pour s’entraîner, puis des parties payantes pour participer à des tournois… Un principe qui fonctionne car ces jeux sont très fidélisants ! Ils ciblent les casual gamers qui ont la particularité d’être plus jeunes et plus mixtes que l’émission originale. C’est l’occasion pour les marques d’intégrer leurs produits, logos, ou claims  : en pré-home, en dotation, et même dans le décor ou sur les avatars choisis par les joueurs. Ils peuvent aussi offrir des parties gratuites et accéder à la base de données des inscrits. » ti -.1...,r-,L.,..eninffir avril 2013 CUBE magazine N°7 7 1 CE G. Scarella/FTV



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :