Cube Mag n°7 avril 2013
Cube Mag n°7 avril 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de avril 2013

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : France Télévisions Publicité

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : les jeux de France Télévisions... des rendez-vous puissants et conviviaux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
0 ARMELLE MAÏQUèS, directrice du département investissementS de mediacom 14 CUBE magazine N°7 AVRIL 2013 « Avec France Télévisions, « Avec France Télévisions, les écrans sont très courts avec un seul annonceur, ce qui n’est pas le cas pour les autres régies » les écrans sont très courts avec un seul annonceur, ce qui n'est pas le cas pour les autres régies » L’offre ultra-premium de la vidéo online « Aujourd’hui, 56% des internautes déclarent avoir utilisé la catch-up dans les 30 derniers jours, soit +7 points en un an. Son usage se démocratise. Pour les annonceurs, la catch-up peut être considérée comme l’offre ultra premium de la vidéo online. Elle assure une meilleure qualité d’exposition et une meilleure attention que les vidéos ‘‘in-banner » et offre un contexte plus qualitatif que des plates-formes comme YouTube. » COUVERTURE ET MÉMORISATION « La catch-up est utile, d’une part, pour augmenter la couverture en complément de la TV classique, notamment sur les petits consommateurs TV, Individus CSP+, Hommes ou 15-24 ans. Si le plan arrive à saturation en TV ou bien si le point de couverture additionnelle en TV est trop coûteux, il vaut mieux aller le chercher en catch-up. D’autre part, elle assure une meilleure attention et donc une meilleure mémorisation grâce à une durée publicitaire limitée. » CONTENUS QUALITATIFS et éCRANS COURTS SUR FRANCE TéLéVISIONS « En catch-up, l’annonceur doit veiller à apparaître dans des écrans courts et à se positionner dans un environnement qualitatif. L’avantage de la catch-up de France Télévisions est de pouvoir s’associer à des programmes de prime time non accessibles en TV. Plus largement, les contenus y sont de grande qualité. En outre, avec France Télévisions, les écrans sont très courts avec un seul annonceur, ce qui n’est pas le cas pour les autres régies. Cela signifie une présence exclusive et donc une meilleure mémorisation. » Eli ■EPLirf le chiffre 3,9 L’offre digitale de France Télévisions rassemble 3,9 millions de vidéonautes uniques par mois Source Médiamétrie NetRatings 4 :.,. i-+i hrrrr. a MAN.1•1.1. ■.•i'if ■,. J. IF Ir.,. ii.:.1. P..•. er.ir ■ A Y55 o +lw.a +Is+ ■ I q +'e'-R+ * n ■i,.+ p ■',:ir-.',.r.• ■ w.• Les bénéfices annonceurs G. S.  : « France Télévisions Publicité, c’est, d’une part, le choix d’une offre tous écrans, garantie d’optimisation de la couverture et de démultiplication des points de contacts. C’est, d’autre part, le choix d’un pré-rollunique. Non seulement l’annonceur bénéficie d’une exposition très qualitative favorisant la visibilité, l’émergence et l’efficacité mais il peut en outre accéder aux programmes emblématiques du prime time. C’est aussi le choix de contenus éditoriaux premium et exclusifs dans tous les genres avec des offres sur mesure et des packs contenus ou cibles. Enfin, l’offre exclusive event vidéo est une garantie de visibilité pour appuyer un lancement ou mener une opération événementielle en achetant sur une tranche horaire l’ensemble de notre offre vidéo. » L’efficacité publicitaire G. S.  : « Face à la fragmentation des audiences et à la mutation des usages, notre offre publicitaire ne peut plus être organisée en silo mais doit au contraire être globale et intégrée pour répondre à toutes les problématiques de marque. Nous menons des post-tests qui démontrent l’impact de la convergence des campagnes TV+web. Pour les dispositifs sportifs comme les JO et Roland- Garros, l’impact est très positif sur la couverture, la mémorisation ou la visibilité. D’importants gains de notoriété et d’image sont également mesurés. » « Non seulement l’annonceur bénéficie d’une exposition très qualitative Avec le pré-roll Unique mais il peut en outre accéder aux programmes emblématiques du prime time » VIII francetélévisions publicité
Alesssandra Sublet  : J.-B. Lemal/FTV ; Laurent Goumarre  : D. Ghosarossian/FTV ; Laurent Delahousse  : G. Gustine/FTV ; Frédéric Lopez  : DR ; « Thalassa »  : France 3/AJD MY France Télévisions avec geneviève dupont Directrice de la Communication L’Oréal France Grand Public Ma plus grande émotion sur France Télévisions « A l’occasion de la fête organisée le lendemain de la cérémonie de remises de Bourses L’Oréal France - Unesco pour les Femmes et la Science, nous avons suivi en direct le reportage sur la calédonienne Laurie Karim, boursière 2012, dans ‘‘Infô Soir » sur France Ô. Ce soir-là, j’ai vécu avec Laurie la consécration de son travail, sa fierté, son émotion très communicatives et l’impact de ce programme de bourses. » Mon RENDEZ-VOUS D’INFO préféré « Le soir, j’ai ma dose d’actualité quotidienne avec Yves Calvi et ‘‘C dans l’air ». Les décryptages des enjeux politiques, culturels et de société sont toujours intéressants et je trouve formidable d’avoir démocratisé l’émission en invitant les téléspectateurs à prendre la parole. Dans un ton sympa et dynamique, je suis aussi fidèle au JT du week-end de Laurent Delahousse, chouchou des Français et avec qui j’ai tissé des liens à l’occasion de la Flamme Marie Claire. » Mon rendez-vous à moi « Boire mon premier café devant ‘‘Télématin », c’est mon petit plaisir à moi pour'I I francetélévisions démarrer la journée en douceur avec le ton agréable de William Leymergie et surtout avec les chroniques de Laurence Dorlhac. Elle maîtrise un vocabulaire scientifique, mais très accessible, qui fait « ‘‘entrée libre » fourmille d’idées et d’activités culturelles à faire absolument ! » de la beauté un vrai sujet d’intérêt. » Ma séquence détente « J’aime beaucoup ‘‘Rendez-vous en terre inconnue » avec Frédéric Lopez. Quelques minutes suffisent pour que je me sente à la place de cette personnalité qui s’envole à l’aventure, dans un pays improbable. C’est l’occasion d’entreprendre un voyage dans le temps à la découverte de vérité, d’authenticité et de traditions. » Ma séquence découverte « Avec ‘‘Des racines et des ailes », j’ai découvert des endroits merveilleux dont je ne soupçonnais pas l’existence. C’est une véritable ouverture sur une culture, une histoire et des personnages. Je regarde aussi ‘‘Thalassa » car j’aime la voile et j’admire les femmes et les hommes qui osent changer de vie du jour au lendemain pour un nouveau destin dans des terres inconnues. » Ma séquence culture « Je me réjouis d’aller fréquemment au théâtre, à l’Opéra, au cinéma... Aussi, quand je le peux, je regarde ‘‘Entrée libre » de Laurent Goumarre sur France 5. Tout y est. L’émission fourmille d’idées d’activités culturelles à faire absolument ! » Mon animatrice préférée « J’adore Alessandra Sublet ! Toujours avec un sourire immense, de l’énergie et de l’originalité, sa joie de vivre est contagieuse. Nous nous réjouissons de la compter comme égérie de la marque GARNIER. » Mon événement sportif « Les JO ! La qualité des journalistes sportifs et des reportages de France Télévisions mettent en relief toutes les valeurs du sport. Vivre et capter la précision, le mental et la condition physique exceptionnelle des athlètes grâce aux images, c’est très intense, même de mon canapé ! » publicité AVRIL 2013 CUBE magazinE N°7 15 « Thalassa »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :