Cube Mag n°6H mars 2013
Cube Mag n°6H mars 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6H de mars 2013

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : France Télévisions Publicité

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,1 Mo

  • Dans ce numéro : le spectacle sportif sur France Télévisions.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
0 Le sport sur les chaînes lems ilea permet à nos clients, entreprises nationales ou régionales, d'associer i leurs marques à des événements populaires et aux valeurs du sport a Pouvez-vous nous pRéSENTER LES 1 èRES ? « Ex-RFO et Télé Pays, les 1 ères sont les chaînes TNT locales du groupe France Télévisions en outremer, une pour chacun des 5 DOM et des 4 collectivités d’outre-mer. Elles proposent des programmes locaux, des rendez-vous de France Télévisions et des contenus achetés sur le marché international des droits audiovisuels. Les 1 ères sont aussi 9 stations de radio et sites Internet. » QUELS éVéNEMENTS SPORTIFS EMBLéMATIQUES prOposent-elles ? « Les chaînes 1 ères diffusent des compétitions dont France Télévisions détient les droits comme Roland- Garros ou le Tour de France. Elles en proposent également d’autres. Par exemple, elles ont acquis une vingtaine de matchs de l’Euro 2012 auprès de M6 et de ESPN. La diffusion de ces événements sur les chaînes nationales, en direct (Réunion et Mayotte) ou recalées (Antilles et Guyane), intervient à des horaires inadaptés. Les 1 ères proposent alors l’essentiel de ces événements à des horaires de grande écoute. Elles couvrent aussi les événements sportifs régionaux très populaires comme l’Hawaiki Nui, course de pirogues en Polynésie Française, le Tour des Yoles en Martinique, le Grand Raid ou la Diagonale des fous à la Réunion, le Tour cycliste de Guyane. » laurent vaneson, Directeur général adjoint de France Télévisions Publicité Outre-mer « Le sport sur les chaînes 1 ères permet à nos clients, entreprises nationales ou régionales, d’associer leurs marques à des événements populaires et aux valeurs du sport » QUELS DISPOSITIFS SONT PROPOSéS AUX ANNONCEURS autour de ces événements ? « Outre les écrans publicitaires classiques, les annonceurs peuvent parrainer les retransmissions en TV et en radio. En 2013, ces dispositifs seront complétés par des pages événement sur les sites internet. Nos clients sont des entreprises soit nationales comme Allianz ou Joker sur les JO soit régionales comme Eau Royale pour l’Hawaiki Nui ou saucisson Gaul pour le Tour des Yoles. L’objectif de communication est classique  : associer sa marque à des événements populaires et aux valeurs positives véhiculées par le sport. » 4 CUBE magazine sport MARS 2013 outre-mer RADIO TÉLÉ -INTERNET le chiffre 54% de l’offre de sport en télévision gratuite a été diffusée en 2012 sur les chaînes de France Télévisions. Les antennes ont été mobilisées pendant 1 187 heures autour de plus de 30 disciplines. Sur internet, francetv sport a proposé 4 300 heures de vidéos, dont 2 300 heures pour les Jeux Olympiques. Source Médiamétrie 2012/Hors Émissions hippiques & Coté Match/France Télévisions. journalistes ont un compte twitter et un blog sur lesquels ils diffusent de l’information ou des vidéos exclusives à l’issue des rencontres ou pendant les reportages. Cet outil nous permet en outre d’élargir encore notre offre, avec un accès brut à l’intégralité des compétitions. » Le sport dans la tourmente D. B.  : « Nous ne nous voilons pas la face. Quand un cas de dopage ou de corruption se présente, nous sommes les premiers à en parler et à enquêter sur le sujet. C’est ‘‘Stade 2 » qui a révélé l’affaire des paris truqués autour du handball à l’automne. La corruption des matchs est hautement condamnable. Cela risque de créer une désaffection pour le sport. Le Tour de France, malgré les affaires de dopage, échappe à ce désintérêt car ce n’est pas qu’un événement strictement sportif, c’est une fête populaire. Et quoiqu’il advienne, les Français sont attachés par tradition à ce moment de joie simple et gratuit sur le bord des routes et à ce spectacle rare sur France Télévisions. » Le spectacle sportif D. B.  : « La particularité de notre groupe est de présenter le sport sous forme de spectacle sportif, en agrémentant les retransmissions d’éléments extérieurs à la compétition, inscrivant les événements dans les pays qui les reçoivent, comme cet été pendant les JO avec le bus qui circulait dans Londres. Nous fêtons cette année la centième édition du Tour de France. Encore plus qu’à notre habitude, nous allons mettre l’accent tant sur la compétition que sur les incroyables pay- Gilles Gustine/FTV'II l'francetélévisions publicité
sages traversés. Nous allons aussi célébrer dignement son anniversaire avec notamment deux programmes courts. D’un côté, nous reviendrons sur ce moyen de déplacement qui 0'II II fr pub anccévisions licité tél ‘‘ Nous sommes dorénavant clairement inscrits dans redevient à la mode dans le monde entier, à Paris avec le Velib’, mais aussi à Bogota ou en Chine. De l’autre, nous nous appuierons sur les documents filmés par les anonymes au bord des routes, et l’on pourra ainsi observer l’évolution du pays au fil des années. » l’ère digitale Tous les événements D. B.  : « Outre les trois événements annuels que sont le Tournoi des VI Nations, Roland-Garros et le Tour PIERRE-NICOLAS DESSUS, directeur marketing digital de france télévisions éditions numériques « Notre objectif est de proposer une plate-forme numérique globale, qui réponde aux nouveaux usages des publics A « Notre objectif est de proposer une plate-forme numérique globale, qui réponde aux nouveaux usages des publics » une Plate-forme numérique multi-support « francetv sport est la marque du groupe France Télévisions dans le domaine du sport. Notre objectif est de proposer une plate-forme numérique globale, qui réponde aux nouveaux usages des publics, avec une présence multisupport, à la fois sur internet, le mobile, la tablette, les réseaux sociaux et la télévision connectée. Le site internet francetvsport.fr a été lancé fin décembre 2012, l’application iPhone en février 2013. L’application Android et la TV connectée suivront au printemps et les applications pour tablettes en fin d’année. Cette ‘‘hyper-distribution » nous permet de diffuser très largement nos contenus numériques. » La force de l’image « Notre grande force, c’est l’image. Nous avons une politique d’acquisition de droits sportifs sur l’ensemble des supports. En 2012, francetvsport.fr a été la référence en termes de France, nous retransmettrons cette année les Championnats du Monde de natation à Barcelone fin juillet. C’est une discipline en plein renouveau où les Français et les Françaises se sont récemment illustrés. Fin août, nous nous mettrons à l’heure de Moscou pour les Championnats du Monde d’athlétisme. Si ces événements génèrent de fortes audiences, nous devons, en tant que service public, également programmer un large éventail de disciplines car c’est notre mission de les proposer gratuitement à l’ensemble des Français. C’est aussi pour cela que nous sommes référents et légitimes en matière de sport. » mi=t=p lgweliffilIVIIIIMINWISS de diffusion de sport sur le web, avec 4 300 heures de direct dont 2 300 heures pour les seuls Jeux Olympiques. On y exploite les droits numériques des compétitions majeures telles que le Tour de France, Roland-Garros ou les VI Nations. Un autre de nos atouts réside dans notre large réseau rédactionnel qui alimente quotidiennement nos supports avec de nombreux contenus sportifs. » de diffusion de sport sur le web, avec 4300 heures de direct dont 2 300 heures pour les seuls Jeux Olympiques. On y exploite les droits numériques des compétitions majeures telles que le Tour de France, Roland-Garros ou les VI Nations. Un autre de nos atouts réside dans notre large réseau rédactionnel qui alimente quotidiennement nos supports avec de nombreux contenus sportifs. » Répondre aux usages « Nous répondons à deux types d’usages. D’une part, l’évolution des modes de consommation de l’information sportive, qui sont désormais multi-support. D’autre part, le développement de l’utilisation d’un second écran en lien avec les programmes TV. Pendant les directs, nous proposons de l’interactivité. Par exemple, sur ‘‘Stade 2 » nous intégrons des tweets à l’antenne. Sur ‘‘La prolongation », diffusée sur le site après ‘‘Stade 2 » chaque dimanche, les internautes ont la possibilité d’interagir avec la rédaction via le site ou les réseaux sociaux. » —> RÉPONDRE AUX USAGES « Nous répondons à deux types d'usages. D'une part, l'évolution des modes de consommation de l'information sportive, qui sont désormais multi-support. D'autre part, le développement de l'utilisation d'un second écran en lien avec les programmes TV. Pendant les directs, nous proposons de l'interactivité. Par exemple, sur "Stade 2" nous intégrons des tweets à l'antenne. Sur "La prolongation", diffusée sur le site après "Stade 2" chaque dimanche, les internautes ont la possibilité d'interagir avec la rédaction via le site ou les réseaux sociaux. » 4 INTÉGRATION DES ANNONCEURS « Les annonceurs sont présents sur le site et les applications avec des formats classiques de display et de pré-rolls uniques. Nous leur offrons aussi l'opportunité de s'associer aux grands événements sportifs, via une intégration éditoriale événementielle, au cœur de notre offre éditoriale. » francetvsport Intégration des annonceurs « Les annonceurs sont présents sur le site et les applications avec des formats classiques de display et de pré-rolls uniques. Nous leur offrons aussi l’opportunité de s’associer aux grands événements sportifs, via une intégration éditoriale événementielle, au cœur de notre offre éditoriale. » MARS 2013 CUBE magazine SPORT 5 Marie-Laurence Harot/FTV



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :