Cube Mag n°4 jui à oct 2012
Cube Mag n°4 jui à oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de jui à oct 2012

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : France Télévisions Publicité

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : événement... les Jeux Olympiques de Londres.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
événement 1 jeux olympiques de londres 2012 France télévisions au Cœur de l’événement C’est une tradition, tous les quatre ans, France Télévisions se met aux couleurs des Jeux Olympiques d’été. François Brabant, Directeur adjoint des sports expose les spécificités de l’édition 2012 qui aura lieu à Londres du 27 juillet au 12 août, suivie des Jeux Paralympiques du 29 août au 9 septembre. un « hyper événement » « France Télévisions est très légitime pour retransmettre les J.O. D’une part, les Jeux font partie des ‘‘hyper événements » qui ont leur place sur des antennes grand David Botbol, Directeur adjoint de la rédaction des sports en charge du multimédia « Nous avons misé sur 3 piliers pour couvrir les J.O.  : la vidéo, l'info en continu et le partage. » « Nous avons misé sur 3 piliers pour couvrir les J.O.  : la vidéo, l’info en continu et le partage. » un dispositif internet ambitieux « Le dispositif numérique mis en place pour les Jeux Olympiques est très ambitieux. Comme pour l’ensemble de l’offre numérique sportive, nous avons misé sur trois piliers pour les couvrir  : la vidéo, l’info en continu et le partage, avec les réseaux sociaux. » Une couverture exhaustive en vidéo « Nous allons diffuser 2 300 heures de directs sur notre plateforme numérique (site internet et application mobile), soit la quasi-totalité des épreuves. De quoi satisfaire tous les passionnés ! Il y aura aussi des extraits et des résumés de quelques minutes, tout au long de la journée, pour les internautes pressés. » Une info en continu protéiforme « Nous assurons une couverture éditoriale classique avec des reporters sur place et une équipe qui travaille à Paris. De plus, quatre e-reporters alimenteront les réseaux sociaux Facebook et Twitter, avec des vidéos et 4 CUBE magazine N°4 juillet 2012 public comme les nôtres car ils doivent être accessibles à tous. D’autre part, ils sont universels et pluridisciplinaires et résonnent avec notre mission de représenter tous les sports. Enfin, par la nature de nos antennes, et la structure de notre groupe, nous avons la capacité à consacrer des journées entières à leur retransmission. » Célébrer les exploits français « Les J.O. sont l’un des seuls événements de sport à dépasser le cadre sportif ou le public qui regarde traditionnellement le sport. Ils vont au-delà de l’intérêt que l’on porte à telle ou telle discipline. La dimension cocardière est fondamentale  : on attend de célébrer les exploits des sportifs français, on regarde les jeux avec la Marseillaise et le drapeau bleu-blancrouge en tête. » roTallLONDRES'fQSIIPE RF FRAwCE OLYMPIQUr 1 11)IIIPf CFF i} ; hyd l OLM1f'I Réactivité des antennes « Cette année, pas de décalage horaire ! C’est un avantage car les antennes suivront la véritable journée olympique, de 9h à 1h du matin environ. Pendant 15 jours, nous allons bien évidemment prides images. Certains journalistes de l’antenne publieront des tweets. D’autres répondront aux questions des twittos pendant les directs, une interactivité testée avec succès à Roland-Garros. Notre offre misera tant sur l’expertise de nos journalistes que sur le partage d’informations et la conversation propres aux réseaux sociaux. » des images. Certains journalistes de l'antenne publieront des tweets. D'autres répondront aux questions des twittos pendant les directs, une interactivité testée avec succès à Roland-Garros. Notre offre misera tant sur l'expertise de nos journalistes que sur le partage d'informations et la conversation propres aux réseaux sociaux. » 4 DES FONCTIONNALITÉS INNOVANTES « Notre player vidéo sera un concentré d'innovations, avec la possibilité pour l'internaute de reformater son écran pour yfaire apparaître de nombreuses données "froides" (biographies des athlètes) ou "chaudes" (statistiques en temps réel). Il pourra aussi se créer des alertes sur les compétitions importantes, partager des vidéos avec ses amis, ou encore commenter les directs sur une appli intégrée au player. » Des fonctionnalités innovantes « Notre player vidéo sera un concentré d’innovations, avec la possibilité pour l’internaute de reformater son écran pour y faire apparaître de nombreuses données ‘‘froides » (biographies des athlètes) ou ‘‘chaudes » (statistiques en temps réel). Il pourra aussi se créer des alertes sur les compétitions importantes, partager des vidéos avec ses amis, ou encore commenter les directs sur une appli intégrée au player. »
Gilles Gustine - FTV vilégier les moments forts, les surprises, les échecs ou les drames de la compétition en suivant le parcours des Français et des personnalités marquantes. Cela demande beaucoup de réactivité  : en entamant la journée, on n’est jamais sûr de la feuille de route ! Nous suivrons particulièrement les disciplines phares, la natation et l’athlétisme. Nous mettrons aussi l’accent sur les disciplines pourvoyeuses de médailles françaises  : handball, basket, escrime… » 4 chaînes aux couleurs des J.O. « Les compétitions seront retransmises sur France 3 de 9h à 15h, à l’exception de la tranche 12h-13h, diffusée par France 2. Cette dernière prendra le relai de 15h jusqu’au JT de 20h et France 3 reprendra alors l’antenne jusqu’aux prime time, répartis entre les deux chaînes. En football féminin, France 4 diffusera les matchs de la France et les phases finales. France Ô retransmettra le tournoi de football masculin dans sa quasi-intégralité. » Des équipes mobilisées « Une trentaine de journalistes et une vingtaine de consultants seront sur place. Les présentateurs Lionel Chamoulaud, Gérard Holtz et Laurent Luyat vont se Coca-Cola françois brabant  : « on regarde les jeux avec la marseillaise et le drapeau bleublanc-rouge en tête. » LE CHIFFRE.d Près de 300 heures de direct seront consacrées aux J.O. de Londres 2012, en exclusivité sur les antennes de France 2, France 3, France 4 et France Ô. Un chiffre porté à 2 300 sur le site internet francetv/sport. in Ao I A* Manuel Berquet Directeur Marketing et Philippe Balladur Directeur Média de Coca-Cola france « Nous avons élaboré avec « Nous avons élaboré avec les équipes de France Télévisions un dispositif très innovant et très complet. » les équipes de France Télévisions un dispositif très innovant et très complet. » Association naturelle avec le sport « Coca-Cola est une marque globale mais une entreprise extrêmement locale avec 6 usines de production en France. Notre portefeuille regroupe une dizaine de marques sur les segments des colas bien sûr mais aussi des thés, limonades, boissons aux fruits et boissons pour le sport, avec Powerade. L’association au sport de notre groupe est naturelle et historique. En 1928, Coca-Cola a été la 1 ère marque à développer le concept des buvettes sur les terrains lors des J.O. d’Amsterdam ! Depuis, notre partenariat avec le Comité Olympique n’a jamais cessé. Les J.O. sont une formidable opportunité pour exprimer nos valeurs d’optimisme, de convivialité et de rassemblement. » coca-cola, powerade et les j.o. « Nous avons initié il y a plusieurs mois deux campagnes ciblées autour de l’univers olympique, avec pour Powerade des vidéos sur la préparation aux J.O. de Teddy Riner et pour Coca-Cola une thématique autour du sport et de la musique. Le partenariat avec France Télévisions constitue le point d’orgue des campagnes de ces deux marques. » une Stratégie de communication s multi-canaux innovante « Nous avons élaboré avec les équipes de France Télévisions Publicité un dispositif très innovant et très complet. Il permet de multiplier les points de contact en alliant TV — parrainage et classique —, internet mais aussi mobile, tablette et télé connectée autour de contenus très riches. Cette opération nous permet d’élargir de manière très sensible notre visibilité sur l’ensemble des cibles grand public, nos consommateurs finaux mais également nos clients distributeurs (grandes surfaces, commerces de proximité et lieux de vie). Elle doit renforcer l’image de nos marques et leur proximité avec leur public. Elle participe aussi d’une accélération de la consommation de nos boissons pendant cette période propice de l’été. » Juillet juillet 2012 CUBE magazine N°4 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :