Cube Mag n°34 mai/jun 2007
Cube Mag n°34 mai/jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de mai/jun 2007

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : France Télévisions Publicité

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 1 Mo

  • Dans ce numéro : le Tour de France 2007, en trois étapes sur France Télévisions.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
L’observatoire sémiologique de la banque assurance Banque assurance  : Les nouvelles stratégies de communication Caisse d’épargne ING AIG AG2R BNP Cofidis Maif Crédit Mutuel April Macif Sofinco MAAF CIC Banque postale MMA Généralistes ? Partenaires ? LCL Groupama Face à la défiance des consommateurs, la banque assurance a redéfini ses impératifs et ses codes de communication. Le point avec l’étude sémiologique TNS Média Intelligence. Avec l’observatoire sémiologique de la banque assurance, France Télévisions Publicité propose une analyse qualitative approfondie des stratégies de communication du secteur. Cette approche s’intéresse aux éléments signifiants des campagnes (langage, symbole…) ainsi qu’à la structure de l’argumentation des messages. Elle dégage ainsi les grandes tendances et l’évolution des codes de communication. RENFORCER LA VISIBILITÉ ET RENOU- VELER LE DISCOURS Depuis 2004-2005, on observe un climat de défiance de la part des clients à l’égard GAN Crédit foncier Société Générale Amex GMF Matmut Banque populaire Carte bleue AXA Crédit agricole Experts ? Mastercard Generali Amis ? Suravenir CNP Cetelem AGF des intervenants de la banque assurance. Ce contexte a imposé un double impératif, à la fois de renforcement de la visibilité médiatique et de renouvellement des discours. Les acteurs de la banque assurance ont alors infléchi leurs stratégies en deux temps. RASSURER ET RÉENCHANTER Dans un premier temps, l’accent a été mis sur la rationalisation des offres et de l’argumenta- (Les annonceurs mettent désormais l’accent) sur le réenchantement tion développée dans les messages publicitaires dans une perspective de réassurance des consommateurs. Dans un second temps, les annonceurs mettent désormais l’accent sur la proximité et l’émotion, et donc sur le réenchantement. La banque est notamment représentée par des conseillers qui accompagnent l’individu durant toutes les étapes de la vie. En conséquence, la pression média s’est fortement accentuée de la part de tous les acteurs. En filigrane, cette situation implique pour les plus petits de se différencier. UNE ANALYSE CONCURRENTIELLE DES STRATÉGIES DE COMMUNICATION Plus précisément, l’étude permet de mettre en avant le positionnement de chaque annonceur en fonction de deux axes. D’une part, le discours produit (volontarisme) ou marque (intimité). D’autre part, le discours basé sur l’émetteur (approche égologique) ou sur le récepteur (approche sociologique). Cette typologie réunit autant de clés pour optimiser sa stratégie et décrypter les choix des concurrents. LES SOURCES DE L’OBSERVATOIRE SEMIOLOGIQUE DE LA BANQUE ASSURANCE L’étude est construite à partir de deux sources d’information  : La base de données publicitaires TNS Creative explorer où sont décrites toutes les nouvelles campagnes publicitaires en France et les principales campagnes en presse et télévision dans 25 pays. La revue de presse du pôle information afin de mieux cerner le contexte des nouvelles campagnes publicitaires. P.12'I ancetélévisions frublicité p mozaïk magazine n°34 - mai 2007
Les packs thématiques de France Télévisions Publicité Les packs thématiques FTP  : Cibler ses consommateurs selon leur style de vie Gettyimages France 5/N. Guyon Nielsen. Partant de la consommation média, elle a ainsi défini différents socio types. Pour chacune des cibles média classiques que constituent les Ménagères moins de 50 ans, les Individus CSP+, les 25/59 ans, les 15/34 ans ou les 4/14 ans, cette approche identifie alors des sous-catégories en fonction du style de vie et des habitudes de consommation. En effet, quels sont les points communs entre la ménagère de moins de 50 ans suractive et enthousiaste, aimant sortir et aller à la rencontre des autres et celle au tempérament plus réservé, aimant bricoler et s’occuper de son intérieur ? Parce qu’au sein d’une même cible média, les profils sont très disparates, France Télévisions Publicité propose aux annonceurs des packs thématiques permettant de cibler précisément les consommateurs, en fonction notamment de leur style de vie. LES CHAÎNES THÉMATIQUES DE FTP  : UN MÉDIA DE CIBLAGE… Organisées autour de centres d’intérêt ou de styles de vie, les chaînes thématiques constituent aujourd’hui un outil de ciblage essentiel pour les annonceurs. Au-dela des cibles média, elles permettent en effet aux annonceurs de cibler précisément des types de consommateurs et aux marques de s’associer à un univers et à des valeurs fortes. COMPLÉMENTAIRE & INCONTOURNABLE Média à l’écoute fragmentée et à la consommation individualisée, les chaînes thématiques sont par ailleurs très complémentaires des chaînes nationales, notamment sur des cibles petites consommatrices de télévision. Aux côtés des chaînes amirales que sont France 2 et France 3, ainsi que des deux chaînes nationales TNT, France 4 et France 5, France Télévisions Publicité dispose de près de 20 chaînes thématiques. Cette offre extrêmement variée permet ainsi à la régie de répondre à toutes les problématiques annonceurs. VERS UN CIBLAGE ENCORE PLUS OPTIMISÉ Pour renforcer encore la pertinence du ciblage, France Télévisions Publicité a conçu une typologie détaillée des Français en fonction de leur consommation de ses chaînes thématiques. Pour cela, la régie a croisé des données de style de vie de l’étude SIMM de TNS Média Intelligence avec les données de comportements d’achat Homescan de DEUX ÉTUDES DE RÉFÉRENCE• SIMM 2006 Développée par TNS Média Intelligence, l’étude SIMM s’appuie sur une base de 10 000 individus de 15 ans et plus représentatifs de la structure sociodémographique de la France  : sexe, âge, CSP, statut... Le questionnaire porte sur le mode de vie des Français, leurs habitudes de consommation et leur fréquentation média. Homescan Développée par Nielsen, l’étude Homescan s’appuie sur une base de 14 000 foyers représentatifs d’un point de vue sociodémographique. Elle délivre à la fois les habitudes de consommation des foyers – qui scannent l’ensemble de leurs achats – et les habitudes média de ces mêmes foyers. Pimvgévision. mozaïk magazine n°34 - mai 2007 P.13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :